Le gouvernement du Canada aide les jeunes femmes à se préparer à occuper un emploi bien rémunéré et très recherché dans les métiers spécialisés

Communiqué de presse

Le 13 février 2020              Windsor (Ontario)              Emploi et Développement social Canada

Pour que l’économie canadienne reste forte et en pleine croissance, les travailleurs doivent posséder les compétences nécessaires pour pourvoir des emplois recherchés et bien rémunérés. Le gouvernement du Canada prend des mesures pour encourager les jeunes Canadiens qui font face à des obstacles au moment d’explorer des carrières dans les métiers.

Aujourd’hui, la ministre du Travail, l’honorable Filomena Tassi, a annoncé, au nom de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, l’honorable Carla Qualtrough, le projet d’expansion de l’exploration des carrières de Build a Dream, qui vise à convaincre les étudiantes de niveau secondaire à faire carrière dans les métiers spécialisés. Environ 5 000 filles provenant des quatre coins du Canada bénéficieront de ce projet.

Ce projet a reçu 728 000 dollars dans le cadre du Programme de sensibilisation et de préparation aux métiers spécialisés, qui encourage tous les Canadiens – en particulier les Canadiens qui sont confrontés à des obstacles, tels que les femmes, les Autochtones, les nouveaux arrivants, les personnes ethnicisées, les personnes handicapées et les jeunes – à faire carrière dans les métiers spécialisés grâce à l’exploration des carrières, à la formation professionnelle et à l’acquisition d’une expérience de travail. Plus de 10 500 Canadiens devraient bénéficier des projets en cours grâce au Programme de sensibilisation et de préparation aux métiers spécialisés.

Dans le cadre de ce projet de deux ans, les femmes en âge de fréquenter l’école secondaire bénéficieront d’expositions sur les carrières et d’ateliers exploratoires où elles pourront « essayer un métier » et avoir accès à une ressource en ligne où elles pourront entrer en contact avec des femmes qui sont professionnelles et qualifiées et qui œuvrent dans des métiers spécialisés, et se renseigner sur les aides qui leur permettront d’amorcer leur carrière dans des métiers spécialisés bien rémunérés.

Citations

« Le nouveau Programme de sensibilisation et de préparation aux métiers spécialisés aidera les jeunes femmes canadiennes qui rencontrent des obstacles à l’emploi à acquérir les compétences, les connaissances et l’expérience fondamentales dont ils ont besoin pour suivre une formation et entreprendre une carrière bien rémunérée dans les métiers spécialisés. En créant une main-d’œuvre qualifiée, diversifiée et inclusive, notre gouvernement renforce la classe moyenne et contribue à la prospérité du pays. »
– L’honorable Carla Qualtrough, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées

« Le soutien que notre gouvernement accorde au projet de Build a Dream aidera les jeunes femmes qui font des études secondaires à Windsor à se préparer à occuper un emploi de qualité dans les métiers spécialisés, à se bâtir une vie meilleure et à renforcer leur communauté. »
– L’honorable Filomena Tassi, ministre du Travail

« Avec une main-d’œuvre en constante évolution, alors que des postes dans les métiers spécialisés restent vacants, il est nécessaire d’encourager les jeunes femmes à explorer des possibilités de carrière qu’elles n’avaient peut-être pas encore envisagées. Il faut prendre des mesures décisives. Le Programme de sensibilisation et de préparation aux métiers spécialisés offre à Build a Dream la possibilité de collaborer avec des parties prenantes de tout le Canada pour créer une main-d’œuvre équilibrée et une économie forte ».
– Nour Hachem-Fawaz, présidente et fondatrice, Build a Dream

Faits en bref

  • Le financement du Programme de sensibilisation et de préparation aux métiers spécialisés a commencé avec 6 millions de dollars en 2018-2019, puis 10 millions de dollars chaque année subséquente, comme cela a été annoncé dans le budget de 2018.

  • Les métiers spécialisés sont un élément clé de l’économie canadienne, employant plus de 3 millions de Canadiens dans des emplois gratifiants et bien rémunérés (Enquête sur la population active de 2018).

  • Les employeurs, les provinces et les territoires, les établissements d’enseignement, les syndicats, les organismes communautaires et les citoyens ont tous des rôles importants à jouer pour assurer la capacité continue du Canada à constituer une main-d’œuvre spécialisée, mobile et certifiée qui soutient son marché du travail.

  • La demande en gens de métier devrait rester forte. Entre 2019 et 2028, environ 700 000 travailleurs qualifiés devraient prendre leur retraite (Système de projection des professions au Canada, projections pour 2019).

  • Les femmes se heurtent à des obstacles pour accéder aux métiers, principalement en raison du manque de mentors, de la difficulté à trouver un employeur, de la discrimination et des obligations familiales. Seuls 9 % des apprentis inscrits à des programmes Sceau rouge sont des femmes (Système d’information sur les apprentis inscrits de 2018).

  • L'âge moyen pour commencer un apprentissage est de 29 ans (Système d’information sur les apprentis inscrits de 2018).

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Ashley Michnowski
Directrice de Communications
Bureau de la ministre Carla Qualtrough
819-654-5546
ashley.michnowski@canada.ca


Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :