Introduction

La gestion de l'information sur les collections des musées fait appel à différents types de normes. Qu'il s'agisse de normes techniques précises ou de lignes directrices générales, ces normes permettent d'indexer, de classer, d'extraire et d'échanger les données des musées d'une manière efficace et cohérente, dans un contexte de système automatisé ou manuel.

Les musées font souvent appel à des normes sur les métadonnées (aussi appelées « normes sur la structure des données »), ce qui les aide :

  • à définir les types d'information à enregistrer dans leurs bases de données (ou catalogues sur fiches);
  • à structurer cette information (les relations entre les différents types d'information).

En respectant ces données (ou en établissant une correspondance avec elles), les musées peuvent déplacer leurs données d'un système informatique à un autre ou les échanger avec d'autres organismes.

Les musées peuvent faire appel à des règles de catalogage (normes de saisie des données) et à des normes sur le vocabulaire (normes terminologiques), qui comprennent les systèmes de classification et des vocabulaires contrôlés, pour obtenir un catalogage cohérent (format de date unique, orthographe des noms d'artistes, par exemple).

  • Les règles de catalogage (normes de saisie des données) déterminent les modalités de saisie des données dans les zones (règles de syntaxe, etc.).
  • Les normes sur le vocabulaire (normes terminologiques) (comme les systèmes de classification, les thésaurus et les listes d'autorité) déterminent les termes employés dans les zones. Elles peuvent aider les catalogueurs à choisir le terme le plus approprié pour décrire un objet et à employer ce terme avec constance.

Que la gestion des collections soit informatisée ou non, la cohérence du catalogage rend l'extraction de données plus facile et précise. Par exemple, un chercheur peut consulter un fichier d'autorité (aussi appelé « liste d'autorité ») ou un thésaurus pour connaître les meilleurs termes à employer dans la recherche (y compris des termes spécifiques, des synonymes ou des termes dans d'autres langues) afin de trouver tous les enregistrements pertinents. Si le thésaurus est intégré au moteur de recherche, les termes spécifiques, les synonymes et les termes dans d'autres langues peuvent être automatiquement inclus dans une recherche informatisée de données muséologiques.

Les normes sur l'échange de données (normes de formats de données) servent à l'échange de données informatisées sur les collections d'un musée. À titre d'exemple, certains systèmes commerciaux de gestion des collections se conforment à des normes établies pour l'importationet l'exportation de données, de sorte que les musées peuvent échanger leurs données plus facilement.

Les musées exploitent à de nombreuses fins les données sur leurs collections (catalogues d'exposition, accès Web pour le public, recherches en conservation, etc.). Ils peuvent également vouloir échanger leurs données de manière automatisée avec d'autres musées, des services d'archives et des bibliothèques. Une telle interopérabilité entre systèmes requiert une utilisation coordonnée des normes. Les normes permettent les échanges de données entre catalogueurs et chercheurs, entre organismes ainsi qu'entre systèmes informatiques.

Format alternatif

Guide du RCIP sur les normes pour les musées (PDF, 573 Ko)

Coordonnées pour cette page Web

Ce document est publié par le Réseau canadien d'information sur le patrimoine (RCIP). Pour fournir des commentaires ou des questions à ce sujet, veuillez communiquer directement avec le RCIP. Pour trouver d'autres ressources en ligne destinées aux professionnels de musées, visitez la page d'accueil du RCIP ou la page Muséologie et conservation sur Canada.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :