Parrainer d’autres membres de votre famille : Qui pouvez-vous parrainer?

Vous ne pouvez parrainer un membre de votre famille comme un frère, une sœur, une tante ou un oncle que dans des situations bien précises. Si un membre de votre famille ne répond pas aux critères ci-dessous, vous pouvez utiliser notre outil Venir au Canada pour savoir à quels programmes il peut être admissible.

Selon votre situation, il existe 2 options concernant les personnes que vous pouvez parrainer.

Frère, sœur, neveu, nièce, petit-fils ou petite-fille orphelins

Vous pouvez parrainer un frère, une sœur, un neveu, une nièce, un petit-fils ou une petite-fille orphelins seulement s’ils remplissent toutes les conditions suivantes :

  • ils sont liés à vous par le sang ou par suite d’un processus d’adoption
  • leur père et leur mère sont décédés
  • ils ont moins de 18 ans
  • ils sont célibataires (pas mariés, pas de conjoint de fait ou de partenaire conjugal)

Vous ne pouvez pas parrainer un frère, une sœur, un neveu, une nièce, un petit-fils ou une petite-fille si :

  • un de leurs parents est encore en vie
  • personne ne sait où se trouvent leurs parents
  • leurs parents les ont abandonnés
  • quelqu’un d’autre que leurs parents prend soin d’eux alors qu’un de leurs parents ou les deux sont en vie
  • un de leurs parents est en prison ou en détention

Autres proches parents

Vous pouvez parrainer un proche parent de tout âge, auquel vous êtes lié par le sang ou par suite d’un processus d’adoption, si vous remplissez toutes les conditions suivantes :

  • Vous (la personne qui souhaite parrainer) n’avez pas de proche parent vivant que vous pourriez parrainer à la place, comme :
    • un époux ou une épouse
    • un conjoint ou une conjointe de fait
    • un partenaire conjugal ou une partenaire conjugale
    • un fils ou une fille
    • un père ou une mère
    • un grand-père ou une grand-mère
    • un frère orphelin ou une sœur orpheline
    • un neveu orphelin ou une nièce orpheline
    • un petit-fils orphelin ou une petite-fille orpheline
  • Vous (le répondant potentiel) n’avez pas de proche parent (oncle ou tante ou un des membres de la famille indiqués ci-dessus) qui soit :

Si le proche parent que vous souhaitez parrainer a un époux, un conjoint de fait, un partenaire ou des enfants à charge qui l’accompagneront au Canada, vous devez les inclure dans la demande de parrainage.

Exemples de personnes que vous pouvez parrainer

Reportez-vous aux exemples ci-dessous pour mieux comprendre qui vous pouvez parrainer.

Exemple 1 : A le droit de parrainer une tante

Veronica n’a pas d’époux, d’épouse ou de conjoint de fait. Elle n’a pas d’enfants et vit au Canada à titre de résidente permanente. Ses parents et ses grands-parents sont tous décédés et elle n’a aucun proche parent au Canada qui soit citoyen canadien, résident permanent ou Indien inscrit. Veronica aimerait parrainer sa tante Betty, dont elle est très proche. Sa tante Betty est mariée et a une fille.

Veronica remplit les conditions pour parrainer sa tante parce qu’elle n’a pas :

  • de proche parent vivant qu’elle pourrait parrainer à la place (conjoint, partenaire, enfant, frère orphelin ou sœur orpheline, père ou mère, grand-père ou grand-mère) et
  • d’autre proche parent, comme une tante, qui soit citoyen, résident permanent ou Indien inscrit du Canada.

Sur la demande, Betty sera désignée comme demandeuse principale et son mari sera désigné comme personne à charge.

La fille de Betty ne peut être incluse dans la demande que si elle est admissible à titre d’enfant à charge. Si sa fille est plus âgée que l’âge limite ou si elle ne satisfait pas à toutes les exigences, elle ne peut pas être ajoutée à la demande de Betty et devra immigrer au Canada par elle-même.

Exemple 2 : A le droit de parrainer un cousin

Sam est fils unique. Ses parents et grands-parents sont décédés. Il a été élevé aux États-Unis par son cousin unique. Il a immigré au Canada à titre de résident permanent. Il est célibataire (n’a pas d’époux, d’épouse ou de conjoint de fait) et n’a aucun parent au Canada qui soit citoyen canadien, résident permanent ou Indien inscrit. Sam veut parrainer son cousin américain. Son cousin est célibataire (n’a pas d’époux, d’épouse ou de conjoint de fait) .

Sam remplit les conditions pour parrainer son cousin afin qu’il vienne au Canada parce qu’il n’a pas :

  • de proche parent vivant qu’il pourrait parrainer à la place (conjoint, partenaire, enfant, frère ou sœur, père ou mère, grand-père ou grand-mère) et
  • d’autre proche parent qui soit citoyen, résident permanent ou Indien inscrit du Canada.

Exemple 3 : N’a pas le droit de parrainer une tante par alliance

Aba est citoyenne canadienne. La seule famille qu’elle avait au Canada était sa mère, qui est décédée. Aba a toujours été proche du frère unique de sa mère et de la femme de celui-ci. L’oncle d’Aba est récemment décédé, et Aba aimerait parrainer son épouse (sa tante par alliance) pour qu’elle vienne au Canada. Aba ne remplit pas les conditions pour parrainer sa tante, parce qu’elles ne sont pas liées par le sang.

Qui vous ne pouvez pas parrainer

Vous ne pouvez pas parrainer une personne qui est interdite de territoire au Canada. Cela signifie qu’elle n’est pas autorisée à venir au Canada.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :