Normes principales pour les musées canadiens

Les normes énumérées ci-dessous sont celles qui sont les plus couramment utilisées par les musées canadiens, et recommandées par le RCIP, pour la documentation et la gestion des collections de musées, ainsi que pour les enregistrements sur les collections versés dans Artefacts Canada.

Normes clés pour les collections d'art et les collections historiques

Métadonnées

La plupart des musées canadiens utilisent le Dictionnaire de données des sciences humaines du RCIP (ou une version entièrement compatible) comme norme relative aux métadonnées (définissant les unités d'information à enregistrer sur leurs collections). Au cours des années 1970 et 1980, bon nombre de musées au Canada avaient recours à un système commun de gestion des collections, qui reposait sur les dictionnaires de données du RCIP et qui était maintenu sur un macroordinateur central au RCIP. Par conséquent, il y a beaucoup de similarités entre les métadonnées dans tout le Canada, même si la gestion des collections est désormais décentralisée. Étant donné que le Dictionnaire de données des sciences humaines du RCIP était l'une des premières normes relatives aux métadonnées pour les musées, il a été consulté au cours de l'élaboration d’autres normes (et une correspondance peut facilement y être établie), notamment les catégories d'information du CIDOC.

  • Dictionnaires de données du RCIP

    Les dictionnaires de données des sciences humaines et des sciences naturelles du Réseau canadien d'information sur le patrimoine sont reconnus en tant qu'outils de référence précieux pour la gestion de l'information sur les collections des musées. Un dictionnaire de données définit toutes les catégories ou tous les types d'information constituant une base de données. Les dictionnaires de données du RCIP ne constituent pas une structure de données à utiliser dans un système de gestion des collections, mais ils peuvent être employés comme base pour établir ce genre de structure. Des musées de toutes sortes peuvent s'en servir pour recenser leurs besoins en matière d'information et pour normaliser leur documentation. Chaque zone de données des dictionnaires de données du RCIP est décrite par une étiquette de zone, un code mnémonique et un nom. Les zones comprennent une définition, des règles d'introduction, des zones connexes, un type de données, des exemples, une discipline, des listes d'autorité, une source et d'autres renseignements. Les dictionnaires de données du RCIP sont employés comme norme commune pour les établissements canadiens qui versent des données sur les collections dans Artefacts Canada, comme ligne directrice pour les établissements qui élaborent ou modifient un système de gestion des collections et pour aider les catalogueurs à consigner l'information de façon cohérente ou pour aider les utilisateurs de bases de données d'information sur les collections dans le cadre de stratégies de recherche.

    Aller à « Dictionnaires de données du RCIP »

Vocabulaire et classification

Pour la classification de leurs collections, la plupart des musées du Canada utilisent une certaine variation de Nomenclature pour le catalogage des objets de musée, y compris le système de classification bilingue des collections historiques du Service canadien des parcs (maintenant révolu) et le système de classification Info-Muse pour les musées d'ethnologie, d'histoire et d'archéologie historique (bilingue) de la Société des musées québécois (SMQ).

Les besoins en vocabulaire sont différents. Voici une liste de certaines des sources les plus couramment utilisées.

Vocabulaires multifacettes

  • Art & Architecture Thesaurus (AAT)

    Créé par le J. Paul Getty Trust, l’AAT est un thésaurus de termes employés pour le catalogage et l'indexation dans les domaines des arts, de l'architecture, des artéfacts et des archives. En plus des termes génériques, spécifiques et associés, il contient des renvois, des variantes des termes, les équivalents français et britanniques, des données sur les sources ainsi que des notes sur l'historique et la portée des termes. L’AAT a été élaboré à partir de nombreuses terminologies existantes et comprend le vocabulaire de l'ouvrage de Chenhall intitulé The Revised Nomenclature for Museum Cataloging, qui est largement employé dans les musées canadiens. Le RCIP a fourni environ 2 600 termes en français qui y sont présentés comme équivalents français des termes les plus courants. Le RCIP recommande aux musées qui ont de vastes collections en sciences humaines d'utiliser l’AAT. La terminologie qu'on y trouve peut être utilisée dans de nombreuses zones de la base de données des sciences humaines. L’AAT comprend un peu de terminologie française, mais l'interface de la base de données est offerte en anglais seulement.

    Aller à « Art & Architecture Thesaurus (AAT) »

Classification et dénomination des objets

  • Nomenclature pour le catalogage des objets de musée

    Nomenclature pour le catalogage des objets de musée est une norme pour la classification et la dénomination des objets de collections culturelles. Le RCIP, Parcs Canada et le Groupe de travail sur Nomenclature de l’American Association for State and Local History (AASLH) ont collaboré pour produire une version en ligne qui comprend la totalité de la norme Nomenclature 4.0 (publiée en 2015); la terminologie, les définitions, les illustrations et les références bibliographiques tirées du Dictionnaire descriptif et visuel d’objets de Parcs Canada (DDV Parcs); une version française complète et les variantes canadiennes des concepts de Nomenclature, le cas échéant. Nomenclature est continuellement mise à jour par le Groupe de travail sur Nomenclature. De nombreux musées canadiens utilisent Nomenclature pour aider à contrôler le vocabulaire pour la dénomination et la classification des objets (par exemple, les zones du RCIP telles que Nom de l'objet et Catégorie de l'objet). Le système de classification de Parcs Canada (qui n’existe plus) est fondé sur Nomenclature, tout comme la facette des objets dans l’Art & Architecture Thesaurus du Getty et le système de classification Info-Muse pour les musées d'ethnologie, d'histoire et d'archéologie historique. Offerte en anglais et en français.

    Aller à « Nomenclature pour le catalogage des objets de musées »

Systèmes de classification

  • Système de classification Info-Muse pour les musées d'ethnologie, d'histoire et d'archéologie historique

    Ce système a été élaboré à partir du système de classification de Parcs Canada, qui est lui-même fondé sur le système de Robert G. Chenhall, Revised Nomenclature for Museum Cataloging. Il résulte d'une collaboration entre Parcs Canada, le Musée de la civilisation et la Société des musées québécois. Les définitions de termes qui y figurent sont tirées principalement du système de classification de Parcs Canada. À l'instar des systèmes de Parcs Canada et de Chenhall, le système de classification Info-Muse regroupe les objets selon leur fonction d'origine, par catégories et sous-catégories. Il peut être utilisé dans les zones Catégories et Classe de la base de données des sciences humaines d’Artefacts Canada. Offert en anglais et en français.

    Aller à « Système de classification Info-Muse pour les musées d'ethnologie, d'histoire et d'archéologie historique »

  • Système de classification Info-Muse pour les musées de beaux-arts et d'arts décoratifs

    Ce système de classification est fondé sur l'Art & Architecture Thesaurus (AAT) et les résultats des recherches de Thérèse Labbé. Des représentants d'un large éventail de musées et d'associations ont aussi contribué à l'élaboration de cet outil. Les deux subdivisions du sous-groupe « Art » de l’AAT correspondent aux catégories du système de classification Info-Muse, c'est-à-dire les catégories « Beaux-arts » et « Arts décoratifs ». Ce système peut être utilisé dans les zones Catégories et Classe de la base de données des sciences humaines d’Artefacts Canada. Offert en anglais et en français.

    Aller à « Système de classification Info-Muse pour les musées de beaux-arts et d'arts décoratifs »

Désignation des objets

  • Art & Architecture Thesaurus (AAT) Objects Facet

    Créé par le J. Paul Getty Trust, l’Art and Architecture Thesaurus (AAT) est un thésaurus de termes employés pour le catalogage et l'indexation dans les domaines des arts, de l'architecture, des artéfacts et des archives. La facette des objets de l'AAT est fondée sur la terminologie utilisée dans Revised Nomenclature Museum Cataloging de Chenhall, qui est largement employé dans les musées canadiens. Elle contient des termes « désignant des choses tangibles ou visuelles qui sont inanimées et fabriquées par l'être humain », qui sont organisées selon « la fonction initiale de l'objet ou du contexte dans lequel il a été fabriqué ». Le RCIP recommande aux musées qui possèdent de vastes collections en sciences humaines d'utiliser l'AAT. La terminologie qui fait partie de la facette des objets de l'AAT peut être utilisée dans les zones Nom de l'objet et Type de l'objet de la base de données des sciences humaines d'Artefacts Canada.

    Aller à « Art & Architecture Thesaurus (AAT) Objects Facet »

  • Thésaurus de la désignation, (œuvres architecturales et mobilières), Direction des musées de France

    Le thésaurus de la désignation développe sous une forme méthodique les 1 135 termes utiles à la désignation des œuvres architecturales et les 2 529 utiles à la désignation des œuvres mobilières. Naviguez dans les types d'édifices ou dans les types d'objets en utilisant l'ordre hiérarchique ou alphabétique. Ce document n'est offert qu'en français. Accessible au : http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/ (sélectionner le mot « Vocabulaires »)

    Aller à « Thésaurus de la désignation (œuvres architecturales et mobilières), Direction des musées de France » 

Terminologie pour les matériaux et les techniques

  • Art & Architecture Thesaurus (AAT) Materials Facet

    Créé par le J. Paul Getty Trust, l’AAT est un thésaurus de termes employés pour le catalogage et l'indexation dans les domaines des arts, de l'architecture, des artéfacts et des archives. La facette des matériaux de l'AAT contient des termes désignant « les substances physiques, qu'elles soient naturelles ou issues d'un dérivé synthétique ». Il peut s'agir de matières précises ou de types de matériaux désignés par leur fonction, comme les colorants, ou encore de matières premières ou de produits transformés utilisés dans la fabrication de structures ou d'objets ». Le RCIP recommande aux musées qui possèdent de vastes collections en sciences humaines d'utiliser l'AAT. La terminologie qui fait partie de la facette des matériaux de l'AAT peut être utilisée dans les zones Matériaux, Medium et Support de la base de données en sciences humaines d'Artefacts Canada.

    Aller à « Art & Architecture Thesaurus (AAT) Materials Facet »

  • Art & Architecture Thesaurus (AAT) Processes and Techniques Hierarchy

    Créé par le J. Paul Getty Trust, l’AAT est un thésaurus de termes employés pour le catalogage et l'indexation dans les domaines des arts, de l'architecture, des artéfacts et des archives. La hiérarchie des procédés et des techniques de l'AAT contient des termes désignant « les interventions et les méthodes utilisées physiquement sur ou avec des matières et des objets, ainsi que les transformations qui ont lieu dans les matières et les objets ». Le RCIP recommande aux musées qui possèdent de vastes collections en sciences humaines d'utiliser l'AAT. La terminologie qui fait partie de la hiérarchie des procédés et des techniques de l'AAT peut être utilisée dans les zones Technique de fabrication et Technique décorative de la base de données des sciences humaines d'Artefacts Canada, ainsi que dans les zones relatives à la Condition des systèmes de gestion des collections.

    Aller à « Art & Architecture Thesaurus (AAT) Processes and Techniques Hierarchy »

Terminologie pour les disciplines

  • Art & Architecture Thesaurus (AAT) Disciplines Hierarchy

    Créé par le J. Paul Getty Trust, l’AAT est un thésaurus de termes employés pour le catalogage et l'indexation dans les domaines des arts, de l'architecture, des artéfacts et des archives. La hiérarchie des disciplines (une section de la hiérarchie des activités) de l'AAT contient des termes « désignant des domaines d'étude, des domaines particuliers, des professions et des spécialités ». Le RCIP recommande aux musées qui possèdent de vastes collections en sciences humaines d'utiliser l'AAT. La terminologie qui fait partie de la facette des disciplines de l'AAT peut être utilisée dans la zone Discipline de la base de données des sciences humaines d'Artefacts Canada.

    Aller à « Art & Architecture Thesaurus (AAT) Disciplines Hierarchy »

Terminologie sur les styles, périodes et les cultures

  • Art & Architecture Thesaurus (AAT) Styles and Periods Facet

    Créé par le J. Paul Getty Trust, l’AAT est un thésaurus de termes employés pour le catalogage et l'indexation dans les domaines des arts, de l'architecture, des artéfacts et des archives. La facette des styles et des périodes de l'AAT comprend « des styles des périodes chronologiques, des nationalités et des cultures ». Le RCIP recommande aux musées qui possèdent de vastes collections en sciences humaines d'utiliser l'AAT. La terminologie qui fait partie de la facette des styles et des périodes de l'AAT peut être utilisée dans les zones École/style et Période de la base de données en sciences humaines d'Artefacts Canada.

    Aller à « Art & Architecture Thesaurus (AAT) Styles and Periods Facet »

Terminologie des noms de lieu

  • Thesaurus of Geographic Names (TGN)

    Créé par le J. Paul Getty Trust, le TGN est « un vocabulaire structuré comprenant des « noms de lieux, ainsi que d'autres renseignements à leurs sujets. Le TGN porte sur toutes les entités administratives (les villes, les pays, etc.) et contient les noms de caractéristiques physiques (montagnes, rivières, etc.). Il comprend aussi les noms de lieux historiques et de lieux actuels, ainsi que des coordonnées géographiques. Les termes dans le TGN sont en plusieurs langues, mais l'interface n'est offerte qu'en anglais.

    Aller à « Thesaurus of Geographic Names (TGN) »

  • Base de données toponymiques du Canada (BDTC)

    Gérée par Ressources naturelles Canada, la Base de données toponymiques du Canada contient les noms des entités géographiques du Canada, dont les lieux habités, les régions administratives et les entités hydrographiques ou de terrain (par exemple, lacs, montagnes). Les musées peuvent s’en servir pour s’assurer d’avoir une utilisation cohérente des noms géographiques du Canada dans les bases de données sur leurs collections. La base de données est parfois plus précise que le Thesaurus of Geographic Names (TGN) pour ce qui est des noms géographiques du Canada, et les musées peuvent donc vouloir utiliser les deux en parallèle. Cette base de données est accessible en ligne et offerte en français et en anglais.

    Aller à « Base de données toponymiques du Canada (BDTC) »

Nom d'artistes

  • Artistes au Canada

    La banque de données Artistes au Canada, compilée et mise à jour par la Bibliothèque du Musée des beaux-arts du Canada, est un répertoire collectif bilingue qui indique les lieux où se trouvent les dossiers documentaires sur les artistes canadiens. Des bibliothèques et des musées d'art canadiens ont fourni des renseignements biographiques et leurs listes de dossiers pour créer cet index qui contient de l'information sur plus de 55 000 artistes. Chaque enregistrement contient des données biographiques sur l'artiste, les techniques utilisées par l'artiste, les variantes de son nom et l'emplacement des dossiers. Cette banque de données est offerte en français et en anglais.

    Aller à « Artistes au Canada »

  • Union List of Artist Names (ULAN)

    Créée par le J. Paul Getty Trust, la liste ULAN est un vocabulaire structuré comprenant des noms d'artistes et de l'information sur ces artistes. Il peut s'agir de personnes ou de groupes de personnes qui travaillent en collaboration (personnes morales). Les artistes dont les noms figurent dans la liste ULAN participent généralement à la conception ou à la production d'œuvres d'art visuel ou d'architecture. La liste ULAN fournit des noms d'artistes de l'Antiquité jusqu'à nos jours et a une portée générale. Elle fournit des noms, des relations, des lieux (de naissance, de décès et d'activités), des dates importantes et des notes. La liste ULAN peut donner le nom habituel, en anglais et dans d'autres langues, dans l'ordre naturel ou inversé, ainsi que des surnoms. Il donne de nombreuses variantes des noms sans en indiquer une à privilégier. Les noms d'artistes sont en plusieurs langues, mais l'interface n'est offerte qu'en anglais.

    Aller à « Union List of Artist Names (ULAN) »

Règles de catalogage (normes de saisie des données)

La plupart des musées du Canada ont recours à des règles de saisie des données définies à l'échelle locale et reposant sur les règles de saisie qui se trouvent dans le Dictionnaire de données des sciences humaines du RCIP. Dans bon nombre de cas, les règles de saisie sont régies dans une certaine mesure par le système de gestion des collections qu’utilise le musée. Le Dictionnaire de données des sciences humaines du RCIP a été mis à jour en 2008 par un groupe de travail sur les normes du RCIP en vue de l'harmoniser aux normes internationales élaborées, en particulier la norme Cataloguing Cultural Objects.

  • Dictionnaires de données du RCIP

    Les dictionnaires de données des sciences humaines et des sciences naturelles du RCIP sont reconnus en tant qu'outils de référence pour la gestion de l'information sur les collections des musées. Un dictionnaire de données définit toutes les catégories ou tous les types d'information constituant une base de données. Les dictionnaires de données du RCIP ne constituent pas une structure de données à utiliser dans un système de gestion des collections, mais ils peuvent être employés comme base pour établir ce genre de structure. Des musées de toutes sortes peuvent s'en servir pour recenser leurs besoins en matière d'information et pour normaliser leur documentation. Chaque zone de données des dictionnaires de données du RCIP est décrite par une étiquette de zone, un code mnémonique et un nom. Les zones comprennent une définition, des règles d'introduction, des zones connexes, un type de données, des exemples, une discipline, des listes d'autorité, une source et d'autres renseignements. Les dictionnaires de données du RCIP sont employés comme norme commune pour les établissements canadiens qui versent des données sur les collections dans Artefacts Canada, comme ligne directrice pour les établissements qui élaborent ou modifient un système de gestion des collections et pour aider les catalogueurs à consigner l'information de façon cohérente ou pour aider les utilisateurs de bases de données d'information sur les collections dans le cadre de stratégies de recherche.

    Aller à « Dictionnaires de données du RCIP »

  • Cataloging Cultural Objects (CCO), A Guide to Describing Cultural Works and Their Images

    La norme CCO est destinée au catalogage des œuvres d'art, d'artéfacts culturels et de leurs substituts visuels. Le catalogage d'objets originaux pourrait nécessiter des lignes directrices spécialisées. La norme CCO permet de contrôler le choix des termes et définit l'ordre, la syntaxe et la forme des valeurs des données servant au catalogage des objets culturels. Elle peut être utilisée pour établir des règles de catalogage à l'interne. La norme CCO met l'accent sur les métadonnées descriptives et exclut les métadonnées administratives et techniques. Des vocabulaires contrôlés et des thésaurus sont recommandés. Il s'agit d'un « manuel servant à décrire, à documenter et à cataloguer des biens culturels et leurs substituts visuels. La norme CCO met l'accent sur l'art et l'architecture, incluant notamment les peintures, les sculptures, les gravures, les manuscrits, les photographies, les ouvrages construits, les installations et d'autres médias visuels. Elle porte sur de nombreux autres types de biens culturels, y compris les sites archéologiques, les artéfacts et les objets fonctionnels du domaine de la culture matérielle ». En 2008, le CCO Assessment Working Group du RCIP (un des groupes de travail se penchant sur les normes du RCIP) a mené à bien un projet pour évaluer l'utilisation de la norme CCO dans les musées canadiens. Après avoir examiné la portée de l'utilisation de la norme CCO dans leurs propres institutions, élaboré un échantillon d'enregistrements et suivi les règles du CCO pour cataloguer une nouvelle collection, le groupe de travail a recommandé l'emploi de la norme CCO dans les musées canadiens qui possèdent des collections en sciences humaines. Le RCIP a ajouté les règles CCO aux principales zones de son Dictionnaire de données des sciences humaines. La norme CCO constitue un projet de la Visual Resources Association (VRA). La norme CCO est offerte en anglais seulement.

    Aller à « Cataloging Cultural Objects (CCO), A Guide to Describing Cultural Works and Their Images »

  • Comment documenter vos collections? Le guide de documentation du Réseau Info-Muse

    Le système documentaire du Réseau Info-Muse s'appuie sur une pratique muséale québécoise et canadienne. Il est le fruit d'une collaboration étroite avec des organismes et des institutions muséales du Québec et du Canada, ainsi qu'avec de nombreux spécialistes qui participent aux différents comités de validation scientifique des outils conçus par le Réseau. Ainsi, les normes établies par le RCIP depuis les années 1970 ont fourni une base importante pour l'élaboration du système, s'inscrivant donc dans le prolongement des principales normes nationales et internationales de documentation des collections muséales.

    Aller à « Comment documenter vos collections? Le guide de documentation du Réseau Info-Muse »

  • Comment gérer vos collections? Le guide de gestion du Réseau Info-Muse – Deuxième édition

    Ce guide, élaboré par le Réseau Info-Muse de la Société des musées québécois (SMQ), décrit des processus, tels l'acquisition, les emprunts et les prêts et l'aliénation, ainsi que les champs de données requis pour documenter ces processus. Il énumère, entre autres, les zones à utiliser pour la documentation de reproductions photographiques, d'images numériques et des droits. Ce document n'est offert qu'en français et est actuellement épuisé. Par contre, il se peut que vous en trouviez un exemplaire dans une bibliothèque ou une librairie.

    Aller à « Comment gérer vos collections? Le guide de gestion du Réseau Info-Muse – Deuxième édition »

Règles de procédures

  • Spectrum

    Créée par Collections Trust, la norme Spectrum est un guide « des pratiques exemplaires en matière de documentation muséale, élaboré en collaboration avec le milieu muséal. Elle comprend des procédures de documentation des objets et des activités qui s'y rapportent. Elle indique aussi comment identifier et décrire l'information qu'il faut enregistrer pour documenter ces activités. » Elle constitue donc à la fois une norme relative aux métadonnées pour la documentation des collections de musées et une norme procédurale. La norme Spectrum contient des renseignements sur la norme minimale de documentation muséologique au Royaume-Uni. Spectrum est une norme reconnue à l'échelle internationale et de plus en plus employée pour les échanges internationaux de données muséales. Une DTD XML fondée sur la norme Spectrum sert de format d'échange indépendant du système pour les données muséales. Le RCIP a collaboré avec Collections Trust afin d’offrir cette norme en français. Offerte en anglais, en français et dans quelques autres langues.

    Aller à « Spectrum »

  • Gestion des biens numériques Spectrum

    Proposition d'une méthodologie qui permettrait d'intégrer la gestion des biens numériques (GBN) aux fonctions de conservation et de gestion existantes de l'organisme, l'objectif étant de veiller à ce qu'elles soient largement adoptées et maintenues à titre d'élément de pratique fondamental. Le document fournit de l'information et des conseils sur l'élaboration d'une stratégie en matière de gestion des biens numériques (stratégie en matière de GBN), les politiques en matière de GBN correspondantes, la mise en œuvre d'un système de gestion des biens numériques (SGBN) et l'intégration du processus de gestion des biens numériques (flux des travaux de la GBN), en même temps que les processus de gestion des collections Spectrum existants."

    Aller à « Gestion des biens numériques Spectrum »

Format alternatif

Guide du RCIP sur les normes pour les musées (PDF, 573 Ko)

Coordonnées pour cette page Web

Ce document est publié par le Réseau canadien d'information sur le patrimoine (RCIP). Pour fournir des commentaires ou des questions à ce sujet, veuillez communiquer directement avec le RCIP. Pour trouver d'autres ressources en ligne destinées aux professionnels de musées, visitez la page d'accueil du RCIP ou la page Muséologie et conservation sur Canada.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :