Favoriser l’équité dans l’accès aux possibilités d’apprentissage pour les jeunes canadiens

Communiqué de presse

Le 13 avril 2021              Gatineau (Québec)              Emploi et Développement social Canada

La pandémie de COVID-19 continue d’avoir des répercussions sur le quotidien des Canadiens, particulièrement sur celui des jeunes qui sont aux prises avec des défis sans précédent : réduction du nombre d’emplois offerts, études perturbées et incertitude globale face à l’avenir.

Afin de bâtir un Canada plus fort pour les générations à venir, il faut que les jeunes obtiennent la bonne éducation, la bonne expérience et les bonnes possibilités d’emploi. Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir les organismes qui aident les jeunes, y compris ceux qui mettent l’accent sur les jeunes qui rencontrent des obstacles à l’éducation et à l’apprentissage.

Aujourd’hui, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough, et la présidente-directrice générale de la Fondation Rideau Hall, Teresa Marques, ont annoncé un financement de 6,3 millions de dollars du gouvernement du Canada pour le nouveau Fonds d’innovation et l’accès à l’apprentissage Catapulte Canada qui est propulsé par la Fondation Rideau Hall.

Le Fonds est un projet triennal qui financera des organismes communautaires afin d’améliorer les résultats scolaires des jeunes grâce à des approches novatrices. Les projets financés seront axés sur la façon dont les jeunes apprennent, sur la façon dont les jeunes interagissent dans leur établissement d’enseignement et sur les outils utilisés pour apprendre.

Par exemple, le Northern Youth Abroad recevra une aide financière pour mettre en œuvre un projet pilote qui permettra à plus de 20 étudiants autochtones des Territoires du Nord‑Ouest, du Nunavut et du Yukon de suivre des cours. Les étudiants du Camosun College de la Colombie‑Britannique obtiendront également un soutien scolaire en plus d’autres formes de soutien.

Le financement du Fonds provient de Droit au but, un volet de financement de la Stratégie emploi et compétences jeunesse modernisée du gouvernement du Canada. Par l’entremise de Droit au but, le gouvernement du Canada s’associe à des organismes communautaires pour soutenir les jeunes confrontés à des obstacles afin qu’ils puissent terminer leurs études secondaires et réussir leur transition vers des études postsecondaires ou un emploi.

Citations

« Grâce à cet investissement dans le Fonds d’innovation et l’accès à l’apprentissage Catapulte Canada, jusqu’à 7 500 jeunes canadiens recevront le soutien dont ils ont besoin pour terminer leurs études secondaires ou postsecondaires. La prospérité future du Canada dépend de la réalisation du potentiel de nos jeunes. Lorsque nous les préparons à réussir, tous les Canadiens en bénéficient. »
– La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough

« La Fondation Rideau Hall est ravie de travailler en partenariat avec le gouvernement du Canada dans le cadre du Fonds d’innovation et l’accès à l’apprentissage Catapulte Canada. L’objectif ultime est d’aider les jeunes de tout le pays à accéder aux possibilités d’apprentissage de leur choix, dans leur collectivité. »
– La présidente-directrice générale de la Fondation Rideau Hall, Teresa Marques

Faits en bref

  • Le Fonds d’innovation et l’accès à l’apprentissage est conçu pour être souple et réceptif et pour fournir rapidement des ressources aux organismes d’aide aux jeunes qui lancent ou élargissent des projets d’apprentissage.

  • Le gouvernement du Canada a affecté 9 millions de dollars par année pendant cinq ans à des projets du volet Droit au but grâce à une série de mesures de soutien à l’apprentissage pour les jeunes dans le cadre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse modernisée annoncée en 2019..

  • Le volet Droit au but est conçu pour établir des partenariats avec un large éventail d’organismes nationaux, régionaux et communautaires afin de joindre les jeunes qui sont confrontés à des obstacles à l’éducation et de leur fournir le soutien complet dont ils ont besoin pour améliorer leurs résultats scolaires, terminer leurs études et accéder à des études postsecondaires.

  • Le gouvernement du Canada appuie les étudiants dans leur carrière universitaire grâce à un continuum de mesures de soutien. Cela comprend le Programme canadien pour l’épargne‑études, le Programme canadien de prêts aux étudiants et le financement pour le volet Droit au but et le Soutien à l’apprentissage des étudiants, qui comprend le soutien à Indspire et à Passeport pour ma réussite Canada. Ensemble, ces programmes aident les Canadiens à terminer leurs études secondaires et fournissent aux étudiants les moyens financiers de poursuivre des études postsecondaires au moyen d’incitatifs à l’épargne-études, de bourses et de prêts.

  • Le gouvernement du Canada a annoncé un financement de plus de 9 milliards de dollars pour soutenir « les étudiants et les nouveaux diplômés » touchés par la pandémie de COVID-19. Ces initiatives avaient pour but d’offrir un remplacement du revenu, de réduire les obligations financières, et d’offrir un perfectionnement des compétences ainsi qu’une expérience de travail. C’est ainsi qu’on a annoncé :

    • l’attribution de 15 millions de dollars au Programme de soutien à l’apprentissage des étudiants, pour aider les organismes œuvrant auprès des jeunes à adapter leurs programmes à la prestation de services en ligne et à remédier au manque d’accès à la technologie et à Internet, rejoignant ainsi plus de 14 700 étudiants;
    • l’augmentation du financement du programme de la Stratégie emploi et compétences jeunesse jusqu’à 187,7 millions de dollars afin de créer 9 500 possibilités d’emploi supplémentaires pour les jeunes canadiens, en particulier ceux qui sont confrontés à des obstacles à l’emploi. Les projets de la Stratégie gérés par Emploi et Développement Canada ont reçu jusqu’à 40 millions de dollars pour des programmes nationaux qui offrent des services souples et des possibilités d’emploi ciblées à un maximum de 4 700 jeunes âgés de 15 à 30 ans, dans les domaines des services d’aide sociale, des transports, de la technologie de l’information, de la recherche et de l’administration, et d’autres stages qui répondent aux besoins de la collectivité.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Marielle Hossack
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough
marielle.hossack@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Allison MacLachlan
Directrice, Relations externes et engagement du public
Fondation Rideau Hall
613-316-3473
allison.maclachlan@rhf-frh.ca

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :