La ministre Maryam Monsef souligne les investissements pour les jeunes annoncés dans le budget de 2021

Communiqué de presse

Le budget de 2021 est le plan du gouvernement du Canada visant à finir la lutte contre la COVID-19 et à assurer une relance économique vigoureuse qui vise l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens.

Aujourd’hui, la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural, l’honorable Maryam Monsef, a rencontré des chefs de file du milieu étudiant de niveau postsecondaire à Golden Horseshoe et dans le sud-ouest de l’Ontario pour discuter du Budget 2021 : une relance axée sur l’emploi, la croissance et la résilience. Ils ont discuté des investissements du gouvernement du Canada visant à appuyer les étudiantes, les étudiants et les jeunes, y compris l’aide financière aux étudiantes et étudiants, le soutien à l’emploi et à la formation axée sur les compétences, les ressources en santé mentale, ainsi que des plans de croissance et de renforcement de l’économie et du rôle important des jeunes dans la relance.

La récession causée par la COVID-19 constitue le repli économique le plus fort et le plus rapide depuis la Grande Dépression. Elle a touché de façon disproportionnée les travailleuses et les travailleurs à faible salaire, les jeunes, les femmes et la population canadienne racialisée. En ce qui concerne les entreprises, il s’agit d’une récession à deux vitesses : certaines ont trouvé des façons de prospérer et de croître, tandis que d’autres, surtout les petites entreprises, luttent toujours pour survivre. Le budget de 2021 est un investissement sans précédent visant à faire face aux blessures découlant de la récession causée par la COVID-19, à accorder la priorité aux gens, à créer des emplois, à faire croître la classe moyenne, à mettre les entreprises sur la voie d’une croissance durable et à s’assurer que l’avenir du Canada soit plus sain, plus équitable, plus écologique et plus prospère.

Les jeunes Canadiennes et Canadiens doivent être au cœur de notre relance, non seulement pour les aider à reprendre pied aujourd’hui, mais également pour investir dans leur réussite future, et celle de notre économie.

Dans le budget de 2021, le gouvernement mise sur des investissements dans les jeunes de plus de 5,7 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, dans le but d’aider les jeunes Canadiennes et Canadiens, y compris celles et ceux des ménages à faible revenu, à poursuivre et à terminer leurs études, d’accorder un allègement supplémentaire de la dette d’études aux jeunes diplômées et diplômés et de créer 215 000 nouvelles possibilités d’emploi et d’acquisition de compétences liées à l’emploi.  

Dans l’ensemble, la réponse à la crise actuelle représente le plus grand investissement dans les jeunes Canadiennes et Canadiens jamais effectué par le gouvernement du Canada, totalisant 13,1 milliards de dollars sur six ans. Cet investissement représente l’une des plus importantes mesures de soutien destinées aux jeunes à l’échelle internationale. Pendant encore un bon nombre d’années, la croissance et la prospérité du Canada dépendront des nouvelles possibilités qui s’offrent aux jeunes aujourd’hui.

La protection de la santé et de la sécurité des Canadiennes et Canadiens, surtout pendant cette troisième vague agressive du virus et de ses variants, demeure la priorité absolue du gouvernement du Canada. La distribution des vaccins est en cours partout au Canada, soutenue par le gouvernement fédéral dans chaque province et territoire. Le budget de 2021 investit dans le secteur de la biofabrication et des sciences de la vie au Canada afin de renforcer la capacité de fabrication de vaccins au Canada et souhaite mettre en place des normes nationales pour les soins de longue durée et les services de santé mentale.

Le budget de 2021 est un plan visant à offrir une passerelle à la population canadienne et aux entreprises canadiennes pendant la crise et à assurer une relance vigoureuse. Il propose de prolonger les mesures de soutien aux entreprises et au revenu jusqu’à l’automne et de faire des investissements en vue de créer des emplois et d’aider les entreprises de l’ensemble de l’économie à revenir en force. Il appuiera près de 500 000 nouvelles possibilités de formation et d’emploi, il apportera du soutien aux entreprises dans les secteurs les plus touchés, comme le tourisme, les arts et la culture, et accélérera les investissements et la transformation numérique des petites et moyennes entreprises. Le budget de 2021 est un plan qui met le Canada sur la bonne voie pour respecter son engagement de créer un million d’emplois d’ici la fin de l’année.

La situation financière du Canada était solide lorsque la pandémie a frappé. Cette situation a permis au gouvernement de prendre des mesures rapides et décisives, de soutenir les gens et les entreprises et d’être bien placé pour faire des investissements sans précédent dans la relance.

Citations

« Nous avons l'intention de doubler la Bourse canadienne pour étudiants pour deux années supplémentaires, de prolonger la renonciation des intérêts relatifs aux prêts étudiants fédéraux et de créer des centaines de milliers de possibilités de placement professionnel afin que notre économie bénéficie de l'énergie et du talent des jeunes professionnels. Qu’il s’agisse d’un soutien accru aux communautés PANDC, aux personnes handicapées, ou d’une amélioration des services en matière de santé mentale et de soutien communautaire, nous continuerons à investir dans cette puissante génération de Canadiennes et de Canadiens et à multiplier les engagements en sa faveur. »

 

La ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural, l’honorable Maryam Monsef

Faits en bref

  • Le budget de 2021 propose des investissements de 101,4 milliards de dollars sur trois ans dans le cadre du plan de croissance du gouvernement du Canada qui créera de bons emplois et appuiera une relance résiliente et inclusive. Les principales mesures sont les suivantes :

  • Établir un système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, en partenariat avec les partenaires provinciaux, territoriaux et autochtones, qui aidera toutes les familles à avoir accès à des services de garde d’enfants abordables, souples et de haute qualité, peu importe où elles vivent, de sorte qu’elles ne soient plus accablées par les coûts élevés des services de garde d’enfants. Le budget propose de nouveaux investissements totalisant au plus 30 milliards de dollars au cours de cinq prochaines années. En plus des investissements antérieurs, un minimum de 9,2 milliards de dollars par année sera investi dans les services de garde à compter de 2025-2026.

  • Prolonger les mesures de soutien d’urgence afin de favoriser la transition des Canadiennes et Canadiens et des entreprises du pays jusqu’à la relance, y compris : 

  • Prolonger la Subvention salariale d’urgence du Canada, la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer et la mesure de soutien en cas de confinement jusqu’au 25 septembre 2021. 

  • Prolonger le nombre de semaines admissibles au soutien au revenu important pour les Canadiennes et les Canadiens, comme la Prestation canadienne de la relance économique et la Prestation canadienne de relance économique pour les proches aidants. 

  • Mettre en œuvre le tout premier Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe afin que toute personne confrontée à cette forme de violence puisse avoir un accès fiable et rapide à la protection et aux services, peu importe où elle vit, grâce à un investissement de 601,3 millions de dollars sur cinq ans à compter de 2021-2022.

  • Prolonger les prestations de maladie de l’assurance-emploi, les faisant passer de 15 à 26 semaines.

  • Revitaliser le secteur du tourisme grâce à un financement de 1 milliard de dollars pour aider les entreprises touristiques à se rétablir et pour appuyer les festivals et les événements culturels qui offrent des emplois et une croissance dans bon nombre de nos villes et communautés.

  • Établir un salaire minimum fédéral de 15 $.

  • Bonifier l’Allocation canadienne pour les travailleuses et travailleurs, ce qui aidera environ un million de Canadiennes et de Canadiens supplémentaires et qui permettra de sortir près de 100 000 personnes de la pauvreté. Cela se traduira par un soutien supplémentaire de 8,9 milliards de dollars sur six ans pour les travailleuses et travailleurs du Canada à faible revenu.

  • Aider à construire, à réparer et à appuyer 35 000 logements abordables pour les Canadiennes et Canadiens vulnérables grâce à un investissement de 2,5 milliards de dollars et à une réaffectation de 1,3 milliard de dollars en fonds existants.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Pier Baril
Attachée de presse
Bureau de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural
613-295-8123

Relations avec les médias
Femmes et Égalité des genres Canada
1-855-969-9922

Suivez Femmes et Égalité des genres Canada :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :