Réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies : Engagements conjoints

Document d'information

Le 15 novembre 2017 – Ottawa – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Plus de 500 délégués en provenance de 84 pays et organisations internationales se réunissent à Vancouver dans le cadre de la Réunion de 2017 des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies pour aborder les thèmes suivants :

  • les engagements conjoints;
  • la protection des personnes à risque;
  • l’innovation en matière d’instruction et de renforcement des capacités;
  • l’alerte avancée et les déploiements rapides

Engagements conjoints

Les engagements conjoints sont des accords réalisés en partenariat entre deux pays membres de l’ONU, ou plus, pour mieux répondre aux besoins liés aux missions de maintien de la paix de l’ONU.

Une réunion préparatoire sur les engagements conjoints a eu lieu à Dacca, au Bangladesh, le 1er et le 2 octobre. Les participants de 25 pays membres et des représentants des Nations Unies ont participé à cette séance. La réunion avait comme objectif de préparer des engagements conjoints pour la Réunion de 2017 des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies. Elle a aussi donné l’occasion aux participants de prendre en compte les progrès relatifs à une représentation accrue des femmes dans les armées nationales et les déploiements internationaux, d’obtenir de nouveaux engagements liés aux genres de la part des pays membres et d’échanger sur des moyens d’atteindre ces cibles au cours des prochaines années.

Les discussions qui touchent les engagements conjoints dans le cadre la Réunion de 2017 des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies visent à :

1. Générer de nouveaux engagements pour répondre aux besoins de l’ONU en matière de déploiements rapides

L’un des besoins principaux de l’ONU est la capacité de déploiement dans le contexte du maintien de la paix, y compris des unités d’hélicoptères, des compagnies de forces spéciales et des systèmes aériens sans pilote. Un plus grand nombre d’engagements conjoints répondra aux besoins des Nations Unies, et fournira des solutions possibles aux lacunes dans les capacités de l’ONU.

2. Conclure des ententes de partenariat pour combler les lacunes dans les capacités de l’ONU

Les ententes de partenariat comprennent deux pays membres de l’ONU ou gouvernements internationaux, ou plus, qui établissent des partenariats pour combler les lacunes en matière de capacité de maintien de la paix de l’ONU. Ce thème vise à partager les meilleures pratiques et les leçons retenues, et à explorer des mécanismes pour faire avancer les efforts de collaboration.

3. Favoriser la réflexion sur la rotation des éléments habilitants

Les opérations de maintien de la paix de l’ONU continuent de souffrir de pénuries en ce qui concerne les principales capacités habilitantes, comme des hélicoptères et du soutien médical. Ce thème vise à traiter les avantages d’avoir deux pays membres de l’ONU, ou plus, qui travailleraient en tandem pour assurer la rotation des éléments habilitants pendant les opérations de maintien de la paix, ce qui épargne du temps et est plus rentable.

4. Traiter de la pénurie sur le plan de la capacité spécifique au genre

Pour aborder la question de pénurie sur le plan de la capacité spécifique au genre, on doit se pencher sur le rôle intégral des femmes dans le maintien de la paix. Ce thème est axé sur les manières dont l’ONU peut mieux faire face aux défis relatifs à l’autonomisation des femmes occupant ces rôles.

5. Traiter des lacunes en matière de la capacité de maintien de l’ordre

Pour traiter des lacunes en matière de capacité de maintien de l’ordre, il faut déterminer des manières efficaces d’intégrer les services de police dans les opérations de l’ONU. Ce thème vise à obtenir des engagements des pays membres pour traiter les lacunes définies touchant le maintien de l’ordre.

6. Réfléchir sur la manière de mener des opérations en milieu francophone

Les soldats de l’ONU doivent communiquer efficacement avec les populations et les gouvernements locaux où le français est une langue officielle ou d’usage courant. Par conséquent, ces réflexions doivent comprendre l’examen des meilleures façons d’accroître la participation d’acteurs francophones aux missions de maintien de la paix de l’ONU.

Documents connexes

Liens pertinents

Réunion de 2017 des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Sans-frais : 1-866-377-0811
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :