La Supergrappe des industries des protéines devrait générer plus de 4 500 emplois pour la classe moyenne des Prairies et d'ailleurs au Canada

Communiqué de presse

Le Canada a investi 950 millions de dollars dans les supergrappes pour faire des percées novatrices dans des secteurs à forte croissance

Le 22 février 2018, Regina SK

Lorsque des petites et moyennes entreprises (PME), des grandes entreprises, des établissements du savoir et des organismes sans but lucratif s’unissent pour faire germer des idées audacieuses, cela se traduit par un nombre accru d’emplois bien rémunérés, des percées en recherche et une économie novatrice d’avant-garde au profit des Canadiens.

C’est ce que feront des entreprises et leurs partenaires des provinces des Prairies qui font partie de la Supergrappe des industries des protéines (anglais) retenue au titre de l’Initiative des supergrappes d’innovation de 950 millions de dollars du gouvernement du Canada. C’est le message qu’a livré aujourd’hui le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Ralph Goodale, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains, à l’Université de Regina.

Grâce à la génomique des plantes qui permet d’améliorer l’alimentation, à des technologies de transformation novatrices et à des solutions numériques pour aller de la ferme à l’assiette, la Supergrappe des industries des protéines contribuera à accroître la valeur des principales cultures sur les marchés haut de gamme et à répondre à la demande croissante de substituts de viande à base de végétaux en Amérique du Nord.

En 2017, le gouvernement du Canada a mis au défi les entreprises de toutes tailles de travailler de concert avec d’autres intervenants dans la sphère de l’innovation, y compris les établissements postsecondaires et les établissements de recherche, en vue de proposer des stratégies audacieuses et ambitieuses destinées à entraîner une transformation des économies régionales et la mise sur pied de supergrappes d’innovation créatrices d’emplois, comme cela se fait dans la Silicon Valley.

L’Initiative des supergrappes d’innovation est au cœur même du Plan pour l’innovation et les compétences du gouvernement du Canada, une stratégie pluriannuelle visant à préparer le Canada aux emplois novateurs d’aujourd’hui et de demain.


Citations

« Le Canada investit aujourd’hui dans cinq supergrappes de manière à ce que les retombées se traduisent demain en plus de 50 000 emplois et en une économie encore plus forte — une économie axée sur l’innovation. Avec l’Initiative des supergrappes d’innovation, nous misons sur les Canadiens. Nous avons examiné les forces de notre grand pays et demandé à l’industrie, aux universités et aux ONG comment faire mieux encore. La réponse a été impressionnante, et les idées, remarquables. »

— Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains

« La Supergrappe des industries des protéines mettra à profit la valeur exceptionnelle des protéines végétales produites par nos agriculteurs et entraînera un effet multiplicateur en vue de nourrir le monde entier. Ce faisant, elle permettra à l’agriculture canadienne de passer à la vitesse supérieure en matière de productivité et de sophistication. Cette supergrappe exercera une attraction sur les meilleurs cerveaux au monde dans les sphères des protéines, de la science agricole et des affaires, en plus de favoriser les systèmes permettant d’exploiter des possibilités à l’échelle mondiale. Elle créera plus de 4 500 emplois et injectera plus de 4,5 milliards de dollars dans l’économie canadienne au cours des 10 prochaines années. C’est là une très bonne nouvelle pour l’économie de la Saskatchewan et l’innovation canadienne. »

— Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Ralph Goodale

« Le monde a un intérêt croissant pour les protéines végétales. C’est une occasion inédite pour le Canada, mais c’est aussi un défi. L’Initiative des supergrappes d’innovation aidera les producteurs agricoles et les transformateurs de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux à relever le défi et à fournir des protéines végétales de grande qualité sur le marché mondial. Nous sommes très reconnaissants au gouvernement fédéral d’avoir eu la vision de l’Initiative des supergrappes et d’avoir investi dans ce projet. Notre supergrappe est dirigée par l’industrie, et les secteurs de l’agriculture et des sciences alimentaires y investiront 450 millions de dollars. Nous n’aurions pu en arriver à ce stade sans l’appui de l’Initiative des supergrappes d’innovation. »

— Le président du conseil d’administration, Supergrappe des industries des protéines, Frank Hart

Faits en bref

  • Les cinq supergrappes sont les suivantes : la Supergrappe de l’économie océanique (anglais) (située au Canada atlantique), la Supergrappe SCALE.AI (située au Québec), la Supergrappe de la fabrication de pointe (anglais) (située en Ontario), la Supergrappe des industries des protéines (anglais) (située dans les Prairies) et la Supergrappe des technologies numériques (anglais) (située en Colombie-Britannique).

  • Les supergrappes sont des zones à haute densité d’activités commerciales, où nombre des emplois de la classe moyenne d’aujourd’hui et de demain sont créés. Elles attirent de petites entreprises et de grandes entreprises qui collaborent avec des universités, des collèges et des organismes à but non lucratif afin de transformer des idées en solutions commercialisables.

  • Considérées dans leur ensemble, les supergrappes représentent 450 entreprises, 60 établissements postsecondaires et 180 autres participants, et couvrent 78 % des secteurs de l’économie canadienne.

  • On a demandé aux supergrappes d’augmenter la proportion de femmes et de membres d’autres groupes sous-représentés dans leurs activités et aux postes de direction. Les supergrappes s’efforceront donc d’atteindre cet objectif prioritaire et d’aider ces personnes à réussir dans des emplois spécialisés au sein des secteurs industriels les plus novateurs.

Liens connexes

Personnes-ressources

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA

Karl W. Sasseville
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique
343-291-2500

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :