Les scientifiques canadiens sont invités à proposer des projets qui relient intelligence artificielle et recherche en santé

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada investit plus de 24 M$ dans des projets novateurs qui produiront de nouvelles technologies pour les Canadiennes et les Canadiens, et qui mettront l’IA à profit pour s’attaquer aux problèmes de santé chroniques

13 juin 2018 – Ottawa (Ontario) – Instituts de recherche en santé du Canada

L’intelligence artificielle (IA) change la façon de vivre des Canadiennes et des Canadiens : elle est dans nos voitures, nos ordinateurs, nos téléphones intelligents et nos applications. Tout justifie donc que nous mettions l’IA à profit pour résoudre certains des plus grands problèmes de santé au Canada.

Un nouveau concours Projets de recherche concertée sur la santé (PRCS) a été lancé dans le but de relier l’intelligence artificielle, la recherche en santé et, pour la première fois, les sciences humaines. Cette nouvelle approche de financement de la recherche favorisera la collaboration interdisciplinaire, ce qui se traduira par la création de pratiques et de technologies médicales. Plus de 24 M$ sont à la disposition des chercheurs, dont près de 6 M$ qui sont réservés pour les projets portant sur les incidences éthiques, juridiques et sociales de la dissémination de l’IA dans le secteur de la santé.

Le concours a été mis en valeur aujourd’hui à l’occasion d’une visite à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa par l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, au nom de Kirsty Duncan, ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées, et de Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé. Pendant l’annonce, la ministre McKenna a également salué les chercheurs et les universitaires canadiens pour leur collaboration et leurs idées novatrices.

Le nouveau concours a été lancé après que la ministre a annoncé les résultats du dernier concours de PRCS. Trente équipes de recherche de partout au Canada recevront plus de 20 M$ pour étudier des enjeux comme la parte de vision, la maladie d’Alzheimer, les maladies du cœur et le cancer. Ces collaborations donneront lieu à des inventions et à des traitements qui pourront être mis entre les mains du personnel infirmier et des médecins canadiens qui traitent les patients en première ligne. Par ailleurs, le secteur des soins de santé sera alimenté de nouvelles idées et technologies qui amélioreront le bien‑être des Canadiennes et des Canadiens, tout en créant de nouveaux emplois et en stimulant l’économie.

Le Dr Erik Suuronen, chercheur à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, est au nombre des chercheurs dont le financement a été annoncé aujourd’hui. Lui et son équipe utiliseront cet investissement pour créer de nouvelles façons de réparer les tissus et de rétablir le fonctionnement du cœur, améliorant ainsi la santé à long terme des Canadiennes et des Canadiens atteints d’une maladie du cœur.

Le Programme de projets de recherche concertée sur la santé conjugue les efforts des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) afin de rapprocher la science de pointe des soins de santé de première ligne.

Citations

« Le gouvernement du Canada est déterminé à améliorer la santé de la population canadienne en mettant à profit les domaines canadiens de la technologie, de la recherche et du développement. Nos ingénieurs et chercheurs en santé continuent de repousser les limites de nos capacités dans les systèmes de santé. Aujourd’hui, nous les encourageons à conjuguer leurs efforts et à mettre à profit l’intelligence artificielle pour renforcer la recherche en santé au Canada. »
- L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Le Canada compte certains des plus grands ingénieurs, spécialistes des sciences naturelles, chercheurs en santé et chercheurs en sciences humaines au monde. L’annonce d’aujourd’hui leur permet de franchir les frontières disciplinaires afin de résoudre les enjeux les plus urgents en santé. Je suis certaine que leur collaboration mettra à profit les technologies novatrices, comme l’intelligence artificielle, de façon à créer des emplois, à renforcer l’économie et, finalement, à sauver des vies. »
- L’honorable Kirsty Duncan
Ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées

« Un investissement dans la recherche en santé à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, c’est un investissement dans l’avenir de notre communauté et du pays. Ces scientifiques créent des technologies qui auraient été impensables il y a à peine une génération, pour ensuite les mettre entre les mains du personnel infirmier et des médecins résolus à aider et à guérir leurs patients. »
- L’honorable Catherine McKenna
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Félicitations aux titulaires d’une subvention de PRCS! Vos recherches montrent ce qu’il est possible d’accomplir lorsque des chercheurs de diverses disciplines collaborent. Vous voir mettre à profit les avancées dans les domaines de la technologie et du génie pour trouver des solutions aux problèmes de santé auxquels font face les Canadiennes et les Canadiens m’inspire! »
- Roderick McInnes, C.M., M.D., Ph.D., MSRC
Président par intérim, Instituts de recherche en santé du Canada

« Le Programme de PRCS revêt une grande valeur pour renforcer la dynamique entre la recherche et l’innovation et resserrer les liens entre les milieux de la recherche. Rapprocher les chercheurs interdisciplinaires et les intervenants stratégiques ne peut que déboucher sur des résultats améliorés dans les soins de santé, des technologies optimales et des stagiaires hautement qualifiés qui profiteront à l’ensemble de la population canadienne. Félicitations à tous les titulaires d’une subvention de PRCS! »
- Dr B. Mario Pinto
Président, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

« Le CRSH est heureux de participer pour la première fois à cette initiative, qui produira des connaissances de pointe sur les importantes incidences sociales de l’intelligence artificielle. Le Programme de PRCS met en valeur la recherche concertée et interdisciplinaire réunissant des acteurs de tous les secteurs, au profit des Canadiennes et des Canadiens. Il dresse un portrait des différentes façons dont la recherche en sciences humaines répond aux questions critiques à une époque complexe et difficile. »
- Dr Ted Hewitt
Président, Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Relations avec les médias
Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
613-943-7618
martin.leroux@nserc-crsng.gc.ca

Julia Gualtieri
Conseillère en relations avec les médias
Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
613-944-4347
julia.gualtieri@sshrc-crsh.gc.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

Chaque année, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) investit plus de 1,2 milliard de dollars dans la recherche en sciences naturelles et en génie au Canada. Grâce à ces fonds, plus de 11 000 professeurs, chercheurs de calibre mondial, font des découvertes et produisent des percées scientifiques. Ces fonds favorisent également les partenariats et les collaborations qui rapprochent les entreprises des découvertes et des découvreurs. Les partenariats que le CRSNG permet d’établir entre les chercheurs et les entreprises contribuent à orienter la R et D, et à relever les défis que pose le passage du laboratoire au marché.

Le CRSNG offre également des bourses et de la formation pratique à plus de 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux. Ces jeunes chercheurs forment la prochaine génération de chefs de file en sciences et en génie au Canada.

Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l’organisme subventionnaire fédéral qui encourage et appuie la recherche et la formation en recherche en sciences humaines au niveau postsecondaire. Le CRSH joue un rôle de premier plan dans le milieu canadien de la recherche et s’engage à favoriser une plus grande équité, diversité et inclusion en sciences. Le CRSH investit plus de 380 millions de dollars par année à l’appui de plus de 8 500 étudiants des cycles supérieurs et 20 000 chercheurs.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :