Les gouvernements du Canada et du Yukon améliorent la qualité, l’accessibilité et l’abordabilité de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants pour les familles

Communiqué de presse

Les gouvernements signent un accord bilatéral

Le 7 février 2018                     Ottawa (Ontario)

Les gouvernements du Canada et du Yukon font des investissements importants dans les systèmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants pour que les enfants bénéficient du meilleur départ possible dans la vie, tout en maintenant le caractère communautaire des programmes et des services. Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean‑Yves Duclos, et la ministre de la Santé et des Affaires sociales du Yukon, l’honorable Pauline Frost, ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord bilatéral de trois ans qui réaffirme leur volonté de soutenir les besoins uniques du Yukon en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants.

L’accord prévoit l’affectation d’un peu plus de 7 millions de dollars sur trois ans pour soutenir les investissements du Yukon dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants. Comme indiqué dans son plan d’action, le Yukon compte utiliser ces fonds pour offrir de l’aide sous forme de subventions additionnelles pour la garde d’enfants aux grands‑parents qui prennent soin de leurs petits‑enfants, pour offrir plus de ressources pour aider les éducateurs de la petite enfance, pour aider à maintenir en poste les éducateurs de la petite enfance qualifiés et pour améliorer les programmes inclusifs de garde d’enfants pour les enfants qui en ont le plus besoin.

Le financement permettra d’élaborer un curriculum qui comprend des programmes communautaires et adaptés à la culture afin de promouvoir le développement intellectuel et social, la sensibilisation culturelle, les langues des Premières Nations du Yukon et le français. Il servira également à soutenir la communauté franco‑yukonnaise en offrant plus de possibilités d’apprentissage pour les jeunes enfants francophones qui n’ont pas accès actuellement à des services de garde en français.

L’accord constitue un résultat clé de l’une des priorités permanentes du gouvernement du Yukon, soit l’adoption d’une approche du bien-être centrée sur les citoyens qui aide les Yukonnais à s’épanouir. Plus précisément, l’accord répond à l’engagement du gouvernement à améliorer la coordination des programmes de la petite enfance afin d’en maximiser les avantages pour les enfants.

Cette annonce fait suite à l’accord historique conclu le 12 juin par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de l’apprentissage et de la garde de jeunes enfants concernant un Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Le Cadre jette les bases d’une collaboration entre les gouvernements pour concrétiser une vision commune à long terme afin que tous les jeunes enfants du Canada puissent profiter de services d’apprentissage et de garde de qualité dans un environnement enrichissant.

En prenant soin de nos enfants aujourd’hui, nous veillons à la croissance et au renforcement de la classe moyenne pour les années à venir. L’accord bilatéral repose sur les investissements à long terme dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants annoncés par le gouvernement du Canada dans les budgets de 2016 et de 2017, qui totalisent 7,5 milliards de dollars sur 11 ans. Il constitue une autre mesure qui permettra d’assurer aux enfants du Yukon le meilleur départ possible dans la vie.

Citations

« Notre gouvernement croit que chaque famille canadienne devrait avoir accès à des services de garde de qualité, abordables et adaptés à son patrimoine culturel et linguistique, peu importe où elle vit au pays. L’accord annoncé aujourd’hui entre le Canada et le Yukon constitue un pas de géant pour faire en sorte que les enfants du Yukon connaissent le meilleur départ dans la vie, et nous savons que les enfants qui bénéficient d’une éducation préscolaire de qualité réussissent mieux à l’école et dans la vie. »
– L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« Les familles ont plus d’options lorsque les services de garde sont abordables et accessibles; les parents peuvent aller travailler, et les enfants ont de meilleures chances d’atteindre leur potentiel. Cet accord conclu avec le gouvernement du Canada nous aidera à réaliser cet objectif pour un plus grand nombre de familles à revenu faible ou moyen, ce qui sera profitable pour notre économie. Nous continuerons à travailler avec les familles, les gouvernements des Premières Nations, les organisations non gouvernementales, le secteur privé et les éducateurs de la petite enfance en vue d’offrir des services de garde et une éducation de qualité aux enfants du Yukon. »
– L’honorable Pauline Frost, ministre de la Santé et des Affaires sociales du Yukon

Faits en bref

  • Dans les budgets fédéraux de 2016 et de 2017, le gouvernement a proposé d’investir 7,5 milliards de dollars sur 11 ans, à compter de 2017-2018, pour financer et mettre en place des services de garde abordables et de qualité partout au pays, tout particulièrement pour les familles qui en ont le plus besoin. De cette somme :

    o   95 millions dollars serviront à combler les lacunes en matière de données afin de mieux comprendre les défis et les besoins en matière de garde d’enfants et de suivre les progrès;

    o   100 millions de dollars seront affectés à l’innovation en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants;

    o   un montant sera consacré au renforcement des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones adaptés à la culture.

  • Le gouvernement fédéral cherche à conclure avec chaque province et chaque territoire un accord bilatéral de trois ans qui précisera les besoins en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants propres à chaque administration ainsi que l’affectation des fonds à cette fin. Il a annoncé la conclusion d’accords bilatéraux avec six autres provinces et territoires, soit le Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Écosse, le Nunavut, l’Ontario et l’Île-du-Prince-Édouard.

  • Dans le cadre des accords bilatéraux, le gouvernement du Canada versera aux provinces et aux territoires 1,2 milliard de dollars sur trois ans pour les programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Les gouvernements présenteront chaque année un rapport sur les progrès réalisés relativement au Cadre et aux accords bilatéraux.

  • De plus, afin de tenir compte de la culture et des besoins uniques des familles et des enfants inuits, métis et des Premières Nations, le gouvernement élabore conjointement un cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones en collaboration avec les Autochtones.

  • Le plan d’action du Yukon cible, sur trois ans, ces principaux domaines d’investissement, conformément au Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, soit :


    o   augmenter de 14,5 % la subvention directe de fonctionnement pour les programmes de Whitehorse et de 34,5 % pour les programmes en région rurale;

    o   améliorer la qualité des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants;

    o   améliorer l’abordabilité et l’accessibilité des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants;

    o   mettre à l’essai et mettre en œuvre des pratiques novatrices, dont la création de neuf places flexibles en garderie pour les enfants de parents toxicomanes et la prestation d’une formation sur le programme À manipuler avec soin aux fournisseurs de services de garde afin de promouvoir la santé mentale des jeunes enfants;

    o   améliorer les programmes de garde inclusifs pour les enfants qui en ont le plus besoin et qui ont des niveaux de capacité différents.


Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Émilie Gauduchon‑Campbell
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Jean‑Yves Duclos, C.P., député
Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social
819‑654‑5546

Patricia Living
Directrice, Communications et Marketing social
Ministère de la Santé et des Affaires sociales
Gouvernement du Yukon
867‑667‑3673

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819‑994‑5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :