Document d’information: Emplois d’été Canada 2019

Document d'information

Contexte

La Stratégie emploi jeunesse (SEJ) est l’initiative interministérielle du gouvernement du Canada qui vise à aider les jeunes de 15 à 30 ans à acquérir les compétences, les habiletés et l’expérience de travail dont ils ont besoin pour trouver un emploi de qualité et le conserver. Emplois d’été Canada est offert par Emploi et Développement social Canada et relève de la SEJ.

L’objectif d’Emplois d’été Canada 2019 est de créer des expériences de travail de qualité pour les jeunes. Ils ont ainsi l’occasion de perfectionner et d’améliorer leurs compétences et d’avoir un meilleur accès au marché du travail, y compris pour ceux qui font face à des obstacles uniques.

Le gouvernement du Canada s’efforce de veiller à ce que les emplois financés par Emplois d’été Canada prennent place dans des environnements de travail sécuritaires, inclusifs et respectueux.

La période d’embauche des jeunes débutera le 23 avril 2019 et se terminera le 23 juillet 2019.

Critères d’admissibilité

L’admissibilité à Emplois d’été Canada 2019 a été élargie pour inclure tous les jeunes âgés de 15 à 30 ans, ce qui signifie que les jeunes qui ne sont pas étudiants sont maintenant admissibles. Ce changement constitue un complément au renouvellement de la SEJ, annoncé par le gouvernement dans le budget de 2018. La Stratégie modernisée adoptera une approche « sans fausse route » dans le but de veiller à ce que tous les jeunes aient accès aux mesures de soutien dont ils ont besoin, y compris des mesures de soutien améliorées pour les jeunes qui font face à des obstacles plus importants à leur intégration et à leur maintien sur le marché du travail.

Participants

Pour être admissibles, les participants doivent :

  • être âgés de 15 à 30 ans au début de leur période d’emploi;
  • être citoyens canadiens ou résidents permanents ou avoir le statut officiel de réfugiés en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés pendant la durée de l’emploi;
  • avoir un numéro d’assurance sociale valide au début de la période d’emploi et être légalement autorisés à travailler au Canada conformément aux lois et aux règlements de la province ou du territoire visé.

Les étudiants étrangers ne sont pas admissibles. Par « étudiant étranger », on entend toute personne qui est au Canada temporairement pour poursuivre des études et qui n’est pas un citoyen canadien, un résident permanent ou une personne qui a reçu le statut de réfugié au Canada.

Employeurs

Les employeurs canadiens admissibles proviennent des secteurs sans but lucratif, public et privé. Les employeurs du secteur privé doivent compter 50 employés à temps plein ou moins au Canada pour être admissibles. Les employés à temps plein sont ceux qui travaillent 30 heures ou plus par semaine.

Les employeurs canadiens qui ne sont pas admissibles sont les membres de la Chambre des communes et du Sénat, les ministères et organismes fédéraux, les ministères et organismes provinciaux et territoriaux, et les organismes se livrant à des activités politiques partisanes.

Projets et activités

Les projets et activités qui ne sont pas admissibles sont :

  • les projets dont les activités se déroulent à l’extérieur du Canada;
  • les activités constituant un service personnel rendu à l’employeur;
  • les activités politiques partisanes;
  • les activités de financement visant à récupérer les coûts du salaire du jeune participant;
  • les projets et activités qui :
    • restreignent l’accès aux programmes, aux services ou à l’emploi ou sont autrement discriminatoires, en vertu des lois en vigueur, en fonction de motifs interdits, y compris le sexe, les caractéristiques génétiques, la religion, la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, l’incapacité mentale ou physique, l’orientation sexuelle, ou l’identité ou l’expression de genre;
    • prônent l’intolérance, la discrimination ou les préjugés;
    • travaillent activement pour porter atteinte ou restreindre l’accès d’une femme aux services de santé sexuelle et reproductive.

Affectations budgétaires

  • Chaque année, le gouvernement investit plus de 330 millions de dollars dans la SEJ. Dans le budget de 2016, le gouvernement du Canada a investi 339 millions de dollars de plus sur trois ans, à compter de 2016-2017, pour créer jusqu’à 35 000 emplois d’été supplémentaires dans le cadre d’Emplois d’été Canada, doublant ainsi le nombre de possibilités d’emploi soutenues par le programme.
  • Des investissements additionnels ont été faits dans les budgets de 2017 (395,5 millions de dollars) et de 2019 (49,5 millions de dollars) pour appuyer la modernisation continue de la Stratégie.
  • Dans le budget de 2018, le gouvernement s’est engagé à verser 448,5 millions de dollars supplémentaires à la Stratégie sur cinq ans, à compter de 2018-2019. Ce financement soutient le doublement continu du nombre de placements en emploi financés dans le cadre d’Emplois d’été Canada en 2019-2020 et fournit des ressources supplémentaires pour la modernisation de la SEJ au cours des prochaines années.
  • Grâce à Emplois d’été Canada 2018, le gouvernement du Canada a contribué à la création de plus de 70 000 emplois d’été de qualité pour les jeunes, doublant ainsi le nombre d’emplois créés par Emplois d’été Canada 2015.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :