Le gouvernement du Canada aide à créer plus de 25 000 postes d’apprentis au pays

Communiqué de presse

Le 30 mai 2022              Halifax (Nouvelle-Écosse)             Emploi et Développement social Canada

Les métiers spécialisés sont au cœur de la reprise économique du Canada. Peu d’industries sont aussi essentielles au quotidien des Canadiens. Des financements judicieux sont nécessaires dès maintenant pour aider les Canadiens de tous les milieux à suivre une formation pour devenir apprentis et à amorcer des carrières lucratives dans des métiers spécialisés et respectés.

Aujourd’hui, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap, Carla Qualtrough, se trouvait à la Conférence nationale des apprentis 2022 du Forum canadien sur l’apprentissage (FCA) pour annoncer le lancement d’un nouveau Service d’apprentissage fédéral. Le gouvernement du Canada investira près de 247 millions de dollars dans 13 projets grâce auxquels les petits et moyens employeurs (PME) pourront offrir des possibilités de formation en apprentissage.

Au cours des deux prochaines années, les possibilités offertes auprès de ces employeurs permettront aux apprentis de première année dans les métiers désignés Sceau rouge d’acquérir l’expérience et la formation pratique dont ils ont besoin pour éventuellement obtenir leur certification. Les organismes financés par le Service d’apprentissage distribueront des incitatifs financiers aux PME et fourniront du soutien supplémentaire (aide pour naviguer dans le système d’apprentissage, intégration des apprentis et création de milieux de travail accueillants et inclusifs). Les PME qui embauchent des employés faisant partie des groupes en quête d’équité (p. ex. les femmes, les personnes en situation de handicap, les peuples autochtones et les personnes racisées) recevront le double des incitatifs, et ce, dans le but d’aider les Canadiens marginalisés. Le financement du gouvernement du Canada aujourd’hui permettra de créer plus de 25 000 nouveaux postes d’apprentis à travers le Canada.

Dans le cadre de l’annonce, la ministre Qualtrough a souligné le financement de plus de 45 millions de dollars accordé au FCA. Son projet soutiendra financièrement les PME afin qu’elles embauchent 4 000 apprentis de première année dans les métiers de la construction et de la fabrication. Voici d’autres faits saillants de son allocution aux délégués : les fonds à l’appui des métiers dans le budget de 2022, le besoin de garantir aux femmes, aux jeunes Autochtones, aux Canadiens racisés, aux nouveaux arrivants et aux personnes en situation de handicap des chances égales de bâtir une carrière fructueuse dans les métiers, et le rôle essentiel des systèmes d’apprentissage du Canada pour la reprise économique à la suite de la pandémie de COVID-19.

Lorsqu’elle a pris la parole à la Conférence du FCA, la ministre Qualtrough a souligné qu’il y aurait un besoin, au cours des prochaines, de recruter et de former des milliers de gens de métier et qu’il était primordial pour cela de collaborer avec tous les partenaires concernés. Le soutien de tous les ordres de gouvernement, de l’industrie, des employeurs, des collectivités autochtones et des syndicats est crucial pour améliorer le système d’apprentissage du Canada et bâtir une main-d’œuvre de métier solide et résiliente. 

Citations

« Environ 700 000 travailleurs de métiers spécialisés devraient prendre leur retraite au Canada d’ici 2028. C’est 700 000 bons emplois qui attendront les Canadiens. Il faut que les Canadiens puissent saisir ces occasions et accéder aux outils, à la formation et aux ressources dont ils ont besoin pour prospérer. Le système d’apprentissage est l’une des façons optimales d’y parvenir. »

– La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap, Carla Qualtrough 

« Le Forum canadien sur l’apprentissage est extrêmement heureux de ce financement du gouvernement dans l’apprentissage. Notre communauté comprend la nécessité d’encourager et de soutenir les employeurs pour qu’ils embauchent de nouveaux apprentis. Grâce à ces fonds, nous pourrons collaborer avec nos partenaires, ConstruForce Canada, SkillPlan, ApprenticeSearch.com, l’Aboriginal Apprenticeship Board et l’Association canadienne de la construction afin de mettre sur pied une série de soutiens, financiers et autres, qui permettront aux employeurs de jouer un rôle décisif dans la formation de notre future main-d’œuvre des métiers spécialisés. »

– La directrice générale du Forum canadien sur l’apprentissage, France Daviault

Faits en bref

  • Environ 700 000 travailleurs de métiers spécialisés devraient prendre leur retraite au Canada d’ici 2028. Selon le Forum canadien sur l’apprentissage, il faudra embaucher en moyenne environ 75 000 nouveaux apprentis au cours de chacune des cinq prochaines années pour répondre à la demande de compagnons qualifiés dans les métiers désignés Sceau rouge. Les métiers où les chances de satisfaire à la demande sont les moins favorables incluent la soudure, la mécanique industrielle (mécanique de chantier), le briquetage, la chaudronnerie, la cuisine et la coiffure.

  • Selon ConstruForce Canada, l’industrie de la construction devra recruter 309 000 nouveaux travailleurs dans la prochaine décennie (de 2021 à 2030), principalement en raison de la retraite prévue de 259 100 travailleurs (22 % de la main-d’œuvre actuelle). 

  • Le gouvernement du Canada investit chaque année près d’un milliard de dollars pour soutenir l’apprentissage (subventions, prêts, crédits d’impôt, prestations d’assurance-emploi pendant la formation théorique, financement de projets, soutien accordé au programme Sceau rouge). Annoncée dans le budget de 2019, la stratégie canadienne en matière d’apprentissage renforcera ces mesures de soutien et les programmes d’apprentissage existants en favorisant la participation et la réussite des apprentis et des principaux intervenants, y compris des employeurs, dans les métiers spécialisés.  

  • Pour mettre en valeur les gens de métiers spécialisés et souligner l’aide offerte pour favoriser des carrières fructueuses et gratifiantes dans ce domaine, le gouvernement a lancé plus tôt cette année une campagne publicitaire. Elle vise à promouvoir les métiers spécialisés comme carrière de premier choix pour les jeunes. Le site Web de la campagne (Canada.ca/metiers-specialises) fournit aux Canadiens des renseignements sur la nature des métiers spécialisés, la manière d’intégrer le milieu et les soutiens financiers offerts pendant la formation.

  • Les mesures prévues dans le budget de 2022 pour soutenir les gens de métier comprennent :

    • 84,2 millions de dollars sur quatre ans pour doubler le financement du Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical. Cela aidera les apprentis issus de groupes sous-représentés à entreprendre et à réussir une carrière dans les métiers spécialisés grâce au mentorat, à l’orientation professionnelle et au jumelage emploi-travailleur.
    • Une nouvelle déduction pour la mobilité de la main-d’œuvre, qui permettrait de reconnaître, sur le plan fiscal, jusqu’à 4 000 $ par année en frais admissibles de déplacement et de réinstallation temporaire pour les gens de métier et les apprentis admissibles. Cette mesure s’appliquerait aux années d’imposition 2022 et suivantes.
    • 2,5 millions de dollars en 2022-2023 à Emploi et Développement social Canada pour qu’il lance une nouvelle table consultative, dirigée par les syndicats, qui réunit les syndicats et les associations industrielles. Cette table conseillera le gouvernement sur les façons d’aider les travailleurs à s’y retrouver dans le marché du travail en évolution, en axant les mesures sur les travailleurs qualifiés à mi-carrière dont l’emploi ou le secteur comporte des risques.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Tara Beauport
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap, Carla Qualtrough
Tara.Beauport@hrsdc-rhdcc.gc.ca
343-576-1628

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :