Le Bureau de la concurrence resserre ses liens avec les organismes de la concurrence des États-Unis et du Mexique

Communiqué de presse

Le commissaire de la concurrence John Pecman avec Makan Delrahim, procureur général adjoint de la Division antitrust du département de la Justice des États-Unis, Maureen Ohlhausen, présidente intérimaire de la Federal Trade Commission des États-Unis, et Alejandra Palacios Prieto, présidente de la Commission fédérale de la concurrence économique du Mexique.

Le 20 novembre 2017, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Le commissaire de la concurrence, John Pecman, a rencontré ses homologues des États-Unis et du Mexique aujourd’hui à Washington afin de poursuivre le renforcement de la coopération nord-américaine dans l’application de la loi sur la concurrence.

Le commissaire s’est joint à Makan Delrahim, procureur général adjoint de la Division antitrust du département de la Justice des États-Unis, à Maureen Ohlhausen, présidente intérimaire de la Federal Trade Commission des États-Unis, et à Alejandra Palacios Prieto, présidente de la Commission fédérale de la concurrence économique du Mexique.

Les chefs des organismes ont échangé des pratiques exemplaires et ont discuté de plusieurs sujets d’intérêt commun, notamment d’affaires récentes, des approches d’application de la loi dans l’économie numérique, des occasions de formation et de collaboration entre les organismes, de même que des priorités de promotion de la concurrence.

Le commissaire Pecman a souligné les efforts continus du Canada pour promouvoir l’innovation et la concurrence dans l’économie numérique, notamment grâce au récent livre blanc du Bureau de la concurrence au sujet des conséquences des mégadonnées sur les politiques en matière de concurrence et grâce à son étude de marché sur le secteur en pleine croissance des technologies financières.

Les États-Unis et le Mexique sont deux des partenaires économiques les plus importants du Canada. Les partenariats internationaux du Bureau aident à ce que les consommateurs canadiens profitent de prix concurrentiels et à ce que les entreprises canadiennes prospèrent dans les marchés canadiens et étrangers.

Faits en bref

  • La coopération du Bureau avec ses homologues internationaux contribue à l’efficacité du processus visant à assurer et à contrôler l’application de la Loi sur la concurrence.

  • Le Bureau a des instruments de coopération en vigueur avec 15 autorités étrangères : l’Australie, le Brésil, le Chili, la Colombie, l’Union européenne, Hong Kong, l’Inde, le Japon, la Nouvelle-Zélande, la République populaire de Chine, la République de Corée, le Mexique, Taïwan, le Royaume-Uni et les États-Unis.

  • Dans le but d’améliorer l’application de la loi et la promotion de saines politiques de concurrence entre les pays, le Bureau et ses partenaires nord-américains participent aussi à des assemblées multilatérales, comme celles du Réseau international de la concurrence et du Comité de la concurrence de l’Organisation de coopération et de développement économiques.

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :