Les gouvernements du Canada et du Nouveau Brunswick signent un accord en vue d’améliorer les services de santé

Communiqué de presse

Le Nouveau Brunswick est la première province à signer un accord bilatéral sur le financement et la reddition de comptes dans les domaines des soins domiciliaires et communautaires, des services de santé mentale et des soins pour la consommation problématique de substances. 

Le 15 décembre 2017 - Santé Canada - Fredericton (Nouveau Brunswick)

Le système de soins de santé public est une source de fierté à travers le pays. Notre gouvernement collabore avec les provinces et les territoires afin de renforcer le système de soins de santé et de s’adapter aux besoins en évolution des Canadiens. 

Aujourd’hui, les gouvernements du Canada et du Nouveau Brunswick ont signé un accord bilatéral sur la façon dont le Nouveau Brunswick prévoit investir près de 104 millions de dollars en financement fédéral ciblé en vue d’améliorer l’accès aux soins à domicile et dans la collectivité, ainsi qu’aux services de santé mentale et aux soins pour la consommation problématique de substances. L’accord couvre les cinq premières années de l’engagement de financement fédéral de 10 ans, totalisant environ 230 millions de dollars. Cet accord historique, fondé sur les priorités communes en matière de santé, représente un virage dans la façon dont les gouvernements fédéral et provinciaux travaillent de concert à l’avancement des priorités communes, avec des indicateurs et des mécanismes de reddition de comptes en matière de soins de santé.

Le budget de 2017 comprend un engagement à verser la somme de 11 milliards de dollars sur 10 ans en financement fédéral aux provinces et aux territoires en vue de permettre aux Canadiens d’accéder plus facilement aux soins domiciliaires et communautaires, aux services de santé mentale et aux soins pour la consommation problématique de substances. Le Nouveau Brunswick est la première province à signer avec le gouvernement fédéral un accord exposant les modalités des investissements dans ces domaines.

Cet accord soutiendra les priorités de la province indiquées dans le Plan pour les familles du Nouveau Brunswick, qui vise à aider les Néo Brunswickois à mener une vie indépendante, saine et productive. Il suit également les objectifs et les priorités pancanadiennes indiqués dans l’énoncé de principes communs sur les priorités partagées en santé adopté par le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires* en août 2017

L’énoncé de principes communs vise à améliorer l’accès des Canadiens aux soins domiciliaires et communautaires, aux services de santé mentale et aux soins pour la consommation problématique de substances, ainsi qu’à des soins à domicile et dans la collectivité. Il présente un ensemble de domaines d’action prioritaires fondé sur un engagement à l’égard de la collaboration, de l’innovation et de la reddition de comptes aux Canadiens. 

Le gouvernement fédéral conclura des accords bilatéraux avec d’autres provinces et territoires au cours des prochains mois. Les accords bilatéraux démontrent l’engagement des gouvernements vis à vis des processus ouverts, transparents et responsables. Les Canadiens constateront la façon dont les fonds fédéraux destinés aux services en santé mentale et aux soins pour la consommation problématique de substances, ainsi qu’aux soins à domicile et dans la collectivité, seront investis dans chacune des provinces et chacun des territoires. Cet accord sera renouvelé en 2011 2022 pour les cinq années restantes de l’engagement de 10 ans.

* Le gouvernement fédéral a convenu d’un accord asymétrique avec le Québec, qui est distinct de l’énoncé de principes communs.

Citations

« Comme Néo Brunswickoise, je suis ravie d’avoir conclu ce premier accord dans ma province d’origine. L’accord décrira la façon dont on investira les fonds destinés aux services de santé mentale, aux soins pour la consommation problématique de substances ainsi qu’aux soins domiciliaires et communautaires et dont on rendra compte de ces fonds au cours des prochaines années. Ces investissements se feront réellement sentir sur la santé et le bien être des Néo Brunswickois et leurs familles. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« La signature de cet accord bilatéral nous permet d’améliorer la qualité de vie des Néo Brunswickois en augmentant l’accès aux soins domiciliaires et communautaires, aux services de santé mentale et aux soins pour la consommation problématique de substances dans notre province. »

Benoît Bourque 
Ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé 
613 957-0200

Relations avec les médias 
Santé Canada
613-957-2983

Bruce Macfarlane
Communications
Le gouvernement du Nouveau-Brunswick - Ministère de la Santé
506-444-4583


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :