Test de jugement situationnel

Description

Le Test de jugement situationnel - Version recrutement (TJS-R), de l'Agence du Revenu du Canada (ARC), évalue le jugement par rapport à des situations survenant dans le milieu du travail. Dans ce test, on vous présente un certain nombre de situations auxquelles un employé peut faire face au travail. Parmi ces situations peuvent figurer la gestion des conflits, le service à la clientèle et le traitement de questions d'éthiques. Chaque situation est suivie de cinq mesures qu'il est possible de prendre par rapport au problème décrit. Vous devez choisir l'alternative que vous estimez être la plus efficace pour résoudre le problème décrit dans chaque situation ainsi que celle qui vous semble la moins efficace.

Le TJS-R comprend 102 questions. La durée du test est de deux heures vingt minutes.

Renseignements destinés aux candidats

Se préparer avant le test

  • Déterminez le lieu, la date et l'heure exacts du test.
  • Examinez l'exemple de questions, s'il y a lieu, afin de vous familiariser avec la structure du test.
  • Si vous avez un handicap qui pourrait avoir des répercussions sur vos résultats, communiquez avec le conseiller en renouvellement du personnel responsable, le plus tôt possible, pour que des mesures d'adaptation appropriées soient appliquées.

Le jour du test

  • Si vous ne vous sentez pas bien le jour du test et pensez que cela aura des répercussions sur vos résultats, vous devez aviser la personne contact indiquée sur votre lettre d'invitation le plus tôt possible.
  • Arrivez bien en avance afin de ne pas vous sentir pressé par le temps ou inutilement stressé. Vous ne pourrez pas entrer dans la salle une fois que le test aura commencé.
  • Apportez une pièce d'identité avec photo et votre code d'identification de dossier personnel (CIDP), si vous êtes fonctionnaire.
  • Les smartphones, les téléphones cellulaires, clés USB, PDA, appareils photo numériques ou autres appareils électroniques sont interdits dans la salle de test. Ceci vous évitera de devoir les remettre à l'administrateur de test.

Pendant le test

  • Lisez les directives attentivement et en entier avant de commencer.
  • Gérez votre temps et travaillez aussi rapidement que possible. Utilisez tout le temps qui vous est alloué.
  • Si vous avez terminé l'exercice avant la fin du délai accordé, relisez vos réponses.
  • Pour les tests écrits à la main, ayez une écriture soignée afin de ne pas perdre de points pour des réponses que le correcteur ne peut lire.

Pendant le test à choix multiples

  • Lisez entièrement la question avant d'y répondre. Éliminez les réponses que vous savez erronées. En limitant le choix, vous améliorez vos chances de trouver la bonne réponse.
  • Ne passez pas trop de temps sur une question qui vous semble trop difficile. Laissez-la de côté et revenez-y s'il vous reste du temps à la fin du test.
  • Utilisez seulement un crayon HB. Toutes les réponses inscrites à l'encre sur les feuilles de réponses seront marquées incorrectes.
  • Assurez-vous que le numéro de la question sur votre feuille de réponses correspond à celui de la question à laquelle vous répondez.

Après le test

« Le responsable d'une institution fédérale peut refuser la communication de documents contenant des renseignements relatifs à certaines opérations - essais, épreuves, examens, vérifications - ou aux méthodes et techniques employées pour les effectuer, et dont la divulgation nuirait à l'exploitation de ces opérations ou fausserait leurs résultats. »

Ne pas se conformer à cette règle et/ou s'engager dans une pratique frauduleuse se traduira par des mesures disciplinaires
  • Ne discutez pas ou ne partagez pas le contenu d'un test standardisé. De plus, vous ne pouvez pas consulter ou obtenir une copie du matériel d'évaluation standardisé car il est protégé par la Loi sur l'accès à l'information. L'article 22 de cette loi stipule :

Renseignements destinés aux candidats et candidates à un test en ligne

Pour faire un test, il se peut que vous deviez le faire à l'ordinateur plutôt que la méthode traditionnelle, papier-crayon.

Compétences en informatique

Pour vous soumettre à un test en ligne, vous ne devez posséder que deux compétences en informatique. Premièrement, vous devez pointer le curseur de votre souris dans des zones spécifiques de votre écran et cliquer sur le bouton de la souris à l'aide de votre index. Durant la séance de test en ligne, vous devrez utiliser votre souris pour marquer vos réponses et, au besoin, revenir à une question antérieure en cliquant sur « Précédente » ou passer à la prochaine question en cliquant sur « Suivante ». Vous aurez aussi recours à votre souris pour pointer la barre de défilement située à la droite de votre écran afin de vous déplacer vers le haut ou vers le bas à l'intérieur d'une page donnée.

Comme pour les tests avec papier et crayon, l'administration des tests en ligne est surveillée, ce qui signifie que des administrateurs de test (AT) s'assurent que la séance se déroule conformément aux règles d'administration et de sécurité des tests de l'ARC. Ainsi, à titre d'exemple, les AT débuteront par donner les directives générales de test et ensuite des directives particulières sur le test lui-même. Les AT suivront les procédures en vigueur concernant notamment les candidats en retard, les absences temporaires de la salle de test, les candidats qui se retirent de la séance de test, les candidats qui ont besoin de mesures d'adaptation, la tricherie et les comportements qui perturbent la séance de test, les contestations relatives aux questions du test, les urgences et les autres situations.

Sécurité et confidentialité

Votre nom est associé à une version électronique d'un test en particulier. Votre séance débute par un écran de connexion. À la séance de test, vous recevrez deux numéros d'identification (ID) : le premier numéro, votre ID du candidat, et l'autre, l'ID de l'administrateur. Ces mesures assurent la sécurité du test. Veuillez noter que pour chaque test en ligne auquel vous devez vous soumettre, vous recevrez un nouveau numéro d'ID du candidat.

Tests chronométrés

Les tests en ligne de l'ARC comportent tous une limite de temps ; l'ordinateur veille à l'équité en contrôlant la durée de votre séance, à partir du moment précis où vous cliquez sur le bouton « Débuter votre test ». Un chronomètre situé dans le coin supérieur droit de l'écran vous indiquera exactement le temps qu'il vous reste. Une fois le délai prévu pour votre test échu, l'ordinateur y met un terme. Si vous terminez le test plut tôt, vous pouvez profiter du temps qui vous reste pour revoir vos réponses.

Comment répondre aux questions

Bien que chaque test soit différent, la figure 1 illustre un exemple d'écran présentant une question à choix multiples. Les principaux éléments de cet écran sont le nom du test (« Test de pratique »), le numéro de la question à laquelle vous répondrez ainsi que le nombre total de questions que comprend le test (« Question 1 de 6 »), la question en tant que telle et, dans le cas d'une question à choix multiples, les options parmi lesquelles vous pouvez faire un choix. Évidemment, une quantité plus importante de texte apparaîtra selon la longueur de la question et celle des réponses possibles. Pointez le curseur de votre souris et cliquer sur le cercle correspondant à la réponse que vous aurez choisie. Dans le coin supérieur gauche de l'écran se trouve une case « Marquer » que vous pouvez cocher pour vous rappeler de revenir plus tard sur cette question. Enfin, au bas de l'écran, les boutons « Précédent » et « Suivant » vous permettent de revenir à la question précédente ou de passer à la question suivante.

Ces renseignements vous seront répétés avant de commencer votre test et l'AT répondra à vos questions.

Comment réviser vos réponses

Deux stratégies sont possibles. Durant le test, vous pouvez avoir recours aux boutons « Précédente » et « Suivante » pour vous déplacer. Si, une fois que vous avez répondu à toutes les questions, il vous reste encore du temps, vous verrez un écran qui ressemblera à celui de la figure 2. Il s'agit de l'écran de révision. Dans cet exemple hypothétique, on trouve dans le coin supérieur droit l'indication qu'il reste 4 minutes et 44 secondes pour terminer le test. L'écran montre les réponses que vous avez sélectionnées pour toutes les questions du test. Le Test de pratique comprend 6 questions. Ainsi, à titre d'exemple, vous avez répondu « 4 » à la question 1, « 3 » à la question 2, et ainsi de suite. Si le mot « Marqué » apparaît, comme à la question 1, c'est que vous avez coché la case « Marquer pour revue » correspondant à cette question. Pour passer à la question 1, il vous suffit de cliquer sur le cercle situé à côté du numéro de la question puis de cliquer sur le bouton « Modifier ». Cette opération vous fera passer directement à la question. Vous pourrez modifier votre réponse ou la conserver telle quelle. Le fait de marquer une question n'a aucune incidence sur votre score. Si les réponses vous conviennent, vous pouvez cliquer sur l'option « Soumettre ». On vous demandera ensuite de confirmer que vous voulez quitter le test et envoyer vos résultats. Si vous cliquez «Oui », vos résultats seront envoyés et votre test sera terminé.

Figure 1

Exemple d'un écran de test présentant une question à choix multiples
Figure 2

Exemple d'un écran de révision du test présentant une liste de questions sélectionnées

Période d'attente

Il y a une période d'attente de 180 jours avant de pouvoir repasser le test. Si vous passez de nouveau le test avant que la période d'attente soit écoulée, votre résultat ne sera pas valide et une nouvelle période d'attente sera imposée à partir de la nouvelle date du test.

Période de validité

Votre résultat restera valide indéfiniment, tant que les normes du test n'auront pas changé ou que vous n'aurez pas passé le test de nouveau. Si vous choisissez de repasser le test, votre résultat le plus récent deviendra alors le seul résultat valide, peu importe s'il est supérieur ou inférieur aux précédents.

Foire aux questions

  • Q1. Puis-je consulter le cahier de test et ma feuille de réponses pour connaître mes erreurs?
  • R1. Vous ne pouvez pas consulter ou obtenir une copie du cahier de test car cet outil d'évaluation standardisé est protégé par la Loi sur l'accès à l'information. L'article 22 de cette loi stipule :

    « Le responsable d'une institution fédérale peut refuser la communication de documents contenant des renseignements relatifs à certaines opérations - essais, épreuves, examens, vérifications - ou aux méthodes et techniques employées pour les effectuer, et dont la divulgation nuirait à l'exploitation de ces opérations ou fausserait leurs résultats. »

  • Q2. Est-il possible qu'une erreur se soit produite lors de l'évaluation de ma feuille de réponses?
  • R2.Étant donné qu'il existe une procédure d'évaluation rigoureuse, il est peu probable qu'une erreur se serait produite. Seulement 0.1% des résultats des tests à choix multiples ont dû être ajustés à la suite d'une relecture manuelle. Les raisons habituelles de la modification d'un résultat sont 1) le candidat n'a pas noirci suffisamment les cercles sur la feuille de réponses et/ou 2) le candidat n'a pas effacé entièrement la réponse initiale après l'avoir changée.
  • Q3. J'ai inscrit mes réponses dans le cahier de test et non sur ma feuille de réponses. Est-ce que vous pouvez corriger les réponses dans le cahier de test?
  • R3.Non. Les réponses inscrites dans les cahiers de test ne seront pas corrigées car il est interdit d'écrire dans les cahiers de tests.

    Les candidats doivent strictement suivre les directives du test.


Haut de la page

Exemple de question

Exemple : 

Votre équipe a récemment embauché une nouvelle employée subalterne qui est formée par un de vos collègues. Hier, votre collègue a informé votre équipe et votre gestionnaire que cette employée subalterne éprouvait de la difficulté à s’adapter au travail et qu’elle avait commis plusieurs erreurs. À votre grande surprise, vous venez d’entendre votre collègue discuter avec votre gestionnaire et s’attribuer le mérite pour le travail que vous savez a été effectué par l’employée subalterne.

Q1.    La réponse la plus efficace à cette situation serait :

Q2.    La réponse la moins efficace à cette situation serait : 

  1. Ne rien faire. 
  2. Discuter directement avec votre collègue pour lui faire part de vos préoccupations.
  3. Informer votre gestionnaire que le comportement de votre collègue est contraire à l’éthique.
  4. Discuter avec l’employée subalterne pour en apprendre davantage sur ses idées afin que vous puissiez les utiliser à l’avenir.
  5. Informer l’employée subalterne que son mentor s’attribue le mérite pour son travail.

R1.    Si vous pensez que l’option b est la mesure la plus efficace, sélectionnez b comme réponse.

R2.    Si vous pensez que l’option d est la mesure la moins efficace, sélectionnez d comme réponse. 

 

Exemple:

Vous travaillez en équipe avec deux collègues et vous relevez tous du même chef d’équipe. Un de vos collègues se plaint sans cesse qu’il a trop de travail à faire, et il refuse d’assumer toute tâche additionnelle. Par conséquent, votre chef d’équipe vous attribue souvent des tâches supplémentaires, et ce, malgré votre charge de travail déjà lourde. Vous éprouvez de plus en plus de difficulté à vous adapter aux exigences de travail. 

Q3.    La réponse la plus efficace à cette situation serait :

Q4.    La réponse la moins efficace à cette situation serait :

  1. Informer votre collègue qu’il devra commencer à assumer des tâches additionnelles.
  2. Discuter avec votre gestionnaire pour déterminer ce qui peut être fait à cet égard.
  3. Continuer à accepter les tâches additionnelles et faites votre possible pour tout faire.
  4. Refuser d’assumer toute tâche additionnelle et vous expliquez à votre chef d’équipe pourquoi.
  5. Demander une réunion d’équipe pour discuter de la répartition du travail.

R3.    Si vous pensez que l’option b est la mesure la plus efficace, sélectionnez la réponse b comme réponse.

R4.    Si vous pensez que l’option c est la mesure la moins efficace, sélectionnez la réponse c comme réponse. 

 

Exemple: 

Une de vos clientes régulières vient de communiquer avec vous pour vous faire part de ses préoccupations au sujet d’un projet livré par votre équipe. Elle vous a informé que certains aspects du projet ne répondaient pas à ses besoins et que le travail serait à refaire. Vous prenez note de ses préoccupations et vous acceptez de les acheminer à votre équipe pour en discuter et remédier à la situation. Toutefois, lorsque vous présentez le problème, les trois membres de votre équipe ne sont pas d’accord et ils suggèrent que la cliente est à blâmer. 

Q5.    La réponse la plus efficace à cette situation serait :

Q6.    La réponse la moins efficace à cette situation serait :

  1. Dire aux membres de votre équipe qu’il est injuste de blâmer la cliente.
  2. Discuter avec votre gestionnaire après la réunion avec votre équipe pour déterminer les prochaines étapes.
  3. Dire aux membres de votre équipe que vous réglerez le problème de la cliente vous-même.
  4. Expliquer à la cliente qu’elle est à blâmer et qu’il n’y a rien à faire dans cette situation.
  5. Expliquer aux membres de votre équipe l’importance de comprendre la situation du point de vue de la cliente.

R5.    Si vous pensez que l’option e est la mesure la plus efficace, sélectionnez e comme réponse.

R6.    Si vous pensez que l’option d est la mesure la moins efficace, sélectionnez d comme réponse. 

 

Exemple:

Une de vos collègues de travail reçoit beaucoup plus de lettres de remerciements de la part des clients pour ses excellents services que toute autre personne dans votre unité. Votre gestionnaire fait son éloge très souvent en disant qu'elle représente votre unité de façon exemplaire. Un jour, par hasard, vous l'entendez dire au téléphone : « Si vous aimez vraiment mes services, vous devriez écrire à mon directeur et le lui dire. Son nom est ... »

Q7.    La réponse la plus efficace à cette situation serait :

Q8.    La réponse la moins efficace à cette situation serait :

  1. Ne rien faire.
  2. Prévenir votre collègue que ce qu'elle fait n'est pas très professionnel.
  3. Dire à votre directeur ce que vous avez entendu par hasard.
  4. Faire la même chose à l'avenir.
  5. Féliciter votre collègue puisque, de toute évidence, elle donne de bons services.

R5.    Si vous pensez que l’option b est la mesure la plus efficace, sélectionnez b comme réponse.

R6.    Si vous pensez que l’option d est la mesure la moins efficace, sélectionnez d comme réponse. 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :