Le point sur les projets concernant le harcèlement et la violence en milieu de travail appuyés par le gouvernement du Canada : la ministre du Travail rencontre des intervenants à London

Communiqué de presse

Le 14 février 2020              London (Ontario)              Emploi et Développement social Canada

Aujourd’hui, la ministre du Travail, l’honorable Filomena Tassi, a terminé sa visite du sud de l’Ontario à London, où elle a rencontré des intervenants qui ont présenté un bilan des projets appuyés par le Fonds pour la prévention du harcèlement et de la violence en milieu de travail d’EDSC. La création de ce fonds a été annoncée l’an dernier à l’occasion de la Journée internationale des femmes.

Au cours de la journée, la ministre Tassi a rencontré le maire de London, Ed Holder, et a visité la section 1946 de la Fraternité unie des charpentiers et menuisiers d’Amérique, où la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, et les députés fédéraux Peter Fragiskatos et Kate Young se sont joints à elle. Dans le cadre de sa tournée, la ministre a également visité le centre de formation LiUNA et le Collège Fanshawe.

En outre, la ministre a rencontré Johanna Weststar, une spécialiste en relations industrielles et en ressources humaines de l’Université Western. Pendant qu’elle était sur le campus, la ministre Tassi s’est rendue au Centre for Research and Education on Violence against Women and Children de l’université, où elle en a appris davantage à propos de deux projets qui reçoivent un financement dans le cadre du Fonds pour la prévention du harcèlement et de la violence en milieu de travail d’EDSC.

L’un de ces projets vise à créer un outil et des ressources en ligne pour les travailleurs vulnérables pour qu’ils aient le moyen de déclarer des incidents de harcèlement sexuel et de violence et d’avoir accès à des ressources de soutien. L’autre projet vise à faire en sorte que les travailleurs, les syndicats et les employeurs soient en mesure de réagir efficacement aux problèmes de harcèlement et de violence en milieu de travail, particulièrement en ce qui a trait à la violence familiale.

Ces projets, de même que d’autres annoncés l’an dernier, aideront les milieux de travail à se conformer à la nouvelle loi C-65, qui protège les employés du harcèlement et de la violence dans les milieux de travail sous réglementation fédérale. La réglementation finale sur la prévention du harcèlement et de la violence en milieu de travail sera publiée au cours des prochains mois et la loi entrera en vigueur par la suite cette année.

Citations

« Je suis très heureuse d’avoir eu l’occasion de rencontrer quelques-uns de nos intervenants et partenaires et d’avoir un bilan sur les importants efforts déployés pour rendre nos milieux de travail sûrs et sains. Lorsque nous avons présenté le projet de loi C-65, nous savions que cette mesure n’était qu’un élément de la meilleure approche à adopter relativement au harcèlement et à la violence en milieu de travail. C’est pourquoi nous avons fait des investissements considérables dans des projets comme ceux qui se déroulent à l’Université Western et qui aideront à protéger les employés sous réglementation fédérale de ces comportements inacceptables. Tous les Canadiens méritent un milieu de travail exempt de harcèlement et de violence. »
– L’honorable Filomena Tassi, ministre du Travail

Faits en bref

  • La loi C-65 renforcera les dispositions du Code canadien du travail en mettant en place une approche globale qui tient compte de tout le spectre du harcèlement et de la violence, en plus d’élargir sa portée aux milieux de travail parlementaires, y compris au personnel de la Colline du Parlement. La loi C-65 entrera en vigueur en 2020.

  • Dans le budget de 2018, le gouvernement a consacré 34,9 millions de dollars sur cinq ans, à partir de 2018-2019, et prévu 7,4 millions de dollars par année par la suite à l’appui du projet de loi C-65. De cet investissement, 3,5 millions de dollars par année sont consacrés aux bourses et contributions versées dans le cadre du Fonds pour la prévention du harcèlement et de la violence en milieu de travail. Sept projets reçoivent du financement grâce à ce fonds, annoncé l’an dernier à l’occasion de la Journée internationale des femmes.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :
Lars Wessman
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Filomena Tassi, C.P., députée
Ministre du Travail
873-396-0742
lars.wessman@labour-travail.gc.ca


Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :