Bois d’œuvre résineux : avis important

Le gouvernement du Canada est prêt à aider les travailleurs et leurs familles qui sont touchés par la décision qu’a prise le gouvernement américain le 24 avril 2017 d’imposer des droits compensateurs provisoires sur les produits de bois d’œuvre résineux canadiens.

En plus des prestations d’assurance-emploi existantes, des mesures de soutien axées sur les compétences et la formation, et des services offerts par Service Canada, le gouvernement a annoncé qu’il investira près de 90 millions de dollars pour élargir la portée du programme Travail partagé, un programme de maintien en poste, et pour accroître le financement des programmes de formation axée sur les compétences et des services en matière d’emploi offerts par les provinces aux travailleurs et aux employeurs touchés par les décisions prises dans l’industrie du bois d’œuvre résineux.

Assurance-emploi

Le régime d’assurance-emploi offre un soutien financier temporaire aux Canadiens qui ont perdu leur emploi sans en être responsables, pendant qu’ils cherchent du travail ou perfectionnent leurs compétences, ou qui ont besoin d’aide pour concilier leurs responsabilités professionnelles et personnelles en cas de maladie, de grossesse, à la suite de la naissance ou de l’adoption d’un enfant, ou encore à titre de proche aidant.

Demander des prestations d’assurance-emploi

Travail partagé

Le Travail partagé est un programme d’adaptation destiné à aider les employeurs et les employés à éviter les mises à pied à la suite d’une diminution temporaire du niveau d’activité de l’entreprise. Le programme permet de fournir un soutien du revenu aux employés admissibles aux prestations d’assurance-emploi qui acceptent de réduire temporairement leurs heures de travail et de se partager le travail pendant la période de redressement de l’entreprise.

Les mesures spéciales temporaires proposées permettront de prolonger la durée maximale des accords de travail partagé, afin qu’elle passe de 38 à 76 semaines pour les employeurs touchés par le ralentissement de l’activité dans le secteur forestier. Ces mesures aideront les employeurs à éviter les mises à pied et à maintenir en poste des employés qualifiés. Des mesures semblables ont également été mises en place en 2016 lors du ralentissement dans le secteur des produits de base.

En savoir plus sur le Travail partagé

Travail pendant une période de prestations

Le projet pilote Travail pendant une période de prestations aide les prestataires de l’assurance-emploi à demeurer sur le marché du travail et à gagner un revenu supplémentaire tout en recevant des prestations d’assurance-emploi.

Le projet pilote permet aux travailleurs de conserver une portion de leurs prestations d’assurance-emploi ainsi que tous les gains découlant de leur emploi. Ce projet pilote a été renouvelé en août dernier pour deux autres années, soit jusqu’au 11 août 2018.

En savoir plus sur les projets pilotes Travail pendant une période de prestations

Aide pour trouver un nouvel emploi

Ententes en matière de formation avec les provinces et les territoires

Le gouvernement du Canada transfère actuellement près de 3 milliards de dollars par année aux provinces et aux territoires afin d’appuyer les programmes d’aide à l’emploi et de formation axée sur les compétences. Dans le budget de 2017, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il augmenterait considérablement le soutien qu’il offre aux provinces et aux territoires à compter de 2017 à 2018 en leur versant 2,7 milliards de dollars en six ans; ces fonds serviront à aider les Canadiens au chômage ou sous-employés partout au pays à bénéficier des mesures de soutien à la formation et à l’emploi dont ils ont besoin pour trouver et conserver des emplois de qualité.

Afin d’aider les travailleurs touchés par le différend commercial avec les États-Unis concernant le bois d’œuvre résineux, le gouvernement du Canada a décidé d’investir un montant supplémentaire de 80 millions de dollars au cours des deux prochaines années, en utilisant les fonds versés au titre de la partie II de la Loi sur l’assurance-emploi et des ententes sur le développement du marché du travail pour offrir aux travailleurs déplacés les mesures de soutien à la formation et à l’emploi dont ils ont besoin pour décrocher un nouvel emploi.

En savoir plus sur les ententes sur le développement du marché du travail

Stratégie de formation pour les compétences et l’emploi destinée aux Autochtones

La Stratégie de formation pour les compétences et l’emploi destinée aux Autochtones (SFCEA) aide les Autochtones de partout au pays à suivre la formation qui les aidera à acquérir les compétences nécessaires pour participer pleinement à l’économie et contribuer au succès de leurs communautés.

Compte tenu de la proximité de bon nombre de communautés autochtones aux zones boisées, un grand nombre de travailleurs autochtones du secteur forestier pourrait être touché par l’imposition de droits américains sur les produits de bois d’œuvre résineux canadiens. Pour veiller à ce que les travailleurs autochtones concernés aient la possibilité de renforcer leurs compétences afin de trouver un emploi, la SFCEA soutiendra l’acquisition de nouvelles compétences et le perfectionnement, au besoin.

En savoir plus sur la SFCEA

Pour plus de renseignements

Pour des renseignements sur le différend concernant l’Accord sur le bois d’œuvre résineux, visitez :

Pour des renseignements sur les forêts canadiennes, consultez Ressources naturelles Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :