Le Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023 : Investir dans notre avenir représente le plus important investissement fédéral de notre histoire dans les langues officielles

Communiqué de presse

OTTAWA, le 28 mars 2018

Nos deux langues officielles sont au cœur de l’identité canadienne. Il est essentiel d’adopter une approche pangouvernementale solide pour encourager la croissance et la prospérité des communautés de langue officielle en situation minoritaire et pour promouvoir nos deux langues officielles partout au pays.

Aujourd’hui, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, a dévoilé le plan du gouvernement : le Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023 : Investir dans notre avenir. Ce plan propose une vision d’avenir, une nouvelle aide financière et des mesures précises pour favoriser la vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire et la promotion du français et de l’anglais d’un océan à l’autre.

« Aujourd’hui, nous offrons le plus important investissement fédéral dans les langues officielles de notre histoire, a déclaré la ministre Joly. Ce nouveau plan comprend plus de 30 nouvelles mesures. Elles vont d’une stratégie en matière d’immigration francophone et de mesures pour l’éducation à la petite enfance, en passant par des initiatives axées sur la culture et l’éducation et un nouveau fonds pour les anglophones au Québec. Et elles ont pour objectif de soutenir nos communautés partout au pays et d’aider les langues officielles à prospérer dans les années à venir. »

Ce nouveau plan fait suite aux consultations pancanadiennes du gouvernement sur les langues officielles, qui visaient à recueillir directement les commentaires des Canadiens. Les réalités et les expériences exprimées par les Canadiens ont eu une incidence directe sur l’élaboration du plan, de façon à tenir compte de leurs priorités.

« Les histoires que j’ai entendues de la part des Canadiens des quatre coins du pays ont eu un effet profond sur la façon dont nous avons travaillé à ce nouveau plan, a souligné la ministre Joly. C’est un plan pour les gens qui rêvent d’un espace communautaire où ils peuvent assister à un cours ou à un spectacle dans la langue qu’ils parlent à la maison. C’est un plan pour les gens d’un quartier qui désirent accueillir les nouveaux arrivants francophones du monde entier dans leur communauté. Nous vous avons entendus. Et aujourd’hui, nous sommes fiers de présenter ce plan. »

En plus de conserver les investissements en appui aux langues officielles, ce nouveau plan propose un investissement supplémentaire de près de 500 millions de dollars sur 5 ans. Cette somme comprend l’investissement de 400 millions de dollars proposé dans le budget de 2018, auquel il faut ajouter les initiatives récentes, comme l’investissement en appui aux infrastructures éducatives communautaires pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire annoncé dans le budget de 2017.

« Certains partenariats, y compris ceux où nous soutenons les organismes communautaires, fonctionnent très bien et donnent des résultats précieux année après année. Ils doivent être maintenus. Cependant, j’ai entendu parler de situations difficiles que ces groupes ont connues après plus d’une décennie de sous-financement. Le nouveau plan alloue des ressources supplémentaires pour les aider à poursuivre leur travail. D’autres initiatives sont nouvelles et offrent des solutions novatrices pour relever des défis actuels. Il peut s’agir de combler la pénurie d’enseignants de langue seconde afin que plus d’enfants puissent, un jour, servir la société, travailler et participer à la vie de leur communauté dans les deux langues officielles. »

Parmi les nouvelles mesures proposées dans ce plan, mentionnons un appui pour la formation et le recrutement d’enseignants afin de répondre aux besoins croissants dans les écoles francophones en situation minoritaire et les classes d’immersion (62,6 millions de dollars), un nouvel outil en ligne gratuit pour l’apprentissage de l’anglais et du français (12,6 millions de dollars) et un appui aux médias minoritaires qui font face à une situation difficile (14,5 millions de dollars). Pour en savoir davantage sur ces mesures, qui seront mises en œuvre par une demi-douzaine de ministères, veuillez consulter le Plan d’action dévoilé aujourd’hui par la ministre Joly.

Faits en bref

  • Selon le recensement de 2016 de Statistique Canada, les communautés francophones hors Québec représentent 3,8 p. 100 de la population et le taux de bilinguisme des anglophones hors Québec plafonne à 6,8 p. 100. Selon les projections pour 2036, le pourcentage de francophones hors Québec pourrait chuter à 3 p. 100, et le taux de bilinguisme national ne serait tiré à la hausse que par les francophones du Québec (en progression de 44,5 p. 100 à 49 p. 100 en 2036). Le taux actuel de bilinguisme au Canada est de 17,5 p. 100.

  • Il existe des communautés de langue officielle en situation minoritaire dans toutes les provinces et tous les territoires du pays, qui ont toutes des réalités et des besoins particuliers. Ce plan vise à relever les défis uniques auxquels font face les communautés francophones hors Québec et les communautés anglophones du Québec.

  • Le Plan propose une somme supplémentaire de 499,2 millions de dollars, qui s’ajoute aux investissements courants de 2,2 milliards de dollars pour porter l’appui du gouvernement du Canada à un total de près de 2,7 milliards de dollars sur 5 ans.

  • Le Plan est le fruit d’une analyse des Consultations pancanadiennes sur les langues officielles, qui ont eu lieu entre juin et décembre 2016. Plus de 6 500 Canadiens et organismes y ont participé, et des rapports des comités parlementaires ont été déposés sur le sujet.

Produits connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Simon Ross
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Patrimoine canadien
819-997-7788

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
pch.media-media.pch@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :