Les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan améliorent la qualité, l’accessibilité et l’abordabilité de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants pour les familles

Communiqué de presse

Les gouvernements signent un accord bilatéral

Le 16 mars 2018                      Regina (Saskatchewan)         Emploi et Développement social Canada                   

Les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan font des investissements importants dans les systèmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants afin de favoriser la sécurité et la santé des enfants et de les aider à se réaliser pleinement au sein de leur famille et de collectivités qui les soutiennent. Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Ralph Goodale, au nom du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean‑Yves Duclos, de même que le vice-premier ministre et ministre de l’Éducation de la Saskatchewan, l’honorable Gordon S. Wyant, ont annoncé aujourd’hui un accord bilatéral d’une durée de trois ans, qui confirme à nouveau leur engagement et leur soutien envers les besoins particuliers des familles de la Saskatchewan en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Parmi ces besoins figurent des places en services de garde de qualité et abordables ainsi que des possibilités pour les enfants handicapés, les nouveaux arrivants et les familles francophones.

Cet accord prévoit un peu plus de 41 millions de dollars sur trois ans pour soutenir l’accessibilité, l’inclusivité et la qualité de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants. Cet investissement favorisera :

·        l’établissement et l’élargissement de l’accès à de nouvelles places en services de garde agréés;

·        l’amélioration de la qualité des expériences d’apprentissage et de garde pour les jeunes enfants;

·        des possibilités inclusives d’apprentissage pour les enfants d’âge préscolaire qui ont besoin d’un soutien intensif;

·        l’élargissement des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants pour les communautés francophones en situation minoritaire.

Ces ressources ciblent tout particulièrement les familles avec des besoins particuliers, notamment celles d’enfants handicapés, celles qui vivent dans des collectivités rurales et éloignées, les familles autochtones, les nouveaux arrivants au Canada et les parents seuls.

Cette annonce fait suite à l’accord historique conclu le 12 juin 2017 par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants au sujet du Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Le Cadre jette les bases d’une collaboration entre les gouvernements pour concrétiser une vision commune à long terme afin que tous les jeunes enfants du Canada puissent profiter de services d’apprentissage et de garde de qualité dans un environnement enrichissant. Les principes du Cadre consistent à accroître la qualité, l’accessibilité, l’abordabilité, la flexibilité et l’inclusivité des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, en tenant compte des familles qui ont le plus besoin de services de garde.

En prenant soin de nos enfants aujourd’hui, nous veillons à la croissance et au renforcement de la classe moyenne pour les années à venir. L’accord bilatéral est soutenu par les investissements à long terme en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants annoncés par le gouvernement du Canada dans les budgets de 2016 et de 2017, qui s’élèvent à 7,5 milliards de dollars sur 11 ans. Il s’agit d’une autre mesure qui permettra d’assurer aux enfants de la Saskatchewan le meilleur départ possible dans la vie.

Citations

« Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux jouent un rôle essentiel et accordent du financement pour soutenir les besoins des familles en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Ces investissements dans ce domaine profitent à tous les enfants, tout particulièrement aux enfants vulnérables, car ils peuvent grandir dans une famille et une collectivité qui répondent à leurs besoins physiques et développementaux. Nous avons la responsabilité d’améliorer la vie des familles et des enfants au pays, et l’accord signé aujourd’hui nous rapproche de notre but. »
– L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« Tous les jeunes enfants de l’ensemble du pays méritent des services de qualité en matière d’apprentissage et de garde. Ces investissements nous aideront à établir une base solide à partir de laquelle nous pourrons travailler ensemble à l’élaboration d’un système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants qui sera à la fois flexible, inclusif, abordable et de qualité. »
– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Le soutien du développement du potentiel des enfants commence dès leurs premières années de vie. Lorsque les enfants vivent des expériences d’apprentissage de qualité durant la petite enfance, ils construisent les bases de leur éducation, ce qui favorise leur réussite à l’école et bien après. L’investissement annoncé aujourd’hui dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants soutiendra le travail que nous accomplissons pour faire en sorte que chaque enfant de notre province ait le départ qu’il mérite dans la vie. Je suis impatient de constater les changements positifs que ces investissements apporteront dans la vie des enfants et des familles de la Saskatchewan. »
– L’honorable Gordon S. Wyant, c.r. vice-premier ministre et ministre de l’Éducation de la Saskatchewan

Faits en bref

  • Dans les budgets de 2016 et de 2017, le gouvernement fédéral proposait d’investir 7,5 milliards de dollars sur 11 ans, à compter de 2017-2018, pour soutenir et créer un plus grand nombre de places abordables et de qualité dans les garderies partout au pays, tout particulièrement pour les familles qui en ont le plus besoin. De cette somme :

    o   95 millions de dollars serviront à remédier aux lacunes en matière de données afin de mieux comprendre les défis et les besoins liés aux services de garde et de suivre les progrès;

    o   100 millions de dollars seront affectés à l’innovation en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants;

    o   un montant sera consacré au renforcement de services adaptés à la culture pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants autochtones.

  • Le gouvernement fédéral cherche à conclure avec chaque province et chaque territoire un accord bilatéral de trois ans qui précisera les besoins en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants propres à chaque administration ainsi que l’affectation de fonds à cette fin. Il a annoncé la conclusion d’accords bilatéraux avec neuf autres provinces et territoires, soit la Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, le Nunavut, l’Ontario, Terre-Neuve-et-Labrador et le Yukon. 

  • Dans le cadre des accords bilatéraux, le gouvernement du Canada versera aux provinces et aux territoires 1,2 milliard de dollars sur trois ans pour les programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Les gouvernements présenteront chaque année un rapport sur les progrès réalisés relativement au Cadre et aux accords bilatéraux. 

  • Afin de tenir compte des cultures et des besoins uniques des familles et des enfants inuits, métis et des Premières Nations, le gouvernement travaille à élaborer conjointement un cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones en collaboration avec les Autochtones.

  • Le plan d’action de la Saskatchewan précise les domaines d’investissement prioritaires, sur trois ans, conformément au Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, notamment :

    o   offrir de nouvelles possibilités inclusives d’apprentissage à au moins 220 enfants d’âge préscolaire ayant besoin d’un soutien intensif;

    o   améliorer l’accessibilité en créant jusqu’à 2 515 nouvelles places en services de garde;

    o   accroître les possibilités d’apprentissage et de garde pour les jeunes enfants francophones;

    o   améliorer la qualité de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants par les moyens suivants :

    -        former des éducateurs de la petite enfance, des fournisseurs de services de garde en milieu familial agréés et des directeurs de garderie;

    -        mettre en œuvre Jouer et explorer : guide du programme d’apprentissage pour la petite enfance afin de soutenir jusqu’à 16 000 enfants dans les garderies et services de garde en milieu familial agréés;

    -        aider les jeunes enfants à être plus actifs physiquement en mettant en œuvre des programmes adaptés à leur développement dans les garderies et services de garde en milieu familial agréés;

    -        réserver des possibilités aux jeunes enfants dont l’accès aux programmes d’apprentissage est limité afin d’améliorer les capacités de lecture et d’écriture des enfants d’âge préscolaire.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Émilie Gauduchon‑Campbell
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Jean‑Yves Duclos, C.P., député
Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social
819-654-5546

Matthew Glover
Consultant en communications
Ministère de l’Éducation de la Saskatchewan
306-787-9501
matthew.glover@gov.sk.ca

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :