Sulfonate de perfluorooctane dans les poissons et l'eau

Accéder au PDF (898 ko)

Le sulfonate de perfluorooctane (SPFO) a été utilisé comme produits antisalissants, ignifuges ainsi que dans l'industrie du placage de métal. Il est préoccupant sur le plan écologique en raison de sa présence générale, de sa bioaccumulation, de sa persistance et de sa toxicité chez les animaux. Ces indicateurs déterminent si les concentrations de SPFO dans les tissus des poissons et dans l'eau dépassent celles définies dans les Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement.Note de bas de page 1

Tissus des poissons

Sulfonate de perfluorooctane dans les tissus des poissons

Aperçu des résultats

Entre 2015 et 2017, des échantillonnages sur des poissons ont été effectués dans 9 régions de drainage au Canada.

  • L'analyse a permis de conclure que la concentration de SPFO était inférieure à celle définie dans les recommandations relatives à la santé des poissons pour tous les poissons dans toutes les régions de drainage ayant fait l'objet d'un échantillonnage.
  • Quatre (4) des 9 régions de drainage échantillonnées avaient des échantillons possédant des concentrations de SPFO qui dépassaient les Recommandations relatives au régime alimentaire de la faune.
Concentrations de sulfonate de perfluorooctane dans les poissons relatives aux recommandations par région de drainage, Canada, 2015 à 2017
Région de drainage échantillonnée Dépassement de la recommandation pour la santé des poissons Dépassement des recommandations pour les poisson en tant que nourriture pour les prédateurs
Yukon Non Non[A]
Paix–Athabasca Non Non
Bas Mackenzie Non Non
Assiniboine–Rouge Non Oui
Bas Saskatchewan–Nelson Non Oui
Churchill Non Non
Grand Lacs Non Oui
Saint-Laurent Non Oui
Côte des provinces maritimes Non Non[A]
Tableau des données pour la description longue
Concentrations de sulfonate de perfluorooctane dans les poissons relatives aux recommandations par région de drainage, Canada, 2015 à 2017 et 2011 à 2014
Période d'échantillonnage Région de drainage échantillonnée Taille de l'échantillon
(nombre de poisson)
Dépassement de la recommandation pour la santé des poissons
(nombre de dépassement)
Dépassement de la recommandation pour le régime alimentaire des mammifères
(nombre de dépassement)
Dépassement de la recommandation pour le régime alimentaire des oiseaux
(nombre de dépassement)
2015 à 2017 Yukon 10 0 0 0
2015 à 2017 Paix–Athabasca 10 0 0 0
2015 à 2017 Bas Mackenzie 10 0 0 0
2015 à 2017 Assiniboine–Rouge 10 0 7 3
2015 à 2017 Bas Saskatchewan–Nelson 10 0 6 1
2015 à 2017 Churchill 20 0 0 0
2015 à 2017 Grands Lacs 60 0 56 52
2015 à 2017 Saint-Laurent 16 0 7 6
2015 à 2017 Côte des provinces maritimes 10 0 0 0
2011 à 2014 Columbia 20 0 1 1
2011 à 2014 Yukon 29 0 1 0
2011 à 2014 Paix–Athabasca 30 0 0 0
2011 à 2014 Bas Mackenzie 20 0 0 0
2011 à 2014 Assiniboine–Rouge 23 0 22 17
2011 à 2014 Winnipeg 50 0 43 13
2011 à 2014 Churchill 50 0 0 0
2011 à 2014 Grands Lacs 231 0 208 180
2011 à 2014 Saint-Laurent 37 0 37 36
2011 à 2014 Saint-Jean–St-Croix 9 0 0 0
2011 à 2014 Côte des provinces maritimes 24 0 1 0

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : [A] Représente un changement entre les résultats provenant de la campagne d’échantillonnage de 2011 à 2014 et celle de 2015 à 2017.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2018) Suivi et surveillance du Plan de gestion des produits chimiques du Canada.

Dans certains cas, les concentrations de SPFO dans les poissons dépassaient celles définies dans les recommandations pour la protection des mammifères et des oiseaux qui se nourrissent de ces poissons, laissant ainsi entendre que le SPFO peut menacer les prédateurs qui sont plus élevés dans la chaîne alimentaire. Dans la région des Grands Lacs, la majorité des échantillons avaient des concentrations de SPFO supérieures aux Recommandations relatives au régime alimentaire de la faune.

Poissons du Lac Ontario

Tendance du sulfonate de perfluorooctane dans les poissons du lac Ontario

Aperçu des résultats

  • Les concentrations de SPFO chez le touladi du lac Ontario ont généralement augmenté entre 1979 et 2000.
  • Après 2000, les concentrations se sont stabilisées pendant quelques annéesNote de bas de page 2 puis ont semblé commencer à diminuer.
Concentrations de sulfonate de perfluorooctane chez le touladi du lac Ontario, 1979 à 2015
Tableau de données pour la description longue
Concentrations de sulfonate de perfluorooctane chez le touladi du lac Ontario, 1979 à 2015
Année Taille de l'échantillon
(nombre de poisson)
Concentration moyenne géométrique
(nanogrammes/gramme poids humide)
Source des données
1979 4 16,2 Furdui VI et al.
1983 5 38,5 Furdui VI et al.
1988 5 56,0 Furdui VI et al.
1993 5 62,4 Furdui VI et al.
1998 5 27,6 Furdui VI et al.
2001 5 43,8 Furdui VI et al.
2004 5 40,5 Furdui VI et al.
1997 7 63,5 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
1998 8 69,5 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
1999 6 76,4 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2000 8 64,2 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2001 3 43,7 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2002 9 109,0 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2003 7 44,7 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2004 6 76,0 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2005 6 42,7 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2006 12 69,7 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2007 5 86,5 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2008 10 51,3 Environnement et Changement climatique Canada, Analyse rétrospective
2009 10 87,4 Environnement et Changement climatique Canada, Étude AXYS Analytical
2010 10 52,8 Environnement et Changement climatique Canada, Étude AXYS Analytical
2011 10 52,0 Environnement et Changement climatique Canada, Étude AXYS Analytical
2012 10 31,1 Environnement et Changement climatique Canada, Laboratoire national des essais environnementaux
2013 10 34,1 Environnement et Changement climatique Canada, Laboratoire national des essais environnementaux
2014 20 57,1 Environnement et Changement climatique Canada, Laboratoire national des essais environnementaux
2015  10 45,4  Environnement et Changement climatique Canada, Laboratoire national des essais environnementaux

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : La concentration du sulfonate de perfluorooctane dans les poissons est exprimée en moyenne annuelle (moyenne géométrique). Deux (2) ensembles de données sont représentés dans ce graphique (consulter les Sources des données et méthodes pour plus de détail). La ligne pointillée supérieure représente la Recommandation fédérale pour la qualité de l'environnement pour les tissus des poissons. Les deux lignes pointillées inférieures représentent les Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement relatives au régime alimentaire de la faune (mammifères et oiseaux).
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2018) Suivi et surveillance du Plan de gestion des produits chimiques du Canada.

Pour fournir un contexte sur les changements dans le temps, des données supplémentaires sur les concentrations de SPFO dans les poissons du lac Ontario sont présentées pour la période allant de 1979 à 2015. Les niveaux de SPFO chez le touladi étaient bien inférieurs à la recommandation pour les tissus des poissons dans toutes les années de collecte. Cela suggère une faible probabilité d'effets nocifs sur les poissons liés à l'exposition au SPFO.

Ces résultats laissent penser que bien que les concentrations de SPFO chez le touladi du lac Ontario a arrêté d'augmenter en réponse aux actions volontaires et réglementaires (2006 et 2012), la concentration correspondantes chez le touladi pour les dernières années semblent montrer un début de diminution. Plus de données sera nécessaire pour confirmer qu'une baisse est en cours.

En revanche, les niveaux de SPFO sont tous supérieurs aux recommandations en ce qui concerne le régime alimentaire de la faune et peuvent représenter un risque pour les espèces qui se nourrissent de poissons.

Eau

Sulfonate de perfluorooctane dans l'eau

Aperçu des résultats

De 2016 à 2017, 163 échantillons ont été collectés dans 8 régions de drainage au Canada.

  • L'analyse a permis de conclure que tous les échantillons d'eau avaient des concentrations de SPFO au moins 200 fois inférieures à la recommandation pour l'eau.
  • Le SPFO a été détecté dans 49 % des échantillons avec des concentrations variant de moins de 2 nanogrammes par litre (ng/L) jusqu'à 26.1 ng/L.
Concentrations de sulfonate de perfluorooctane dans l’eau relative à la recommandation par région de drainage, Canada, 2016 à 2017
Région de drainage échantillonnée Dépassement de la recommandation pour la concentration dans l'eau
Côte du Pacifique Non
Okanagan–Similkameen Non
Assiniboine–Rouge Non
Grands Lacs Non
Saint-Laurent Non
Saint-Jean–St-Croix Non
Côte des provinces maritimes Non
Terre-Neuve–Labrador Non
Tableau de données pour la description longue
Concentrations de sulfonate de perfluorooctane dans l'eau relative à la recommandation par région de drainage, Canada, 2016 à 2017
Région de drainage échantillonnée Taille de l'échantillon
(nombre de d'échantillon d'eau)
Échantillon détecté
(nombre de d'échantillon d'eau)
Pourcentage de détection Dépassement de la recommandation pour la concentration dans l'eau Concentration minimale
(nanogramme par litre)
Concentration maximale
(nanogramme par litre)
Côte du Pacifique 10 9 90 Non 2,1 11,9
Okanagan–Similkameen 10 6 60 Non 2,8 9,3
Assiniboine–Rouge 52 22 42 Non 1,9 22,8
Grands Lacs 37 31 84 Non 2,2 26,1
Saint-Laurent 26 3 12 Non 2,5 3,8
Saint-Jean–St-Croix 4 1 25 Non 3,2 3,2
Côte des provinces maritimes 17 4 24 Non 2,2 3,4
Terre-Neuve–Labrador 7 3 43 Non 2,0 3,8
Total 163 79 48 Non 1,9 26,1
À propos des indicateurs

À propos des indicateurs

Ce que mesurent les indicateurs

Ces indicateurs identifient les régions de drainage où les concentrations de SPFO dans les poissons et l'eau ont dépassé les Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement (les recommandations). Les recommandations ont été développées dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques et sont utilisées dans ce rapport à évaluer si les concentrations de SPFO mesurées dans l'environnement dépassent les Recommandations.

Pourquoi ces indicateurs sont importants

Ces indicateurs fournissent de l'information sur la présence de SPFO dans l'environnement et sur la progression des stratégies et des politiques visant à réduire ou à contrôler leur présence dans l'environnement.

Le SPFO est une substance synthétique appartenant à la catégorie plus large des composés organofluorés qui sont partiellement ou entièrement saturés de fluor. En raison de ses propriétés chimiques et de ses méthodes d'utilisation, le SPFO est généralement présent à des concentrations plus élevées dans l'eau que dans l'air et peut se propager loin de son point de rejet sur de longues distances par les courants océaniques. En outre, les composés précurseurs du SPFO peuvent se déplacer dans l'air et se retrouvent souvent dans l'Arctique, où ils se décomposent en SPFO. Le SPFO est une substance hautement persistante. Il s'accumule dans les organismes vivants et peut nuire à de nombreuses espèces notamment aux principaux poissons prédateurs, aux oiseaux et aux mammifères.

Le SPFO est un produit chimique considéré de haute priorité dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques. Le SPFO a été déclaré toxique par le gouvernement du Canada, tel que défini dans la Loi canadienne sur la protection de l'environnement, 1999. Le SPFO n'a jamais été produit au canada et a été volontairement éliminé de la production par son principal fournisseur aux États-Unis en 2002. En 2006, Le gouvernement du Canada a mis au point une stratégie de gestion du risque pour les sulfonate de perfluorooctane (SPFO), ses sels et ses précurseurs dans le but de réduire au maximum son rejet dans l'environnement canadien. Le SPFO fait aussi partie du Règlement sur certaines substances toxiques interdites (2012) pour les sulfonate de perfluorooctane, ses sels et précurseurs. Ce règlement interdit la production, l'utilisation, la vente et l'importation du SPFO et des produits qui contiennent des SPFO (incluant un nombre limité d'exception).

Étant donné que le SPFO et ses précurseurs peuvent être transportés sur de grandes distances dans l'eau et dans l'air, le SPFO trouvé dans l'environnement canadien peut provenir de sources locales ou étrangères. Par conséquent, le Canada a conclu deux accords internationaux visant à limiter sévèrement la production et l'utilisation du SPFO. Ces accords sont la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants (en anglais seulement) et le Protocole sur les polluants organiques persistants de la Convention des Nations Unies sur la pollution atmosphérique transfrontalière à longue distance (en anglais seulement). L'objectif de ces accords internationaux est de protéger la santé humaine et l'environnement contre les polluants organiques persistants.

Malgré les restrictions, le SPFO reste dans l'environnement canadien en raison de son transport à longue distance du SPFO et des composés qui se décomposent en SPFO, de son utilisation répandue dans le passé, et de sa persistance dans l'environnement.

Les indicateurs sur le Sulfonate de perfluorooctane dans les poissons et l'eau contribuent à la mesure des progrès vers l'atteinte de la Stratégie fédérale de développement durable 2016–2019.

Indicateurs connexes

Les indicateurs sur les Polybromodiphényléthers dans les poissons et les sédiments identifient les régions de drainage où les concentrations de polybromodiphénylether dans les poissons et les sédiments sont inférieures ou supérieures aux Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement.

Collectivités sûres et en santé

Ces indicateurs soutiennent la mesure des progrès vers l'atteinte de l'objectif à long terme de la Stratégie fédérale de développement durable 2016–2019 : Tous les Canadiens vivent dans des collectivités propres, durables qui contribuent à leur santé et à leur bien-être.

Sources des données et méthodes

Sources des données et méthodes

Sources des données

Les données de concentration dans l'environnement du sulfonate de perfluorooctane (SPFO) ont été obtenues à partir du programme de monitoring et de surveillance de l'environnement du Plan de gestion des produits chimiques d'Environnement et Changement climatique Canada.

Complément d'information

L'emplacement des sites d'échantillonnage pour les poissons et l'eau varient d'une année à l'autre. Les données sur les poissons et l'eau ont été recueillies dans autant de régions de drainage que la capacité du programme le permettait pour chaque année. Afin de fournir la meilleure couverture de chaque région de drainage, l'ensemble des échantillons de toutes les années disponibles soit de 2015 à 2017 pour les poissons et de 2016 à 2017 pour l'eau, a été pris en compte pour le calcul des indicateurs.

Il y a normalement un délai de à 2 à 3 ans entre le moment où l'échantillonnage se termine et la publication des indicateurs. Ce décalage résulte du temps requis pour le suivi, la compilation des données ainsi que pour leur validation (assurance qualité et contrôle de la qualité), leur analyse, leur révision et la préparation des rapports sur les indicateurs ainsi que pour s'assurer qu'il y ait assez de données récentes disponibles pour comparer avec les données du passé ou de l'édition précédente des indicateurs.

Sulfonate de perfluorooctane dans les poissons du lac Ontario

Pour l'analyse de SPFO dans les poissons du lac Ontario, les données ont été obtenues à partir de 4 ensembles de données distincts. Le premier provient d'une étude menée par Furdui du ministère de l'Environnement de l'Ontario, en collaboration avec Pêches et Océans Canada et Environnement et Changement climatique Canada. Il couvre 7 ans d'échantillons répartis sur la période de 1979 à 2004. Les 3 autres ensembles de données proviennent du programme de Monitoring et de la surveillance de la qualité des eaux douces d'Environnement et Changement climatique Canada :

  • une analyse rétrospective réalisée en utilisant des échantillons de spécimens de la Banque nationale de spécimens biologiques aquatiques qui offre une couverture annuelle de 1997 à 2008;
  • une analyse effectuée par AXYS Analytical pour Environnement et Changement climatique Canada qui couvre 2009 à 2011; et
  • une analyse réalisée par le Laboratoire national des essais environnementaux d'Environnement et Changement climatique Canada qui couvre 2012 à 2015

Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement

Les Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement (les recommandations) sont des points de référence pour la qualité de l'environnement. Lorsque les recommandations sont respectées, la probabilité d'effets nocifs sur les espèces exposées est très faible. Les Recommandations ont 3 fonctions :

  • elles peuvent servir d'outil de prévention de la pollution en fournissant des objectifs acceptables pour la qualité de l'environnement.
  • elles peuvent aider à évaluer l'importance des concentrations des substances chimiques présentes actuellement dans l'environnement (par exemple, surveillance des eaux, des sédiments et des tissus biologiques).
  • elles peuvent servir de mesures de la performance des activités de gestion du risque.

Les recommandations ont été élaborées dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques. Lorsque les concentrations de SPFO mesurées dépassent les niveaux des recommandations, les organismes aquatiques et les prédateurs fauniques sont potentiellement affectés.

Quatre (4) recommandations différentes ont été utilisées pour l'élaboration des indicateurs. Deux (2) recommandations, une pour le SPFO dans les tissus des poissons et une pour le SPFO dans l'eau, ont été conçues pour la protection de la vie aquatique. Deux (2) recommandations supplémentaires pour le SPFO sont utilisées pour comparer les concentrations mesurées dans les tissus des poissons et sont conçues pour la protection des espèces sauvages (par exemple, les mammifères et les oiseaux) qui se nourrissent de la faune aquatique.

Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement visant le sulfonate de perfluorooctane
Recommandation Valeur des recommandations visant le sulfonate de perfluorooctane
Tissus des poissons 9 400 nanogrammes par gramme (ng/g) poids humide
Eau 6 800 nanogrammes par litre (ng/L)
Régime alimentaire de la faune pour les mammifères 4,6 ng/g poids humide
Régime alimentaire de la faune pour les oiseaux 8,2 ng/g poids humide

Source: Environnement et Changement climatique Canada (2018) Loi canadienne sur la protection de l'environnement 1999 Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement Sulfonate de perfluorooctane.

Couverture spatiale

Les indicateurs utilisent les régions de drainage en tant qu'unité géographique pour le calcul des indicateurs nationaux. Ces régions de drainage correspondent à celles définies dans la Classification type des aires de drainage de Statistique Canada.

Portée géographique des régions de drainage utilisées pour les indicateurs

Source : Statistique Canada (2009) Classification type des aires de drainage (CTAD) 2003.

Méthodes

Les indicateurs sur le Sulfonate de perfluorooctane dans les poissons et l'eau permettent de déterminer si les Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement (les recommandations) pour le SPFO dans les poissons et dans l'eau ont été dépassées dans chaque région de drainage.

Complément d'information

Sulfonate de perfluorooctane dans les tissus des poissons et dans l'eau

Le suivi du SPFO dans les poissons a été mené dans 9 régions de drainage entre 2015 et 2017. Celui du SPFO dans l'eau a été effectué dans 8 régions de drainage entre 2016 et 2017. Les échantillons avec des concentrations en SPFO supérieures aux recommandations sont considérés comme étant des dépassements.

Espèces des poissons par région de drainage pour le sulfonate de perfluorooctane, 2015 à 2017
Région de drainage Étendue d'eau Espèce
Yukon Lac Kusawa Touladi
Paix–Athabasca Lac Athabasca Touladi
Bas Mackenzie Lac Great Bear Touladi
Assiniboine–Rouge Lac Diefenbaker Doré jaune
Bas Saskatchewan–Nelson Lac Winnipeg Doré jaune
Churchill Lac Cold Touladi
Churchill Lac Reindeer Touladi
Grands Lacs Lac Huron Touladi
Grands Lacs Lac Ontario Touladi
Grands Lacs Lac Superior Touladi
Saint-Laurent Lac Memphrémagog Touladi
Saint-Laurent Fleuve Saint-Laurent Doré jaune
Côte des provinces maritimes Lac Kejimkujik Omble de Fontaine

Source : Environnement et Changement climatique Canada (2018) Suivi et surveillance du Plan de gestion des produits chimiques du Canada.

Tendance du sulfonate de perfluorooctane dans les poissons du lac Ontario

Une analyse rétrospective des concentrations de SPFO chez le touladi du lac Ontario a été réalisée par Environnement et Changement climatique Canada à l'aide d'échantillons conservés à la Banque nationale de spécimens biologiques aquatiques, afin d'étendre la période de suivi à partir de 1979. Ces mesures ont été combinées avec les concentrations de SPFO provenant d'études effectuées par Furdui VI et al. (2007 et 2008) couvrant la période de 1979 à 2004.Note de bas de page 3 Furdui VI et al. ont également obtenu des échantillons de touladi du lac Ontario de la Banque nationale de spécimens biologiques aquatiques du Canada et ont analysé les échantillons au ministère de l'Environnement de l'Ontario. Ces concentrations ont été ajoutées aux échantillonnages plus récents effectués par Environnement et Changement climatique Canada.

Mises en garde et limites

Le suivi et la surveillance du SPFO dans les lacs et les rivières dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques ont commencé en 2007 (à l'exception du lac Ontario pour lesquels les mesures de suivi et de surveillance ont débuté dans les années 1990).

L'échantillonnage n'est pas nécessairement effectué au même site chaque année, compte tenu des défis liés à l'obtention d'échantillons de poissons ou d'eau. Ces défis comprennent l'éloignement, la logistique d'expédition ainsi que les contraintes en matière de ressources. Pour ces raisons, la comparaison d'une année à l'autre, à l'échelle nationale, n'est pas encore possible. Afin de gérer cette restriction, les indicateurs sur le Sulfonate de perfluorooctane dans les poissons et l'eau sont estimés en regroupant les échantillons pour toutes les années disponibles, à l'échelle de la région de drainage (de 2015 à 2017 pour les poissons et de 2016 à 2017 pour l'eau).

Ressources

Ressources

Références

Environnement et Changement climatique Canada (2006) Stratégie de gestion du risque lié au sulfonate de perfluorooctane, ses sels et ses précurseurs. Consulté le 10 octobre 2018.

Environnement et Changement climatique Canada (2011) Monitoring et surveillance de l'environnement : gestion des produits chimiques. Consulté le 10 octobre 2018.

Environnement et Changement climatique Canada (2012) Base de données et Banque nationale de spécimens biologiques aquatiques du Canada. Consulté le 10 octobre 2018.

Environnement et Changement climatique Canada (2013) Sulfonate de perfluorooctane dans l'environnement. Consulté le 10 octobre 2018.

Environnement et Changement climatique Canada (2018) Loi canadienne sur la protection de l'environnement 1999 Recommandations fédérales pour la qualité de l'environnement Sulfonate de perfluorooctane. Consulté le 10 octobre 2018.

Furdui VI, Stock NL, Ellis DA, Butt CM, Whittle DM, Crozier PW, Reiner EJ, Muir DC et Mabury SA. (2007) Spatial distribution of perfluoroalkyl contaminants in lake trout from the Great Lakes (en anglais seulement). Environmental Science & Technology 41: 1554-1559.

Furdui VI, Helm PA, Crozier PW, Lucanciu C, Reiner EJ, Marvin CH, Whittle DM, Mabury SA et Tomy GT (2008) Temporal trends of perfluoroalkyl compounds with isomer analysis in lake trout from Lake Ontario (1979-2004) (en anglais seulement). Environmental Science & Technology 42(13): 4739-4744. Consulté le 10 octobre 2018.

Gewurtz SB, De Silva AO, Backus SM, McGoldrick DJ, Keir MJ, Small J, Melymuk L et Muir DCG (2012) Perfluoroalkyl contaminants in Lake Ontario Lake Trout: Detailed examination of current status and long-term trends (en anglais seulement). Environmental Science & Technology 46: 5842-5850.

McGoldrick DJ, Clark MG, Keir MJ, Backus SM et Malecki MM (2010) Canada's national aquatic biological specimen bank and database (en anglais seulement). Journal of Great Lakes Research 36(2): 393-398. Consulté le 10 octobre 2018.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :