Rapport du Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat – Printemps 2018 (avril 2018 à septembre 2018)

Le très honorable Justin Trudeau
Premier ministre du Canada
80, rue Wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0A2

Le 5 décembre 2018

Monsieur le premier ministre,

Conformément à notre mandat, le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat vous présente son rapport sur le dernier cycle de recommandations au sujet des nominations au Sénat du Canada. Nous vous remercions de la confiance que vous nous accordez et de l’occasion que vous nous donnez pour appuyer ce processus si important.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le premier ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.


Signature d'Huguette Labelle, Présidente

Huguette Labelle
Présidente


  • Membres fédéraux
    Melissa Blake
    François Rolland
  • Alberta
    Elizabeth Cannon
    Karen MacKenzie
  • Colombie Britannique
    Anne Giardini
    Vikram Vij
  • Île-du-Prince-Édouard
    Jeannette Arsenault
    J. Allan Shaw
  • Nouvelle-Écosse
    Jennifer Gillivan
    Ramona Lumpkin
  • Ontario
    Dawn Lavell Harvard
    Murray Segal
  • Saskatchewan
    Riel Bellegarde
    Vianne Timmons
  • Terre-Neuve-et-Labrador
    Susan Dyer Knight
    James Igloliorte
  • Territoires du Nord-Ouest
    Robert Sanderson
    Kathy Tsetso
  • Yukon
    Carl Friesen
    Diane Strand

1. Introduction

Le présent rapport a été préparé en vertu du paragraphe 13 du mandat (voir Annexe A) du Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat (Comité consultatif), qui indique ce qui suit :

  • Rapport
  • 13 (1) Dans les trois mois suivant la remise des noms de candidats qualifiés au premier ministre dans le cadre du processus de transition et suivant chaque processus de nominations subséquent, le Comité consultatif lui présente un rapport dans les deux langues officielles, contenant de l’information sur le processus, notamment sur l’exécution du mandat, sur les frais liés aux activités, et sur les statistiques relatives aux candidatures reçues.
  • (2) En outre, le rapport peut contenir des recommandations visant à améliorer le processus.
  • (3) Le rapport est rendu public.

Il s’agit du quatrième rapport du Comité consultatif, qui porte sur le cycle du printemps de 2018. Les rapports précédents du Comité consultatif se trouvent sur notre site Web.

2. Établissement du Comité consultatif

Le Comité consultatif est un organisme indépendant et non partisan qui a pour mandat de fournir au premier ministre des recommandations non contraignantes fondées sur le mérite en ce qui concerne les nominations au Sénat. Le Comité consultatif a été établi par le gouverneur en conseil (GEC) le 19 janvier 2016 (décret PC 2016 0011). Le mandat (voir annexe A) du Comité consultatif a été approuvé par le gouverneur en conseil et rendu public en vertu du même décret. Les membres du Comité consultatif sont nommés en vertu de l’alinéa 127.1(1)c) de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, à titre de conseillers spéciaux du premier ministre.

Le Comité consultatif est composé de trois membres fédéraux permanents, dont un est nommé président, et de deux membres choisis dans chacune des provinces et dans chacun des territoires, lorsqu’un siège vacant doit être pourvu. Les membres fédéraux participent aux délibérations relatives à tous les sièges vacants, tandis que les membres provinciaux et territoriaux participent aux délibérations relatives aux sièges vacants dans leur province ou territoire respectif. Les membres fédéraux ont été nommés en avril 2018, le mandat de la présidente a été renouvelé en juillet 2018, et les membres provinciaux et territoriaux ont été nommés durant la période allant d’avril 2018 à juillet 2018.

Vous trouverez plus de renseignements sur l’établissement du Comité consultatif et des cycles précédents sur notre site Web. Les notes biographiques sur les membres qui ont participé au cycle sur lequel porte le présent rapport se trouvent à l’annexe B.

3. Mise en œuvre du processus de nominations

Depuis sa création en janvier 2016, le Comité consultatif a mené quatre cycles de nominations au Sénat, le dernier cycle ayant été lancé le 21 février 2018. À cette date, la ministre des Institutions démocratiques a également annoncé certaines améliorations au processus de nominations au Sénat, notamment :

  • les candidatures seront désormais acceptées toute l’année afin que les Canadiens soient en mesure de présenter leur candidature en tout temps;
  • les candidatures reçues seront conservées pendant deux ans, afin qu’on puisse en tenir compte pendant cette période en vue de nommer un candidat au Sénat;
  • les organisations et les personnes seront dorénavant en mesure de proposer la candidature de candidats potentiels.

Cycle du printemps de 2018

Le cycle du printemps de 2018 visait à pourvoir les 17 sièges vacants actuels et prévus en 2018 pour l’Alberta, la Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, l’Ontario, le Québec, la Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon.

Province/Territoire Sièges vacants
Alberta 2
Colombie-Britannique 1
Île-du-Prince-Édouard 1
Nouvelle‑Écosse 2
Ontario 5
Québec 2
Saskatchewan 1
Terre‑Neuve‑et‑Labrador 1
Territoires du Nord‑Ouest 1
Yukon 1

4. Processus de demande

Comme à chaque cycle depuis l’été 2016, les Canadiens pouvaient présenter directement leur candidature pour une nomination au Sénat. Ils ont présenté leur demande en ligne au moyen du système libre service pour les nominations au Sénat. Le Comité consultatif a encouragé les Canadiens à présenter une demande de candidature au plus tard le 3 avril 2018.

Remarque

Pour le Yukon, le Comité consultatif a décidé de mener d’autres activités de sensibilisation afin de veiller à ce que le plus grand nombre possible de Yukonnais soient informés de la possibilité qui leur est offerte de présenter une demande de candidature. Un nouvel appel de candidatures pour le Yukon a été lancé en juillet et a clôturé quatre semaines plus tard, le 8 août 2018.

Les candidats qui avaient soumis une demande de candidature au cours des deux années précédentes n’ont pas eu à présenter une nouvelle demande. Cependant, ils pouvaient mettre à jour leurs documents, et ces documents mis à jour ont été ensuite examinés par le Comité consultatif.

5. Analyse des candidatures

3 232
candidats

Au cours du cycle du printemps de 2018, le Comité consultatif a reçu 670 nouvelles demandes de candidature, auxquelles s’ajoutent les 2 562 candidats qui avaient déjà une demande valide dans leur dossier. Par conséquent, 3 232 demandes ont été examinées par le Comité consultatif. Le groupe de candidats était constitué d’un ensemble varié de personnes possédant une vaste gamme de formation, de compétences, de connaissances et d’expérience.

Remarque : 180 personnes ont été proposées pour une nomination au Sénat. De ce nombre, 60 % ont ou avaient déjà soumis une demande de candidature pour examen par le Comité consultatif.


Ce graphique à colonne illustre les données pour la distribution des candidats par province.

Version textuelle – distribution des candidats
Province/Territoire Nombre de candidatures
Alberta 60
Colombie-Britannique 358
Île-du-Prince-Édouard 86
Nouvelle-Écosse 262
Ontario 1561
Québec 793
Saskatchewan 28
Terre-Neuve-et-Labrador 34
Territoires du Nord-Ouest 25
Yukon 25

Sexe

Sur les 3 232 candidats, 40 % étaient des femmes. À titre de comparaison, la proportion de femmes au Canada au 1er juillet 2017 était estimée à un peu plus de 50 %.Note de bas de page 1

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes pour toutes les candidatures reçues. Homme: 60%. Femme: 40%.

Première langue officielle

Les candidats devaient indiquer leur première langue officielle. La majorité des candidats ont indiqué l’anglais comme étant leur première langue officielle (73 %) tandis que 27 % ont indiqué le français. La représentation des candidats qui ont indiqué le français comme étant leur première langue officielle était plus élevée qu’au sein de la population canadienne (27 % contre 22,2 %).Note de bas de page 2

Ce graphique circulaire illustre la première langue officielle déclarée pour toutes les candidatures reçues. Première langue officielle - Anglais: 73%. Français: 27%.

Bilinguisme

Les candidats ont été invités à indiquer dans quelle mesure ils maîtrisaient leur deuxième langue officielle. Près de la moitié d’entre eux ont indiqué qu’ils étaient bilingues au niveau de maîtrise ou fonctionnel.

Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme pour toutes les candidatures reçues.

Version textuelle – Bilinguisme
Niveau Pourcentage
Non-spécifié 13,6
Unilingue 12,6
Limité 24,9
Fonctionnel 21,4
Bilingue 27,5

Diversité (autoidentifié)

Les candidats avaient la possibilité de répondre aux questions relatives à la diversité lorsqu’ils ont créé leur profil en ligne. Ils pouvaient s’auto-identifier sous une ou plusieurs des catégories indiquées. Le graphique ci dessous montre le nombre de fois que la catégorie a été sélectionnée par les candidats.

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité pour toutes les candidatures reçues.

Version textuelle – représentation en matière de diversité
Groupe Nombre de candidatures
LGBTQ2S 126
Autochtone 375
Minorité visible 772
Personnes handicapéestable 1 note * 311
Groupe ethnique/cultureltable 1 note * 693

Table 1 Notes

Table 1 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 1 note * referrer


La représentation autochtone était plus élevée qu’au sein de la population canadienne (11,6 % contre 4,9 %Note de bas de page 3), tandis que la représentation des personnes handicapées était moins élevée (9,6 % contre 22,3 %Note de bas de page 4). La représentation des minorités visibles était légèrement plus élevée qu’au sein de la population canadienne (23,8 % contre 22,3 %Note de bas de page 3).

L'Annexe E présente une ventilation plus détaillée des données par province et territoire.

6. Consultations et sensibilisation

1 765
organisations

Les efforts continus de sensibilisation du Comité consultatif visent à garantir qu’une grande diversité de candidatures de personnes possédant des antécédents, des compétences, des connaissances et une expérience diversifiés souhaitables pour un Sénat qui fonctionne bien soient présentées.

Au début de mars 2018, le Comité consultatif a sensibilisé des organisations nationales, provinciales et territoriales, et locales afin de communiquer des renseignements sur le processus de nominations à l’échelle du pays. Les organisations ont été invitées à communiquer avec leurs membres et leurs réseaux pour identifier les candidats de grande qualité qui répondent aux critères d’évaluation et les encourager à présenter une demande de candidature.

Au total, le Comité consultatif a plus que doublé le nombre d’organisations contactées au cours du cycle d’hiver de 2017 afin d’informer le plus grand nombre possible de personnes sur le processus. Le Comité consultatif a communiqué avec 1 765 organisations partout au pays, en se concentrant sur les 10 provinces et territoires ciblés pour ce cycle, y compris le Yukon, où la deuxième série d’activités de sensibilisation des organisations du territoire s’est déroulée en juillet 2018.

Une liste complète des organisations se trouve sur le site Web du Comité consultatif. Ces organisations représentaient les peuples autochtones, les femmes, les personnes handicapées, les groupes LGBTQ2S, les communautés linguistiques, minoritaires et ethniques, les groupes de services, les organisations scolaires et universitaires, les organisations professionnelles et de réglementation, le secteur à but non lucratif, ainsi que les syndicats et le monde des affaires.

7. Réunions du Comité consultatif

Au total, 11 réunions de délibération ont eu lieu pour le cycle du printemps de 2018. La plupart de ces réunions se sont déroulées en personne à Ottawa, et certains membres ont parfois participé à distance. Des téléconférences et vidéoconférences ont également été utilisées au cours du cycle pour fournir des mises à jour, tenir des discussions et réduire au minimum les coûts liés aux déplacements.

Comme il est indiqué dans le mandat, le Bureau du Conseil privé (BCP) fournit du soutien au Comité consultatif, et le chef du Secrétariat du personnel supérieur (ou son remplaçant ou sa remplaçante) assume les fonctions de secrétaire d’office du Comité consultatif.

8. Processus d’examen

Les membres du Comité consultatif ont mené un examen approfondi des demandes de candidature présentées pour examen. Les membres fédéraux ont examiné toutes les demandes, tandis que les membres provinciaux et territoriaux ont examiné uniquement les demandes reçues pour leurs provinces ou leurs territoires respectifs.

Les membres ont effectué leurs examens individuels, puis les comités consultatifs provinciaux et territoriaux se sont réunis pour mener leurs délibérations, conformément à l’approche suivie pour les cycles précédents. À la fin de chaque réunion, une liste de recommandations a été établie à l’intention du premier ministre. Les décisions ont été prises selon une approche consensuelle. Nous tenons à signaler que deux membres se sont retirés de l’examen et des discussions de certains candidats en raison de relations personnelles.

Les critères d’évaluation, tels que définis par le premier ministre, ont servi de fondement à l’examen des demandes de candidature et ont été appliqués de manière juste et uniforme.

On a soumis les candidats recommandés au processus de diligence raisonnable requis pour les personnes qui sollicitent une charge publique, afin de confirmer leur aptitude à occuper un siège de sénateur.

En tout temps, les membres ont observé des niveaux les plus élevés d’impartialité, d’intégrité, d’objectivité et de confidentialité lors de l’examen des candidatures.

9. Processus de recommandation

Le Comité consultatif a établi une liste de candidats qualifiés pour chacun des sièges vacants visés dans les délais impartis pour la présentation de recommandations. Le premier ministre a reçu une trousse comprenant la liste des candidats recommandés, par ordre alphabétique (c.-à-d. sans classement ni fixation des priorités). La trousse comprenait également un bref résumé biographique de chaque candidat pour mettre en évidence les mérites des personnes recommandées, de même que leurs formulaires de demande, leurs curriculum vitae et les lettres de recommandation fournies par ces personnes.

10. Coûts

À tous les cycles, le Comité consultatif s’est efforcé de réduire au minimum les dépenses. Pour faire suite à notre rapport précédent, nous avons le plaisir de fournir les coûts définitifs du cycle d’hiver de 2017. Les coûts totaux pour le cycle d’hiver de 2017 se sont élevés à 414 016 $. Ce montant comprend les frais de voyage liés aux travaux du Comité consultatif ainsi que les indemnités et allocations quotidiennes des membres (de 550 $ à 650 $ pour la présidente et de 375 $ à 450 $ pour les autres membres), pour un total de 52 502 $, ce qui représente le travail de neuf membres du Comité consultatif, soit trois membres fédéraux de même que deux membres provinciaux pour chaque province concernée (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et Ontario). Le reste des dépenses représente des coûts supplémentaires engagés par le BCP pour soutenir le Comité consultatif, y compris les salaires et les coûts de traduction.

Les dépenses pour le cycle du printemps de 2018 sont encore en cours de traitement. Les coûts estimatifs s’élèvent à environ 550 000 $. De ce montant, les dépenses de voyage estimatives pour les réunions en personne du Comité consultatif et les indemnités journalières pour le travail des 21 membres participant à ce cycle s’élèveraient à environ 160 000 $. Compte tenu de la nouvelle nature du processus de demande et aux fins d’efficacité administrative, nous rendrons compte des coûts par exercice (c.-à-d. du 1er avril 2018 au 31 mars 2019) dans le prochain rapport. Ces coûts engloberont les dépenses engagées au cours du présent cycle.

Conformément au mandat du Comité consultatif, les coûts indiqués dans ces rapports se rapportent aux activités du Comité consultatif. Les coûts supplémentaires engagés par le BCP font partie des activités du BCP et sont présentés dans les rapports du Ministère au Parlement.

11. Après l’annonce

Tous les candidats qui n’ont pas été nommés au Sénat ont reçu ou recevront un message exprimant la gratitude du Comité consultatif pour leur participation et leur rappelant que leur candidature sera conservée pour une période de deux ans. Nous exprimerons également notre reconnaissance aux organisations qui ont encouragé les personnes à présenter une demande et nous espérons qu’elles poursuivront leurs efforts dans les prochains cycles de nomination au Sénat.

12. Confidentialité

Conformément au mandat, les activités du Comité consultatif ont été menées dans la plus stricte confidentialité. Les renseignements qui ont été présentés aux membres étaient confidentiels, et les renseignements sur les candidatures n’ont pas été divulgués, conformément aux dispositions de la Loi sur l’accès à l’information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels. Par conséquent, le Comité consultatif n’a pas communiqué et ne communiquera pas de renseignements concernant les candidats.

13. Conclusion

Les membres du Comité consultatif sont honorés et heureux d’avoir l’occasion de servir leur pays dans le cadre d’une initiative d’une telle importance.

Annexe A : Mandat du Comité consultatif

Mandat

1 Le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat (le « Comité consultatif ») est un organisme indépendant et non partisan qui a pour mandat de fournir au premier ministre des recommandations non contraignantes fondées sur le mérite en ce qui concerne les nominations au Sénat.

Composition du Comité consultatif

  1. 2 (1) Les membres du Comité consultatif sont nommés à titre de conseillers spéciaux du premier ministre en vertu de l’alinéa 127.1(1)c) de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique.
  2. (2) Le Comité consultatif est composé :
    1. a) de trois membres permanents fédéraux (« membres fédéraux »), dont l’un est nommé président;
    2. b) de deux membres ad hoc provenant de chacune des provinces et de chacun des territoires pour lesquels les sièges sont à pourvoir (« membres provinciaux »).
  3. (3) Les membres fédéraux participent aux délibérations liées à tous les sièges vacants ou qui le deviendront.
  4. (4) Les membres provinciaux participent uniquement aux délibérations liées aux sièges vacants ou qui le deviendront dans leur province ou territoire.

Durée des mandats

  1. 3 (1) Les membres fédéraux sont nommés pour un mandat de deux ans et les membres provinciaux sont nommés pour un mandat maximal d’un an.
  2. (2) Malgré le paragraphe (1), la durée des mandats des premiers membres fédéraux est les suivants, afin de permettre l’échelonnement des mandats :
    1. a) le premier président a un mandat de trente mois;
    2. b) en ce qui concerne les deux autres premiers membres fédéraux, l’un a un mandat de 24 mois et l’autre, un mandat de 18 mois.
  3. (3) Le mandat des membres du Comité consultatif peut être renouvelé.
  4. (4) Le Comité consultatif est convoqué à la discrétion et à la demande du premier ministre, qui peut établir, revoir ou reporter les échéances établies dans le mandat.

Soutien

4 Le Comité consultatif reçoit le soutien du Bureau du Conseil privé. Le chef du Secrétariat du personnel supérieur ou son délégué agit d’office comme secrétaire du Comité consultatif.

Recommendations

5 Conformément au présent mandat, le Comité consultatif soumet à l’examen du premier ministre, dans la période que ce dernier précise lors de la constitution du Comité consultatif, une liste de cinq candidats qualifiés pour chaque siège qui est vacant au Sénat ou qui le deviendra à l’égard d’une province ou d’un territoire et pour lequel le Comité consultatif a été constitué. Le premier ministre peut évaluer l’ensemble des candidats qualifiés à l’égard de tous les postes vacants pour cette province ou ce territoire.

Processus de recommandation

  1. 6 Les membres du Comité consultatif :
    1. a) respectent en tout temps les normes les plus strictes d’impartialité, d’intégrité et d’objectivité dans l’examen des candidatures;
    2. b) se rencontrent à une fréquence appropriée pour établir l’ordre du jour, évaluer les candidats et délibérer;
    3. c) appliquent équitablement et uniformément les critères énoncés par le premier ministre afin de déterminer si les candidats possèdent les qualifications nécessaires pour être nommées au Sénat, y compris celles prévues par la Loi constitutionnelle de 1867;
    4. d) convoquent, à leur discrétion, les candidats en entretien et vérifient les références fournies par ceux-ci;
    5. e) pour établir la liste de candidats qualifiés, cherche à appuyer le gouvernement du Canada dans son intention d’atteindre l’équilibre entre hommes et femmes et d’assurer la représentation des peuples autochtones et des groupes linguistiques, minoritaires et culturels au Sénat;
    6. f) respectent la Loi sur la protection des renseignements personnels, la Loi sur les conflits d’intérêts et les Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique.
  2. 7 (1) Les membres du Comité consultatif doivent déclarer tout intérêt personnel et toute relation professionnelle ou d’affaires, qu’ils soient directs ou indirects, à l’égard de tout candidat, s’il est raisonnable de croire que cet intérêt ou cette relation pourrait constituer un conflit d’intérêts réel ou une apparence de conflit d’intérêts.
  3. (2) La déclaration visée au paragraphe (1) fait état de tout cadeau ou marque d’hospitalité reçus du candidat.
  4. (3) En cas de telle déclaration, le Comité consultatif décide, selon la nature de la relation, si le membre doit se retirer de toute délibération concernant le candidat.
  5. (4) Si le Comité consultatif décide que le membre doit se retirer de toute délibération concernant le candidat, ces délibérations sont entreprises par les autres membres du Comité consultatif, à condition qu’ils soient au moins trois.

Consultations

  1. 8 (1) Dans le présent mandat, le « processus de transition » vise les premières recommandations formulées par le Comité consultatif au début de 2016 en vue de la nomination de cinq sénateurs pour pourvoir à deux sièges vacants en Ontario, un siège vacant au Québec et deux sièges vacants au Manitoba.
  2. (2) Dans le cadre du processus de transition, le Comité consultatif mène des consultations, lesquelles peuvent être menées auprès de groupes qui représentent les peuples autochtones, de groupes linguistiques, minoritaires et culturels, d’organisations provinciales, territoriales et municipales, d’organisations syndicales, de groupes de service communautaire, de conseils des arts et de chambres de commerce provinciales et territoriales, pour veiller à ce qu’un éventail de personnes d’horizons variés et possédant les compétences, les connaissances et l’expérience voulues pour assurer le bon fonctionnement du Sénat soient soumises à l’examen du Comité consultatif.
  3. 9 Une fois le processus de transition terminé, un processus de sélection ouvert sera mis en place afin de permettre aux Canadiens de présenter leur candidature au Sénat.
  4. 10 Les membres du Comité consultatif peuvent voyager pour remplir leur mandat, notamment pour rencontrer des candidats, des individus ou des groupes dans le cadre des consultations.

Confidentialité

  1. 11 (1) Les délibérations du Comité consultatif ainsi que tous les renseignements personnels qui lui sont communiqués sont confidentiels et sont traités conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels.
  2. (2) Tout document créé ou reçu par un membre du Comité consultatif et qui est ou devient sous le contrôle du Bureau du Conseil privé est assujetti à la Loi sur l’accès à l’information et à la Loi sur la protection des renseignements personnels.
  3. (3) Les membres du Comité consultatif assurent la confidentialité de tout renseignement dont ils sont saisis dans l’exercice de leurs fonctions.
  4. (4) La signature d’une entente de confidentialité est une condition préalable à la nomination des membres du Comité consultatif.
  5. 12 Les noms des candidats ne sont pas annoncés publiquement sans le consentement écrit des candidats concernés.

Rapport

  1. 13 (1) Dans les trois mois suivants la remise des noms de candidats qualifiés au premier ministre dans le cadre du processus de transition et suivant chaque processus de nominations subséquent, le Comité consultatif lui présente un rapport dans les deux langues officielles, contenant de l’information sur le processus, notamment sur l’exécution du mandat, sur les frais liés aux activités, et sur les statistiques relatives aux candidatures reçues.
  2. (2) En outre, le rapport peut contenir des recommandations visant à améliorer le processus.
  3. (3) Le rapport est rendu public.

Annexe B : Notes biographiques sur les membres du Comité consulatif

(Membres impliqués pour le cycle du printemps 2018)

Huguette Labelle (Présidente)

Mme Labelle détient un doctorat en éducation de l’Université d’Ottawa et des doctorats honorifiques de douze universités canadiennes, ainsi que de l’Université Notre-Dame, aux États-Unis. Elle est Compagnon de l’Ordre du Canada et Compagnon de l’Ordre de l’Ontario, et elle a reçu la médaille Vanier de l’Institut d’administration publique du Canada, le Prix pour services insignes de la fonction publique du Canada, le McGill University Management Achievement Award et l’Ordre de la Pléiade, décerné par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie.

Mme Labelle est gouverneure émérite de l’Université d’Ottawa et a occupé le poste de chancelière de l’Université d’Ottawa de 1994 à 2012. Elle est présentement vice-présidente du conseil de la Fondation Rideau Hall, vice-présidente du comité consultatif principal international de l’Académie internationale de lutte contre la corruption, présidente du Conseil de la Conférence internationale Anti-corruption, membre du conseil du Centre mondial du pluralisme, membre du conseil de la Global Financial Integrity, membre du Conseil du musée de l’Aga Khan, membre du comité consultatif de l’Ordre de l’Ontario et présidente du comité de sélection des Bourses de maîtrise sur le développement de l’énergie durable. Mme Labelle est également membre du groupe consultatif du Secrétaire général de l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) sur l'intégrité et la lutte contre la corruption, du conseil de Natural Resources and Energy Leadership et du comité consultatif de RESOLVE, et du cabinet pour la campagne de l'Université d'Ottawa. Elle a été présidente de Transparency International, et elle a été membre du conseil du Pacte mondial des Nation-Unies.

Mme Labelle a également été sous-ministre pendant dix-neuf ans dans différents ministères canadiens, comme le Secrétaire d’État, Transports Canada, la Commission de la fonction publique et l’Agence canadienne de développement international.

Melissa Blake (membre fédéral)

Depuis 1998, Melissa Blake a rempli six mandats consécutifs pour la municipalité régionale de Wood Buffalo. Elle a d’abord été élue maire en octobre 2004 et a servi son dernier mandat en 2017.

Être maire de l’une des plus grandes municipalités du Canada apporte d’énormes défis, mais aussi beaucoup de possibilités. La municipalité de Wood Buffalo est au cœur de l’industrie canadienne de l’énergie et est souvent exposée au regard du monde. En 2016, lorsque le feu de forêt de Horse River a forcé l’évacuation de 88 000 personnes, la force et le dévouement de la maire Blake ont conquis le cœur et l’esprit des Albertains, des Canadiens et des citoyens du monde entier. À Wood Buffalo, elle a redoublé d’ardeur pour que ses citoyens retrouvent leur domicile.

Mme Blake a siégé à de nombreux comités en plus d’assumer ses fonctions régulières au sein du conseil, notamment celles liées au développement, aux services de protection, aux services communautaires et au logement abordable. Elle a également siégé à deux associations provinciales.

Mme Blake a apporté à la mairie la vaste expérience qu’elle avait acquise dans le domaine des affaires publiques, des matériaux et des services et des ressources humaines. Elle est titulaire d’un baccalauréat en administration de l’Université Athabasca et a reçu de nombreux prix pour son travail.

Elle réside de façon permanente à Fort McMurray, en Alberta, avec son mari et ses deux jeunes garçons.

François Rolland (membre fédéral)

L’honorable François Rolland a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec en 1996, puis juge en chef de la Cour supérieure du Québec en 2004, position qu’il a occupée jusqu’à sa retraite en 2015.

Depuis sa retraite de la magistrature, Me Rolland a été nommé administrateur principal du Programme de remboursement volontaire, mis en place par le gouvernement du Québec; il a occupé ce poste jusqu’à la fin du programme en novembre 2017. Il préside aussi des médiations privées et agit comme arbitre, dans des dossiers en matières commerciales, incluant des dossiers de recours collectifs multijuridictionnels.

Il est membre de l’Association du Barreau canadien (ABC), membre fondateur et ancien président du Forum des juges de l'ABC et ancien président de la division du Québec de l'ABC et du Jeune Barreau de Montréal. Me Rolland s’est vu décerner le prix Louis St Laurent en raison de sa contribution exceptionnelle à l'ABC ainsi que la Médaille du Centenaire de l'ABC.

Membre du conseil d’administration du Forum canadien sur la justice civile, Me Rolland est également membre de l’Institut international d’insolvabilité, vice-président du conseil d’administration du Centre d’accès à l’information juridique, président du conseil d’administration d’Éducaloi et commissaire à l’éthique pour le Barreau du Québec et pour la Chambre des notaires. Il a aussi enseigné l’éthique à l’Institut national de la magistrature pendant 10 ans.

L’honorable François Rolland a obtenu une licence en droit de l’Université de Montréal en 1974, puis a été admis au Barreau du Québec en 1975. Avant sa nomination comme juge, il était associé du cabinet Fasken Martineau, pratiquant principalement dans les domaines du litige commercial et civil.

En 2019, il s’est joint à l’équipe de Langlois avocats à titre d’avocat-conseil, médiateur et arbitre.

Elizabeth Cannon (membre pour l’Alberta)

Mme Elizabeth Cannon est la huitième présidente et vice-chancelière de l’Université de Calgary. À titre de dirigeante de l’une des meilleures universités de recherche, elle défend avec passion la capacité de l’enseignement supérieur à stimuler l’innovation, le leadership et l’engagement communautaire. Avant d’accéder à la présidence, Mme Cannon était doyenne de la Schulich School of Engineering à l’Université de Calgary.

En plus d’être ingénieure professionnelle, Mme Cannon est membre de la Société royale du Canada, de l’Académie canadienne du génie. En outre, elle a été admise comme associée étrangère à la National Academy of Engineering. Elle est actuellement coprésidente de la Table ronde sur les entreprises/l’enseignement supérieur et membre du conseil d’administration du Sidra Research and Medical Center au Qatar.

Pendant toute sa carrière, Mme Cannon a défendu les femmes dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM). De 1997 à 2002, elle s’est vu confier la chaire CRSNG/Petro-Canada pour les femmes en sciences et en génie dans la région des Prairies.

Mme Cannon a reçu plusieurs honneurs, notamment le prix Johannes Kepler de l’Institute of Navigation des États-Unis, le prix du leadership du centenaire de l’APEGA et une médaille d’or d’Ingénieurs Canada. Elle a été nommée au palmarès des 40 Canadiens de moins de 40 ans et l’une des 100 femmes les plus influentes du Canada par le Réseau des femmes exécutives.

Elle a été membre du Conseil consultatif national pour les sciences de la terre du ministre canadien des Ressources naturelles, lorsqu’elle occupait les postes de présidente de l’Institute of Navigation des États-Unis et de présidente de la Fondation canadienne pour l’innovation.

Mme Cannon possède un baccalauréat ès sciences appliquées en mathématiques de l’Université Acadia, ainsi qu’un baccalauréat en sciences, une maîtrise en sciences et un doctorat en génie géomatique de l’Université de Calgary.

Karen MacKenzie (membre pour l’Alberta)

Fière crie métisse, Karen MacKenzie est cofondatrice et présidente de MacKintosh Canada, une entreprise de consultation internationale appartenant à des Autochtones. Leader reconnue, consultante compétente et encadreuse efficace, Mme MacKenzie est une figure très respectée en matière de changement individuel, organisationnel, communautaire, et d’équipe, ainsi que dans le domaine de l’établissement d’alliances stratégiques, de gouvernance et de planification stratégique. Elle est porte-parole de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation. En tant que conférencière professionnelle, Mme MacKenzie incite les personnes qui viennent l’écouter à trouver leur passion intérieure et à poursuivre leurs rêves.

Mme MacKenzie est membre de la Commission de police d’Edmonton et du Cercle des Aînés pour les écoles catholiques d’Edmonton, dont le travail a été salué partout au Canada comme une pratique avisée qui favorise un meilleur taux de réussite des apprenants des Premières nations, des Métis et des Inuits. Elle est conseillère principale pour le programme Indigenous Women in Community Leadership de l’institut Coady, à l’Université St. Francis Xavier, et fait partie du Conseil consultatif d’IdeaConnector.net, une communauté d’apprentissage virtuel pour les entrepreneurs autochtones.

Mme MacKenzie est une bénévole active au sein de sa communauté et figure au nombre des membres fondateurs de la Commission des sans-abris pour la ville d’Edmonton, en Alberta. Elle a été membre du conseil d’administration de l’Alberta Women Entrepreneurs et du programme Women Building Futures. Elle a également été nommée au sein du Métis Women’s Council on Economic Security.

Anne Giardini (membre pour la Colombie-Britannique)

Anne Giardini est la 11e chancelière de l’Université Simon Fraser (SFU). Elle a été membre du conseil des gouverneurs pendant cinq ans avant d’être nommée chancelière, en 2014. Directrice, avocate et auteure, Mme Giardini a été présidente de Weyerhaeuser Company de 2008 à 2014, après avoir œuvré comme avocate générale de Weyerhaeuser. Chef de file de longue date au sein de l’industrie des ressources du Canada, elle a siégé à de nombreux conseils dans ce domaine, y compris le Conseil de l’industrie forestière de la Colombie-Britannique, l’Association des produits forestiers de l’Alberta, l’Association des produits forestiers du Canada, et du programme Sustainable Forestry Initiative Inc.

Elle est titulaire d’un baccalauréat en économie de SFU, d’un baccalauréat en droit de l’Université de la Colombie-Britannique et d’une maîtrise en droit de l’Université Cambridge (Trinity Hall). Elle a écrit deux romans et est éditrice d’un recueil de conseils pour les écrivains.

Elle est actuellement membre du conseil de TransLink, du Fonds mondial pour la nature (Canada) et de la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Elle a agi à titre de présidente du Conseil d’administration de la chambre de commerce de Vancouver et est présidente d’honneur des Seaforth Highlanders of Canada.

En 2011, Mme Giardini a reçu le prix Robert V.A. Jones, en reconnaissance de son leadership dans la pratique du droit des sociétés et a été nommée parmi les 25 avocats les plus influents du Canada par la revue Canadian Lawyer. Elle est également récipiendaire d’une Médaille du jubilé de diamant de la reine et d’un prix Lexpert Zenith, reçus en 2013. Enfin, elle s’est vu décerner en 2015 un prix par le Western Canada General Counsel pour l’ensemble de ses réalisations.

Vikram Vij (membre pour la Colombie-Britannique)

Vikram Vij est un chef, un entrepreneur, un auteur et une personnalité de la télévision. Né en Inde, M. Vij a quitté la maison à l’âge de 20 ans pour commencer son voyage culinaire à l’étranger. Le jeune chef talentueux a travaillé un peu partout en Europe et a finalement décidé de s’établir au Canada. Il a émigré à Banff, en Alberta, en 1989 et a commencé à travailler à l’hôtel Banff Springs où il a occupé divers postes.

En 1994, il a ouvert un restaurant de fine cuisine, Vij’s, à Vancouver. Vij’s concoctait des plats délicats cuisinés à la main et avec passion, ce qui lui a valu les éloges internationaux et nationaux de grandes critiques culinaires comme Anthony Bourdain, Patricia Wells et Thomas Keller.

M. Vij produit également une gamme de repas gastronomiques appelés Vij’s At Home et ses mets indiens sont servis sur tous les vols d’Air Canada à destination de l’Inde.

M. Vij a également animé des émissions comme Recipe to Riches, Top Chef Canada, Chopped Canada et a été le premier dragon indo-canadien à l’émission populaire Dragons’ Den de CBC, où il a aidé d’autres entrepreneurs à réaliser leurs rêves comme quelqu’un l’avait fait pour lui par le passé.

M. Vij est un ardent défenseur du secteur de l’alimentation durable et de la formation et de l’éducation culinaire. Il s’est fait le champion de nombreuses causes, dont le Programme de produits de la mer durables Ocean Wise de l’Aquarium de Vancouver, la Chef's Table Society of British Columbia et la Green Table Society. Il est aussi sommelier certifié et récipiendaire d’un doctorat honorifique en droit de l’Université Simon Fraser et d’un doctorat honorifique de l’Université de la Colombie-Britannique. En tant qu’institution, Vij’s a financé et ouvert Vij’s Kitchen, un centre d’apprentissage culinaire ultramoderne, à l’Université de la Colombie-Britannique; Vij’s Kitchen se consacre à l’enseignement des aliments et de la cuisine ethniques aux futurs chefs et nutritionnistes.

Jeannette Arsenault  (membre de l’Île-du-Prince-Édouard)

Jeannette Arsenault a été copropriétaire de l’entreprise Cavendish Figurines Ltd., qui opère maintenant sous le nom Shop and Play, depuis sa fondation en 1989. Avant de lancer son entreprise, qui emploie près de deux douzaines de personnes pendant la saison touristique, Mme Arsenault a travaillé pendant quinze ans à Statistique Canada.

Cavendish Figurines a reçu de nombreuses distinctions au fil des ans. Mme Arsenault s’est vu décerner le Good Neighbour Award de Summerside en 2002. En 2003, elle a été nommée au prestigieux Top 100 : Les Canadiennes les plus influentes du Réseau des femmes exécutives par le Réseau des femmes exécutives. En 2018, elle a reçu le « Prix de l’Entrepreneure distinguée » du Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) de l’Île-du-Prince-Édouard. Elle est également récipiendaire de la Médaille du jubilé de la Reine ainsi que de la médaille du 150e anniversaire du Canada.

Mme Arsenault siège à de nombreux comités, notamment le Forum des entrepreneurs (le comité local et le comité de l’Atlantique), le Conseil des gouverneurs de l’UPEI et le RDÉE de l’Île-du-Prince-Édouard. De plus, elle a été présidente de la Chambre de commerce de Summerside en 2001.

Originaire de l’Île-du-Prince-Édouard, Mme Arsenault a grandi à Abram-Village. Elle parle couramment le français et l’anglais. Elle est mariée, a deux enfants et deux petites-filles.

J. Allan Shaw (membre de l’Île-du-Prince-Édouard)

J. Allan Shaw obtient un baccalauréat de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard en 1974, une maîtrise en formation des adultes de l’Université St. Francis Xavier en 1982, et un baccalauréat en droit de l’Université du Nouveau-Brunswick en 1988.

Avant d’être admis au barreau, il commence sa carrière comme travailleur spécialisé en développement rural pour le ministère du Développement de l’Île-du-Prince-Édouard et travaille également comme instructeur en formation aux adultes, en communication interpersonnelle et en leadership au collège Holland. En 1988, il est embauché par la société d’avocats Ramsay, Clark and Shaw et en 1990, il lance son propre cabinet à Alberton sur l’Île-du-Prince-Édouard. Il y travaille pendant 17 ans comme avocat, procureur et notaire public.

M. Shaw participe activement à la vie communautaire depuis longtemps et possède une riche expérience de bénévolat. Il a déjà été président et directeur de l’exposition du comté de Prince et de l’Association des foires et des expositions de l’Île-du-Prince-Édouard ainsi que directeur du musée du patrimoine d’Alberton et de la bibliothèque O’Leary. Il est membre du comité du livre sur l’histoire du hockey à O’Leary et entraîneur d’équipes de hockey, de soccer et de balle molle.

Récipiendaire de plusieurs prix, M. Shaw a été nommé directeur de l’année de l’Exposition du comté de Prince et bénévole de l’année recevant le prix commémoratif Ken Pridham. L’Association canadienne des foires et expositions lui a remis un prix de reconnaissance pour services exceptionnels et il a également reçu le prix « Friend of 4-H » du West Prince District.

Jennifer Gillivan (membre pour la Nouvelle-Écosse)

Jennifer Gillivan est présidente et PDG de la Fondation IWK, qui recueille des fonds pour aider le Centre à offrir des soins intensifs et spécialisés aux femmes, aux enfants, aux adolescents et aux familles dans les provinces maritimes.

Mme Gillivan possède une vaste expérience en philanthropie, en établissement de partenariats et de stratégies, comme conférencière, en marketing et en leadership. Elle est née à Dublin (Irlande), où elle a fait ses études jusqu’à ce qu’elle immigre au Canada en 1982. Avant de se joindre à la fondation IWK, Mme Gillivan a travaillé à la Canadian Broadcasting Corporation (CBC) pendant 14 ans, notamment à titre de directrice des partenariats, des communications, du marketing et de l’image de marque pour la CBC au Canada.

Elle est membre active de sa communauté, et siège aux conseils des fondations d’hôpitaux canadiens de soins pédiatriques et de l’organisme Children’s Miracle Network. Elle est également l’ambassadrice de Women Get On Board. De plus, elle est membre active du conseil consultatif du « Judy Project » de la Rotman School of Business et donne des conférences de motivation. Elle a aussi étudié à l’Ivey School of Business dans le programme Community Shift de KPMG.

Mme Gillivan a reçu de nombreux prix. Par exemple, en 2017, elle a reçu les prix RBC Top 25 Canadian Immigrant et Top 25 Maritime Immigrant, et le prix de la personne d’affaires de l’année de la Chambre de commerce d’Halifax. Elle a obtenu son accréditation de l’Institut des administrateurs de sociétés en 2017 et a fait l’objet d’un article dans le Canada 150 Women publié en novembre 2017. Elle a également été présentée dans le Atlantic Business Magazine Top 50 CEO Award en 2014, 2015 et 2017.

Ramona Lumpkin (membre pour la Nouvelle-Écosse)

Mme Ramona Lumpkin a occupé d’importants postes de direction dans plusieurs universités du Canada et des États-Unis, notamment celui de directrice du Collège universitaire Huron et de vice-présidente et doyenne de l’Université Royal Roads, à Victoria. En 2010, elle s’est jointe à l’Université Mount Saint Vincent en tant que présidente et vice-chancelière, poste qu’elle a occupé jusqu’en 2017.

Pendant sa carrière, Mme Lumpkin a joué un rôle actif dans les études des femmes afin de défendre les enjeux féminins, promouvoir le rôle des femmes dans le domaine de l’enseignement supérieur et faciliter l’accès à l’éducation aux apprenants autochtones.

En 2014, Mme Lumpkin a été nommée membre de l’Ordre du Canada en reconnaissance de son leadership dans le domaine de l’éducation postsecondaire, de sa participation à la promotion des programmes d’apprentissage au niveau des collectivités et de son soutien pour l’avancement des femmes. En octobre 2017, elle a reçu le prix du gouverneur général en commémoration de l’affaire « personne » parce qu’elle défend les droits des femmes.

Mme Lumpkin est titulaire d’un doctorat en littérature anglaise de l’Université du Kentucky et a été titulaire d’une bourse Fulbright en Angleterre.

Mme Lumpkin préside actuellement Engage Nova Scotia et elle est membre de plusieurs conseils, notamment l’organisme Women Active de la Nouvelle-Écosse, le Fonds d’excellence Frank H. Sobey pour les études commerciales et la Fondation canadienne des femmes. Elle est également membre du conseil consultatif du YMCA de Halifax sur l’autonomisation économique des femmes ainsi que du comité exécutif du Forum international des femmes de la région de l’Atlantique.

Dawn Lavell Harvard (membre pour l’Ontario)

Dawn Lavell Harvard, qui est titulaire d’un doctorat, est directrice du First Peoples House of Learning à l’Université Trent depuis 2016. Avant d’assumer ce rôle, elle fut présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC), ayant été auparavant vice-présidente de l’AFAC pendant près de trois ans.

Fière d’appartenir à la Première Nation Wikwemikong sur l’île Manitoulin, Mme Lavell Harvard a été la première Autochtone à recevoir la bourse Trudeau et, elle a œuvré pendant 25 ans à faire progresser les droits des femmes autochtones et de leurs familles en Ontario.

Depuis son arrivée comme membre de la section des jeunes du conseil d’administration de l’Ontario Native Women’s Association en 1994, Mme Lavell Harvard a contribué à renforcer l’autonomie des femmes autochtones et de leur famille. Mère de trois filles, elle a codirigé la rédaction de l’ouvrage original sur le rôle des mères autochtones intitulé Until Our Hearts Are on the Ground: Aboriginal Mothering, Oppression, Resistance and Rebirth. Plus récemment, elle a publié Mothers of the Nations, dont elle a dirigé la rédaction avec Kim Anderson, et Forever Loved : Exposing the Hidden Crisis of Missing and Murdered Indigenous Women and Girls in Canada, dont elle a dirigé la rédaction avec Jennifer Brant.

En 2018, Mme Lavell Harvard a reçu la Médaille du souverain pour les bénévoles en reconnaissance de sa contribution à sa communauté.

Mme Lavell Harvard a suivi les traces de sa mère, Jeannette Corbiere Lavell, célèbre défenseur des droits des femmes autochtones. Mme Lavell Harvard possède un doctorat en éducation de l’Université d’Ottawa axé sur les processus nécessaires pour assurer la réussite académique des étudiants autochtones et un doctorat honorifique de la Nippissing University en reconnaissance de son travail pour la restauration du « Riggs Indigenous Women ».

Murray Segal (membre pour l’Ontario)

Après avoir fait une brillante carrière au sein de la fonction publique de l’Ontario, dont huit années à titre de sous-procureur général de l’Ontario et comme sous-ministre chargé des affaires autochtones, Murray Segal exerce désormais comme avocat indépendant et expert-conseil à Toronto. Sa pratique vise principalement à aider la fonction publique et l’ensemble du secteur public à améliorer la prestation de leurs services.

Me Segal a été conseiller juridique en chef du gouvernement de l’Ontario, de même que conseiller du Cabinet, du procureur général, d’autres ministres et des sous-ministres. En cette qualité, il a supervisé tous les litiges auxquels le gouvernement était partie. Il a également de l’expérience dans la rédaction de lois.

Avant d’être sous-procureur général, Me Segal était procureur en chef de l’Ontario. À ce titre, il dirigeait le plus grand service de poursuites pénales au Canada.

Me Segal est agréé par le Barreau du Haut-Canada en tant que spécialiste du droit pénal. Il est l’auteur de nombreuses publications juridiques, notamment dans le domaine de la Charte canadienne des droits et libertés, de la divulgation et de la procédure. En outre, il participe fréquemment à des programmes d’éducation permanente.

Me Segal siège au conseil de direction de la filiale de Toronto de l’Association canadienne pour la santé mentale et au conseil d’administration du Centre de toxicomanie et de santé mentale. En 2013, il a été nommé membre de la Commission ontarienne d’examen. En octobre 2015, Me Segal a publié un rapport au gouvernement de la Nouvelle-Écosse concernant la manière dont le système judiciaire avait traité l’affaire Rehtaeh Parsons.

Riel Bellegarde (membre pour la Saskatchewan)

Riel Bellegarde est fier d’être membre des Premières Nations signataires du Traité no 4 et de la Première Nation de Peepeekisis. Il est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de la Whittemore School of Business and Economics de l’Université du New Hampshire.

À l’heure actuelle, M. Bellegarde est président-directeur général de la Saskatchewan Indian Institute of Technologies. Il a commencé sa carrière au sein de la Première Nation de Peepeekisis et du Conseil tribal File Hills Qu’Appelle avant de se joindre à la fonction publique fédérale en 1994. En 1997, il a commencé à travailler à Affaires autochtones et du Nord Canada. Il a été nommé au groupe de la direction en 1999 et il a occupé plusieurs postes de direction au sein de divers portefeuilles. En mars 2003, il a été nommé au poste de directeur général régional (Saskatchewan).

M. Bellegarde est marié et a deux enfants.

Vianne Timmons (membre pour la Saskatchewan)

Vianne Timmons obtient un baccalauréat en arts en 1979, avec une majeure en psychologie et en anglais. Elle obtient par la suite un baccalauréat en éducation spécialisée, en 1980. Trois ans plus tard, Mme Timmons termine une maîtrise en éducation spécialisée, et en 1993, elle obtient un doctorat en psychologie de l’éducation.

Mme Timmons est nommée présidente de la Faculté d’éducation de l’Université Saint Francis Xavier en 1992 et en 1996, elle intègre la Faculté d’éducation de l’Université de l’Île du Prince Édouard, où elle devient vice-présidente du Perfectionnement universitaire, en 2001. En 2008, Mme Timmons devient la septième présidente et vice-chancelière de l’Université de Régina. Elle y gère un vaste programme de recherche, qui porte surtout sur l’alphabétisation familiale et l’éducation inclusive.

Membre active de la communauté universitaire, elle est actuellement présidente du Comité permanent des relations internationales d’Universités Canada, membre de la Fondation canadienne pour l'innovation et présidente sortante de l’International Association of the Scientific Study of Intellectual and Developmental Disabilities.

Mme Timmons a eu l’honneur de recevoir de nombreuses distinctions; elle est entre autres nommée Officier de l’Ordre du Canada en 2017. En 2016, elle reçoit le prix du leadership du Council of Advancement and Support of Education District VIII pour ses contributions à l’éducation postsecondaire. Mme Timmons a siégé à plusieurs conseils d’administration, dont celui de Développement économique Régina, de la Wascana Centre Authority et du Bureau canadien de l’éducation internationale. Elle fait également partie de la Première nation Mi’kmaq Bras d’Or.

James Igloliorte (membre pour Terre-Neuve-et-Labrador)

James Igloliorte, de Hopedale (Terre-Neuve-et-Labrador), est un juge à la retraite de la cour provinciale. Il a obtenu un baccalauréat en sciences et un baccalauréat en éducation de l’Université Memorial, à Terre Neuve, en 1974 et a entrepris sa carrière à titre d’enseignant sur la côte ouest de Terre Neuve.

Nommé à l’origine à titre de magistrat non juriste en 1980, M. Igloliorte a par la suite été responsable de la cour et de la cour de circuit de Labrador. En 1985, il a terminé ses études en droit à l’Université Dalhousie, à Halifax, en Nouvelle Écosse. Il a repris ses responsabilités à Happy Valley Goose Bay à titre de juge de circuit, fonction qu’il a exercée la majeure partie de sa carrière. En 1999, M. Igloliorte a reçu le Prix national d’excellence décerné aux Autochtones pour la catégorie Lois et justice. Il a pris sa retraite en 2004.

En plus de sa carrière juridique impressionnante, M. Igloliorte a été directeur de l’Innu Healing Foundation et commissaire de la Commission royale d’enquête sur le renouvellement et le renforcement de notre place au sein du Canada. Il a également travaillé à titre de défenseur des droits des enfants et de la jeunesse à Terre-Neuve-et-Labrador, et il a été commissaire de la Qikiqtani Truth Commission au Nunavut.

M. Igloliorte et son épouse vivent à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador), et ont quatre enfants et cinq petits enfants.

Susan Dyer Knight (membre pour Terre-Neuve-et-Labrador)

Entrepreneure socioculturelle, Susan Knight fait l’apologie de la valeur intrinsèque de chanter ensemble. Directrice de chorale et éducatrice musicale de réputation internationale, elle travaille principalement, à l’heure actuelle, à militer pour le pouvoir du chant choral comme moteur de santé et d’enrichissement, sur le plan humain, et de création d’une communauté empathique, sur le plan collectif.

Mme Knight est titulaire d’un baccalauréat en musique et en enseignement de la musique (Université Memorial), d’une maîtrise ès arts en enseignement de la musique (Université de St. Thomas, à Minneapolis), et d’un Ph. D. (Université de Londres).

Elle est également chancelière de l’Université Memorial, et chercheuse invitée – Centre international de recherche sur l’enseignement de la musique de l’Institut de l’éducation UCL de l’Université de Londres. Elle a fait des présentations dans le cadre de nombreuses conférences nationales et internationales, en plus de publier des articles dans des périodiques professionnels, des comptes rendus de conférences et des éditions musicales.

Fondatrice et présidente du mouvement Growing the Voices : Festival 500, un mouvement pour accroître l’accès et les possibilités en matière de chant à toutes les étapes de la vie, Mme Knight a également fondé la Shallaway Youth Choir (1992) et le Festival 500 (1997). Elle possède en outre une discographie et une filmographie des plus complètes.

Experte-conseil, auteure, productrice, conférencière et militante pour les arts, elle œuvre dans le domaine de la gouvernance à l’échelle nationale et internationale. Mme Knight a produit un canon de travail choral explorant principalement le lieu, la communauté empathique, l’écologie et le changement. Elle a commandé des œuvres publiés, enregistrés ou diffusés à des compositeurs, tant à l’échelle locale qu’internationale. À titre de chercheuse, ses efforts portent principalement sur le rétablissement ou la guérison par le chant chez les adultes.

Mme Knight est également titulaire d’un LLD honorifique (Université Memorial, 2005) et a été nommée membre de l’Ordre du Canada (2004) et de l’Ordre de Terre-Neuve-et-Labrador (2005).

Robert James Sanderson (membre des Territoires du Nord-Ouest)

Robert James Sanderson est un membre actif de la Nation des Métis des Territoires du Nord-Ouest et de l’Alberta, et il a été élu adjoint au maire pour un mandat sur le Conseil de la ville de Fort Smith.

M. Sanderson a passé la majorité de sa carrière de 32 ans dans divers postes de la haute direction de la fonction publique, où il devait gérer plusieurs employés et un budget considérable. Entre 1981 et 1996, il a travaillé pour la Commission de la fonction publique, à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) et Edmonton (Alberta). Pendant cette période, il a également accepté une affectation d’un an comme PDG au sein de la Première Nation crie Mikisew, à Fort Chipewyan (Alberta). De 1996 à 2009, il a occupé le poste de surintendant régional du Secrétariat du Conseil de gestion des finances et des ressources humaines. Il a également été nommé directeur régional de la région de South Slave, où il a travaillé pendant trois ans jusqu’à sa retraite, en 2009.

M. Sanderson, bénévole actif, a vécu à Cambridge Bay (Nunavut), à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) et à Whitehorse (Yukon). Il habite maintenant avec sa famille à Fort Smith (Territoires du Nord-Ouest), où il est né et a grandi.

Kathy Tsetso (membre des Territoires du Nord-Ouest)

Durant plus de 15 ans, Kathy Tsetso a été présidente et chef de la direction de l’Administration des services de santé et des services sociaux du Dehcho, un organisme qui fournit des soins médicaux, des services de santé mentale, des services de promotion et du counseling et d’autres services de santé et services sociaux aux 3 400 résidents de la région du Dehcho, dans les Territoires du Nord-Ouest. Précédemment, elle a occupé différentes fonctions au ministère de la Santé et des Services sociaux, notamment celle de surintendante des services sociaux.

Tout au long de sa carrière, Mme Tsetso a fait partie d’associations et de comités comme l’Association canadienne des soins de santé et le Collège canadien des leaders en santé, et elle a été membre des conseils d’administration de la Ligue pour le bien-être de l’enfance au Canada et du Réseau de recherche du Nord-Ouest canadien sur l’ETCAF. Elle est actuellement présidente du conseil de gestion des investissements des Premières Nations du Dehcho, membre du conseil d’administration de Nogha Enterprises, Ltd. et anciennement présidente du Conseil des gouverneurs du Collège Aurora.

Mme Tsetso est récipiendaire d’un titre académique de la municipalité de Fort Smith et d’une distinction académique du Programme d’études en services sociaux. Elle est infirmière auxiliaire autorisée, et elle est titulaire d’un diplôme en services sociaux.

Mme Tsetso, qui allie grande motivation et détermination et qui n’hésite pas à relever de nouveaux défis, a d’excellentes compétences en relations interpersonnelles et en communications, en plus d’avoir de l’expérience de travail avec d’autres et pour d’autres à l’échelle des collectivités, de la région et du Territoire.

Carl Friesen (membre pour le Yukon)

Carl Friesen est diplômé de l’Université de Calgary en génie géomatique, et de l’Université de la Colombie-Britannique en biochimie.

Homme d’affaires du Yukon, époux de Robyn et père de deux enfants Zoë et Jeremy, M. Friesen est associé principal et vice-président d’Underhill Geomatics Ltd. (Underhill and Underhill). Il est aussi ingénieur certifié, arpenteur-géomètre du Canada, arpenteur-géomètre de la Colombie-Britannique et membre d’Ingénieurs Canada.

M. Friesen s’est joint à Underhill en 1971 et est devenu associé de cette entreprise en 1989. Il a géré des succursales, a assuré la gestion d’importants projets, a réalisé des projets d’arpentage légal et de levé d’étude dans toutes les régions du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut et de la Colombie-Britannique et a entrepris des projets de portée internationale. Il est un spécialiste de l’arpentage légal des terres du Canada, des levés d’étude, de l’organisation logistique, de l’arpentage relatif aux revendications territoriales, des levés GPS, des levés photographiques et des levés géodésiques conventionnels.

M. Friesen est toujours actif dans le monde des affaires et dans des comités sociaux au Yukon et à l’échelle nationale. Par le passé, il a été membre du conseil de l’école Jack Hulland, président de l’Association des arpenteurs des terres du Canada (AATC), président d’Engineers Yukon et représentant de l’AATC au Conseil Canadien des Arpenteurs-Géomètres. À l’heure actuelle, il est directeur de la Yukon Contractors Association et membre du Yukon Land Titles Advisory Committee (comité consultatif sur les titres fonciers). En outre, il est fondateur de la conférence de l’industrie du Yukon.

Diane Strand (membre pour le Yukon)

Diane Strand a obtenu un diplôme en administration des affaires du Collège du Yukon en 1996, un certificat de mentor de vie de l’Institut Rayner de Calgary en 2014, et un certificat de guérison intégrée par l’énergie du College Langara de Vancouver en 2017.

Depuis qu’elle s’est jointe aux Premières Nations de Champagne et de Aishihik en 1996, elle a occupé plusieurs postes, ce qui lui a permis d’être nommée directrice du mieux-être communautaire en 2015. Son rôle est de fournir un leadership en matière de coopération intergouvernementale et d’élaboration de programmes liés aux nouvelles initiatives visant la santé et le bien-être communautaires, et ce, en s’efforçant d’éliminer les obstacles au sein des opérations gouvernementales existantes.

Mme Strand est également directrice du scrutin pour la région de Kluane et consultante indépendante pour Crow’s Light Consulting, où elle dirige des ateliers de guérison communautaire et individuelle.

Possédant une riche expérience en tant que bénévole et membre de conseils d’administration, elle siège actuellement à la Commission des loteries du Yukon, à la Régie des hôpitaux du Yukon et à la commission scolaire de St.Elias. Professeure de danse, elle est à la tête d’un groupe de danse du Tutchone du Sud : les danseurs Dakwäkäkäda.

Par la voie de son travail et de ses activités bénévoles, Diane participe à bon nombre d’initiatives liées au patrimoine, notamment la danse et la chanson traditionnelles, les camps culturels pour les jeunes et les études généalogiques communautaires.

Mme Strand vit actuellement à Haines Junction et est la mère de deux enfants d’âge adulte et grand-mère d’un petit-fils de 11 mois.

Annexe C : Critères d’évaluation

Exigences d’admissibilité inscrites dans la Constitution

La personne doit satisfaire aux exigences d’admissibilité inscrites dans la Constitution au moment de sa nomination au Sénat.

Âge

La personne doit être âgée d’au moins 30 ans et de moins de 75 ans.

Citoyenneté

La personne doit être citoyenne du Canada.

Valeur nette des propriétés mobilières et immobilières

La personne doit posséder dans la province pour laquelle elle est nommée des biens immobiliers d'une valeur nette de 4 000 $, et posséder des propriétés mobilières et immobilières qui valent, somme toute, 4 000 $.

En ce qui concerne la province de Québec, la personne doit être domiciliée ou posséder sa qualification foncière dans le collège électoral;dont la représentation lui est assignée.

Résidence

La personne doit être domiciliée dans la province pour laquelle elle est nommée :

  • Au moment où la candidature est soumise ainsi que lors de la nomination, la résidence permanente de la personne doit se trouver dans la province ou le territoire du siège vacant. Par résidence permanente, on entend l’endroit où la personne réside habituellement et a établi sa résidence, et ce, depuis au moins les deux ans précédant le dépôt de la candidature. La personne doit fournir des documents prouvant qu’elle réside dans la province ou le territoire en question.
  • Une exception pourrait être octroyée à l’exigence de présence pendant les deux ans précédant le dépôt de la candidature lorsque la personne est absente de la province ou du territoire où se trouve le siège vacant pour des motifs liés à l’emploi ou aux études et présente une preuve satisfaisante qu’elle a l’intention de regagner sa résidence permanente dans la province ou le territoire en question.

Critères fondés sur le mérite établis par le gouvernement

Impartialité

Les personnes devront démontrer au comité consultatif qu’elles sont en mesure d’apporter des points de vue et de contribuer aux travaux du Sénat de façon indépendante et non partisane. Elles devront également divulguer dans leur demande tout engagement politique et activité connexe. Les activités politiques passées n’engendreront pas la disqualification d’un candidat.

Exigence relative aux connaissances

Les personnes devront démontrer une solide connaissance du processus législatif et de la Constitution du Canada, y compris le rôle du Sénat à titre d’organe indépendant et complémentaire chargé de porter une réflexion indépendante, sereine et attentive ainsi que de représenter les régions et les minorités.

Qualités personnelles

Les personnes devront démontrer qu’ils possèdent des qualités personnelles exceptionnelles, notamment pour ce qui est de respecter les principes et normes de la vie publique, de l’éthique et de l’intégrité.

Les personnes devront démontrer qu’ils sont en mesure de contribuer de manière efficace et considérable au travail du Sénat, non seulement dans leur profession ou dans leur champ d’expertise, mais à l’égard de tous les autres dossiers dont le Sénat est saisi.

Qualifications liées au rôle du Sénat

Les personnes devront répondre à l’un des trois critères suivants :

  • un niveau élevé d’expérience, acquise sur de nombreuses années, en ce qui a trait au processus législatif et à la fonction publique à l’échelon fédéral ou provincial/territorial;
  • des états de service à la communauté longs et reconnus, ce qui pourrait inclure une communauté autochtone, culturelle ou linguistique d’appartenance;
  • un leadership reconnu et un bilan exceptionnel de réalisations dans leur profession ou domaine de compétence choisi.

Facteurs additionnels

Représentation des sexes, des Autochtones et des minorités

Dans l’étude des candidatures, on tiendra compte de l’objectif d’atteindre l’équilibre entre les sexes au Sénat. La priorité sera accordée aux personnes qui représentent les peuples autochtones et les communautés linguistiques, minoritaires et culturelles, et ce, afin d’assurer la représentation de ces groupes au Sénat.

Bilinguisme

La maîtrise des deux langues officielles sera considérée comme un atout.

Annexe D : Communiqués

Annexe E : Statistiques sur les candidatures

Résumé

3 232
candidats

Faits saillants Note de bas de page 5 :

  • Le pourcentage de femmes qui ont présenté une demande est moins élevé qu’au sein de la population canadienne estimative (40 % contre 50,4 %).
  • Le pourcentage de candidats ayant indiqué le français comme première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population canadienne (27 % contre 22,2 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est plus élevé qu’au sein de la population canadienne (11,6 % contre 4,9 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est plus élevé qu’au sein de la population canadienne (23,9 % contre 22,3 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population canadienne (9,6 % contre 22,3 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes pour toutes les candidatures reçues.
Version textuelle – représentation des sexes
Groupe Pourcentage
Homme 60
Femme 40
Ce graphique circulaire illustre la première langue officielle déclarée pour toutes les candidatures reçues.
Version textuelle – première langue officielle déclarée
Langue Pourcentage
Anglais 73
Français 27
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme pour toutes les candidatures reçues.
Version textuelle – représentation du bilinguisme
Niveau Pourcentage
Non-spécifié 13,6
Unilingue 12,6
Limité 24,9
Fonctionnel 21,4
Bilingue 27,5

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité pour toutes les candidatures reçues.

Version textuelle – représentation en matière de diversité

Text version - Diversity representation
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 126
Autochtone 375
Minorité visible 772
Personnes handicapéestable 2 note * 311
Groupe ethnique/cultureltable 2 note * 693

Table 2 Notes

Table 2 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 2 note * referrer

Alberta

60
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est moins élevé qu’au sein de la population estimative de l’Alberta (31,7 % contre 49,4 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population de l’Alberta (8,3 % contre 1,8 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est légèrement plus élevé qu’au sein de la population de l’Alberta (6,7 % contre 6,5 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est plus élevé qu’au sein de la population de l’Alberta (31,7 % contre 23,5 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population de l’Alberta (3,3 % contre 21,7 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l'Alberta.
Version textuelle – représentation des sexes en Alberta
Groupe Pourcentage
Homme 68,3
Femme 31,7
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l'Alberta.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle en Alberta
Langue Pourcentage
Anglais 91,7
Français 8,3
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l'Alberta.
Version textuelle – représentation du bilinguisme en Alberta
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 15
Unilingue 28,3
Limité 31,7
Fonctionnel 15
Bilingue 10

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l'Alberta.

Version textuelle – représentation en matière de diversité en Alberta

Version textuelle – Diversité
Version textuelle – Diversité
Version textuelle – Diversité
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 1
Autochtone 4
Minorité visible 19
Personnes handicapéestable 3 note * 2
Groupe ethnique/cultureltable 3 note * 20

Table 3 Notes

Table 3 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 3 note * referrer

Colombie-Britannique

358
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est moins élevé que leur pourcentage au sein de la population estimative de la Colombie-Britannique (41,1 % contre 50,4 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population de la Colombie-Britannique (3,6 % contre 1,2 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est plus élevé qu’au sein de la population de la Colombie-Britannique (14,8 % contre 5,9 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est moins élevé qu’au sein de la population de la Colombie-Britannique (25,4 % contre 30,3 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population de la Colombie-Britannique (4,5 % contre 24,7 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Colombie-Britannique.
Version textuelle – représentation des sexes en Colombie-Britannique
Groupe Pourcentage
Homme 58,9
Femme 41,1
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Colombie-Britannique.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle en Colombie-Britannique
Langue Pourcentage
Anglais 95,3
Français 3,6
Non-Spécifié 1,1
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Colombie-Britannique.
Version textuelle – représentation du bilinguisme en Colombie-Britannique
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 19,3
Unilingue 16,8
Limité 38,3
Fonctionnel 15,4
Bilingue 10,3

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Colombie-Britannique.

Version textuelle – représentation en matière de diversité en Colombie-Britannique
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 16
Autochtone 53
Minorité visible 91
Personnes handicapéestable 4 note * 16
Groupe ethnique/cultureltable 4 note * 82

Table 4 Notes

Table 4 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 4 note * referrer

Île‑du‑Prince‑Édouard

85
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est moins élevé qu’au sein de la population active de l’Île-du-Prince Édouard (47,1 % contre 51,1 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population de l’Île-du-Prince-Édouard (4,7 % contre 3,2 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est plus élevé qu’au sein de la population de l’Île-du-Prince-Édouard (5,9 % contre 2 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est plus élevé qu’au sein de la population de l’Île-du-Prince-Édouard (8,2 % contre 4,8 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population de l’Île-du-Prince-Édouard (5,9 % contre 26 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l’Île-du-Prince Édouard.
Version textuelle – représentation des sexes à l’Île-du-Prince-Édouard
Groupe Pourcentage
Homme 52,9
Femme 47,1
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l’Île-du-Prince Édouard.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle à l’Île-du-Prince-Édouard
Langue Pourcentage
Anglais 95,3
Français 4,7
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l’Île-du-Prince Édouard.
Version textuelle – représentation du bilinguisme à l’Île-du-Prince-Édouard
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 22,4
Unilingue 23,5
Limité 25,9
Fonctionnel 16,5
Bilingue 11,8

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l’Île-du-Prince-Édouard.

Version textuelle – représentation en matière de diversité à l’Île-du-Prince-Édouard
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 2
Autochtone 5
Minorité visible 7
Personnes handicapéestable 9 note * 5
Groupe ethnique/cultureltable 9 note * 12

Table 9 Notes

Table 9 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 9 note * referrer

Nouvelle-Écosse

259
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est moins élevé qu’au sein de la population estimative de la Nouvelle-Écosse (40,9 % contre 51 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population de la Nouvelle-Écosse (5 % contre 3,1 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est plus élevé qu’au sein de la population de la Nouvelle-Écosse (13,1 % contre 5,7 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est plus élevé qu’au sein de la population de la Nouvelle-Écosse (10,8 % contre 6,5 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population de la Nouvelle-Écosse (13,9 % contre 30,4 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Nouvelle-Écosse.
Version textuelle – représentation des sexes en Nouvelle-Écosse
Groupe Pourcentage
Homme 59,1
Femme 40,9
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Nouvelle-Écosse.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle en Nouvelle-Écosse
Langue Pourcentage
Anglais 95
Français 5
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Nouvelle-Écosse.
Version textuelle – représentation du bilinguisme en Nouvelle-Écosse
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 19,7
Unilingue 20,1
Limité 31,7
Fonctionnel 17
Bilingue 11,6

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Nouvelle-Écosse.

Version textuelle – représentation en matière de diversité en Nouvelle-Écosse
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 12
Autochtone 34
Minorité visible 28
Personnes handicapéestable 7 note * 36
Groupe ethnique/cultureltable 7 note * 42

Table 7 Notes

Table 7 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 7 note * referrer

Ontario

1 567
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est moins élevé qu’au sein de la population estimative de l’Ontario (41,2 % contre 50,8 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population de l’Ontario (10,5 % contre 3,8 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est plus élevé qu’au sein de la population de l’Ontario (10,5 % contre 2,8 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est moins élevé qu’au sein de la population de l’Ontario (28,7 % contre 29,3 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population de l’Ontario (11 % contre 24,1 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l'Ontario.
Version textuelle – représentation des sexes en Ontario
Groupe Pourcentage
Homme 58,8
Femme 41,2
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l'Ontario.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle en Ontario
Langue Pourcentage
Anglais 89,3
Français 10,5
Non-Spécifié 0,3
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l'Ontario.
Version textuelle – représentation du bilinguisme en Ontario
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 14,9
Unilingue 14,6
Limité 29,2
Fonctionnel 22,4
Bilingue 18,9
Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de l'Ontario.

Version textuelle – représentation en matière de diversité en Ontario
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 66
Autochtone 164
Minorité visible 449
Personnes handicapéestable 8 note * 173
Groupe ethnique/cultureltable 8 note * 380

Table 8 Notes

Table 8 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 8 note * referrer

Québec

792
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est moins élevé qu’au sein de la population estimative du Québec (36,1 % contre 50,3 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est presque égal à leur taux de représentation au sein de la population du Québec (83,6 % contre 83,7 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est plus élevé qu’au sein de la population du Québec (10,7 % contre 2,3 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est plus élevé qu’au sein de la population du Québec (21,5 % contre 13 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population du Québec (6,3 % contre 16,1 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants du Québec.
Version textuelle – représentation des sexes au Québec
Groupe Pourcentage
Homme 63,9
Femme 36,1
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants du Québec.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle au Québec
Langue Pourcentage
Anglais 15,8
Français 83,6
Non-Spécifié 0,6
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants du Québec.
Version textuelle – représentation du bilinguisme au Québec
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 3,4
Unilingue 1,3
Limité 6,7
Fonctionnel 25,9
Bilingue 62,8

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants du Québec.

Version textuelle – représentation en matière de diversité au Québec
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 28
Autochtone 85
Minorité visible 170
Personnes handicapéestable 10 note * 50
Groupe ethnique/cultureltable 10 note * 143

Table 10 Notes

Table 10 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 10 note * referrer

Saskatchewan

28
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est moins élevé qu’au sein de la population estimative de la Saskatchewan (35,7 % contre 49,6 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population de la Saskatchewan (7,1 % contre 1,3 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est plus élevé qu’au sein de la population de la Saskatchewan (28,6 % contre 16,3 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est plus élevé qu’au sein de la population de la Saskatchewan (25 % contre 10,8 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population de la Saskatchewan (3,6 % contre 24,3 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Saskatchewan.
Version textuelle – représentation des sexes en Saskatchewan
Groupe Pourcentage
Homme 64,3
Femme 35,7
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Saskatchewan.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle en Saskatchewan
Langue Pourcentage
Anglais 92,9
Français 7,1
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Saskatchewan.
Version textuelle – représentation du bilinguisme en Saskatchewan
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 21,4
Unilingue 17,9
Limité 28,6
Fonctionnel 21,4
Bilingue 10,7

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de la Saskatchewan.

Version textuelle – représentation en matière de diversité en Saskatchewan
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 0
Autochtone 8
Minorité visible 7
Personnes handicapéestable 11 note * 1
Groupe ethnique/cultureltable 11 note * 7

Table 11 Notes

Table 11 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 11 note * referrer

Terre‑Neuve‑et‑Labrador

38
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est moins élevé qu’au sein de la population estimative de Terre-Neuve-et-Labrador (44,1 % contre 50,7 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population de Terre-Neuve-et-Labrador (5,9 % contre 0,4 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est plus élevé qu’au sein de la population de Terre-Neuve-et-Labrador (10,5 % contre 8,9 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est plus élevé qu’au sein de la population de Terre-Neuve-et-Labrador (2,6 % contre 2,3 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population de Terre-Neuve-et-Labrador (7,9 % contre 23,6 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de Terre-Neuve-et-Labrador.
Version textuelle – représentation des sexes à Terre-Neuve-et-Labrador
Groupe Pourcentage
Homme 55,9
Femme 44,1
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de Terre-Neuve-et-Labrador.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle à Terre-Neuve-et-Labrador
Langue Pourcentage
Anglais 94,1
Français 5,9
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de Terre-Neuve-et-Labrador.
Version textuelle – représentation du bilinguisme à Terre-Neuve-et-Labrador
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 26,5
Unilingue 14,7
Limité 35,3
Fonctionnel 11,8
Bilingue 11,8

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants de Terre-Neuve-et-Labrador.

Version textuelle – représentation en matière de diversité à Terre-Neuve-et-Labrador
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 0
Autochtone 4
Minorité visible 1
Personnes handicapéestable 5 note * 3
Groupe ethnique/cultureltable 5 note * 4

Table 5 Notes

Table 5 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 5 note * referrer

Territoires du Nord‑Ouest

25
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est plus élevé qu’au sein de la population estimative des Territoires du Nord-Ouest (60 % contre 48,7 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population des Territoires du Nord-Ouest (4 % contre 2,8 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est plus élevé qu’au sein de la population des Territoires du Nord-Ouest (52 % contre 50,7 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est moins élevé qu’au sein de la population des Territoires du Nord-Ouest (4 % contre 9,6 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population des Territoires du Nord-Ouest (16 % contre 20 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants des Territoires du Nord-Ouest.
Version textuelle – représentation des sexes aux Territoires du Nord-Ouest
Groupe Pourcentage
Homme 40
Femme 60
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants des Territoires du Nord-Ouest.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle aux Territoires du Nord-Ouest
Langue Pourcentage
Anglais 96
Français 4
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants des Territoires du Nord-Ouest.
Version textuelle – représentation du bilinguisme aux Territoires du Nord-Ouest
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 48
Unilingue 16
Limité 20
Fonctionnel 8
Bilingue 8

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants des Territoires du Nord-Ouest.

Version textuelle – représentation en matière de diversité aux Territoires du Nord-Ouest
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 0
Autochtone 13
Minorité visible 1
Personnes handicapéestable 6 note * 4
Groupe ethnique/cultureltable 6 note * 2

Table 6 Notes

Table 6 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 6 note * referrer

Yukon

25
candidats

Faits saillants :

  • Le taux de représentation des femmes est plus élevé qu’au sein de la population estimative du Yukon (52 % contre 49 %).
  • Le pourcentage de candidats indiquant le français comme étant leur première langue officielle est plus élevé qu’au sein de la population du Yukon (8 % contre 4,4 %).
  • Le taux de représentation des Autochtones est moins élevé qu’au sein de la population du Yukon (20 % contre 23,3 %).
  • Le taux de représentation des minorités visibles est moins élevé qu’au sein de la population du Yukon (4 % contre 8,5 %).
  • Le taux de représentation des personnes handicapées est moins élevé qu’au sein de la population du Yukon (8 % contre 25,2 %).

Ce graphique circulaire illustre la représentation des sexes des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants du Yukon.
Version textuelle – représentation des sexes au Yukon
Groupe Pourcentage
Homme 48
Femme 52
Ce graphique circulaire illustre la distribution de la première langue officielle déclarée des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants du Yukon.
Version textuelle – représentation de la première langue officielle au Yukon
Langue Pourcentage
Anglais 92
Français 8
Ce graphique circulaire illustre la représentation du bilinguisme des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants du Yukon.
Version textuelle – représentation du bilinguisme au Yukon
Niveau Pourcentage
Non-Spécifié 12
Unilingue 20
Limité 40
Fonctionnel 16
Bilingue 12

Ce graphique à colonne illustre la représentation en matière de diversité des candidatures reçues pour pouvoir les sièges vacants du Yukon.

Version textuelle – représentation en matière de diversité au Yukon
Catégorie Nombre de candidatures
LGBTQ2S 1
Autochtone 5
Minorité visible 1
Personnes handicapéestable 12 note * 2
Groupe ethnique/cultureltable 12 note * 1

Table 12 Notes

Table 12 Note 1

Tel que définie par les postulants

Return to table 12 note * referrer

Liste d'organisations - Sensibilisation

Organizations
55+ BC Games (BC Seniors Games Society)
A & O: Support Services for Older Adults
ABCO Industries Ltd
Ability New Brunswick
Able Living Services
Aboriginal Business Education Partners, University of Manitoba
Aboriginal Financial Officers Association of BC
Aboriginal Financial Officers Association of Canada (AFOA)
Aboriginal Friendship Centre of Calgary
Aboriginal Health and Wellness Centre of Winnipeg Inc.
Aboriginal Social Work Society in Manitoba
Aboriginal Tourism Association of BC
Aboriginal Vision for the North End
Aboriginal Women's Association of PEI
Aboriginal Women's Professional Association
Academics Without Borders / Universitaires sans frontières
Acadia Divinity College
Acadia Entrepreneurship Centre
Acadia First Nation
Acadia University
Action Canada
Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF)
Adam's Apples
ADFarm
Adoption Council of Canada
Adoption Council of Ontario
Adsum for women and children
Adult Vocational Training - Dartmouth (DASC)
Advanced Artists Award Jury
Advisory Committee on French Language Services
Advisory Council on Women's Issues
Affiliation of Multicultural Societies and Services Agencies of BC
Affinity Credit Union
AFN Yukon Regional Chief
African Communities of Manitoba Inc. (ACOMI)
Aga Khan Foundation for Canada
Agri Studies Inc.
Agriculture for Life
Agriculture in the Classroom Canada
Agrium
AgScape
Aids Coalition of Nova Scotia
AIDS New Brunswick
AIESEC Canada
Akwaaba Education Initiative
Alberta Beef Producers
Alberta Cancer Foundation
Alberta College of Art & Design
Alberta Conservation Association
Alberta Council of Disability Services
Alberta Diabetes Foundation
Alberta Ecotrust Foundation
Alberta Emerald Foundation
Alberta Foundation for the Arts
Alberta Law Foundation
Alberta Real Estate Foundation
Algoma University
Algonquin College
Alianait Arts Festival
Allen & York
Alliance Arc-en-ciel Québec
Alliance Energy Ltd.
Allstar Communications
ALS Society of Canada
ALS Society of New Brunswick and Nova Scotia
Alsek Renewable Resources Council
Altius Minerals
Alus Canada
Alzheimer Society Canada
Alzheimer Society Nova Scotia
Alzheimer Society of British Colombia
Ambrose University
Amherst and Area Chamber of Commerce
ANCOP Canada
Ancoura
Andrews Street Family Centre
Anduhyaun Inc.
Anglican Church of Canada
Angus Reid Institute
Animal Justice
Annapolis Valley First Nation
Ansaar Foundation
Antidote: Multiracial Girls' & Women's Network
Antigonish Women's Resource Centre
AODA Alliance
Archaeological Society of British Colombia
Architectural Conservancy Ontario
Architecture Foundation of BC
Archives Association of Ontario
Arctic Canada Construction
Arctic Research Foundation
Areva
Armour Transportation Systems
Arpana Canada
Art City
Art Gallery of Nova Scotia
Art Gallery of Ontario (AGO)
Art Gallery of Regina
Artemis Place
Arthritis Research Canada
Arthritis Society (Manitoba Division)
Arts Advisory Council
Arts BC
Artscape
Asia Pacific Foundation of Canada
Assemblée de la francophonie de l’Ontario
Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador
Assembly of First Nations
Assembly of Manitoba Chiefs
Assembly of Nova Scotia Mi'kmaq Chiefs
Association canadien des dons d'organes
Association des Bègues du Canada
Association des collèges et universités de la francophonie canadienne
Association des conseils scolaires des écoles publiques de l’Ontario (ACÉPO)
Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO)
Association des francophones du Nunavut
Association des juristes d'expression française de l'Alberta
Association des services de garde en milieu scolaire
Association for Co-operative Education (ACE-BC)
Association for Manitoba Archives
Association for Nonprofit and Social Economy Research (ANSER)
Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques (AFOCSC)
Association Franco-Yukonnaise
Association Musées Nouveau Brunswick
Association nationale des éditeurs de livres
Association of Atlantic Universities
Association of Canada Lands Surveyors Yukon Regional Group
Association of Canadian Publishers
Association of Community Colleges of Canada
Association of Consulting Engineering Companies
Association of Faculties of Medicine of Canada
Association of Municipalities of Ontario
Association of Nova Scotia Museums
Association of Progressive Muslims of Canada
Association of Yukon Communities
Association Québecoise des Centres de la Petite Enfance (AQCPE)
Association québécoise des organismes de coopération internationale
Association québécoise du loisir municipal
Association québécoise pour le loisir des personnes handicapées
Associations of Colleges and Universities
Assumption University
Asthma Canada
Astonished!
ATCO
Ateliers cinq épices
Athabasca University
Athletes Against Bullying
Atlantic Ballet Theatre Canada
Atlantic Beef Products
Atlantic Canada Conservation Data Centre
Atlantic Chamber of Commerce
Atlantic Council for International Cooperation
Atlantic Film Festival
Atlantic Geoscience Society
Atlantic Institute for Market Studies
Atlantic Policy Congress of First Nationals Chiefs Secretariat
Atlantic Provinces Library Association
Atlantic Salmon Federation
Atlantic School of Theology
Aurora College
Aurora Family Therapy Centre
Ausome Ottawa
Austring Fendrick & Fairman
Autism BC
Autism Calgary
Autism Canada
Autism Connections Fredericton
Autism Edmonton
Autism Okanagan
Autism Resources Centre
Auxiliary Police Advisory Committee
Avalanche Canada Foundation
Avocats sans frontieres/Lawyers without Borders
Awasis Agency of Northern Manitoba
AWO Refugee & Immigrant Services
Ayaya Marketing & Communications
Az-Zahraa Islamic Centre
B’nai Brith Canada
Baffin Regional Chamber of Commerce
Baile nan Gàidheal Highland Village
Ballet BC
Ballet Productions Canada Society
Bandage International
Bank of Canada
Banque de Montréal
Barreau du Québec
Bay Credit Union
Bayer Inc.
BC Agricultural Council
BC Association of Aboriginal Friendship Centres
BC Association of Community Response Networks
BC Cancer Foundation
BC Chamber of Commerce
BC Children's Hospital
BC Conservation Foundation
BC Council of Forest Industries
BC Crime Prevention Association
BC Federation of Labour (BCFED)
BC Government and Service Employees Union
BC Heritage Fairs
BC Hockey
BC Lions Football Club
BC Mental Health & Substance Use Services
BC Muslim Association
BC Salmon Farmers Association
BC Schizophrenia Society
BC Teachers Federation
BC Transplant
BC Wheelchair Sports Association
BC Wildlife Federation
BC Women's Hospital Health Centre
BC Young Farmers Association
Bear River First Nation
Beaufort Delta Education Council
Bee City Canada
Bell Canada
Bibliothèque et Archives Nationales du Québec
Bid Challenge Committee
Big 8 Beverages
Big Brothers Big Sisters of Canada
Big Brothers Big Sisters of Greater Halifax
Big Brothers Big Sisters of Regina & Area
Big Brothers Big Sisters of Winnipeg
Biodiversity Conservancy
Bird Studies Canada
Bishop’s University
Black Bull Resources Inc.
Black Business Initiative
Black Cultural Centre for Nova Scotia
Black Diamond Group
Black Educators Association
Blood Ties Four Directions Centre
Blue Fish Canada
Bluedrop Performance Learning
BLUFF Théâtre
Boat Rocker Media
Boys & Girls Clubs of Greater Halifax
Boys & Girls Clubs of Winnipeg
Brain Injury Association of Nova Scotia
Brain Tumor Foundation of Canada
Brandon University
Brands for Canada
Brandt
Breast Cancer Supportive Care Foundation
Brescia University College
Bridgehead Coffee
Bridges Social Development
Bridgewater Area Chamber of Commerce
Bristow Global Media Inc.
British Colombia Investment Management Corporation
British Columbia Aboriginal Network on Disability Society
British Columbia Arts Council
British Columbia Association of Police Boards
British Columbia Environment Industry Association
British Columbia Historical Federation
British Columbia Institute of Technology
British Columbia Library Association
British Columbia Museums Association
British Columbia Psychological Association (BCPA)
British Columbia Women's Institute
Brock University
Bruyère Continuing Care
Bullying Canada
Bureau de coopération interuniversitaire
Bureau international des droits des enfants
Business Association of Newfoundland
Business Council of BC
Business Council of Canada
Business Council of Manitoba
Business Incentive Review Commmittee
CACTUS Montreal
Caledon Institute of Social Policy
Calgary Flames Hockey Club
Calgary Immigrant Women's Association
Camfed Canada
Camosun College
Canada Council for the Arts
Canada Institute of Linguistics
Canada West Foundation
Canada's Council for International Cooperation
Canada's First Nations Radio Network
Canada's National Artillery Museum
Canada's National Ballet School
Canadem
Canadian Academy of Engineering
Canadian Academy of Sport and Exercise Medicine
Canadian Agri-Business Education Foundation
Canadian Agricultural Economics Society
Canadian Agricultural Hall of Fame Association
Canadian Airborne Forces Association
Canadian Alliance of Black Educators
Canadian Alopecia Areata Foundation
Canadian Angus Assoication
Canadian Association for Irish Studies
Canadian Association for Neuroscience
Canadian Association for Social Work Education
Canadian Association for the Advancement of Women and Sport and Physical Activity
Canadian Association for the Fifty-Plus (CARP)
Canadian Association for Translation Studies
Canadian Association of Chiefs of Police
Canadian Association of Emergency Physicians
Canadian Association of Geographers
Canadian Association of Management Consultants
Canadian Association of Midwives
Canadian Association of Research Libraries
Canadian Association of Social Workers
Canadian Association of University Teachers
Canadian Bar Association
Canadian Bar Association - British Columbia
Canadian Bar Association - New Brunswick
Canadian Bar Association - Nova Scotia
Canadian Bar Association - Prince Edward Island
Canadian Bar Association - Québec
Canadian Bioethics Society
Canadian Blind Hockey Association
Canadian Blood Services
Canadian Board of Marine Underwriters
Canadian Breast Cancer Foundation - Dartmouth Chapter
Canadian Cancer Society
Canadian Cattlemen's Association
Canadian Centre for Diversity and Inclusion
Canadian Centre for Ethics in Sport
Canadian Centre for Gender and Sexual Diversity
Canadian Centre for Refugee & Immigrant Health Care
Canadian Centre on Substance Use and Addiction
Canadian Chamber of Commerce
Canadian Christian Relief and Development Association
Canadian Climate Forum
Canadian Coast Guard Newfoundland Region Alumni Association Inc.
Canadian Collegiate Athletic Association
Canadian Communication Association
Canadian Community Economic Development Network - Manitoba
Canadian Conference of Catholic Bishops
Canadian Council for Aboriginal Business
Canadian Council of Muslim Women
Canadian Council of Muslim Women - PEI/Halifax Chapter
Canadian Council of Registered Nurse Regulators
Canadian Council on International Cooperation
Canadian Deaf Sports Association
Canadian Energy Research Institute
Canadian Environmental Law Association (CELA)
Canadian Ethnocultural Council
Canadian Federation of Business and Professional Women
Canadian Federation of Independent Business (CFIB)
Canadian Federation of Students - Ontario (CFS)
Canadian Federation of University Women
Canadian Federation of University Women - Atlantic Chapter
Canadian Federation Of University Women - Ontario Chapter
Canadian Film Centre (CFC)
Canadian Foundation for Health Care Improvement
Canadian Foundation for Women’s Health
Canadian Hadassah-WIZO (CHW)
Canadian Historical Association
Canadian Human Rights Commission
Canadian Hungarian Cultural Society of Edmonton
Canadian Institute for Advanced Research
Canadian International Council
Canadian International Pharmacy Association
Canadian Iranian Foundation
Canadian Labour Congress
Canadian Lawyers for International Human Rights (CLAIHR)
Canadian Lesbian and Gay Archives
Canadian Mathematical Society
Canadian Medical Association
Canadian Mennonite University
Canadian Mental Health Association
Canadian Mental Health Association
Canadian Mental Health Association - British Columbia
Canadian Mental Health Association - Halifax-Dartmouth
Canadian Mental Health Association - New Brunswick
Canadian Mental Health Association - PEI
Canadian Mental Health Association - Winnipeg
Canadian Museum Association
Canadian Muslim Women's Institute
Canadian National Institute for the Blind (CNIB) - Manitoba
Canadian North
Canadian Nuclear Laboratories
Canadian Nurses Association
Canadian Nurses Protective Society
Canadian Opera Company (COC)
Canadian Paralympic Committee
Canadian Paraplegic Association (Manitoba)
Canadian Paraplegic Association (Nova Scotia)
Canadian Parks and Wilderness Society - Yukon
Canadian Peacemakers International
Canadian Plasma Resources
Canadian Psychological Association
Canadian Public Health Association
Canadian Red Cross
Canadian Red Cross Society (Manitoba Region)
Canadian Research Institute for the Advancement of Women
Canadian School Boards Association
Canadian Sea Turtle Network
Canadian Society for Circumpolar Health
Canadian Sport Institute Ontario
Canadian Teacher's Federation
Canadian Union of Public Employee - PEI
Canadian Union of Public Employees (CUPE)
Canadian Vehicle Manufacturers Association (CVMA)
Canadian Wildlife Federation
Canadian Women Construction
Canadian Women's Foundation
Canadian Yoga Institute
Canadians Federation of University Women
Cancer Care Ontario
Canfor Corporation
Capability and Consent Board
Cape Breton Regional Municipality
Cape Breton University
Capilano University
Capsana
Carcross and Tagish
Carcross and Tagish Dev Corp
Carcross Tagish Renewable Resources Council
Caregivers Nova Scotia
CareWest
Cargojet
Carleton University
Carmacks
Carmacks Renewable Resources Council
Carrefour action municipale
Carthy Foundation
Cartwright Drilling Inc.
Cause Canada
CEASE: Centre to End All Sexual Exploitation
Centraide du Grand Montréal
Central Valley Adult Learning Association Inc.
Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
Centre acadien Grand-Rustico
Centre Culturel Aberdeen
Centre culturel franco-manitobain
Centre de Bénévolat de la Péninsule Acadienne Inc.
Centre Eurêka
Centre for Addiction and Mental Health (CAMH)
Centre for Innovation
Centre for International Governance Innovation
Centre for International Sustainable Development Law
Centre for Northern Families
Centre for Research and Education on Violence Against Women and Children
Centre for Women in Business (Mount Saint Vincent University)
Centre francophone de Toronto
Centre Génération Emploi
Centre international pour la prévention de la Criminalité
Centre ontarien de prévention des agressions (COPA)
Centre Renaissance Centre
Cerebral Palsy Association of BC
Certified General Accountants Association of Nova Scotia
Certified Organic Associations of BC
Chambre de Commerce LGBT du Québec
Chambre des notaires de Québec
Champagne Aishihik
Charlottetown Police Services
Chartered Professional Accountants Canada (CPA)
Chartered Professional Accountants - Nova Scotia
Chartered Professional Accountants - Ontario
CHC Helicopters
Chef's Table Society of British Columbia
Chief Isaac Group of Companies (Tr'ondëk Hwëch'in Dev Corp)
Chiefs of Ontario (COO)
Child and Youth Care Association of New Brunswick
Child Care Board
Child Find Saskatchewan
Child Foundation
Chinese Professionals Association of Canada
Chinese Society of Nova Scotia
Chip and Dale Homes
Chris Knox Foundation
Christian Horizons
Churchill Academy
CINIM
Circle of Care
Citizens All Association
City of Calgary
City of Charlottetown
City of Fredericton
City of Halifax
City of Hamilton
City of Iqaluit
City of Kelowna
City of Kenora
City of Kingston
City of Kitchener
City of Lethbridge
City of London
City of Medicine Hat
City of Moncton
City of Ottawa
City of Prince George
City of Red Deer
City of Saint John
City of Sarnia
City of Sault Ste. Marie
City of Sudbury
City of Thunder Bay
City of Timmins
City of Toronto
City of Vancouver
City of Victoria
City of Waterloo
City of Whitehorse
City of Windsor
City of Yellowknife
City West
Clark Wilson LLP
Clean Air Partnership
Clean Foundation
Clear Tech
Climate Action Network
Club de la médaille d’or
Coalition des Familles LGBT
Coalition of Persons with Disabilities
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Coastal Zone Canada
CODE
Codev
Cogsdale
Collège Acadie Î.-P.-É.
Collège des médecins
College of Licensed Practical Nurses of Nova Scotia
College of New Caledonia
College of Physicians and Surgeons of New Brunswick
College of Physicians and Surgeons of Nova Scotia
College of Physicians and Surgeons of Prince Edward Island
College of Registered Nurses of British Columbia
College of Registered Nurses of Nova Scotia
College of the Rockies
Colleges Ontario
Commissaire à la santé et au bien-être du Québec
Commission d’enquête sur les femmes disparues ou assassinées
Commission de développement des Ressources Humaines des Premières Nations du Québec
Commission de la Santé et des Services Sociaux des Premières Nations
Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec
Commission scolarie francophone - Territoires de Nord-Ouest
Community Advisory Board
Community Education Development Association
Community Financial Counselling Services
Community Food Centres Canada
Community Foundation of Lethbridge - Southwestern Alberta
Community Foundation of Northwestern Alberta
Community Foundation of Nova Scotia
Community Foundation of Southeastern Alberta
Community Foundations of Canada
Community Living BC
Community Living Ontario
Community Living Winnipeg
Community Ownership Solutions Inc.
Community Social Services Employers Association of BC
Community Unemployed Help Centre
Comquat
Concordia University
Concours international d'orgue du Canada
ConDrain Group
Confederacy of Mainland Mi'kmaq
Confederation Centre of the Arts
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Congress of Aboriginal Peoples
Congress of Black Women of
Manitoba Inc.
Conseil Canadien des Airs Écologiques
Conseil de la magistrature du Canada
Conseil de la magistrature du Québec
Conseil des initiatives pour le progrès en alimentation (CIPA)
Conseil des relations internationales de Montréal
Conseil d'intervention pour l'accès des femmes au travail (CIAFT)
Conseil Économique du Nouveau-Brunswick inc
Conseil québécois du loisir
Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique
Conservation Council of New Brunswick
Conservatory Canada
Consulting Engineers of Nova Scotia
Consumer Health Organization of Canada
CORE International
Corporation des ainés de la Cabane en bois rond
Corus
COSTI Immigrant Services
Council for the Advancement of Native Development Officers (CANDO)
Council for the Association of Professional Engineers of Yukon
Council of Elizabth Fry Societies of Ontario
Council of Ontario Universities
Council of Women of Winnipeg
Council of Yukon First Nations
CPA Education Foundation
Craft Council of British Columbia
Cree Nation Tribal Health Centre
Crestline
Crestview Strategy
Crime Prevention and Victim Services Trust Board of Trustees
Crisis Centre
Croquarium
Culture PEI
Cures for Kids
Curtis Powerworks
Cuse International
Da Daghay Development Corporation (Ta'an Kwach'an)
Daily Bread Food Bank
Dairy Farmers of New Brunswick
Dairy Farmers of PEI
Dakwakada Capital Investments Inc.
Dalhousie University
Dän Keyi Renewable Resources Council
Dance Nova Scotia
DARE BC Society
Dave Smith Youth Treatment Centre
David Suzuki Foundation
Dawson City
Dechinta
Dehcho First Nations
Deloitte
Dene Nation
Det'on Cho Corporation
Development Corporation Board of Directors (Yukon)
Developmental Disabilities Association
Developments in Literacy
Diabetes Canada
Dialogue New Brunswick
Dianova
Disability Alliance BC
Disabled Peoples' International
Disaster Aid Canada
Doctors of British Columbia
Doctors without Borders/Medecins sans frontieres
Documentary Organization of Canada
Douglas Coldwell Foundation
Douglas College
Down Syndrome Research Foundation
Dragon Toner Law Office
Dragonfly Centre for Autism
Dress for Success - Regina
Dress for Success - Saskatoon
Driver Control Board
Duke of Edinburgh's Award - PEI
Duke of Edinburgh's Award - Sakatchewan
Dynaread
Eagle River Credit Union
EAGLE Urban Transition Centre
Early Childhood Development Association of PEI
Early Childhood Intervention Program - Regina Region
Earthsave Canada
East Central Saskatchewan Association for the Rehabilitation of the Brain Injured
Eastern Health
Eating Disorders Nova Scotia
Ecojustice
École de Technologie supérieur
École national d'administration publique
École nationale de cirque
École Polytechnique de Montréal
Ecology North
Éco-Nature
Eczema Society of Canada
Edmonton Eskimos Canadian Football Club
Education 20/20
Education Appeal Tribunal
Education for Peace
Education Quality and Accountability Office (EQAO)
Education without Borders
Education Workers’ Alliance of Ontario (EWAO)
Égale Action
ElderActive Recreation Association
Electrical Safety Standards Board
Elementary Teachers' Federation of Ontario (ETFO)
Elizabeth Fry Society of Greater Vancouver
Elmwood Community Resource Centre and Area Association Inc.
EMAS Canada
Emera
Emily Carr University of Art and Design
Employment Standards Board
Empower Global
Enactus Canada
Encana
End Homelessness Winnipeg
Energy for Opportunity
Engage Nova Scotia
Engineering Institute of Canada
Engineers & Geoscientists of New Brunswick
Engineers Nova Scotia
Engineers Prince Edward Island
Engineers without Borders
Engineers Yukon
Ensoleilvent
Entertainment One
Environment North
Environment Probe
Environmental Defence
Environmental Health Association of BC
EQ Foundation
Equal Voice
Equal Voice - New Brunswick Chapter
Equal Voice - Nova Scotia Branch
Équiterre
Eskasoni First Nation
ETA Colleges International
Ethiopiaid Canada
Exchange Income Corporation
Experiences Canada
Extenso
Eyaa-Keen Healing Centre Inc.
FAB Foundation
Fairtrade Canada
Family Dynamics
Fanshawe College
Farm Credit Canada
Farm Folk City Folk
Farm in the Dell
Farmers Helping Farmers
FarmStart
Faro
Federated Women's Institutes of Canada
Fédération comité de parents Québec
Fédération Commissions scolaires Québec
Fédération de l’Age D’Or du Québec - Île de Montréal (FADOQ)
Fédération de l’Age D’Or du Québec (FADOQ)
Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ)
Fédération des Communautés Francophones et Acadiennes
Fédération des femmes Acadiennes de la Nouvelle-Écosse
Fédération des femmes acadiennes et francophones du Nouveau-Brunswick
Fédération des syndicats de l’enseignement (CSQ)
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
Fédération éducateurs physiquesenseignants au Québec
Federation for the Humanities and Social Sciences
Fédération kinésiologues du Québec
Federation of BC Writers
Federation of Canadian Artists
Federation of Canadian Municipalities
Federation of Law Societies
Federation of Muslim Women
Federation of Prince Edward Island Municipalities
Fédération professionnelle des journalistes du Québec
Fédération québécoise des municipalités
Fetal Alcohol Syndrome Society Yukon
Fields
Financial Advisors Association of Canada
Financial Horizons Group
Financial Planning Standards Council
Fire Fighters Association of Ontario
First Air
First Nations Chiefs of Police Association
First Nations' Emergency Services Society
First Nations Information Governance Centre
First Nations Schools Association of BC
First Nations Technical Institute
First Nations University of Canada
First Quantum Minerals Ltd.
Fish and Wildlife Management Board
Fisheries Museum of the Atlantic
Fleming College
Fondation des francophones de Colombie-Britannique
Fondation des maladies du coeur et de l’AVC
Fondation des Patros
Fondation du Grand Montréal
Fondation HEC Montréal
Fondation Michaëlle Jean Foundation
Fondation Nationale de l'Acadie
Fondation OLO
Fondation pour la Aînés et l'Innovation Sociale
Fondation pour l'alphabétisation
Fondation rêves d'enfants
Food Banks BC
Food Depot Alimentaire
Food First Foundation
Forest and the Femme
Forest Products Association of Canada
Fort Garry Women's Resource Centre
Fortis Inc.
Forum for Women Entrepreneurs
Forum of Federations
FP Genetics
Fredericton Arts Alliance
Fredericton Heritage Trust
Freshwater Future Canada
Friends of the Royal Saskatchewan Museum
Fundy Geological Museum
Fusion Halifax
Futura Corporation
Futuristic Industries
Gaelic Council of Nova Scotia
Galt Horticultural Society
GAMA International Canada
Ganong
Gaz Métro
Genealogical Association of Nova Scotia
Genome BC
George Brown College
Georgian Bay Native Women's Association
Girl Guides - Manitoba
Girl Guides of Canada - Saskatchewan Council
Girl Guides of Canada (British Colombia)
Girls Action Foundation
Give International
Global Centre for Pluralism
Global Compact Network Canada
Global Diversity Exchange (GDX)
Global Resource Epicenter Against Human Trafficking
Glooscap First Nation
Goh Ballet Academy
GoldCorp
Golden Age Society
Good Neighbours Active Living Centre
Graffiti Art Programming
Grand Chapter of Saskatchewan Order of the Eastern Star
Grande West Transportation
Grant MacEwan University
Greater Charlottetown Area Chamber of Commerce
Greater Halifax Partnership
Greater Moncton Chamber of Commerce
Greater Vancouver Board of Trade
Greater Victoria Chamber of Commerce
Green Table Network
Groupe entreprises en santé
GTC Department of Cultural Heritage - Gwich'in Social & Cultural Institute
Guard RFID Solutions
Guid'amies franco-manitobains
Habitat for Humanity Canada
Haines Jct
Halifax Chamber of Commerce
Halifax Harbour Bridges
Hamilton Tiger Cats Canadian Football Club
Harvest House Atlantic
Health Association Nova Scotia
Health PEI
Healthy Minds Cooperative
HeartWood Centre for Community Youth Development
HEC Montreal
HEC Montréal
Heifer International
Hellenic Congress of BC
Hemophilia Saskatchewan
Heritage BC
Heritage Resources Board
Hockey Alberta
Hockey Canada
Hockey Eastern Ontario
Hockey New Brunswick
Hockey Newfoundland and Labrador
Hockey North
Hockey Northwestern Ontario
Hockey Nova Scotia
Hockey PEI
Hockey Yukon
Holland College
Hollett & Sons Inc.
Homewood Research Institute
Hope Cancer Help Centre
HOPE Worldwide - Canada
Hospice Palliative Care Association of PEI
Hospice Yukon
Hospital Auxiliaries Association of Ontario
Hospital Corporation Board of Trustees
Hot Docs
Housing Corporation Board of Directors
Human Concern International
Human Development Council
Human Rights Commission
Human Rights Panel of Adjudicators
Humane Society of Yukon
Humber College
Hunter Litigation Chambers - McEwan, Kaardal, Smart
Huron University College
IEEE Canadian Foundation
Ignite Adult Learning Corporation
IMAGINE Canada
ImagineAbility
Immigrant & Refugee Community
Organization of Manitoba (IRCOM)
Immigrant and Multicultural Services Society
Immigrant Centre Manitoba Inc.
Immigrant Services Society of BC
Immigrant Women Services Ottawa
Immigrant Women’s Association
of Manitoba
Immigrants Working Centre
IMP Group International
Impact Public Affairs
Inclusion Alberta
Inclusion BC
Inclusion East
Inclusion Regina
Independent Living Resource Centre
Indigenous Bar Association
Indo-Canadian Women's Association
Indspire
Infirmières et infirmiers sans frontières
Initiatives of Change (Canada)
Innovacorp
Institut canadien d'administration de la justice
Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques
Institut national de la recherche scientifique
Institute for Canadian Citizenship
Institute for Ocean Research Enterprise
Institute of Corporate Directors
Institute on Governance
Institute on Public Administration of Canada
Interfor
International Grenfell Association
International Institute for Sustainable Development
International Institute of Women's Rights - Manitoba
International Women of Saskatoon
International Women's Forum, Atlantic Chapter
Intra Health
Inuit Broadcasting Corporation
Inuit Tapiriit Kanatami
Island Nature Trust
ISM Canada
Italian Canadian Cultural Association of Nova Scotia
Ivari
Jamaican Canadian Association
Jewish Child and Family Services
Jewish Federation of Greater Vancouver
Jewish Foundation of Manitoba
Jewish Heritage Centre of Western Canada
John Howard Society of Canada
John Howard Society of Manitoba
John Howard Society of Saskatchewan
Johnson Inc.
Journalists for Human Rights
Judicial Council
Junior Achievement Nova Scotia
Just Governance Group
Just Us! Coffee
Justice Education Society (BC)
Justice Institute of British Columbia
Kã Ni Kãnichihk
KAIROS
Kal Tire
Kaska Dena Council
Katanga Mining
Keewatin Tribal Council
Kildonan Youth Activity Centre
Kingston Ross Pasnak LLP
Kingswood University
Kitikmeot Heritage Society
Kivalliq Science Educators' Community
Klondike Placer Miners Association
Kluane
Kluane Dev Corp
Knowles Centre Inc.
Kwanlin Dun
Kwanlin Dun Dev Corp
Kwantlen Polytechnic University
L’Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick (AEFNB)
La Chambre de commerce acadienne et francophone de I'I.-P.-É.
La fédération franco-ténoise
La fondation du collège Mathieu
La fondation Québec Philanthrope
La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick
La Terre de Chez Nous
Laberge Renewable Resources Council
Lake Laberge Lions Club
Lakehead University
L'Alliance des Femmes de la Francophonie Canadienne
Land Use Planning Council
Langara College
L'Arche Canada
L'Arche Winnipeg Inc.
Laurentian University
Law Foundation Board of Directors
Law Society of Manitoba
Law Society of New Brunswick
Law Society of Nunavut
Law Society of PEI
Law Society of Upper Canada
Law society of Yukon
Lawson Health Research Institute
Lawson Lundell LLP
Lawyers' Rights Watch Canada
Le centre d'aide 24/7
Le Cercle Molière
Le Conseil d’entreprises du Nouveau-Brunswick (CENB)
Le fonds philanthropique Martin Lafrance
Leadership Saskatchewan
Learning Disabilities Association
of Manitoba
Learning Disabilities Association of PEI
Learning Disabilities Association of Saskatchewan
Learning Disabilities Association of Yukon
Lebanese Chamber of Commerce in Nova Scotia
Ledcor Group
Legal Information Society of Nova Scotia
Legal Services Society
Les Banques Alimentaires du Québec
Les Impatients
Lifesaving Society - PEI Branch
Light of the Prairies
Lions of Alberta Foundation
Liquor Board
Literacy Nova Scotia
Little Salmon and Carmacks
Little Salmon and Carmacks Dev Corp
Lottery Appeal Board
Lottery Commission
LOUD Business
Lululemon Athletica Inc.
L'Unité: centre d'initiatives pour le développement communitaire
Lupus Canada
Lymphoma Canada
Ma Mawi Wi Chi Itata Centre
Maberly Agricultural Society
Macdonald Youth Services
Macdonald-Laurier Institute
Mackenzie River Basin Board
Main Street Project
Maison d’Amitié
Major Drilling
Make a Wish Foundation - BC & Yukon
Make-A-Wish Foundation
Mamas for Mamas
Ma-Mow-We-Tak Friendship Centre
Manitoba 4-H Council Office
Manitoba Archaeological Society
Manitoba Arts Council
Manitoba Association for Rights and Liberties
Manitoba Association of Newcomer Serving Organizations
Manitoba Bar Association
Manitoba Chamber of Commerce
Manitoba Council for International
Cooperation
Manitoba Farm Women’s Conference
Manitoba Federation of Labour
Manitoba Film & Music
Manitoba Foundation for the Arts Inc.
Manitoba Genealogical Society Inc.
Manitoba Heritage Council
Manitoba Historical Society
Manitoba Interfaith Immigration Council
Manitoba Keewatinowi Okimakanak
Manitoba League for Persons with Disabilities
Manitoba Métis Federation
Manitoba School Improvement Program
Manitoba Women’s Institute
Manitoba Writers' Guild
Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ)
Maple Leaf Sports Entertainment
Maples Youth Activity Centre
March of Dimes Canada
Maritime Conservatory of Performing Arts
Maritime Electric
Maritime Museum of the Atlantic
Marlene Street Resource Centre
Martin Prosperity Institute
Martinrea
Massey Theatre
Master Mariners of Canada - Newfoundland
Mastocytosis Society Canada
MATCH International
Mayo
Mayo District Renewable Resources Council
MCC Canada
McGill University
McMaster University
Meals on Wheels of Winnipeg
Médecins sans frontières
Medical Society of PEI
Membertou First Nation
Memorial University of Newfoundland
MENSA - Canada
Mental Health Commission of Canada‎
Mercer International
Methanex
Métis Addictions Council of Saskatchewan
Métis Nation of Ontario
Métis National Council
Metrolinx
Metropolitan Action Committee on Violence Against Women and Children (METRAC)
Michaelle Jean Foundation
Mi'kmaq Confederacy of PEI
Mi'kmaw Economic Benefits Office
Millbrook First Nation
Minerals Advisory Board
Minwaashin Lodge Aboriginal Women’s Support Centre
Montreal Impact Soccer Club
Mood Disorders Association of British Colombia
Mood Disorders Association of Manitoba
Mothers Agains Drunk Driving
Mount Allison University
Mount Carmel Clinic
Mount St. Vincent University
Mountain Equipment Co-op
Mountainview Golf Course
Multicultural Association of the Greater Moncton Area
Multicultural Council of PEI
Multicultural Council of Saskatchewan
Multicultural Women's Organization Of Newfoundland and Labrador
Multilingual Association of Regina
Multiple Sclerosis Society of Canada
Multiple Sclerosis Society of Canada - Winnipeg Chapter
Municipal Board
Muscular Dystrophy Canada
Museum Association of Newfoundland & Labrador
Museum of Ontario Archaeology
Museums Association of Saskatchewan
Music Canada
Music Yukon
Muslim Association of New Brunswick
M'Wikwedong Native Cultural Resources Centre
Nacho Nyak Dunn Dev Corp
Nacho Nyak Dunn First Nation Government
Nalcor Energy
National Abortion Federation
National Association of Friendship Centres
National Association of PeriAnesthesia Nurses of Canada
National Association of Women Lawyers
National Ballet of Canada
National Council of Jewish Women of Canada
National Emergency Nurses Association
National Gallery of Canada
National Judicial Institute
National Marine Manufacturers Association Canada
National Screen Institute
National Trust for Canada
Native Communication Society of the NWT
Native Council of Nova Scotia
Native Council of PEI
Native Plant Society of Saskatchewan
Native Women’s Resource Centre of Toronto
Native Women's Association of Canada
Native Women's Transition Centre
Nature Canada
Nature Conservancy Canada
Nature Regina
Naval Association of Canada
Ndinawemaaganag Endaawaad
New Brunswick Aboriginal Peoples Council
New Brunswick Association of Community Business Development Corporation (CBDCs)
New Brunswick College of Pharmacists
New Brunswick Community Services Database
New Brunswick Firefighters Association
New Brunswick for Community Living
New Brunswick Highland Games Festival
New Brunswick interscholastic athletic association
New Brunswick Lung Association
New Brunswick Medical Society
New Brunswick Multicultural Council Inc (NBMC)
New Brunswick Museum
New Brunswick Public Libraries
New Brunswick Senior Citizens Federation
New Brunswick Teachers’ Association (NBTA)
New Brunswick Teachers’ Federation (NBTF)
New Brunswick Women's Council
New Brunswick Women's Institute
New Dawn
New Directions for Children, Youth,
Adults and Families
New Life Ministries
Newfoundland & Labrador Public Health Association
Newfoundland and Labrador Employers' Council
Newfoundland and Labrador Environmental Industry Association
Niagara College
Nicola Valley Institute of Technology
Nimbus Publishing Ltd. & Vagrant Press
Nobel Women's Initiative
North End Community Renewal Corporation
North End Women's Centre
North Island College
North Point Douglas Women's Centre
North Yukon Renewable Resources Council
Northern Arts & Cultural Centre
Northern Association of Community Councils
Northern Life Museum & Cultural Centre
Northern Lights College
Northern Policy Institute
Northwest Community College
Northwest Territories Chamber of Commerce
Northwest Territories Power Corporation
Northwestel
Northwestern Ontario Women's Centre
Norton Rose Fulbright Canada
Noseworthy Chapman Chartered Professional Accountants
Nourish Nova Scotia
Nova Scotia Barristers' Society
Nova Scotia Business Inc.
Nova Scotia College of Art and Design
Nova Scotia Community College
Nova Scotia Disabled Persons Commission
Nova Scotia Environmental Network (NSEN)
Nova Scotia Government and General Employees Union (NSGEU)
Nova Scotia Health Authority
Nova Scotia Health Research Foundation
Nova Scotia Human Rights Commission
Nova Scotia Lung Association
Nova Scotia Museum of Natural History
Nova Scotia Native Women’s Association
Nova Scotia Rainbow Action Project (NSRAP)
Nova Scotia Registered Music Teachers' Association
Noyes Records
Nunavut Business Credit Corporation
Nunavut Eastern Arctic Shipping
Nunavut Economic Developers Association
Nunavut Nurses
Nunavut Wildlife Management Board
Nurses Association of New Brunswick
Nuu-chah-nulth Economic Development Corporation
NWT & Nunavut Chamber of Mines
NWT Association of Communities
NWT Disabilities Council
NWT Literacy Council
NWT Society for the Prevention of Cruelty to Animals
NWT Teachers' Association
Observatoire de la qualité de l’offre alimentaire
Ocean Wise, Vancouver Aquarium
Office des affaires francophones
Office des professions du Québec
Offshore Energy Research Association
Oilers Entertainment Group
Okanagan College
Onboardly
Ontario Arts Council
Ontario Association of Agricultural Societies
Ontario Association of Architects
Ontario Association of Interval and Transition Houses (OAITH)
Ontario Catholic School Trustees' Association (OCSTA)
Ontario Chamber of Commerce (OCC)
Ontario Coalition of Rape Crisis Centres (OCRCC)
Ontario Council of Agencies
Serving Immigrants (OCASI)
Ontario Energy Board (OEB)
Ontario English Catholic Teachers Association (OECTA)
Ontario Federation of Agriculture (OFA)
Ontario Federation of Labour
Ontario Gay & Lesbian Chamber of Commerce
Ontario Hockey Federation
Ontario Horticultural Association
Ontario Hospital Association (OHA)
Ontario Judicial Council
Ontario Long Term Care Association
Ontario Medical Association
Ontario Network of Sexual Assault/Domestic Violence Care and Treatment Centres
Ontario Nurses Association (ONA)
Ontario Provincial Police Association (OPPA)
Ontario Public School Boards' Association (OPSBA)
Ontario Public Service Employees Union (OPSEU)
Ontario Rainbow Association of the Deaf
Ontario Teachers’ Federation
Ontario Undergraduate Student Alliance (OUSA)
Ontario Women's Health Network
Opaskwayak Cree Nation
Opaskwayak Cree Nation Child & Family
Opentext
Opération enfant soleil  
Opportunities for Employment
Orangutan Foundation International - Canada
Ordre des administrateurs agréés
Ordre des infirmières et infirmiers
Orex Exploration
Organization of Military Museums Canada
Organization of Saskatchewan Arts Councils
Oshki-Giizhig
Ottawa Horticultural Society
Ottawa Hospital Research Institute
Ottawa Regional Cancer Foundation
Ottawa Senators Foundation
Ottawa Senators Hockey Club
OUT Saskatoon
Oxfam Canada
Oyate Tipi Cumini Yape Inc.
PAL Aerospace
Paper Bag Players
Paq'tnkek First Nation
Parachute Canada
ParaSport and Recreation PEI
Parkinson Canada
PARO Centre for Women’s Enterprise
Pauktuutit Inuit Women of Canada
Peacebuilders Canada
PEI Aquaculture Alliance Board
PEI Association for Newcomers to Canada
PEI Business Women's Association
PEI Council - Scouts Canada
PEI Council of People with Disabilities
PEI Counselling Association
PEI Home and School Federation
PEI School Athletic Association
PEI Senior Citizens' Federation
PEI Teachers' Federation
PEI Union of Public Sector Employees
PEI Women's Institute
Pennecon Ltd.
PepsiCo Canada
Performing Arts Lodges Vancouver
Petros Network
PFLAG Canada (Parents, Families and Friends of Lesbians and Gay)
PharmaChoice
Pharmasave
Philanthropic Foundations of Canada
Picaroons Traditional Ales
Pictou Landing First Nation
Plan International - Canada
Plan International Canada
Pluri-elles (Manitoba)
Polar Tech Recreation
Police Association of Ontario (PAO)
Police Council
Police Victim Services of BC
Pollution Probe
Pope Productions
posAbilities
Powerstream
Pregnancy & Family Support Services
Premium Brands Holdings
Pride PEI
Prince Edward Island Fireighters Association
Princess Louisa International Society
Private Investigators and Security Agencies Review Board
Pro Bono Law Saskatchewan
Pro Bono Ontario
Procupine Caribou Management Board
Professional Engineers & Geoscientists Newfoundland & Labrador
Prospero Pictures
Prostate Cancer Canada
Provincial Council of Women of Manitoba, Inc.
Public Accountants Board of Nova Scotia
Public Accountants Council for the Province of Ontario
Public Policy Forum
QA Technology
Qikiqtaaluk Corporation
qmunity
Quebec Community Groups Network
Queen's University
Quester Tangent
Racor en santé mentale
Radio Television Digital News Association Canada (RTDNA)
Rainbow Health Ontario
Rainbow Resource Centre
Ranch Ehrlo
Read Saskatoon
reBOOT Canada
Recreation Advisory Committee
Recreation and Parks Association of the Yukon
Red River College
Reel Canada
Registered Nurses Association of NWT and Nunavut
Registered Nurses Foundation of BC
Regroupement des cuisines collectives du Québec
Réseau Accès Participation
Réseau action femmes (French)
Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ)
Réseau québécois de Villes et Villages en santé
Resolve Counselling Services Canada
Resource Assistance for Youth
Resource Centre for the Arts
Responsible Gambling Council
Restor International
Results Canada
Review Board
Richards Institute of Education and Research
Roger Neilson House
Rose & Max Rady Jewish Community Centre
Ross River Dena Council
Rossbrook House
Rotary Club of Yukon
Royal Aviation Museum of Western Canada
Royal BC Museum
Royal Canadian Academy of the Arts
Royal Canadian Humane Association
Royal Canadian Institute for Science
Royal Canadian Legion in Yukon
Royal Canadian Mounted Police
Royal Manitoba Theatre Centre
Royal Military College of Canada
Royal Newfoundland Constabulary
Royal Ontario Museum
Royal Roads University
Royal Society of Canada
Rumie
Rural Ontario Municipal Association (ROMA)
Ryerson University
Saeplast
Safe City Mississauga
Safety Service New Brunswick
SAIL Canada
Saint John Board of Trade
Salvation Army - Ontario Central East Division
Samara Canada
Samsung Canada
Saskatchewan Agriculture Hall of Fame
Saskatchewan Archaeological Society
Saskatchewan Association of Agricultural Societies & Exhibitions
Saskatchewan Chamber of Commerce
Saskatchewan Environmental Society
Saskatchewan Hockey Association
Saskatchewan Indian Institute of Technologies
Saskatchewan Polytechnic
Saskatchewan Teachers Federation
Saskatchewan Union of Nurses
Saskatchewan Writers Guild
Saskatoon Community Foundation
Saskatoon Council on Aging
Saskatoon Food Bank & Learning Centre
Saskatoon Health Region
Saskatoon Indian & Métis Friendship Centre
Saskatoon Public Library
Saskatoon Public Schools Foundation
Saskatoon Secret Santa
Saskatoon Sexual Assault & Information Centre
SaskWater
Save the Children Canada
Sawa World
Schizophrenia Society of Saskatchewan
School of Public Policy and Governance, University of Toronto
SCI Foundation
Science Alberta Foundation
Science Atlantic
Science East
Science North
SCM Insurance Services
Scotiabank
Scouts Canada
Seafair Capital
Second Cup
Second Story Women's Centre
SEED Winnipeg
Selkirk Dev Corp
Selkirk First Nation
Selkirk Renewable Resources Council
Seneca College
Senior Citizens Association of BC
SHARE Agricultural Foundation
Sheridan College
Shine On Foundation
Sierra Club of Canada - Ontario Chapter
Simon Fraser University
Sipekne'katik First Nation (Indian Brook)
Six Nations Polytechnic
Sjogren's Society of Canada
Skills Canada - PEI
Skills Canada - Saskatchewan
Skills Canada NWT
Skookum Jim Friendship Centre
Social Justice Connection
Social Planning Council of Winnipeg
Soci-Economic & Environmental Development Solutions
Société de soins palliatifs
Société Nationale de l'Acadie
Société pour la Prévention de la Cruauté envers les Animaux
Society for Canadian Women in Science and Technology
Society for Manitobans with Disabilities (SMD)
Society of Atlantic Heroes - Recovery and Reintegration
Sodexo
Soroptimist International of Winnipeg
SOS Children's Villages Canada
Sound of Pop
South Winnipeg Family Information
Special Olympics
Special Olympics NWT
Spence Neighbourhood Association
SPIN VFX
Sport BC
Sport Manitoba
Sport Nova Scotia
Sport PEI
Sport Yukon
Sports Québec
Springtide
Sprott Money Ltd.
St. John's Board of Trade
St. John's Status of Women Council
St.Francis Xavier University
St.Mary's University
Stanton Territorial Health Authority
Starlight Canada
Stars for Life
Status of Women Council of the NWT
Stratford Festival
Stroke Recovery Association of Manitoba
St-Thomas University
Summa Strategies
Summit Air
Sun Life Financial
Suncor
Sunnybrook Research Institute
Supreme Court Advocacy Institute
Sustainable Forest Initiative
Sutherland Corporation
Swampy Cree Tribal Council (SCTC)
Swedish Canadian Chamber of Commerce
Sydney and Area Chamber of Commerce
Symphony Nova Scotia
Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ)
Ta'an Kwach'an
Tablée des chefs
Talon Energy Services
TCU Financial Group
TD Canada Trust
Teach for Canada
Teacher Certification Board
Teacher Qualification Board
Technion Canada
Teck Corp
Teddy Bears Anonymous
Teegatha'Oh Zheh
Teekay
Teen Stop Jeunesse
Télé-Université (TÉLUQ)
Temple Scott Associates
TerrAscend
Terry Fox Foundation
Terry Fox Research Institute
Teslin Renewable Resources Council
Teslin Tlingit Council
Tetlit Gwich'in Dev Corp
The 519 Community Centre
The Amarok Society
The Cahill Group
The Canadian Academic Accounting Association
The Canadian Association for Latin American and Caribbean Studies
The Canadian Association for the Study of International Development
The Canadian Bar Association - NWT Branch
The Canadian Centre for Gender and Sexual Diversity
The Canadian Criminal Justice Association
The Canadian Society of Senior Engineers
The Carold Institute
The Circle
The College of Naturopaths of Ontario
The Couchiching Conservancy
The CREATE Institute
The Dream Fund
The Equality Effect
The Grocery Foundation
The Jane Goodall Institute of Canada
The Jim Pattison Group
The Kinsmen Foundation of BC
The Kiwanis Foundation of Canada
The Laurel Centre
The Law Society of British Colombia
The Law Society of Newfoundland & Labrador
The Law Society of Saskatchewan
The Law Society of the Northwest Territories
The Law Sociey of Upper Canada
The Lipstick Project
The Macdonald-Laurier Institute
The Mackenzie Institute
The Match International Women's Fund
The Murphy Centre
The OGM
The Ontario Archaeological Society
The Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres (OFIFC)
The Pacific WildLife Foundation
The Pas Friendship Centre
The Royal College of Dentists of Canada
The Royal College of Physicians and Surgeons of Canada
The Royal Society of Canada
The Sunshine Foundation
The Winnipeg Foundation
The Yukon Foundation
Theatre BC
Theatre Nova Scotia
Them Days
Thompson Rivers University
Thunder Bay Federation of Agriculture
TIAPEI - Tourism Industry Association of Prince Edward Island
Tides Canada
Tim Hortons Canada
Toronto Argonauts Canadian Football Club
Toronto Environmental Alliance (TEA)
Toronto Financial Services Alliance
Toronto Football Club
Toronto Foundation
Toronto Hydro
Toronto International Film Festival (TIFF)
Toronto Maple Leafs Hockey Club
Toronto Raptors Basketball Club
Toronto Region Board of Trade
Toronto Transit Commission
Torusoft
Tostan Canada
Tourism Industry Associaiton
Tourism Industry Association of Nova Scotia
Tourism, heritage and culture New Brunswick
Town of Churchill
Training Policy Committee
Trampoline
Trans North Helicopters
Transition House Association of Newfoundland and Labrador
Transportation Association of Canada
Trent University
Trinity Western University
Tr'ondëk Hwëch'in
True North Sports and Entertainment Ltd.
Tube-Fab
Tungasuvvingat Inuit
Tunngavik
Turmour Foundation of BC
Turquoise Hill
Twelve Canada
Ukrainian Canadian Congress
Umbrella Society for Addictions and Mental Health
UNIFOR
Union des artistes
Union des municipalités du Québec (UMQ)
Union of British Columbia Indian Chiefs
Union of Nova Scotia Indians
United Nations Association in Canada
United Way - PEI
United Way - Toronto & York Region
United Way Centraide Canada
United Way Northwest Territories
United Way Winnipeg
United Way Yukon
Univar
Université de Moncton
Université de Montréal
Université de Sherbrooke
Université du Québec
Université du Québec à Chicoutimi
Université du Québec à Montréal
Université du Québec à Rimouski
Université du Québec à Trois-Rivières
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Université du Québec en Outaouais
Université Laval
Université Sainte Anne
Université Sherbrooke
Université St-Boniface
Universities Canada
University College of the North
University Hospital Foundation
University of Alberta
University of British Columbia
University of Calgary
University of Guelph
University of King's College
University of Lethbridge
University of Manitoba
University of Manitoba Press
University of New Brunswick
University of Northern British Colombia
University of Ontario Institute of Technology
University of Ottawa
University of Prince Edward Island
University of Regina
University of Saskatchewan
University of the Fraser Valley
University of Toronto
University of Victoria
University of Western Ontario
University of Windsor
University of Winnipeg
University Women’s Club of Winnipeg
Urban Circle Training Centre Inc.
Urban Indigenous Theatre Company Inc.
USC Canada
Vancity Bank
Vancity Community Foundation
Vancouver Coastal Health
Vancouver Community College
Vancouver Foundation
Vancouver International Airport
Vancouver Island University
Vancouver Police Department
Vancouver Police Foundation
Vélo Québec
Verafin
VIA Rail Canada
Victoria Faulkner Women's Centre
Victoria Hall Society
Victorian Order of Nurses
Vie Autonome Péninsule Acadienne inc
Villa Rosa Inc.
Vista Radio
Vivre en ville
Volunteer Canada
Volunteer Manitoba
Vulcan Minerals Inc.
Vuntut Gwitchin
Vuntut Gwitchin Dev Corp
Wagmatcook First Nation
War Child Canada
Watari Counselling & Support Services Society
Waterloo University
Watson Lake
Waycobah First Nation
Waypoints
Wellesley Institute
Wellness Alberta
West Broadway Youth Outreach
West Central Community Program
West Central Women's Resource Centre
Westford Education Foundation
Weston
Westshore Terminals
White River
Whitehorse Aboriginal Women's Council
Whitehorse Chamber of Commerce
Whitehorse Elks
Whitehorse Grey Mountain Lions Club
Whitehorse Minor Hockey Association
Whitehorse Public Library Board
Wild Sheep Foundation Alberta
Wilfred Laurier University
Winnipeg Art Gallery
Winnipeg Blue Bombers Canadian Footbal Club
Winnipeg Central Park Women's Resource Centre
Winnipeg Chamber of Commerce
Winnipeg Labour Council
Winnipeg Public Library
Wolseley Family Place
Women Active Nova Scotia
Women in Communications and Technology
Women in Law Enforcement Ontario
Women in Leadership Foundation
Women in Local Government
Women of Influence
Women Unlimited
Women’s Art Association of Canada
Women’s Business Enterprises
Women’s Enterprise Centre of Manitoba (WECM)
Women's Business Network
Women's College Hospital
Women's Enterprise Centre
Women's Enterprise Organizations of Canada
Women's Equality, Government of New Brunswick
Women's Executive Network
Women's Health Clinic
Women's Law Association of Ontario
Women's Legal Education and Action Fund (LEAF)
Workers Compensation Board of PEI
Workers' Compensation Health and Safety Board
World Federation of Science Journalists
World Literacy Canada
World Neighbours Canada
World University Services Canada
World Vision Canada
World Wildlife Fund Canada
Writers' Federation of Nova Scotia
Xenon Pharmaceuticals
Yellowknife Chamber of Commerce
Yellowknife Seniors' Society
YMCA-YWCA of Winnipeg
York University
Youth Agencies Alliance
Youth Impact Jeunesse
Youth Project
Yukon Aboriginal Women's Council
Yukon Agricultural Association
Yukon Bar Association
Yukon Chamber of Commerce
Yukon Chamber of Mines
Yukon College
Yukon Conservation Society
Yukon Contractors Association
Yukon Convention Bureau
Yukon Council on Aging
Yukon Curling Association
Yukon Energy
Yukon Environmental and Socio-economic Assessment Board (YESAB)
Yukon Federation of Labour
Yukon Fish and Game Association
Yukon FN Chamber of Commerce
Yukon Historical Museums Association
Yukon Hospital Corporation
Yukon Hospitals
Yukon Medical Association
Yukon Medical Council
Yukon Mine Training Association
Yukon Mining Alliance
Yukon Minor Soccer Association
Yukon Order of Pioneers
Yukon Outfitters Association
Yukon Pharmacists Association
Yukon Registered Nurses Association
Yukon Science Institute
Yukon Soccer Association
Yukon Status of Women Council
Yukon Teachers' Association
Yukon Trappers Association
Yukon Utilities Board
Yukon Water Board
Yukon Wildlife Preserve
Yukon Women in Trades & Technology
YWCA
YWCA - Halifax
YWCA - Moncton
YWCA - St. John's
YWCA NWT

Notes de bas de page

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :