Le gouvernement prolonge les prestations liées à la COVID-19 et le soutien aux entreprises pour soutenir une relance économique plus forte 

Communiqué de presse

Le 30 juillet 2021 - Ottawa (Ontario) - Ministère des Finances Canada

À mesure que la pandémie de COVID‑19 évolue, le gouvernement du Canada continue d’adapter ses interventions pour apporter du soutien à ceux qui en ont besoin, panser les blessures causées par la récession liée à la pandémie et préparer une relance forte qui ne laisse personne pour compte.

Aujourd’hui, la vice‑première ministre et ministre des Finances, l’honorable Chrystia Freeland, et la ministre de l’Emploi, du Développement de la main‑d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, l’honorable Carla Qualtrough, ont annoncé la prolongation de mesures de soutien essentielles liées à la COVID-19 pour la population et les entreprises canadiennes, en reconnaissance du fait que la réouverture de l’économie est inégale d’une région à l’autre et d’un secteur à l’autre et fait en sorte que les travailleurs et entreprises continuent d’avoir besoin de soutien. Les prolongations comprennent les suivantes :

  • La prolongation de la période d’admissibilité à la Subvention salariale d’urgence du Canada, de la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer et de l’Indemnité de confinement jusqu’au 23 octobre 2021, et l’augmentation des taux du soutien que les employeurs et les organismes peuvent recevoir pendant la période du 29 août au 25 septembre 2021.
  • La prolongation de la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE), de la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA) et de la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE) jusqu’au 23 octobre 2021.
  • L’augmentation de 4 semaines de la durée maximale de la PCRE, qui passerait à 54 semaines, au taux de 300 $ par semaine. Les gens qui ont épuisé leurs prestations d’assurance‑emploi auront droit à ces semaines supplémentaires.

En ce début de reprise de notre économie, les travailleurs et les entreprises de certaines régions et de certains secteurs ont encore besoin de soutien. Dans le budget fédéral d’avril, le gouvernement a reconnu que la situation économique et sanitaire demeurait incertaine et s’est assuré qu’il disposait de la souplesse nécessaire pour prolonger les mesures de soutien à l’automne dans la mesure où la situation de santé publique le justifierait. En procédant à ces prolongations, le gouvernement s’assure que les entreprises – y compris celles de secteurs durement touchés comme le tourisme, l’hôtellerie, les arts et le divertissement – continuent d’obtenir le soutien dont elles ont besoin pour investir dans leur rétablissement et leur prospérité à long terme. 

De plus, le gouvernement propose d’accorder aux entreprises une plus grande souplesse lors du calcul de leur baisse des revenus utilisée pour déterminer l’admissibilité aux programmes de subvention salariale et de subvention pour le loyer et au nouveau Programme d’embauche pour la relance économique du Canada. Il publie également des propositions législatives préliminaires qui apportent des précisions sur les modifications annoncées précédemment à la subvention salariale pour les employés en congé forcé.

De plus amples renseignements sur ces prolongations et les modifications proposées au soutien aux entreprises lié à la COVID-19 figurent dans le document d’information qui accompagne l’annonce d’aujourd’hui.

Citations

« Depuis le début de la pandémie, notre gouvernement s’est montré déterminé à faire tout en son pouvoir pour soutenir les gens et les entreprises du Canada. Alors que nos économies se remettent en marche progressivement et en toute sécurité, de nombreux travailleurs et petites entreprises sont toujours au point de recommencer à fonctionner. Il faut prolonger les mesures de soutien, qui ont été une bouée de sauvetage pour beaucoup d’entre elles. C’est particulièrement important pour les travailleurs et les entreprises qui ont été les plus durement touchés par la pandémie et qui sont encore en train de reprendre leurs activités et de se rétablir. Notre gouvernement continuera d’épauler les Canadiens, et il veillera à ce que tous les travailleurs et toutes les entreprises soient en bonne position pour revenir en force. »

– L’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances– L’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

« Même s’il y a des signes de relance économique partout au pays, la reprise a été inégale. Nous reconnaissons que certains secteurs sont plus lents à se remettre des répercussions de la COVID‑19. En offrant des semaines supplémentaires de Prestation canadienne de la relance économique et en prolongeant la période d’admissibilité aux trois prestations de relance, nous veillons à ce que personne ne soit laissé pour compte pendant la réouverture de l’économie. Nous demeurons résolus à soutenir les Canadiens qui en ont le plus besoin. »

– L’honorable Carla Qualtrough, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées

Faits en bref

  • Depuis septembre 2020, plus de 1 million de demandes de PCRE ont été présentées par période de deux semaines. Le programme a versé aux Canadiens plus de 23 milliards de dollars en soutien au revenu durant la pandémie.

  • Les personnes qui ne sont pas en mesure de travailler ou qui ont subi une réduction d’au moins 50 % de leur revenu hebdomadaire moyen en raison de la COVID‑19 continueront d’avoir droit à la PCRE.

  • À la suite de l’augmentation de la durée maximale de la PCRE, les prestataires d’assurance-emploi qui ont pleinement utilisé la période maximale de 50 semaines de prestations régulières d’assurance-emploi auraient à présenter une demande pour les des 4 semaines supplémentaires de la PCRE, à condition qu’ils répondent aux exigences d’admissibilité.

  • Toutes les prestations de relance économique continueront d’être offertes aux personnes admissibles jusqu’au 23 octobre 2021, à concurrence du nombre maximal de semaines, soit 42 semaines pour la PCREPA et 4 semaines pour la PCMRE.

  • Le taux minimal de prestations hebdomadaires à verser aux bénéficiaires de l’assurance‑emploi sera fixé à 300 $ par semaine, ce qui correspond au taux actuel de la PCRE pour les nouveaux demandeurs. Le taux minimal de prestations d’assurance‑emploi de 300 $ s’appliquera aux demandes établies entre le 26 septembre et le 20 novembre 2021.  

  • La Subvention salariale d’urgence du Canada a aidé plus de 5,3 millions de Canadiens à conserver leur emploi, et un soutien de plus de 87 milliards de dollars a déjà été versé dans le cadre du programme pour aider les employeurs à réembaucher des employés et à éviter les mises à pied. 

  • La Subvention d’urgence du Canada pour le loyer et l’Indemnité de confinement ont aidé plus de 200 000 organismes à payer des loyers, des hypothèques et d’autres dépenses, grâce à un soutien de plus de 5,2 milliards de dollars.

  • La subvention salariale, la subvention pour le loyer et la mesure de soutien en cas de confinement devaient prendre fin en juin 2021. Pour aider les employés et les employeurs canadiens jusqu’à la reprise, le budget de 2021 a prolongé ces mesures jusqu’au 25 septembre 2021, avec l’option pour le gouvernement de prolonger les programmes par voie de règlement pour un maximum de deux périodes additionnelles si la situation économique et de santé publique le rendait nécessaire. Par la présente annonce, le gouvernement prolonge ces mesures jusqu’au 23 octobre 2021 et augmente les taux de la subvention salariale et de la subvention pour le loyer pour la période du 29 août au 25 septembre 2021.

  • Le budget de 2021 a également annoncé l’instauration du Programme d’embauche pour la relance du Canada afin d’aider les entreprises durement touchées à embaucher les travailleurs dont elles ont besoin pour se rétablir et assurer leur croissance. Le programme offre une subvention pouvant atteindre 50 % des salaires ou des traitements admissibles supplémentaires. Ce nouveau soutien donne aux entreprises et aux autres organismes la certitude dont ils ont besoin pour réembaucher du personnel et être en mesure de reprendre leur croissance. Ce programme est offert du 6 juin au 20 novembre 2021.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Les médias peuvent s’adresser à :

Katherine Cuplinskas
Attachée de presse
Cabinet de la vice-première ministre et ministre des Finances
Katherine.Cuplinskas@dpmo-cvpm.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@fin.gc.ca
613-369-4000

Ashley Michnowski
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de l’Emploi, du Développement social et de l’Inclusion des personnes handicapées
ashley.michnowski@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 1-833-712-2292
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : financepublic-financepublique@fin.gc.ca

Restez branchés

Twitter : @financescanada

RSS

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :