La ministre Ng fait valoir les investissements du budget de 2021 à l’appui des petites entreprises et des entrepreneurs 

Communiqué de presse

Le 29 avril 2021 – Ottawa (Ontario)

Le budget de 2021 est le plan du gouvernement du Canada visant à mener à bien la lutte contre la COVID-19 et à assurer une relance économique vigoureuse pour l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens. 

Aujourd’hui, la ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, l’honorable Mary Ng, et vice-première ministre et la ministre des Finances, l’honorable Chrystia Freeland, ont participé à une table ronde virtuelle avec des entrepreneurs et des représentants de petites entreprises pour discuter des investissements prévus pour eux dans le Budget 2021 : Une relance axée sur les emplois, la croissance et la résilience.

La récession causée par la COVID‑19 a touché de façon disproportionnée les travailleurs à faible revenu, les jeunes, les femmes et les Canadiens racisés. En ce qui concerne les entreprises, il s’agit d’une récession à deux vitesses, certaines ont trouvé des façons de s’adapter et de croître, tandis que plusieurs autres, surtout les petites entreprises, luttent toujours pour survivre. Le budget de 2021 est un investissement sans précédent qui servira à mener à bien la lutte contre la COVID-19 et à faire face aux blessures qui découlent de la récession qu’elle a causée, à accorder la priorité aux gens, à créer des emplois, à faire croître la classe moyenne et à mettre les entreprises sur la voie d’une croissance durable. Avec le budget de 2021, on s’assure que l’avenir du Canada sera florissant, ainsi que plus équitable, plus vert et plus prospère.

La discussion a porté sur les nombreuses mesures proposées dans le budget pour aider les petites entreprises et les entrepreneurs à traverser la pandémie et à ressortir plus forts après la relance. Les ministres ont souligné qu’il s’agissait du budget le plus favorable aux petites entreprises de l’histoire du pays. De la prolongation de mesures d’urgence, comme la Subvention salariale d’urgence du Canada et la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer, aux incitatifs à la réembauche de personnel au moment de la reprise, comme le programme d’embauche pour la relance économique du Canada, le budget de 2021 prévoit des investissements majeurs pour soutenir les femmes entrepreneures et les entrepreneurs racisés. Ces investissements comprennent une somme de 146,9 millions de dollars destinée à renforcer la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, un financement supplémentaire de 51,7 millions de dollars pour le Programme pour l’entrepreneuriat des communautés noires, ainsi qu’un montant de plus de 60 millions de dollars pour les entrepreneurs autochtones.

La protection de la santé et le maintien de la sécurité des Canadiens, surtout pendant cette troisième vague de la pandémie alors que sévissent des variants plus agressifs du virus, demeurent des priorités absolues du gouvernement du Canada. La distribution des vaccins est en cours partout au Canada, soutenue par le gouvernement fédéral dans chaque province et territoire.

Le budget de 2021 est un plan visant à offrir une passerelle aux Canadiens et aux entreprises canadiennes pendant la crise et à assurer une relance vigoureuse. Il appuiera l’offre de près de 500 000 nouvelles possibilités de formation et d’emploi, y compris 215 000 possibilités pour les jeunes; il apportera du soutien aux entreprises des secteurs les plus touchés, comme le tourisme, les arts et la culture; et il accélérera les investissements et la transformation numérique des petites et moyennes entreprises. Le budget de 2021 est un plan qui met le gouvernement sur la bonne voie pour respecter son engagement de créer un million d’emplois d’ici la fin de l’année. 

Citations

« Le moment est venu d’agir et de construire un avenir novateur, inclusif et durable. Alors que nous continuons d’offrir aux Canadiens le soutien nécessaire pour surmonter la pandémie, nous devons également investir pour veiller à ce que le Canada ait une forte relance, et puisse connaître une croissance à long terme durable et inclusive. En appuyant pleinement les Canadiens et les entreprises canadiennes dans le cadre de ce budget, nous prenons la décision la plus responsable qui soit pour notre économie et notre avenir. »
–  La ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, l’honorable Mary Ng

« Les petites entreprises sont le moteur dynamique et prospère de notre économie. Elles sont la pierre angulaire de la rue principale dans chaque ville et village au Canada. Et, même si de nombreuses grandes entreprises multinationales ont effectivement prospéré pendant cette année à faible taux d’intérêt en raison de la COVID-19, nos petites entreprises ont été secouées. Afin de réparer les blessures causées par la COVID-19, il faut un plan de sauvetage pour ces petites entreprises. »
– La ministre des Finances et vice-première ministre, l’honorable Chrystia Freeland

Faits en bref

  • Le budget de 2021 propose des investissements de 101,4 milliards de dollars sur trois ans dans le cadre du plan de croissance du gouvernement du Canada qui créera de bons emplois et appuiera une relance résiliente et inclusive. Les principales mesures sont les suivantes :

    • Prolonger les mesures de soutien d’urgence afin d’aider les Canadiens et les entreprises du pays d’ici la reprise, y compris :
      • Prolonger la Subvention salariale d’urgence du Canada, la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer et la mesure de soutien en cas de confinement jusqu’au 25 septembre 2021.
      • Mettre en place le nouveau programme d’embauche pour la relance économique du Canada pour les employeurs admissibles qui continuent de subir des baisses de revenus admissibles par rapport au début de la pandémie.
      • Prolonger le nombre de semaines admissibles au soutien au revenu important pour les Canadiens, comme la Prestation canadienne de la relance économique et la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants.
    • Appuyer les petites et moyennes entreprises dans le cadre d’initiatives de transformation, comme :
      • Lancer un nouveau programme canadien d’adoption du numérique qui aidera directement plus de 160 000 entreprises à opter pour de nouvelles technologies et à brasser des affaires en ligne. Elles pourront aussi recevoir les conseils dont elles ont besoin pour tirer le meilleur parti de ces technologies, avec l’aide de près de 28 000 jeunes Canadiens qui seront formés pour travailler avec elles.
      • Permettre aux petites entreprises canadiennes de procéder à la passation en charges d’un montant pouvant aller jusqu’à 1,5 million de dollars en investissements en capital dans un vaste éventail d’actifs, notamment les technologies numériques et la propriété intellectuelle. Il s’agit d’un investissement supplémentaire de 2,2 milliards de dollars dans l’essor des entrepreneurs canadiens au cours des cinq prochaines années.
      • Améliorer le Programme de financement des petites entreprises du Canada :
        • Accroître le financement annuel de 560 millions de dollars, ce qui soutiendra environ 2 900 petites entreprises supplémentaires.
        • Modifier la Loi sur le financement des petites entreprises du Canada et les règlements connexes.
          • Élargir l’admissibilité aux catégories de prêts afin d’inclure les prêts liés à la propriété intellectuelle, ainsi qu’aux actifs et aux dépenses des entreprises en démarrage.
          • Faire passer le montant maximal des prêts de 350 000 $ à 500 000 $ et prolonger la période de couverture des prêts de 10 ans à 15 ans pour l’équipement et les améliorations locatives.
          • Élargir l’admissibilité des emprunteurs afin d’inclure les entreprises à but non lucratif et les entreprises sociales de bienfaisance.
          • Lancer une nouvelle gamme de produits de crédit afin de fournir des liquidités et de répondre aux besoins à court terme en fonds de roulement.
      • Appuyer une diversité d’entrepreneurs grâce à des investissements additionnels qui amélioreront l’inclusion au sein de notre économie, notamment des investissements dans la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat et le Programme pour l’entrepreneuriat des communautés noires, ainsi que des investissements destinés à appuyer les entrepreneurs autochtones.  
    • Investir 30 milliards de dollars au cours des 5 prochaines années pour mettre en place un système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, en partenariat avec les partenaires provinciaux, territoriaux et autochtones, qui aidera toutes les familles à avoir accès à des services de garde d’enfants abordables, souples et de haute qualité, peu importe où elles vivent.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Youmy Han
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international
343-551-0246
youmy.han@international.gc.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Restez branchés

Suivez Entreprises Canada sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur le monde des affaires : Twitter, Facebook

Détails de la page

Date de modification :