Intégrité écologique des parcs nationaux

Accéder au PDF (1,0 Mo)

Selon la Loi sur les parcs nationaux du Canada, « l'intégrité écologique » signifie :

L’état d’un parc jugé caractéristique de la région naturelle dont il fait partie et qui sera vraisemblablement maintenu, notamment les éléments abiotiques, la composition et l’abondance des espèces indigènes et des communautés biologiques ainsi que le rythme des changements et le maintien des processus écologiques.

En d'autres termes, les écosystèmes sont intègres lorsque leurs éléments indigènes, tels que les espèces indigènes et les communautés biologiques, les paysages naturels et ses fonctions, sont intacts et sont vraisemblablement maintenus. L'intégrité écologique des parcs nationaux est évaluée en surveillant les composantes représentatives des principaux écosystèmes des parcs, dont les forêts, les milieux d'eau douce et les milieux humides. Elle constitue une mesure clé de l'état de nos parcs nationaux.

Résultats

Aperçu des résultats

  • Parmi les 119 écosystèmes répartis dans les 43 parcs nationaux qui ont fait l'objet d'une évaluation en 2020 :
    • 58 % sont en « bon » état;
    • 24 % sont en état « passable »;
    • 18 % sont dans un état « mauvais ».
  • La plupart des écosystèmes des parcs sont stables (68 %), alors que 14 % sont en amélioration et 18 % sont en déclin.
  • En général, l'intégrité écologique de 82 % des écosystèmes des parcs s'est maintenue ou améliorée.

États et tendances de l'intégrité écologique des écosystèmes dans 43 parcs nationaux, Canada, 2020

État et tendance de l'intégrité écologique des écosystèmes dans 43 parcs nationaux, Canada, 2020 (voir données du graphique pour la description longue)
Tableau de données pour la description longue
États et tendances de l'intégrité écologique des écosystèmes dans 43 parcs nationaux, Canada, 2020
État de l'intégrité écologique En amélioration
(nombre d'écosystèmes)
Stable
(nombre d'écosystèmes)
En déclin
(nombre d'écosystèmes)
Total
(nombre d'écosystèmes)
Bon 11 57 1 69
Passable 6 14 9 29
Mauvais 0 10 11 21
Total 17 81 21 119

Télécharger le fichier de données (Excel/XLSX; 10,0 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : Les écosystèmes suivis peuvent comprendre les forêts, les milieux d'eau douce, les milieux humides, les prairies, les arbustaies, la toundra, les milieux côtiers/marins et les glaciers. Les réserves de parc national Akami-Uapishkᵁ–KakKasuak–Monts-Mealy, de parc national Nááts'įhch'oh et de parc Thaidene Nëné, ainsi que le parc urbain national de la Rouge et le parc national Qausuittuq n'ont pas rapporté d'indicateurs de l'intégrité écologique en 2020.
Source : Parcs Canada (2021) Direction générale de l’établissement et de la conservation des aires protégées.

Les états et les tendances des écosystèmes dans les parcs nationaux sont évalués régulièrement à l'aide d'une série de mesures de surveillance (par exemple, populations végétales et animales et propriétés des sols) conçues pour suivre la biodiversité et les processus naturels au sein de ces écosystèmes. L'état d'un écosystème est déterminé en comparant ces mesures aux valeurs de seuil, et une cote est assignée à chaque mesure. Une cote moyenne est ensuite calculée afin d'évaluer l'état de l'écosystème (bon, passable ou mauvais). La tendance d'un écosystème (en amélioration, stable ou en déclin) reflète un changement dans l'état au cours des 5 années précédentes.

Il faut que l'état et la tendance soient interprétés avec prudence. Parce que l'état représente une moyenne de plusieurs mesures de surveillance, l'état peut montrer aucun changement au fil du temps, même si chaque mesure s'améliore ou est en déclin.

Un écosystème qui est classé comme bon et stable est sûr et susceptible d'être maintenu, et aucune mesure de gestion importante comme la restauration de l'écosystème n'est requise. L'intégrité écologique qui est passable ou en déclin indique que l'écosystème est vulnérable et des mesures de gestion peuvent être requises. Une mauvaise intégrité écologique indique que l'écosystème est endommagé, et des mesures de gestion importantes peuvent être requises. Une amélioration de l'intégrité écologique peut indiquer que les mesures de restauration sont efficaces.

Tendances de l'intégrité écologique par type d'écosystème, Canada, 2020
Écosystème En amélioration
(nombre d'écosystèmes)
Stable
(nombre d'écosystèmes)
En déclin
(nombre d'écosystèmes)
Total
(nombre d'écosystèmes)
Forêts 7 18 6 31
Arbustaies 0 1 0 1
Prairies 1 3 1 5
Toundra 3 11 5 19
Milieux d'eau douce 0 28 6 34
Glaciers 0 2 0 2
Milieux humides 1 11 0 12
Milieux côtiers/marins 5 7 3 15

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 0,6 Ko)

Source : Parcs Canada (2021) Direction générale de l’établissement et de la conservation des aires protégées.

Les parcs nationaux sont étroitement liés à leurs écosystèmes environnants et ils sont affectés par plusieurs facteurs similaires de stress sur l'environnement. Certains des facteurs de stress qui influencent les écosystèmes des parcs nationaux du Canada incluent :

  • la perte et la dégradation d'habitat;
  • la réduction de la connectivité des paysages (par exemple, construction de routes et de sentiers);
  • l'impact des changements climatiques (par exemple, l'augmentation des températures) et les changements écologiques influencés par le climat et les effets cumulatifs (par exemple, les maladies et les perturbations naturelles);
  • la perte d’espèces clés (par exemple, les loups ou les bisons);
  • la pollution et les contaminants;
  • les espèces envahissantes.

Parcs Canada met en œuvre les mesures de gestion (par exemple, la restauration des écosystèmes) quand les problèmes sont identifiés. Chaque écosystème répond de manière différente aux facteurs de stress et aux mesures de gestion. Cela peut prendre plusieurs années avant d'obtenir des améliorations mesurables à l'intégrité écologique et de démontrer les gains écologiques des mesures de gestion.

Données pour les parcs individuels

États et tendances de l'intégrité écologique des écosystèmes dans 43 parcs nationaux par province et territoire, Canada, 2020

États et tendances de l'intégrité écologique des écosystèmes dans 43 parcs nationaux par province et territoire, Canada, 2020 (voir le tableau de données ci-dessous pour la description longue
Tableau de données pour la description longue
États et tendances de l'intégrité écologique des écosystèmes de 43 parcs nationaux par province et territoire, Canada, 2020
Province ou territoire Parc national Type d'écosystème État de l'intégrité écologique Tendance de l'intégrité écologique
Terre-Neuve-et-Labrador (NL) Gros Morne Forêts Passable En amélioration
Terre-Neuve-et-Labrador (NL) Gros Morne Milieux d'eau douce Bon Stable
Terre-Neuve-et-Labrador (NL) Gros Morne Toundra Bon En amélioration
Terre-Neuve-et-Labrador (NL) Terra Nova Milieux côtiers/marins Bon Stable
Terre-Neuve-et-Labrador (NL) Terra Nova Forêts Passable En déclin
Terre-Neuve-et-Labrador (NL) Terra Nova Milieux d'eau douce Bon Stable
Terre-Neuve-et-Labrador (NL) Terra Nova Milieux humides Bon Stable
Terre-Neuve-et-Labrador (NL) Monts-Torngat Milieux d'eau douce Bon Stable
Terre-Neuve-et-Labrador (NL) Monts-Torngat Toundra Bon Stable
Île-du-Prince-Édouard (PE) Île-du-Prince-Édouard Milieux côtiers/marins Bon En amélioration
Île-du-Prince-Édouard (PE) Île-du-Prince-Édouard Forêts Mauvais Stable
Île-du-Prince-Édouard (PE) Île-du-Prince-Édouard Milieux d'eau douce Passable En déclin
Île-du-Prince-Édouard (PE) Île-du-Prince-Édouard Milieux humides Bon Stable
Nouvelle-Écosse (NS) Hautes-Terres-du-Cap-Breton Forêts Mauvais Stable
Nouvelle-Écosse (NS) Hautes-Terres-du-Cap-Breton Milieux d'eau douce Bon Stable
Nouvelle-Écosse (NS) Hautes-Terres-du-Cap-Breton Milieux humides Bon Stable
Nouvelle-Écosse (NS) Kejimkujik Milieux côtiers/marins Passable En amélioration
Nouvelle-Écosse (NS) Kejimkujik Forêts Bon Stable
Nouvelle-Écosse (NS) Kejimkujik Milieux d'eau douce Passable En déclin
Nouvelle-Écosse (NS) Kejimkujik Milieux humides Bon Stable
Nouvelle-Écosse (NS) Île-de-Sable (Réserve) Milieux côtiers/marins Bon Stable
Nouvelle-Écosse (NS) Île-de-Sable (Réserve) Milieux d'eau douce Bon Stable
Nouveau-Brunswick (NB) Fundy Forêts Bon En amélioration
Nouveau-Brunswick (NB) Fundy Milieux d'eau douce Bon Stable
Nouveau-Brunswick (NB) Fundy Milieux humides Bon Stable
Nouveau-Brunswick (NB) Kouchibouguac Milieux côtiers/marins Bon Stable
Nouveau-Brunswick (NB) Kouchibouguac Forêts Bon Stable
Nouveau-Brunswick (NB) Kouchibouguac Milieux d'eau douce Bon En déclin
Québec (QC) Forillon Milieux côtiers/marins Bon En amélioration
Québec (QC) Forillon Forêts Mauvais Stable
Québec (QC) Forillon Milieux d'eau douce Bon Stable
Québec (QC) La Mauricie Forêts Passable En déclin
Québec (QC) La Mauricie Milieux d'eau douce Passable Stable
Québec (QC) La Mauricie Milieux humides Mauvais Stable
Québec (QC) Archipel-de-Mingan (Réserve) Milieux côtiers/marins Bon Stable
Québec (QC) Archipel-de-Mingan (Réserve) Forêts Bon Stable
Québec (QC) Archipel-de-Mingan (Réserve) Toundra Passable Stable
Ontario (ON) Péninsule-Bruce Forêts Bon En amélioration
Ontario (ON) Péninsule-Bruce Milieux d'eau douce Bon Stable
Ontario (ON) Péninsule-Bruce Arbustaies Passable Stable
Ontario (ON) Îles-de-la-Baie-Georgienne Milieux côtiers/marins Passable En déclin
Ontario (ON) Îles-de-la-Baie-Georgienne Forêts Bon Stable
Ontario (ON) Îles-de-la-Baie-Georgienne Milieux humides Passable Stable
Ontario (ON) Pointe-Pelée Milieux côtiers/marins Passable Stable
Ontario (ON) Pointe-Pelée Forêts Mauvais En déclin
Ontario (ON) Pointe-Pelée Milieux humides Bon En amélioration
Ontario (ON) Pukaskwa Milieux côtiers/marins Passable En déclin
Ontario (ON) Pukaskwa Forêts Bon Stable
Ontario (ON) Pukaskwa Milieux d'eau douce Bon Stable
Ontario (ON) Mille-Îles Forêts Bon Stable
Ontario (ON) Mille-Îles Milieux d'eau douce Passable Stable
Ontario (ON) Mille-Îles Milieux humides Bon Stable
Manitoba (MB) Mont-Riding Forêts Mauvais Stable
Manitoba (MB) Mont-Riding Milieux d'eau douce Bon Stable
Manitoba (MB) Mont-Riding Prairies Mauvais Stable
Manitoba (MB) Wapusk Milieux côtiers/marins Bon Stable
Manitoba (MB) Wapusk Milieux humides Bon Stable
Saskatchewan (SK) Prairies Prairies Passable Stable
Saskatchewan (SK) Prince Albert Forêts Bon Stable
Saskatchewan (SK) Prince Albert Milieux d'eau douce Bon Stable
Saskatchewan (SK) Prince Albert Prairies Passable En amélioration
Alberta (AB) Banff Forêts Bon Stable
Alberta (AB) Banff Milieux d'eau douce Mauvais Stable
Alberta (AB) Banff Toundra Bon Stable
Alberta (AB) Elk Island Forêts Passable En déclin
Alberta (AB) Elk Island Milieux d'eau douce Bon Stable
Alberta (AB) Elk Island Prairies Mauvais En déclin
Alberta (AB) Jasper Forêts Passable Stable
Alberta (AB) Jasper Milieux d'eau douce Bon Stable
Alberta (AB) Jasper Toundra Mauvais En déclin
Alberta (AB) Lacs-Waterton Forêts Passable En amélioration
Alberta (AB) Lacs-Waterton Milieux d'eau douce Mauvais En déclin
Alberta (AB) Lacs-Waterton Prairies Passable Stable
Colombie-Britannique (BC) Glacier Forêts Passable En amélioration
Colombie-Britannique (BC) Glacier Milieux d'eau douce Bon Stable
Colombie-Britannique (BC) Glacier Toundra Mauvais En déclin
Colombie-Britannique (BC) Îles-Gulf (Réserve) Milieux côtiers/marins Mauvais En déclin
Colombie-Britannique (BC) Îles-Gulf (Réserve) Forêts Passable En amélioration
Colombie-Britannique (BC) Îles-Gulf (Réserve) Milieux d'eau douce Passable Stable
Colombie-Britannique (BC) Réserve de parc national, réserve d'aire marine nationale de conservation et site du patrimoine haïda Gwaii Haanas Milieux côtiers/marins Bon En amélioration
Colombie-Britannique (BC) Réserve de parc national, réserve d'aire marine nationale de conservation et site du patrimoine haïda Gwaii Haanas Forêts Bon En amélioration
Colombie-Britannique (BC) Réserve de parc national, réserve d'aire marine nationale de conservation et site du patrimoine haïda Gwaii Haanas Milieux d'eau douce Bon Stable
Colombie-Britannique (BC) Kootenay Forêts Bon Stable
Colombie-Britannique (BC) Kootenay Milieux d'eau douce Mauvais Stable
Colombie-Britannique (BC) Kootenay Toundra Bon Stable
Colombie-Britannique (BC) Mont-Revelstoke Forêts Passable Stable
Colombie-Britannique (BC) Mont-Revelstoke Milieux d'eau douce Bon Stable
Colombie-Britannique (BC) Mont-Revelstoke Toundra Mauvais En déclin
Colombie-Britannique (BC) Pacific Rim (Réserve) Milieux côtiers/marins Bon En amélioration
Colombie-Britannique (BC) Pacific Rim (Réserve) Forêts Bon Stable
Colombie-Britannique (BC) Pacific Rim (Réserve) Milieux d'eau douce Mauvais En déclin
Colombie-Britannique (BC) Yoho Forêts Passable Stable
Colombie-Britannique (BC) Yoho Milieux d'eau douce Mauvais Stable
Colombie-Britannique (BC) Yoho Toundra Bon Stable
Yukon (YT) Ivvavik Milieux d'eau douce Bon Stable
Yukon (YT) Ivvavik Toundra Mauvais En déclin
Yukon (YT) Kluane Forêts Passable En déclin
Yukon (YT) Kluane Milieux d'eau douce Bon Stable
Yukon (YT) Kluane Toundra Bon Stable
Yukon (YT) Vuntut Toundra Bon Stable
Yukon (YT) Vuntut Milieux humides Bon Stable
Territoires du Nord-Ouest (NT) Aulavik Milieux d'eau douce Bon Stable
Territoires du Nord-Ouest (NT) Aulavik Toundra Mauvais En déclin
Territoires du Nord-Ouest (NT) Nahanni (Réserve) Forêts Passable En déclin
Territoires du Nord-Ouest (NT) Nahanni (Réserve) Milieux d'eau douce Bon Stable
Territoires du Nord-Ouest (NT) Nahanni (Réserve) Toundra Bon En amélioration
Territoires du Nord-Ouest (NT) Tuktut Nogait Milieux d'eau douce Bon Stable
Territoires du Nord-Ouest (NT) Tuktut Nogait Toundra Bon Stable
Territoires du Nord-Ouest (NT) Wood Buffalo Forêts Passable Stable
Territoires du Nord-Ouest (NT) Wood Buffalo Milieux d'eau douce Mauvais En déclin
Territoires du Nord-Ouest (NT) Wood Buffalo Milieux humides Passable Stable
Nunavut (NU) Auyuittuq Glaciers Mauvais Stable
Nunavut (NU) Auyuittuq Toundra Bon Stable
Nunavut (NU) Quttinirpaaq Milieux d'eau douce Bon Stable
Nunavut (NU) Quttinirpaaq Toundra Bon Stable
Nunavut (NU) Sirmilik Glaciers Bon Stable
Nunavut (NU) Sirmilik Toundra Bon En amélioration
Nunavut (NU) Ukkusiksalik Milieux côtiers/marins Bon Stable
Nunavut (NU) Ukkusiksalik Toundra Bon Stable

Source : Parcs Canada (2021) Direction générale de l’établissement et de la conservation des aires protégées.

À propos de l'indicateur

À propos de l'indicateur

Ce que mesure l'indicateur

L'indicateur sur l'Intégrité écologique des parcs nationaux présente un résumé de l’état (bon, passable, mauvais) et de la tendance (en amélioration, stable ou en déclin) des écosystèmes présents dans 43 parcs nationaux.

Pourquoi cet indicateur est important

L'indicateur sur l'Intégrité écologique des parcs nationaux fournit une indication de l’état des parcs nationaux du Canada. Les parcs nationaux aident à protéger la biodiversité, à préserver les services écologiques, à connecter les paysages et à fournir une solution naturelle aux changements climatiques en absorbant et séquestrant le carbone. De plus, les parcs nationaux aident à accroître la connaissance et la compréhension des écosystèmes, et à rapprocher les Canadiens de la nature.

Parcs Canada surveille et évalue régulièrement l’état des principaux écosystèmes des parcs nationaux (par exemple, les forêts, la toundra, les milieux humides ou d‘eau douce). Les écosystèmes sont gérés afin d'améliorer ou de maintenir l'intégrité écologique. Les plans de gestion considèrent systématiquement les opportunités pour améliorer l'intégrité écologique des écosystèmes des parcs. 

Icon

Terres et forêts gérées de façon durable

Cet indicateur mesure le progrès de la Stratégie fédérale de développement durable 2019 à 2022 par rapport à la cible : D'ici le 31 mars 2023, l'intégrité écologique sera maintenue ou améliorée dans 92 % des écosystèmes de parcs nationaux. Les données les plus récentes disponibles montrent que, sur les 119 écosystèmes des parcs nationaux évalués en 2020, 82 % sont maintenus ou améliorés.

De plus, l'indicateur contribue aux Objectifs de développement durable du Programme de développement durable à l'horizon 2030. Il est lié à l'objectif 15 : Vie terrestre.

L'indicateur contribue à l'initiative En route vers l'objectif 1 du Canada. Il est lié à la priorité 3 : Maximiser les résultats de conservation.

Il contribue aussi aux Objectifs d'Aichi pour la biodiversité. Il est lié à l'objectif 11 : « D'ici à 2020, au moins 17% des zones terrestres et d’eaux intérieures et 10% des zones marines et côtières, y compris les zones qui sont particulièrement importantes pour la diversité biologique et les services fournis par les écosystèmes, sont conservées au moyen de réseaux écologiquement représentatifs et bien reliés d’aires protégées gérées efficacement et équitablement et d’autres mesures de conservation effectives par zone, et intégrées dans l’ensemble du paysage terrestre et marin. »

Indicateurs connexes

Les indicateurs sur les Aires conservées au Canada présentent la quantité et la proportion d'aires terrestres (terres et eaux douces) et marines du Canada qui sont conservées.

L'indicateur Tendances mondiales des aires conservées compare les aires protégées du Canada à celles d'un groupe de pays homologues.

Sources des données et méthodes

Sources des données et méthodes

Sources des données

L'indicateur résume l’état et la tendance des écosystèmes présents dans les parcs nationaux. Parcs Canada surveille régulièrement l’état des écosystèmes par l'intermédiaire d'une série de mesures représentatives. Les mesures sélectionnées pour chaque principal écosystème d'un parc sont combinées et l'état de l'écosystème est ensuite classé comme étant « bon », « passable » ou « mauvais ». Le suivi de l'intégrité écologique par Parcs Canada a commencé officiellement en 2008 et se poursuit aujourd'hui.

Complément d'information

L'intégrité écologique est rapportée pour les principaux écosystèmes de 43 parcs nationaux du Canada. Les données concernant la réserve de parc national Akami-Uapishkᵁ–KakKasuak–Monts-Mealy, la réserve de parc national Nááts'įhch'oh, la réserve de parc national Thaidene Nëné, le parc national Qausuittuq et le parc urbain national de la Rouge ne sont pas encore disponibles.

Entre 1 à 4 écosystèmes sont évalués dans chaque parc. Des exemples de ces écosystèmes comprennent les forêts, les milieux humides et les glaciers. Les écosystèmes choisis couvrent la plus grande partie d'un parc et sont importants pour le fonctionnement biologique de celui‑ci. Pour chacun des écosystèmes, un ensemble de mesures environnementales scientifiquement fondées est élaboré en fonction de l'adéquation, de la représentativité, des besoins en matière de suivi et du rapport coût-efficacité. La taille des populations fauniques, les estimations de la productivité végétale, la qualité de l'eau et l'étendue des espèces envahissantes sont des exemples de mesures de l'intégrité écologique. Les données relatives à ces mesures proviennent de différentes sources, notamment l'échantillonnage sur le terrain, l'imagerie satellite, les partenaires universitaires et gouvernementaux ainsi que les connaissances traditionnelles. Les valeurs de mesure sont comparées aux seuils afin de déterminer, par exemple, si la population d'une espèce sauvage est près d'atteindre les niveaux souhaités ou si la qualité de l'eau satisfait à un seuil de qualité. Lorsque les seuils ne sont pas disponibles, des seuils provisoires fondés sur l'information disponible sur la variabilité historique sont utilisés. La fréquence des suivis peut varier d'une fois par année à une fois par décennie, selon la mesure établie.

Les données sont colligées et stockées dans le Centre d'information sur les écosystèmes, le base de données de Parcs Canada, afin d'appuyer la gestion et la production de rapports.

Les données pour les mesures individuelles sont publiées dans le Portail du gouvernement ouvert.

Méthodes

Le suivi de l'intégrité écologique est adapté à l'écologie de chaque parc. Des renseignements sont recueillis pour chacun des écosystèmes choisis. L'écosystème est ensuite classé comme étant dans un état « bon », « passable » ou « mauvais » et comme étant « en amélioration », « en déclin », ou « stable ». Les renseignements complets sur les méthodes sont disponibles dans les Lignes directrices du suivi de l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada de 2011, disponibles auprès de la Direction générale de l'établissement et de la conservation des aires protégées de Parcs Canada.

Complément d'information

L’état d'un écosystème est déterminé d'après les résultats de suivi comme suit : une cote est assignée à chaque mesure en fonction de son état par rapport à son seuil (bon = 2, passable = 1, mauvais = 0). Si au moins le tiers des mesures est coté « mauvais », l'indicateur de l'écosystème obtient aussi une cote « mauvais ». Si moins du tiers des mesures est coté « mauvais », la cote moyenne des mesures (pondération égale) détermine la cote de l'écosystème.

L'évaluation de la tendance générale de chacun des écosystèmes se fonde sur un changement dans son état général au cours des 5 années précédentes, ou dans la tendance des mesures de gestion. Si l'état de l'écosystème n'a pas changé, on le considère alors comme stable, à moins qu'une vaste majorité des mesures de surveillance montre la même tendance.

L'indicateur national (% des écosystèmes maintenus ou améliorés) est une évaluation globale de la tendance de l'intégrité écologique dans les parcs nationaux qu'on obtient en divisant le nombre d'écosystèmes qui sont « stable » ou « en amélioration » par le nombre total d'écosystèmes surveillés.

Mises en garde et limites

Les mesures de surveillance utilisées pour établir l’état et la tendance des écosystèmes sont choisies dans le but de représenter les éléments les plus importants des écosystèmes. Elles fournissent ainsi un indice, plutôt qu'une évaluation complète, de l'intégrité des écosystèmes. Le suivi est réalisé dans un contexte de variabilité naturelle et comme plusieurs emplacements sont éloignés et que certaines mesures nécessitent beaucoup de temps ou d'investissement, la fréquence des suivis peut être basse. Cela entraîne une incertitude inévitable dans la désignation de l’état et de la tendance des écosystèmes.

Les écosystèmes ne sont pas d'importance ou de superficies égales dans les parcs. Il faut donc faire preuve de prudence au moment d'effectuer des comparaisons entre les écosystèmes ou les parcs.

Certains parcs n'ont pas encore déclaré de résultats, alors que d'autres parcs fondent leurs rapports sur des ensembles incomplets de mesures qui reflètent la disponibilité actuelle des données. Les méthodes de surveillance sont choisies au moyen de techniques objectives permettant de produire des évaluations globales fiables. Lorsque les renseignements sont incomplets, l'opinion des experts, l'examen de la littérature, les données préliminaires et les principes statistiques sont utilisés pour justifier la définition des seuils.

La pondération égale des mesures pourrait ne pas toujours refléter leur importance écologique relative.

Les données n'incluent pas les parcs provinciaux et autres parcs ni les autres types d'aires protégées.

Ressources

Ressources

Références

Gouvernement du Canada (2000) Loi sur les parcs nationaux du Canada. Consulté le 14 juillet 2021.

Parcs Canada (2011) Lignes directrices de suivi de l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada. Direction générale de l'établissement et de la conservation des aires protégées de Parcs Canada.

Parcs Canada (2017) État des lieux patrimoniaux naturels et culturels du Canada en 2016. Consulté le 14 juillet 2021.

Renseignements connexes

Parcs Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :