L’Allocation canadienne pour la formation : Conférer aux travailleurs canadiens les moyens de s’adapter et de se préparer aux emplois de demain

Communiqué de presse

La nouvelle Allocation donnera aux travailleurs le temps et l’argent nécessaires pour avoir des compétences à jour et en demande

Le 16 mai 2019             Saskatoon (Saskatchewan)             Emploi et Développement social Canada

La nature du travail évolue. Pour que notre économie demeure forte et en croissance, les Canadiens devront posséder les connaissances requises pour pouvoir occuper les emplois de demain. La nouvelle Allocation canadienne pour la formation fournira aux Canadiens le soutien et la sécurité dont ils ont besoin pour avancer dans leur carrière.

La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, se trouvait à la Saskatchewan Polytechnic aujourd’hui afin de présenter l’Allocation canadienne pour la formation, une nouvelle mesure qui accorderait aux travailleurs canadiens un crédit d’impôt pour les aider à payer le coût de leur formation, leur assurerait un soutien du revenu pendant leur formation et leur offrirait une protection d’emploi. L’Allocation comprend ce qui suit :

  • un crédit canadien pour la formation non imposable de 250 $ par année, à concurrence d’un montant cumulatif total de 5 000 $, pour aider les travailleurs admissibles à assumer les frais de scolarité et les autres coûts liés à la formation;
  • une nouvelle prestation de soutien à la formation d’assurance-emploi, pour offrir un soutien du revenu lorsqu’une personne a besoin de s’absenter du travail pour suivre une formation;
  • de nouvelles dispositions relatives aux congés aux termes du Code canadien du travail qui permettraient aux travailleurs sous réglementation fédérale de s’absenter du travail pour suivre une formation;
  • et une réduction des cotisations d’assurance-emploi pour les petites entreprises afin de contrebalancer en partie les pressions à la hausse s’exerçant sur les cotisations d’assurance-emploi.

Au cours du printemps, le gouvernement mobilisera les intervenants, y compris les provinces et les territoires, au sujet de la forme définitive des modalités des prestations de soutien à la formation d’assurance-emploi et des dispositions connexes relatives aux congés.

Citations

« Les Canadiens devraient, à chaque étape de leur vie professionnelle, avoir la possibilité d’acquérir de nouvelles compétences et de bâtir un avenir meilleur pour eux-mêmes et pour leur famille. La nouvelle Allocation canadienne pour la formation aidera les travailleurs canadiens à se préparer aux emplois de demain en leur donnant le temps et l’argent dont ils ont besoin pour développer leurs compétences tout au long de leur vie professionnelle. »
– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada propose d’investir plus de 1,7 milliard de dollars sur cinq ans, puis 586 millions par année subséquente, en vue d’établir l’Allocation canadienne pour la formation.

  • La réduction des cotisations d’assurance-emploi pour les petites entreprises est destinée aux employeurs qui versent des cotisations d’assurance-emploi égales ou inférieures à 20 000 $ par année, pour aider à contrebalancer la hausse du taux de cotisation qui pourrait découler de la nouvelle prestation.

  • La nouvelle prestation de soutien à la formation d’assurance-emploi donnera aux travailleurs admissibles jusqu’à quatre semaines de soutien du revenu, à raison de 55 % de leur rémunération hebdomadaire assurable moyenne, pour les aider à couvrir leurs frais de subsistance, comme les versements hypothécaires et les factures, pendant qu’ils sont en formation.

  • On s’attend à ce qu’environ 600 000 travailleurs canadiens demandent le crédit canadien pour la formation chaque année.

  • En 2018-2019, la Saskatchewan a reçu plus de 76 millions de dollars dans le cadre d’ententes de transfert relatives au marché du travail.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :
Véronique Simard
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu, C.P., députée
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
veronique.simard@hrsdc-rhdcc.gc.ca
819-654-5611

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :