Message de la ministre de la Santé - Journée internationale de sensibilisation aux tumeurs cérébrales 2019

Déclaration

La Journée internationale de sensibilisation aux tumeurs cérébrales est le 8 juin 2019. C’est l’occasion pour nous de sensibiliser la population et de renforcer le soutien pour les personnes touchées par les tumeurs cérébrales.

Lors de mes visites un peu partout au pays, je suis toujours frappée par le nombre de Canadiens et de Canadiennes dont un ami ou un être cher a reçu un diagnostic de glioblastome ou d’un autre type de tumeur cérébrale. Selon la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales, chaque jour, 27 personnes au pays reçoivent un diagnostic de tumeur cérébrale, une affection qui peut altérer de manière importante les capacités physiques et cognitives ainsi que la qualité de vie des gens. Malgré les meilleurs traitements, qui comprennent la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie, la durée de survie après un diagnostic de glioblastome est souvent de quelques mois seulement.

Le gouvernement du Canada s’engage à investir dans la recherche afin de mettre au point des traitements et de peut-être un jour trouver un remède à cette maladie. En 2017-2018 uniquement, le gouvernement fédéral, par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada, a investi 182 millions de dollars dans la recherche sur le cancer, dont 5,4 millions de dollars pour soutenir directement la recherche sur les cancers touchant le cerveau et d’autres parties du système nerveux central.

D’ailleurs, j’ai le plaisir d’annoncer que les chercheurs canadiens réalisent des progrès en recherche : l’Équipe de Rêve des cellules souches cancéreuses de Stand Up To Cancer (SU2C) Canada, dirigée par des scientifiques de l’Université de Calgary et de l’Hôpital pour enfants de Toronto, a récemment découvert un type de cellules souches responsables de la croissance des tumeurs cérébrales. L’équipe continue d’étudier les moyens les plus efficaces de supprimer ou de corriger l’ADN responsable de la croissance de ces cellules pour possiblement traiter le glioblastome.

J’ai aussi eu l’honneur d’assister le mois dernier au lancement du Registre canadien des tumeurs cérébrales, le tout premier registre national comptabilisant les données sur toutes les tumeurs cérébrales primitives. Ce registre offrira aux chercheurs un tableau plus clair et plus complet de la population de patients atteints d’une tumeur cérébrale au Canada.

En cette Journée internationale de sensibilisation aux tumeurs cérébrales, j’encourage tous les Canadiens et toutes les Canadiennes à en apprendre plus sur cette affection et sur le travail primordial des chercheurs et des professionnels de la santé qui prennent soin des personnes atteintes de tumeurs cérébrales.

Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :