Cahier d’information pour la comparution du Président de la Commission de la fonction publique du Canada devant le Comité permanent des langues officielles - 2020-12-08

Table des matières

Patrick Borbey
Comparution devant le Comité permanent des langues officielles
8 décembre 2020
Ottawa

Avis de convocation

Comité permanent des langues officielles (LANG)

43e législature, 2e session

Réunion 10

Le mardi 8 décembre 2020, 15 h 30 à 17 h 30

Pièce 425, édifice Wellington, 197, rue Sparks

Webdiffusion

Impact de la pandémie de COVID-19 sur la capacité du gouvernement à fournir de l’information dans les deux langues officielles

Témoins

15 h 30 à 16 h 30

Commissariat aux langues officielles
• Raymond Théberge, commissaire aux langues officielles
• Pierre Leduc, commissaire adjoint, Direction générale des politiques et des communications
• Ghislaine Saikaley, commissaire adjointe, Direction générale de l'assurance de la conformité
• Pascale Giguère, avocate générale, Direction générale des affaires juridiques

16 h 30 à 17 h 30

Association de la presse francophone
• Linda Lauzon, directrice générale

Réseau de l 'Est de l'Île pour les services en anglais
• Fatiha Gatre Guemiri, directrice exécutive

Réseau communautaire de santé et de services sociaux
• Jennifer Johnson, directrice générale

Commission de la fonction publique
• Patrick Borbey, président
• Susan Dubreuil, directrice générale par intérim, Centre de psychologie du personnel

Notes d’allocution de Patrick Borbey

Président de la Commission de la fonction publique du Canada
sur
L’impact de la pandémie de COVID-19 sur la capacité du gouvernement de fournir de l’information dans les deux langues officielles

Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes
8 décembre 2020
16 h 30 à 17 h 30

La version prononcée fait foi

Introduction

Monsieur le Président,

Je vous remercie de m’avoir invité à comparaître devant le Comité aujourd’hui. Je tiens d’abord à reconnaître que nous sommes sur le territoire traditionnel non cédé du peuple algonquin Anichinabé.

J’ai le plaisir aussi d’être accompagné de ma collègue Susan Dubreuil, directrice générale par intérim du Centre de psychologie du personnel.

J’aimerais vous faire part du travail effectué par mon organisation pour s’adapter rapidement et s’assurer de remplir nos obligations conformément à la Loi sur les langues officielles durant la pandémie. Je vais vous parler également des mesures prises par la Commission de la fonction publique (CFP) pour veiller à ce que les ministères et organismes puissent doter les postes bilingues, y compris les postes créés pour répondre à la crise de la COVID-19. Enfin, je fournirai certaines données sur la dotation en personnel dans la fonction publique qui, je l’espère, seront utiles au comité pour son étude.

Travail effectué par la CFP pour s’adapter rapidement et remplir ses obligations découlant de la Loi sur les langues officielles durant la pandémie.

Afin de remplir ses obligations découlant de la Loi sur les langues officielles (Loi) durant la pandémie, la CFP s’est rapidement adaptée aux nouvelles circonstances. Elle a pris des mesures, tant à l’interne pour ses employés, conformément à la Partie V de la Loi sur les langues officielles, que dans ses communications et services destinés à sa clientèle et au public, conformément à la Partie IV de la Loi.

Depuis mars, toutes les communications avec les employés ont continué d’avoir lieu simultanément dans les deux langues officielles, notamment les fréquents messages électroniques de ma part, les mises à jour sur la COVID-19 et toute autre communication interne à l’intention du personnel.

Au cours des 9 derniers mois, nous avons tenu 3 forums virtuels bilingues avec tout le personnel. Nous avons mis en place des solutions novatrices afin d’offrir la traduction simultanée pour ces événements. De plus, à titre de président, j’aborde régulièrement les obligations en matière de langues officielles avec mon équipe de direction, et je me fais un devoir de leur rappeler que les membres du personnel ont le droit de s’exprimer et de rédiger des documents dans la langue officielle de leur choix.

Quant à notre relation avec le public, toutes les communications avec la population canadienne ont continué d’être dans les deux langues officielles et d’être diffusées simultanément en français et en anglais.

Cela inclut l’information sur notre site Web et sur les médias sociaux, nos réponses aux demandes de renseignements du public, ainsi que des séances d’information pour les chercheurs d’emploi. Avant et pendant la pandémie, lorsque j’ai été invité à prendre la parole à des activités, j’ai toujours donné mes allocutions dans les deux langues officielles.

En partenariat avec Santé Canada, la CFP a établi un répertoire de bénévoles pour aider les provinces, les territoires et la Croix-Rouge canadienne à répondre à leurs besoins urgents de ressources humaines pour les services de santé. Toute la documentation sur cette initiative était bilingue et les communications avec les Canadiens étaient dans la langue officielle de leur choix.

La sécurité et le bien-être de notre clientèle et de nos employés sont des facteurs essentiels pour fournir nos services et créer de nouvelles solutions pour les évaluations et la dotation en personnel, mais ce n’est jamais au détriment de la Loi sur les langues officielles.

Responsabilités des différentes organisations à l’égard des langues officielles dans la fonction publique fédérale.

Comme vous le savez, plusieurs organisations assument des responsabilités à l’égard des langues officielles dans la fonction publique fédérale.

Conformément à la Loi sur l'emploi dans la fonction publique, les administrateurs généraux sont chargés d'établir la compétence dans les langues officielles comme une qualification essentielle requise pour le travail à accomplir. Ils sont également responsables de s'assurer que leurs employés satisfont aux exigences de leur poste en matière de langues officielles.

Le Bureau de la dirigeante principale des ressources humaines, qui fait partie du Secrétariat du Conseil du Trésor, est responsable des politiques linguistiques dans les communications et les services au public, ainsi que des langues officielles en milieu de travail. Il est également responsable de l'établissement des normes de qualification pour la seconde langue officielle.

Le rôle principal de la CFP porte sur l’évaluation des langues officielles, notamment en fournissant des tests d’évaluation de langue seconde.

En ce qui concerne l’évaluation de la compétence pour la seconde langue officielle, la Politique de nomination de la CFP exige que tous les ministères et organismes de l’administration publique centrale utilisent les tests de la CFP. Ces évaluations de langue seconde ont lieu dans les centres d’examen de la CFP dans tout le pays, ainsi qu’au sein de certains ministères et organismes. En outre, les tests sont largement utilisés par les employeurs distincts, comme l’Agence du revenu du Canada et les Forces armées canadiennes.

Ces tests pour la seconde langue officielle assurent que le principe du mérite est respecté pour la dotation des postes bilingues de sorte que les Canadiens peuvent être servis dans la langue officielle de leur choix, et que les fonctionnaires peuvent travailler dans la langue officielle de leur choix.

Chaque année, la CFP offre ou supervise plus de 100 000 tests de langue seconde. Nos bases de données contiennent plus de 4 millions de résultats de tests, dont la majorité est des résultats de tests de langue seconde.

Il y a près de 86 000 postes bilingues dans l'administration publique centrale fédérale, sans compter les employeurs distincts. Ceci représente 43 % de tous les postes dans l'administration publique centrale.

Mesures prises par la CFP pour veiller à ce que d’autres ministères et organismes puissent pourvoir les postes essentiels liés à la COVID-19

La pandémie a eu des répercussions sur les activités gouvernementales dans de nombreux domaines. Dans notre cas, elle a affecté la capacité d’administrer, en personne, des tests d’évaluation de langue seconde.

La CFP a rapidement mis en œuvre deux mesures temporaires et des directives de soutien afin d’offrir plus de souplesse aux ministères et organismes quant à l’évaluation des exigences de langue seconde liées aux postes bilingues. Ces deux mesures visent à garantir le respect du mérite en matière de langues officielles et des obligations linguistiques prévues par la Loi sur les langues officielles.

Ces mesures ont permis aux administrateurs généraux de recruter les talents bilingues nécessaires pour soutenir les efforts liés à la COVID-19, et pour assurer le fonctionnement efficace du gouvernement du Canada.

Un sondage éclair a été mené auprès des organisations afin d’obtenir de la rétroaction au sujet de ces mesures et d’avoir un aperçu de leur utilisation. Le sondage a révélé que plus de 90 % des répondants trouvaient que les deux mesures étaient utiles afin de rencontrer leurs besoins en matière de dotation.

De plus, la CFP a mis en œuvre de nouvelles entrevues de langue seconde pour évaluer les compétences orales. Ces entrevues sont administrées à distance par les évaluateurs de la CFP alors que les candidats sont à la maison. Au 20 novembre 2020, plus de 5 000 entrevues ont été administrées de cette façon.

Nous avons également lancé des tests en ligne non supervisés pour évaluer les compétences de la langue seconde en lecture et en écriture. Ces tests sont effectués en ligne par les candidats, à la maison.

Nous reconnaissons que les tests en ligne sont la voie de l’avenir pour l’évaluation de la langue seconde. Nous travaillons avec diligence pour améliorer de plus en plus les tests à distance afin de mieux répondre aux besoins des ministères et organismes, ainsi qu’à ceux des Canadiens qui n’auront plus à venir les passer dans nos bureaux. Il s’agit là d’une priorité pour la CFP.

La CFP continue également de veiller à ce que ses tests soient accessibles à toute la population canadienne, y compris aux personnes en situation de handicap. Les nouvelles évaluations de langue seconde sont examinées par des experts en élaboration de tests afin d’en vérifier l’accessibilité et l’équité. Elles sont également offertes en plusieurs formats pour répondre aux besoins particuliers des diverses personnes évaluées. Je tiens à signaler que nous avons informé le Commissariat aux langues officielles avant de mettre en œuvre ces mesures.

Information sur les langues officielles

Avant de conclure, permettez-moi de partager avec vous certaines informations et statistiques intéressantes en matière de langues officielles et de dotation en personnel à la fonction publique.

La fonction publique attire des candidats bilingues et nous continuons de constater une amélioration à cet égard. Le pourcentage de candidats provenant de l’extérieur s’identifiant comme bilingues est passé de 37,5 % en 2018-2019 à 38,4 % en 2019-2020. Il y a des candidats bilingues dans toutes les régions du pays, et non seulement dans la région de la capitale nationale.

Nous attirons également des candidats issus des communautés de langue officielle en situation minoritaire de partout au pays. L’an dernier, 10,8 % des postulants à des postes de la fonction publique étaient issus de ces communautés, ce qui est un pourcentage supérieur à leur représentation dans la population canadienne, qui s’établit à 6,9 %.

Ces résultats témoignent de l’engagement de la CFP à l’égard des langues officielles. En 2019-2020 seulement, la CFP a participé à 48 activités avec les communautés de langue officielle en situation minoritaire dans tout le pays, afin de promouvoir nos programmes de recrutement. Ces activités comprenaient des salons de l’emploi tenus dans des établissements universitaires bilingues ou de communautés de langue officielle en situation minoritaire, ainsi que des séances d’information auprès d’organisations communautaires de langue officielle et de groupes d’affaires.

Ces activités contribuent à promouvoir la dualité linguistique, permettent à la CFP de mieux comprendre les besoins de ces communautés, et encouragent leurs membres à postuler aux emplois de la fonction publique fédérale.

Conclusion

La dualité linguistique constitue une valeur fondamentale de la fonction publique fédérale qui est au cœur de notre système de dotation impartial et fondé sur le mérite. C’est la responsabilité de toutes les organisations fédérales et de tous les fonctionnaires. Nous reconnaissons que la pandémie a entraîné de nombreux défis pour la prestation des programmes et des services à la population canadienne. Nous sommes déterminés à élaborer et à déployer des solutions qui protégeront et favoriseront le bilinguisme et la dualité linguistique dans l'ensemble de la fonction publique fédérale.

Il me fera plaisir de répondre à vos questions.

Merci.

Mesures prises par la CFP pour promouvoir les LO en temps de pandémie

1. Le 20 mars 2020, le Commissaire des LO a écrit à tous les défenseurs des LO fédéraux pour leur rappeler l’importance de communiquer dans les deux LO. La Direction de la gestion des ressources humaines (DGRH), en collaboration avec les co-défenseurs des LO, a publié une Mise à jour à la CFP pour rappeler aux employés l’importance de respecter les LO en temps de pandémie.

2. La CFP a fait un effort particulier pendant la pandémie pour s’assurer que les supports de communication étaient diffusés ou affichés simultanément et de qualité égale dans les deux langues officielles. Les mesures suivantes ont été mises en place tout au long du premier trimestre (du 1er avril au 30 juin 2020) : 

3. La CFP a veillé à ce que les Canadiens continuent d’être servis dans les deux LO pendant la pandémie.

4. La CFP avait identifié les considérations relatives aux langues officielles dans le cadre de son Plan de continuité des activités et de son Plan de communication d’urgence avant la pandémie.

5. L’organisation a veillé à ce que les services de traduction et d’édition soient utilisés de manière cohérente pendant la pandémie. Les mesures suivantes ont été mises en place tout au long du premier trimestre (du 1er avril au 30 juin 2020) :

6. Il est à noter que la CFP est en train de terminer l’auto-évaluation ministérielle par rapport au modèle de maturité des LO du Commissariat aux langues officielles, même si le Commissariat aux langues officielles ne l’exige pas.  Il est prévu que l’analyse soit terminée cet hiver, ce qui permettra de déterminer les mesures à ajouter à nos activités de gestion des personnes pour 2021-2022.

7. À la suite de la réunion du Comité exécutif de gestion (CEG) le 27 août 2020, le président de la CFP a invité la Commission à trouver d’autres moyens de promouvoir les réunions bilingues dans le contexte du travail à distance. Voici deux idées qui ont été identifiées et qui sont en cours d’élaboration :

Renseignements sur les mesures temporaires pour les évaluations de langue seconde (E.L.S)

Outils de soutien

Tests de langue seconde

1. Nouvelle exécution à distance des demandes de tests électroniques

2. Mise en œuvre d’un nouveau test de compétence orale à distance.

3. Nouveaux tests en ligne non supervisés pour la compréhension de l’écrit et l’expression écrite.

4. Centres d’évaluation sur place de la CFP

Volumes – Tests de langue seconde

Test de compréhension de lecture

Test de compréhension de lecture 2018-2019 2019-2020 1er avril au 31 octobre 2020
En ligne 29 616 29 383 1 710
Imprimé 1 708 1 971 65
TELNS ELS (Nouveau - COVID) 0 0 1 350
Total 31 324 31 354 3 125

Test d’expression écrite

Test d’expression écrite 2018-2019 2019-2020 1er avril au 31 octobre 2020
En ligne 35 906 36 192 2 056
Imprimé 1 732 2 144 69
TELNS ELS (Nouveau - COVID) 0 0 1 966
Total 37 638 38 336 4 091

Test de compétence orale (TCO)

Test d’expression écrite 2018-2019 2019-2020 1er avril au 31 octobre 2020
TCO/MTOP 30 497 31 111 39
Entrevue de langue seconde (Nouveau - COVID) 0 0 4 159
Total 30 497 31 111 4 198

Engagement récent avec les communautés minoritaires de langue officielle

Au cours du présent exercice, l’engagement auprès des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) a été affecté par la pandémie, avec l’arrêt complet des activités de sensibilisation en personne. Bien qu’il ait été difficile pour les organisations de s’adapter à des forums de sensibilisation entièrement virtuels, la Commission de la fonction publique (CFP) continue de communiquer avec les établissements d’enseignement et les associations des CLOSM pour promouvoir les carrières dans la fonction publique fédérale et offrir des séances d’information sur la façon de poser une candidature.

Voici quelques exemples d’événements de sensibilisation qui se sont déroulés en 2020-2021 :

En 2019-2020, la CFP a participé à 48 événements externes liés aux CLOSM dans tout le Canada, dans le but de promouvoir les carrières dans la fonction publique fédérale et de fournir de l’information aux chercheurs d’emploi sur la façon de postuler. Ces événements comprenaient des salons de l’emploi dans des établissements universitaires bilingues ou des CLOSM, ainsi que des séances d’information auprès d’organisations communautaires de langue officielle et de groupes d’affaires. Au total, 4 476 participants étaient présents à ces événements. Voici quelques exemples d’événements :

Autres renseignements

En 2020-2021, la CFP continue à :

Points clés

Données des candidats :

Postes bilingues :

Les renseignements suivants proviennent du Rapport annuel du SCT sur les langues officielles 2018-2019 :

Candidats uniques (externes) à la fonction publique par première langue officielle et par exercice financier

Observations principales :

En 2019-2020, la première langue officielle de 76,5 % (310 339) des candidats aux processus externes était l’anglais, tandis que 23,5 % (95 567) était le français. Ce chiffre est à peu près identique à celui des années précédentes. Ce chiffre est à peu près identique à celui de l’année précédente. Ces calculs excluent les valeurs inconnues (1 768).

Un peu plus des trois quarts des candidats uniques étaient anglophones et un peu moins d’un quart étaient francophones.

Analyse des aberrations :

Aucune variation importante par rapport à l’année précédente.

Candidats uniques (externes) à la fonction publique par première langue officielle et par exercice financier

Année Anglophone Francophone Inconnu Total
2010-2011 137 095 52 640 113 189 848
2011-2012 164 147 58 147 63 222 357
2012-2013 116 563 35 713 66 152 342
2013-2014 133 756 43 015 0 176 771
2014-2015 148 426 54 691 0 203 117
2015-2016 176 137 63 819 0 239 956
2016-2017 183 959 67 990 14 267 266 216
2017-2018 221 628 78 916 23 832 324 376
2018-2019 329 482 100 578 2 648 432 708
2019-2020 310 339 95 567 1 768 407 674

Programme fédéral d'expérience de travail étudiant

Année Total
2016-2017 14 267
2017-2018 23 832
2018-2019 2 648
2019-2020 1 768

Programme fédéral d'expérience de travail étudiant (Pourcentage)

Année Anglophone Francophone
2010-2011 72,3 % 27,7 %
2011-2012 73,8 % 26,2 %
2012-2013 76,5 % 23,5 %
2013-2014 75,7 % 24,3 %
2014-2015 73,1 % 26,9 %
2015-2016 73,4 % 26,6 %
2016-2017 73,0 % 27,0 %
2017-2018 73,7 % 26,3 %
2018-2019 76,6 % 23,4 %
2019-2020 76,5 % 23,5 %

Source(s) :

fiscaldb.psrs_applications_2010_2011, fiscaldb.psrs_applications_2011_2012,
fiscaldb.psrs_applications_2012_2013, fiscaldb.psrs_applications_2013_2014,
fiscaldb.psrs_applications_2014_2015, fiscaldb.psrs_applications_2015_2016,
fiscaldb.psrs_applications_2016_2017, fiscaldb.psrs_applications_2017_2018,
fiscaldb.psrs_applications_2018_2019, fiscaldb.psrs_applications_2019_2020

Notes techniques :

Comprend les organisations soumises à la Loi sur l’emploi dans la fonction publique.

Les données sur les candidats font référence aux renseignements sur les caractéristiques sélectionnées (p. ex., la zone géographique et le profil académique) des candidats aux processus annoncés à l’externe.

Exclut les candidatures des annonces annulées.

Compétences linguistiques auto-évaluées des candidats externes, par exercice financier

Observations principales :

Le pourcentage de candidats bilingues auto-évalués dans la fonction publique est passé de 37,5 % en 2018-2019 à 38,4 % en 2019-2020. Cela exclut les candidats au Programme fédéral d’expérience de travail étudiant.

Le pourcentage de candidats bilingues auto-évalués au P.F.E.T.E. a diminué, passant de 43,4 % en 2018-2019 à 41,2 % en 2019-2020.

Analyse des aberrations :

Aucune variation importante par rapport à l’année précédente.

Auto-évaluation des compétences linguistiques de candidats uniques pour les postes ouverts au public, le Programme de recrutement postsecondaire, le Programme des adjoints de recherche et l’Initiative de recrutement de leaders en politiques, par exercice financier.

Auto-évaluation des compétences linguistiques de candidats uniques pour les postes ouverts au public

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 139 685 37,5% 121 970 38,4%
Unilingue 232 822 62,5% 195 342 61,6%
Total 372 507 100,0% 317 321 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Compétences linguistiques auto-évaluées des candidats uniques dans chaque programme de recrutement

Opportunité d’emploi ouverte au public

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 135 128 37,4% 115 317 38,0%
Unilingue 226 488 62,6% 187 921 62,0%
Total 361 616 100,0% 303 238 100,0%

* Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Compétences linguistiques auto-évaluées des candidats uniques dans chaque programme de recrutement

Recrutement post-secondaire (RPS)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 8 427 46,4% 12 363 49,8%
Unilingue 9 725 53,6% 12 451 50,2%
Total 18 152 100,0% 24 814 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Compétences linguistiques auto-évaluées des candidats uniques dans chaque programme de recrutement

Recrutement des leaders en politique (RLP)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 1 018 57,2% 1 555 53,6%
Unilingue 761 42,8% 1 362 46,7%
Total 1 779 100,0% 2 917 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Compétences linguistiques auto-évaluées des candidats uniques dans chaque programme de recrutement

Programme des adjoints de recherche (PAR)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 1 080 43,2% 1 258 41,5%
Unilingue 2 605 56,8% 1 772 58,5%
Total 4 585 100,0% 3 030 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Auto-évaluation des compétences linguistiques de candidats uniques en général pour les postes ouverts au public, le Programme de recrutement postsecondaire, le Programme des adjoints de recherche et l’Initiative de recrutement de leaders en politiques, par région d’origine, par exercice financier

Alberta

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 5 095 14,8% 5 097 14,7%
Unilingue 29 324 85,2% 29 513 85,3%
Total 34 419 100,0% 34 610 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Colombie-Britannique

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 4 293 13,5% 3 762 14,8%
Unilingue 27 406 86,5% 21 692 85,2%
Total 31 699 100,0% 25 454 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Manitoba

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 333 15,9% 2 032 15,8%
Unilingue 12 332 84,1% 10 813 84,2%
Total 14 665 100,0% 12 845 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Région de la capitale nationale

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 35 507 60,7% 30 808 59,9%
Unilingue 22 955 39,3% 20 609 40,1%
Total 58 462 100,0% 51 417 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouveau-Brunswick

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 7 536 55,4% 6 938 57,5%
Unilingue 6 078 44,6% 5 127 42,5%
Total 13 614 100,0% 12 065 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Terre-Neuve et Labrador

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 991 12,4% 821 12,7%
Unilingue 6 979 87,6% 5 641 87,3%
Total 7 970 100,0% 6 462 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Territoires du Nord-Ouest

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 119 22,0% 115 22,7%
Unilingue 422 78,0% 391 77,3%
Total 541 100,0% 506 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouvelle-Écosse

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 481 18,3% 2 239 19,4%
Unilingue 11 056 81,7% 9 290 80,6%
Total 13 537 100,0% 11 529 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nunavut

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 79 21,1% 73 20,1%
Unilingue 296 78,9% 291 79,9%
Total 375 100,0% 364 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Ontario (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 19 313 18,2% 16 385 19,8%
Unilingue 87 070 81,8% 66 182 80,2%
Total 106 383 100,0% 82 567 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Hors Canada

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 160 23,0% 2 262 23,8%
Unilingue 7 220 77,0% 7 238 76,2%
Total 9 380 100,0% 9 500 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Île-du-Prince-Édouard

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 797 23,1% 737 21,9%
Unilingue 2 652 76,9% 2 628 78,1%
Total 3 449 100,0% 3 365 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Québec (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 57 778 86,8% 49 671 86,6%
Unilingue 8 770 13,2% 7 677 13,4%
Total 66 548 100,0% 57 348 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Saskatchewan

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 1 085 9,8% 943 10,6%
Unilingue 9 961 90,2% 7 987 89,4%
Total 11 046 100,0% 8 930 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Yukon

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 118 28,2% 96 26,7%
Unilingue 301 71,8% 263 73,3%
Total 419 100,0% 359 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Compétences linguistiques auto-évaluées des candidats uniques à des emplois ouverts au public, par région d’origine, par exercice financier

Alberta

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 4 917 14,7% 4 891 14,5%
Unilingue 28 516 85,3% 28 733 85,5%
Total 33 433 100,0% 33 624 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Colombie-Britannique

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 4 094 13,3% 3 466 14,2%
Unilingue 26 727 86,7% 20 909 85,8%
Total 30 821 100,0% 24 375 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Manitoba

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 284 15,9% 1 974 15,7%
Unilingue 12 119 84,1% 10 594 84,3%
Total 14 403 100,0% 12 568 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Région de la capitale nationale

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 34 373 60,7% 28 942 59,6%
Unilingue 22 225 39,3% 19 654 40,4%
Total 56 598 100,0% 48 596 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouveau-Brunswick

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 7 387 55,3% 6 816 57,6%
Unilingue 5 969 44,7% 5 016 42,4%
Total 13 356 100,0% 11 832 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Terre-Neuve et Labrador

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 948 12,1% 780 12,3%
Unilingue 6 890 87,9% 5 542 87,7%
Total 7 838 100,0% 6 322 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Territoires du Nord-Ouest

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 116 21,8% 113 22,7%
Unilingue 417 78,2% 384 77,3%
Total 533 100,0% 497 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouvelle-Écosse

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 360 17,9% 2 144 19,1%
Unilingue 10 802 82,1% 9 064 80,9%
Total 13 162 100,0% 11 208 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nunavut

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 78 21,0% 70 19,5%
Unilingue 294 79,0% 289 80,5%
Total 372 100,0% 359 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Ontario (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 18 561 18,0% 15 183 19,4%
Unilingue 84 511 82,0% 63 121 80,6%
Total 103 072 100,0% 78 304 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Hors Canada

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 019 23,0% 1 966 23,0%
Unilingue 6 757 77,0% 6 593 77,0%
Total 8 776 100,0% 8 559 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Île-du-Prince-Édouard

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 762 22,7% 694 21,2%
Unilingue 2 601 77,3% 2 574 78,8%
Total 3 363 100,0% 3 268 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Québec (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 56 045 86,8% 47 262 86,5%
Unilingue 8 554 13,2% 7 405 13,5%
Total 64 599 100,0% 54 667 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Saskatchewan

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 1 070 9,8% 920 10,6%
Unilingue 9 810 90,2% 7 783 89,4%
Total 10 880 100,0% 8 703 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Yukon

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 114 27,8% 96 27,0%
Unilingue 296 72,2% 260 73,0%
Total 410 100,0% 356 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Auto-évaluation des compétences linguistiques de candidats uniques en général pour les postes ouverts au public, le Programme de recrutement postsecondaire, le Programme des adjoints de recherche et l’Initiative de recrutement de leaders en politiques, par région d’origine, par exercice financier

Alberta

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 5 095 14,8% 5 097 14,7%
Unilingue 29 324 85,2% 29 513 85,3%
Total 34 419 100,0% 34 610 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Colombie-Britannique

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 4 293 13,5% 3 762 14,8%
Unilingue 27 406 86,5% 21 692 85,2%
Total 31 699 100,0% 25 454 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Manitoba

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 333 15,9% 2 032 15,8%
Unilingue 12 332 84,1% 10 813 84,2%
Total 14 665 100,0% 12 845 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Région de la capitale nationale

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 35 507 60,7% 30 808 59,9%
Unilingue 22 955 39,3% 20 609 40,1%
Total 58 462 100,0% 51 417 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouveau-Brunswick

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 7 536 55,4% 6 938 57,5%
Unilingue 6 078 44,6% 5 127 42,5%
Total 13 614 100,0% 12 065 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Terre-Neuve et Labrador

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 991 12,4% 821 12,7%
Unilingue 6 979 87,6% 5 641 87,3%
Total 7 970 100,0% 6 462 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Territoires du Nord-Ouest

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 119 22,0% 115 22,7%
Unilingue 422 78,0% 391 77,3%
Total 541 100,0% 506 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouvelle-Écosse

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 481 18,3% 2 239 19,4%
Unilingue 11 056 81,7% 9 290 80,6%
Total 13 537 100,0% 11 529 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nunavut

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 79 21,1% 73 20,1%
Unilingue 296 78,9% 291 79,9%
Total 375 100,0% 364 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Ontario (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 19 313 18,2% 16 385 19,8%
Unilingue 87 070 81,8% 66 182 80,2%
Total 106 383 100,0% 82 567 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Hors Canada

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 160 23,0% 2 262 23,8%
Unilingue 7 220 77,0% 7 238 76,2%
Total 9 380 100,0% 9 500 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Île-du-Prince-Édouard

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 797 23,1% 737 21,9%
Unilingue 2 652 76,9% 2 628 78,1%
Total 3 449 100,0% 3 365 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Québec (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 57 778 86,8% 49 671 86,6%
Unilingue 8 770 13,2% 7 677 13,4%
Total 66 548 100,0% 57 348 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Saskatchewan

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 1 085 9,8% 943 10,6%
Unilingue 9 961 90,2% 7 987 89,4%
Total 11 046 100,0% 8 930 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Yukon

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 118 28,2% 96 26,7%
Unilingue 301 71,8% 263 73,3%
Total 419 100,0% 359 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Compétences linguistiques auto-évaluées des candidats uniques à des emplois ouverts au public, par région d’origine, par exercice financier

Alberta

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 4 917 14,7% 4 891 14,5%
Unilingue 28 516 85,3% 28 733 85,5%
Total 33 433 100,0% 33 624 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Colombie-Britannique

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 4 094 13,3% 3 466 14,2%
Unilingue 26 727 86,7% 20 909 85,8%
Total 30 821 100,0% 24 375 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Manitoba

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 284 15,9% 1 974 15,7%
Unilingue 12 119 84,1% 10 594 84,3%
Total 14 403 100,0% 12 568 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Région de la capitale nationale

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 34 373 60,7% 28 942 59,6%
Unilingue 22 225 39,3% 19 654 40,4%
Total 56 598 100,0% 48 596 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouveau-Brunswick

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 7 387 55,3% 6 816 57,6%
Unilingue 5 969 44,7% 5 016 42,4%
Total 13 356 100,0% 11 832 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Terre-Neuve et Labrador

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 948 12,1% 780 12,3%
Unilingue 6 890 87,9% 5 542 87,7%
Total 7 838 100,0% 6 322 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Territoires du Nord-Ouest

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 116 21,8% 113 22,7%
Unilingue 417 78,2% 384 77,3%
Total 533 100,0% 497 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouvelle-Écosse

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 360 17,9% 2 144 19,1%
Unilingue 10 802 82,1% 9 064 80,9%
Total 13 162 100,0% 11 208 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nunavut

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 78 21,0% 70 19,5%
Unilingue 294 79,0% 289 80,5%
Total 372 100,0% 359 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Ontario (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 18 561 18,0% 15 183 19,4%
Unilingue 84 511 82,0% 63 121 80,6%
Total 103 072 100,0% 78 304 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Hors Canada

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 019 23,0% 1 966 23,0%
Unilingue 6 757 77,0% 6 593 77,0%
Total 8 776 100,0% 8 559 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Île-du-Prince-Édouard

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 762 22,7% 694 21,2%
Unilingue 2 601 77,3% 2 574 78,8%
Total 3 363 100,0% 3 268 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Québec (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 56 045 86,8% 47 262 86,5%
Unilingue 8 554 13,2% 7 405 13,5%
Total 64 599 100,0% 54 667 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Saskatchewan

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 1 070 9,8% 920 10,6%
Unilingue 9 810 90,2% 7 783 89,4%
Total 10 880 100,0% 8 703 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Yukon

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 114 27,8% 96 27,0%
Unilingue 296 72,2% 260 73,0%
Total 410 100,0% 356 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Auto-évaluation des compétences linguistiques des candidats uniques du Programme de recrutement postsecondaire, par région d’origine, par exercice financier

Alberta

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 237 17,3% 353 22,3%
Unilingue 1 132 82,7% 1 227 77,7%
Total 1 369 100,0% 1 580 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Colombie-Britannique

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 253 21,6% 415 26,6%
Unilingue 916 78,4% 1 143 73,4%
Total 1 169 100,0% 1 588 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Manitoba

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 97 18,7% 108 18,2%
Unilingue 423 81,3% 484 81,8%
Total 520 100,0% 592 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Région de la capitale nationale

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 416 60,4% 3 907 62,8%
Unilingue 1 584 39,6% 2 312 37,2%
Total 4 000 100,0% 6 219 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouveau-Brunswick

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 214 64,8% 271 65,6%
Unilingue 116 35,2% 142 34,4%
Total 330 100,0% 413 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Terre-Neuve et Labrador

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 55 23,3% 52 22,1%
Unilingue 181 76,7% 183 77,9%
Total 236 100,0% 235 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Territoires du Nord-Ouest

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 66,7% 7 50,0%
Unilingue 1 33,3% 7 50,0%
Total 3 100,0% 14 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouvelle-Écosse

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 129 30,6% 155 29,0%
Unilingue 292 69,4% 380 71,0%
Total 421 100,0% 535 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nunavut

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 2 50,0% 5 62,5%
Unilingue 2 50,0% 3 37,5%
Total 4 100,0% 8 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Ontario (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 1 078 21,7% 1 878 27,4%
Unilingue 3 892 78,3% 4 985 72,6%
Total 4 970 100,0% 6 863 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Hors Canada

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 161 25,8% 323 32,9%
Unilingue 462 74,2% 660 67,1%
Total 623 100,0% 983 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Île-du-Prince-Édouard

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 15 23,8% 24 30,0%
Unilingue 48 76,2% 56 70,0%
Total 63 100,0% 80 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Québec (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 3 725 89,9% 4 804 90,6%
Unilingue 419 10,1% 496 9,4%
Total 4 144 100,0% 5 300 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Saskatchewan

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 42 14,3% 61 14,3%
Unilingue 251 85,7% 365 85,7%
Total 293 100,0% 426 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Yukon

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 1 14,3% 0 0,0%
Unilingue 6 85,7% 8 100,0%
Total 7 100,0% 8 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Auto-évaluation des compétences linguistiques des candidats uniques du Programme des adjoints de recherche (PAR), par région d’origine, par exercice financier

Alberta

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 77 19,7% 49 18,3%
Unilingue 313 80,3% 219 81,7%
Total 390 100,0% 268 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Colombie-Britannique

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 83 20,9% 41 24,4%
Unilingue 314 79,1% 127 75,6%
Total 397 100,0% 168 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Manitoba

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 24 20,5% 15 24,6%
Unilingue 93 79,5% 46 75,4%
Total 117 100,0% 61 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Région de la capitale nationale

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 688 58,3% 330 55,4%
Unilingue 493 41,7% 266 44,6%
Total 1 181 100,0% 596 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouveau-Brunswick

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 83 53,9% 47 44,8%
Unilingue 71 46,1% 58 55,2%
Total 154 100,0% 105 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Terre-Neuve et Labrador

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 20 33,9% 19 32,8%
Unilingue 39 66,1% 39 67,2%
Total 59 100,0% 58 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Territoires du Nord-Ouest

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 4 44,4% 2 66,7%
Unilingue 5 55,6% 1 33,3%
Total 9 100,0% 3 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouvelle-Écosse

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 56 30,1% 28 26,2%
Unilingue 130 69,9% 79 73,8%
Total 186 100,0% 107 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nunavut

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 0 0,0% 3 75,0%
Unilingue 2 100,0% 1 25,0%
Total 2 100,0% 4 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Ontario (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 339 31,4% 233 30,4%
Unilingue 741 68,6% 533 69,6%
Total 1 080 100,0% 766 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Hors Canada

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 54 19,4% 58 19,9%
Unilingue 224 80,6% 233 80,1%
Total 278 100,0% 291 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Île-du-Prince-Édouard

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 34 39,5% 36 47,4%
Unilingue 52 60,5% 40 52,6%
Total 86 100,0% 76 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Québec (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 505 88,6% 389 85,7%
Unilingue 65 11,4% 65 14,3%
Total 570 100,0% 454 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Saskatchewan

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 9 13,2% 8 11,3%
Unilingue 59 86,8% 63 88,7%
Total 68 100,0% 71 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Yukon

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 4 50,0% 0 0,0%
Unilingue 4 50,0% 2 100,0%
Total 8 100,0% 2 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Auto-évaluation des compétences linguistiques des candidats uniques à l’initiative de recrutement de leaders en politique (RLP), par région d’origine, par exercice financier

Alberta

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 38 38,0% 44 25,1%
Unilingue 62 62,0% 131 74,9%
Total 100 100,0% 175 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Colombie-Britannique

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 48 34,8% 83 30,1%
Unilingue 90 65,2% 193 69,9%
Total 138 100,0% 276 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Manitoba

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 5 23,8% 17 37,0%
Unilingue 16 76,2% 29 63,0%
Total 21 100,0% 46 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Région de la capitale nationale

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 256 71,3% 454 70,2%
Unilingue 103 28,7% 193 29,8%
Total 359 100,0% 647 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouveau-Brunswick

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 12 66,7% 27 60,0%
Unilingue 6 33,3% 18 40,0%
Total 18 100,0% 45 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Terre-Neuve et Labrador

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 11 50,0% 9 30,0%
Unilingue 11 50,0% 21 70,0%
Total 22 100,0% 30 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Territoires du Nord-Ouest

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 0 0,0% 0 0,0%
Unilingue 0 0,0% 1 100,0%
Total 0 0,0% 1 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nouvelle-Écosse

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 13 46,4% 19 54,3%
Unilingue 15 53,6% 16 45,7%
Total 28 100,0% 35 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Nunavut

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 0 0,0% 0 0,0%
Unilingue 2 100,0% 1 100,0%
Total 2 100,0% 1 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Ontario (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 222 36,9% 319 34,3%
Unilingue 379 63,1% 612 65,7%
Total 601 100,0% 931 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Hors Canada

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 38 48,1% 61 48,8%
Unilingue 41 51,9% 64 51,2%
Total 79 100,0% 125 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Île-du-Prince-Édouard

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 0 0,0% 2 66,7%
Unilingue 3 100,0% 1 33,3%
Total 3 100,0% 3 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Québec (sauf la RCN)

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 368 96,8% 515 92,1%
Unilingue 12 3,2% 44 7,9%
Total 380 100,0% 559 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Saskatchewan

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 7 25,9% 5 11,6%
Unilingue 20 74,1% 38 88,4%
Total 27 100,0% 43 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Yukon

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 0 0,0% 0 0,0%
Unilingue 1 100,0% 0 0,0%
Total 1 100,0% 0 0,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Auto-évaluation des compétences linguistiques de candidats uniques pour les postes ouverts au public, le Programme de recrutement postsecondaire, le Programme des adjoints de recherche et l’Initiative de recrutement de leaders en politiques, par exercice financier

Indéterminé

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 26 260 37,9% 20 964 40,2%
Unilingue 43 046 62,1% 31 246 59,8%
Total 69 306 100,0% 52 210 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Multiple

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 101 189 38,2% 90 868 38,6%
Unilingue 163 993 61,8% 144  677 61,4%
Total 265 182 100,0% 235 545 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Saisonnier

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 24 8,8% 105 46,9%
Unilingue 248 91,2% 119 53,1%
Total 272 100,0% 224 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Term

Compétences linguistiques Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Nombre 2018-2019 Pourcentage
2018-2019
Bilingue * 12 212 32,4% 10 042 34,2%
Unilingue 25 535 67,6% 19 300 65,8%
Total 37 747 100,0% 29 342 100,0%

*Un candidat bilingue est défini comme une personne qui a auto-évalué ses compétences linguistiques comme étant intermédiaires ou plus dans les deux langues officielles.

Source(s) :

fiscaldb.psrs_advertisements_2018_2019, fiscaldb.psrs_advertisements_2019_2020,
fiscaldb.psrs_applications_2018_2019, fiscaldb.psrs_applications_2019_2020

Notes techniques :

Comprend les organisations soumises à la Loi sur l’emploi dans la fonction publique.

Une annonce d’inventaire qui s’étend sur plus d’un exercice financier et pour laquelle au moins une demande est reçue au cours de l’exercice donné sera comptée comme une annonce au cours du même exercice financier.

Les annonces d’emploi standard et alternatives qui se terminent au cours de l’exercice financier et qui ne sont pas annulées seront comptabilisées dans ce même exercice financier.Une annonce alternative qui a utilisé le même numéro d’identification pendant plusieurs exercices financiers est comptée plusieurs fois.

Les ventilations régionales ne sont pas disponibles pour les candidats au Programme fédéral d’expérience de travail étudiant.

Sommaire de la mise en œuvre de l’article 91 de la loi sur les langues officielles : un problème systémique (novembre 2020)

Contexte

Points saillants du rapport

Analyse du problème

Sommaire des constats de l’analyse du Commissariat

Entrevues avec des institutions fédérales pour la mise en œuvre de l’article 91 de la Loi

Sommaire des constats du processus d’entrevue du Commissariat

Entrevues avec les parties prenantes pour la mise en œuvre de l’article 91 de la Loi

Conclusions

Recommandations du Commissaire

Sommaire de rapport annuel 2019-2020 du Commissariat aux Langues Officielles et une question de respect et de sécurité : L’incidence des situations d’urgence sur les langues officielles

Contexte

Points saillants du rapport annuel

Modernisation de la Loi sur les langues officielles

Sommaire des constats du sondage du Commissariat

Langue de travail

Institutions fédérales et langues officielles

Pandémie

À la CFP, la Direction de la gestion des ressources humaines, en collaboration avec les co-défenseurs des LO, a affiché des messages dans Le Point pour rappeler aux employés l’importance de respecter les langues officielles en temps de pandémie :

Appel du jugement à Dionne

Les langues officielles dans la société canadienne

Objectifs d’immigration francophone

Points saillants de l’incidence des situations d’urgence sur les langues officielle

Survol

Méthodologie

La CFP n’a pas de service correspondant à la définition des « situations d’urgence » du Commissariat aux langues officielles.

Conclusions du questionnaire

Langue de travail

Recommandations

Le rapport contient les recommandations générales suivantes :

Recommandation 1

Recommandation 2

Recommandation 3

Compte tenu du message sur le Rapport annuel du Commissariat aux langues officielles dans Le Point ainsi que du fait que le Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) pose des questions connexes dans le Cadre de responsabilisation de gestion, la DGRH propose les recommandations suivantes :

Il faut insérer des mesures dans notre planification 2021-2022 au besoin (en tenant compte également des résultats du modèle de maturité des LO).

Sommaire du rapport annuel sur les langues officielles 2018-2019 du patrimoine Canadien

Contexte

Points saillants

Survol

Modifications aux langues officielles

Lancement d’un examen visant à moderniser la Loi sur les langues officielles

Appuyer les parties prenantes de la communauté

Opportunités contractuelles et d’emploi

Augmentation de l’immigration francophone

Plan d’action FPT en matière d’immigration

Renforcer l’accès aux services

Soutien pour l’enseignement des langues minoritaires

Promotion des langues officielles

Promotion de la dualité linguistique au Canada

Exemptions concernant les langues officielles

Seulement les personnes nommées de façon non impérative à un poste bilingue peuvent être exemptées de satisfaire à la compétence dans les langues officielles.

La dotation impérative et non impérative relève du Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT)

La dotation impérative est la norme :

« Les postes bilingues sont dotés par des candidats qui répondent aux exigences linguistiques au moment de leur nomination au poste, à moins de situations exceptionnelles de dotation » selon la Directive sur les langues officielles pour la gestion des personnes (article 5.2.3)

Les situations exceptionnelles où on peut avoir recours à la dotation non impérative sont les suivantes :

La dotation impérative est obligatoire à des postes bilingues dans les situations suivantes (article 6.3.4) :

Au sein des organisations assujetties à la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, la dotation impérative est obligatoire pour les cadres à l’exception des situations suivantes (appendice 2) :

Le choix d’un processus non impératif doit être justifié, par le gestionnaire, par écrit et il doit s’assurer que des mesures sont prises pour que les fonctions bilingues du poste soient assurées.

La Directive du SCT stipule que les dispositions du Décret d’exemption concernant les langues officielles dans la fonction publique s’appliquent lorsque la dotation non impérative est utilisée. La Directive précise que ces exemptions s’appliquent aussi aux mutations non impératives.

Il existe des circonstances particulières où une personne unilingue est exemptée de satisfaire au mérite quant à la compétence dans les langues officielles lors d’une nomination non impérative.

Le Décret d’exemption concernant les langues officielles dans la fonction publique, qui relève de la Commission de la fonction publique (CFP), fait état de trois circonstances :

Le Règlement sur les langues officielles – nomination dans la fonction publique vient également clarifier les rôles et les responsabilités des administrateurs généraux dans le cadre d’un engagement à devenir bilingue (articles 4, 5, 6 et 7).

La CFP est la seule responsable d’approuver les demandes d’exemption pour des raisons d’ordre médical suite à la réception de la recommandation de Santé Canada ou de la Société canadienne de l’ouïe.

Les deux autres exemptions relèvent des administrateurs généraux. Ces derniers doivent faire rapport annuellement à la CFP par l’entremise de l’Instrument de délégation et de responsabilisation en matière de nomination, annexe D.

Année Exemptions médicales approuvées Engagement à devenir bilingue de plus de 2 ans* Admissibilité à une pension immédiate Nominations non impératives**
2019-2020 1 100 5 0
2018-2019 2 55 5 0
2017-2018 5 31 8 0
2016-2017 0 31 6 0
2015-2016 1 39 5 0
2014-2015 7 44 3 100
2013-2014 3 64 4 126
2012-2013 5 134 2 143
2011-2012 6 201 2 243
Total sur 9 ans 31 730 40 612
Moyenne par année 3 81 4 153

*La CFP ne reçoit pas les données statistiques sur les engagements à devenir bilingue qui respectent la période initiale de deux ans.

** Nous avons cessé de poser cette question en 2014-2015 pour réduire le fardeau administratif.

Profil des membres Comité permanent des langues officielles

Décembre 2020

Emmanuel Dubourg
Bourassa, QC (Liberal)
Langue préférée: Français

Président

Emmanuel Dubourg

Fellow comptable professionnel agréé doté d’une maîtrise en administration des affaires pour cadres, Emmanuel Dubourg a été gestionnaire dans la fonction publique canadienne pendant 20 ans. Consultant en vérification fiscale à l’international, conférencier, il a enseigné dans plusieurs institutions avant de faire le saut en politique québécoise en 2007 puis canadienne en 2013.

« Emmanuel Dubourg fait sa marque en se portant à la défense des intérêts des citoyens et de la profession, dont il est un fier ambassadeur. »
Ordre des comptables professionnels agréés du Québec.

Formation académique et professionnelle

Expérience professionnelle

Expérience politique

Quelques réalisations

Mentions honorifiques Grand ambassadeur de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec en 2014 (FCPA, FCA).

Son slogan « AvèwMapMaché » (« À vos côtés »).

Sujets soulevés par M. Dubourg à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

L'entrepreneuriat des communautés noires

Canadiens de race noire

Comité

Steven Blaney
Bellechasse—Les Etchemins—Lévis, Qc (Conservateur)
Langue préférée: Français

Vice-président

Steven Blaney

Steven Blaney est né à Sherbrooke et a grandi à Sainte-Marie-de-Beauce. Résident de Lévis, Steven est marié à Marie Bouchard et a deux enfants, William-Antoine et Alexandra. Diplômé de l’Université de Sherbrooke, Steven est devenu ingénieur civil en 1988 et a complété une maîtrise en administration des affaires en 2002 à Lévis.

Après ses études, il a travaillé comme consultant, entrepreneur et conseiller en infrastructures urbaines et en technologies environnementales. Steven a été un membre actif du plus important regroupement de professionnels en environnement au Canada, Réseau Environnement, dont il a d’ailleurs présidé le chapitre de Québec-Chaudière-Appalaches de 2003 à 2006.

Élu à la Chambre des communes pour la première fois en 2006, il a été réélu en 2008 et en 2011 comme député de Bellechasse–Les Etchemins–Lévis. Steven Blaney veut contribuer à la prospérité durable de son comté. Fier de représenter une circonscription aussi diversifiée et dynamique, il se dévoue avec passion au service de ces concitoyens.

Après sa première élection, Steven Blaney a été nommé vice-président du caucus conservateur québécois. En octobre 2008, il en est devenu le président. Il a siégé au Comité des Affaires indiennes ainsi qu’à celui des Transports, de l’infrastructure et des collectivités. Compte tenu de l’importance de la mission en Afghanistan, Steven s’est joint au Comité de la défense et a participé à une visite à Kandahar en janvier 2006. Le 31 mai 2007, Steven Blaney s’est vu confier la présidence du Comité permanent des langues officielles qui vise à promouvoir la dualité linguistique partout au pays. Il a également siégé au sein de l’Association interparlementaire Canada-France.

Suite aux élections de 2011, Steven Blaney est nommé ministre des Anciens combattants. En février 2013, il reçoit la responsabilité additionnelle de la Francophonie. En juillet 2013, Steven Blaney devient le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile.

Sujets soulevés par M. Blaney à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Loi sur les langues officielles

Comité

Mario Beaulieu
La Pointe-de-l'Île, Qc (Bloc-Québécois)
Langue préférée: Français

Vice-président

Biographie non disponible.

Ancien chef du Bloc-Québécois.

Sujets soulevés par M. Beaulieu à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Employeurs et employés sous réglementation fédérale

Loi 101

Français dans la fonction publique fédérale

Travailler en français

Comité

René Arseneault
Madawaska—Restigouche, NB (Libéral)
Langue préférée: Français / Anglais

René Arseneault

Secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles (Agence de promotion économique du Canada atlantique et Langues officielles)

Madawaska—Restigouche

René Arseneault a été élu pour la première fois député de Madawaska—Restigouche en 2015.

Résident depuis toujours de sa communauté et père de trois enfants, M. Arseneault connaît très bien les enjeux locaux et les intérêts de ses concitoyens.

Avocat spécialisé dans le droit des entreprises et du litige civil depuis plus de 20 ans, M. Arseneault a fondé son propre cabinet en 1996 avec son épouse, Michèle Pelletier. Parfaitement bilingue, il est aussi à ses heures auteur-compositeur, chanteur et musicien.  Il s'est aussi investi dans le développement sportif chez les jeunes pendant de nombreuses années, notamment comme entraîneur ou entraîneur adjoint de soccer et de volley-ball et comme bénévole aux Jeux de l’Acadie.

M. Arseneault s’implique au sein de sa communauté depuis qu’il est jeune adulte. Durant sa carrière, il n’a jamais hésité à offrir ses services d’avocat-conseil pro bono aux organismes de sa région voués au développement économique, culturel ou communautaire.

Pendant la 42e législature du Parlement, M. Arseneault a été membre du Comité mixte spécial sur l’aide médicale à mourir, du Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie, du Comité permanent des langues officielles et du Comité permanent des comptes publics.

M. Arseneault est titulaire d’un baccalauréat en sciences sociales avec une majeure en économie et une mineure en sciences politiques et d’un baccalauréat en droit de l’Université de Moncton.

Sujets soulevés par M. Arseneault à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Assimilation Acadien

Fonction publique et fonctionnaire

Comité

Niki Ashton
Churchill—Keewatinook Aski, Man. (NPD)
Langue préférée: Anglais

Niki Ashton (anglais)

Niki a été élue pour la première fois comme députée de Churchill-Keewatinook Aski en 2008, à l’âge de 26 ans, et habite dans sa ville natale de Thompson. Elle est, au sein du NPD, la critique en matière de transports et la critique adjointe en matière de femmes et d’égalité des sexes.

Niki croit en une véritable réconciliation avec les peuples autochtones. Elle est fière d’œuvrer pour rassembler les peuples autochtones, les étudiants, les travailleurs, la communauté LGBTQI2S+ et les femmes pour assurer la justice.

Niki est une voix forte à Ottawa en faveur du changement, car elle n’a pas peur de remettre en question le statu quo. Elle s’est battue avec acharnement pour mettre fin à l’endettement des étudiants, pour étendre les soins de santé à l’assurance-médicaments et à la couverture dentaire, et pour protéger l’environnement. 

Sujets soulevés par Mme à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Comité

Marc Dalton
Meadows—Maple Ridge, CB (Conservateur)
Langue préférée: Anglais

Marc Dalton

Marc est un enseignant du secondaire qui a servi deux mandats à titre de député à l’Assemblée législative et qui défend les intérêts de ses électeurs. Marc a grandi dans une famille de l’Aviation royale du Canada. Il a également servi dans les Forces armées canadiennes et est membre de la filiale 88 de la Légion royale canadienne. Marc est autochtone (Métis) et a été secrétaire parlementaire du ministre des Relations autochtones dans l’un de ses portefeuilles. Il est titulaire d’un baccalauréat en français et en histoire et d’une maîtrise en leadership pédagogique de l’Université Simon Fraser.

Du côté de sa mère, Marc est canadien-français et parle la langue. Il a été désigné président de l’Assemblée parlementaire non partisane de la Francophonie et a été le représentant législatif des francophones de la Colombie-Britannique aux événements provinciaux et nationaux. Depuis sa jeunesse, Marc a fait du bénévolat pour des organismes sans but lucratif tels que notre banque alimentaire locale et l’Armée du Salut, ce qui témoigne de son désir de soutenir les gens. Il est actif dans son église communautaire locale et est un ancien pasteur.

Marc est fier de son bilan public en matière de défense des résidents et de réalisations à l’échelle locale et provinciale : une nouvelle école à Albion, l’élargissement à quatre voies de l’autoroute 7 entre Maple Ridge et Mission, le financement de nombreux organismes locaux, le logement pour les aînés à faible revenu, un appareil IRM pour le Ridge Meadows Hospital, plus d’ambulances, un allégement fiscal pour les familles avec enfants, la restauration des écoles à vocation sportive et plus encore. Marc est reconnu pour sa ténacité et son souci sincère des gens. Marc fait avancer les choses et ses années d’expérience en tant que député l’aideront à mieux servir les résidents de Maple Ridge et de Pitt Meadows à titre de député conservateur.

Marc est marié à sa femme Marlene depuis trente-quatre ans. Ils ont trois enfants adultes.

Sujets soulevés par M. Dalton à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Comité

Terry Duguid
Winnipeg South, Man. (Libéral)
Langue préférée: Anglais / Français

Terry Duguid

Secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles (Diversification de l’économie de l’Ouest canadien) et du ministre de l’Environnement et du Changement climatique (Agence canadienne de l’eau)

Winnipeg-Sud

Terry Duguid a été élu pour la première fois député de Winnipeg-Sud en 2015.

Grâce à ses antécédents diversifiés, notamment dans le milieu de l'administration municipale, des affaires et du leadership environnemental, M. Duguid a démontré un profond engagement envers la fonction publique tout au long de sa carrière. En 1997, il a fondé Sustainable Development International, une société d’experts-conseils qui se spécialise dans la gestion environnementale, le développement durable, le transport et les affaires internationales. En 2000, il a été nommé président de la Manitoba Clean Environment Commission et il est devenu en 2004 président et chef de la direction du International Centre for Infectious Diseases, un organisme de recherche à but non lucratif qu’il a aidé à mettre sur pied.

Hormis dans sa carrière professionnelle, M. Duguid a consacré beaucoup de temps et d’efforts à sa communauté, y compris à titre de directeur général du groupe de travail sur les changements climatiques du Manitoba en 2001, de président du groupe de travail sur la nature en 2003 et de membre du groupe de travail sur l’échange de droits d’émission du Manitoba en 2004.

M. Duguid s’intéresse depuis toujours aux sciences et au rôle qu’elles jouent dans l’amélioration de la société. Titulaire d’un baccalauréat ès sciences avec distinction en biologie, il a abordé dans sa maîtrise en conception environnementale (science de l’environnement) les enjeux cruciaux de la qualité de l’eau, de l’appauvrissement de l’ozone et des pluies acides.

M. Duguid et sa femme Linda ont deux filles.

Sujets soulevés par M. Duguid à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Comité

Bernard Généreux
Montmagny—L'Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, QC. (Conservateur)
Langue préférée: Français / Anglais

Bernard Généreux

Bernard Généreux et son épouse Tracey ont deux enfants, Tristan et Kaïla, et sont également grands-parents de magnifiques petits-enfants. Parallèlement à sa vie familiale, en 1993, il a déployé sa fibre entrepreneuriale et a créé avec son associé, l’entreprise BASE 132.

Homme près des gens et animé du devoir de servir, il est élu en tant que maire de Ville La Pocatière en 2005. Bernard Généreux débute sa carrière en politique fédérale par la suite et fait désormais partie de la grande famille conservatrice depuis une dizaine d’années.

D’abord élu de 2009 à 2011, il est demeuré actif au sein de l’association conservatrice pour ensuite être réélu lors des élections de 2015 comme député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup. Il a également été membre du conseil et du comité exécutif de 2011 à 2014 du Port de Québec. Reconnaissant ses qualités humaines et son leadership, ses collègues l’ont nommé président du Caucus conservateur du Québec lors de son plus récent mandat. Il est aussi nommé Critique en matière de Langues officielles.

Portant fièrement son nom, M. Généreux est reconnu pour être positif, ouvert aux autres et impliqué dans son milieu. Il s’est d’ailleurs investis dans plusieurs présidences d’honneur auprès de causes lui tenant à cœur, telles que la santé masculine, les soins auprès des personnes en fin de vie, le don d’organes et la lutte contre le cancer.

Sujets soulevés par M. Généreux à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Comité permanent des langues officielles

Fonctionnaires

Comité

Marie-France Lalonde
Orléans, On. (Liberal)
Langue préférée: Français

Marie-France Lalonde

Marie-France réside à Orléans depuis plus de 19 ans. Elle y demeure avec son mari, sa fille, et leurs trois chats rescapés. Avant son entrée en politique, Marie-France fut travailleuse sociale au CHEO et à l’Hôpital d’Ottawa. Elle a bâti, et est devenue copropriétaire et directrice générale d’une maison de retraite ici à Orléans. Elle est une fière ministre des Affaires francophones et ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels.

Sujets soulevés par Mme Lalonde à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Franco-ontarienne

Comité

Patricia Lattanzio
Saint-Léonard—Saint-Michel, Qc. (Libéral)
Langue préférée: Anglais / Français

Patricia Lattanzio

Patricia Lattanzio a été élue députée de Saint-Léonard – Saint-Michel en 2019. Elle est membre du Comité permanent des langues officielles et du Comité permanent de l'accès à l'information, de la protection des renseignements personnels et de l'éthique. Mère de trois enfants, entrepreneure et leader communautaire, Patricia travaille sans relâche pour s’assurer que les citoyens puissent accéder au soutien dont ils ont besoin.

Passionnée de politique canadienne dès son plus jeune âge, Patricia a commencé ses études universitaires à l’Université McGill où elle a obtenu un baccalauréat en sciences politiques. Ensuite, elle a poursuivi ses études en obtenant un baccalauréat en droit à l’Université du Québec à Montréal. Animée par une fibre entrepreneuriale, Patricia a démarré son propre cabinet d’avocats où elle a conseillé plusieurs membres de sa communauté sur divers enjeux légaux.

En 2007, Patricia fut élue comme commissaire pour la Commission scolaire English Montreal puis réélue en 2014. À titre de commissaire, elle a présenté des mémoires, au nom de la minorité anglophone, devant l’Assemblée Nationale du Québec. De 2014 à 2019, elle a été élue Présidente du Comité de gestion de la taxe scolaire de l’île de Montréal où elle a encouragé la participation des présidents et commissaires des cinq commissions scolaires de l'île de Montréal.

En 2015, elle a été élue lors d’une élection partielle, et réélue en 2017, au poste de conseillère municipale de ville pour le district de Saint-Léonard-Est. Elle a défendu de nombreux enjeux importants pour ses concitoyens tels que le développement durable, la durabilité des infrastructures, et les politiques concernant le bien-être des enfants. À la Ville de Montréal, elle a assumé les mandats de vice-présidente de la Commission sur l’Inspecteur général et de porte-parole de l’Opposition officielle pour les dossiers d’infrastructures, de la voirie et de l’eau, des services électriques ainsi que les affaires juridiques. Membre de la communauté italienne, Patricia comprend l’importance de la diversité et elle entend être la porte-parole de toutes les communautés culturelles qui forment la belle mosaïque qu’est la circonscription de Saint-Léonard – Saint-Michel.

Sujets soulevés par Mme Lattanzio à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Mois de l’histoire des Noirs

Comité

Soraya Martinez Ferrada
Hochelaga, Qc. (Libéral)
Langue préférée: Français / Anglais

Soraya Martinez Ferrada

Secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Hochelaga

Soraya Martinez Ferrada a été élue pour la première fois députée de Hochelaga en 2019.

Citoyenne de l’Est de Montréal depuis son arrivée au Canada en 1980, Mme Martinez Ferrada est profondément enracinée dans sa communauté.

Pendant plus de 20 ans, elle a acquis de l’expérience en communication et en développement de projets en s’impliquant dans les milieux communautaires, culturels et politiques. Elle a notamment mis sur pied le premier programme culturel et d’insertion socioprofessionnelle de la TOHU, un complexe référence en matière de développement durable à Montréal.

En politique municipale pendant plus de 10 ans, Mme Martinez Ferrada a été élue conseillère municipale de Saint-Michel et nommé Conseillère associée à la Culture au comité exécutif en 2005. Entre 2015 et 2018, elle a occupé le poste de chef de cabinet et conseillère principale de la ministre de Patrimoine canadien.

Sujets soulevés par Mme à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Français à Montréal

Semaine nationale de l'immigration francophone
19 novembre 2020
Comme les honorables députés le savent peut-être, du 1er au 7 novembre 2020, nous avons souligné la Semaine nationale de l'immigration francophone, une occasion de reconnaître les contributions des nouveaux arrivants francophones et de souligner le dynamisme des communautés francophones hors Québec.

Mois de l'histoire des Noirs

Comité

Immigration francophone

John Williamson
New Brunswick Southwest, On. (Conservateur)
Langue préférée: Anglais / Français

John Williamson

John Williamson possède plus de vingt ans d’expérience en recherche sur les politiques publiques. Il était député de la circonscription Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest jusqu’en 2015. Avant son élection à la Chambre des communes en 2011, M. Williamson travaillait comme directeur des communications au bureau du premier ministre.

En 2016, il a lancé Canadians for Affordable Energy afin de promouvoir les avantages de l’énergie à coût abordable. Il a été directeur national de la Fédération canadienne des contribuables (FCC) de janvier 2004 à septembre 2008 et directeur pour l’Ontario de la FCC de septembre 2002 à décembre 2003. Il a travaillé à l’Atlantic Institute for Market Studies et il a été agrégé au Manning Centre for Building Democracy ainsi qu’agrégé supérieur au Fraser Institute.

M. Williamson a occupé la fonction d’éditorialiste au National Post et est un membre fondateur de l’équipe de rédaction de ce journal. Il détient un baccalauréat de l’Université McGill et une maîtrise du London School of Economics en histoire économique.

John est marié à la commandante Kelly Williamson de la Marine royale du Canada et il partage son temps entre leur résidence de Saint-Andrews et là où Kelly est déployée (sauf pour les déploiements dangereux).

Sujets soulevés par M. Williamson à la Chambre des communes ou en comité qui intéressent la Commission de la fonction publique.

Chambre des Communes

Comité


Renseignements à l’intention des spécialistes des ressources humaines : maladie à coronavirus (COVID-19)

Questions et réponses pour les spécialistes en ressources humaines : maladie à coronavirus (COVID-19)

Nouveaux tests de langue seconde : maladie à coronavirus (COVID-19)

Modification des conditions d’utilisation des mesures pour l’évaluation de la langue seconde durant la pandémie de la COVID-19 (20-14)

Nouveau Test de compréhension de l'écrit non supervisé pour le niveau B ou C de la Commission de la fonction publique (20-13)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :