Message de la ministre de la Santé - Semaine nationale sans fumée, du 21 au 27 janvier 2018

Déclarations

Nous soulignons aujourd’hui la Semaine nationale sans fumée. À titre de ministre de la Santé, j’encourage tous les Canadiens qui fument à en profiter pour commencer à vivre sans fumée. Je vous recommande d’envisager de vous joindre aux milliers d’autres personnes qui font leurs premiers pas en vue de devenir des non-fumeurs.

Il est difficile d’arrêter de fumer, mais vous n’avez pas besoin de le faire par vous-même. Il existe des services et des mesures de soutien pour vous aider à arrêter de fumer. Les spécialistes formés de la ligne pancanadienne sans frais d’aide au renoncement peuvent vous aider à créer un plan pour arrêter de fumer, répondre à vos questions et vous aiguiller vers des programmes et des services offerts dans votre collectivité. Ils peuvent même vous fournir de l’information sur comment obtenir des médicaments pour arrêter de fumer qui peuvent soulager les possibles symptômes de sevrage.

Vous pouvez joindre ces spécialistes au 1-866-JARRETE (1-866-527-7383) ou en ligne, ou vous pouvez parler à votre médecin. J’encourage aussi les Canadiens à consulter Je te laisse, une campagne unique qui cible les jeunes adultes en vue de les aider à arrêter de fumer et à vivre sans fumée.

Nous continuons de prendre des mesures pour réduire davantage les taux de tabagisme.

Nous savons que le tabagisme nuit à la santé de la population canadienne. Il vient au premier rang des causes de mort prématurée et de maladies évitables au Canada; 45 000 Canadiens meurent d’une maladie liée au tabac chaque année. Nous savons aussi que la vaste majorité des fumeurs ont commencé à fumer alors qu’ils étaient adolescents ou jeunes adultes. Au Canada, 82 % des fumeurs quotidiens adultes actuels avaient fumé leur première cigarette avant l’âge de 18 ans. En 2015 seulement, 115 000 Canadiens ont commencé à fumer des cigarettes tous les jours.

C’est pourquoi nous continuons de prendre des mesures pour réduire encore les taux de tabagisme et protéger les jeunes contre la dépendance à la nicotine et contre les mesures d’incitation à fumer au moyen de diverses initiatives, dont l’interdiction de l’ajout de menthol dans les cigarettes, les feuilles d’enveloppe et la majorité des cigares, ainsi que les mesures proposées dans le projet de loi S-5. Ces mesures consistent, entre autres, à procéder à la mise en œuvre d’emballages neutres et uniformes pour les produits du tabac, à limiter l’accès aux produits de vapotage aux personnes de 18 ans et plus ainsi qu’à restreindre la publicité d’arômes attrayants pour les jeunes (p. ex. bonbons, boissons gazeuses) dans les produits de vapotage.

Nous poursuivons nos travaux pour moderniser l’actuelle Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme tout en tenant compte des commentaires reçus lors du Forum national sur l’avenir de la lutte contre le tabagisme et des consultations publiques. J’ai hâte de poursuivre notre travail avec les provinces, les territoires, les Autochtones et tous les Canadiens en vue de tracer une nouvelle voie pour la lutte antitabac alors que nous jetons les bases pour réduire le taux de tabagisme à moins de 5 % d’ici 2035.

Travaillons ensemble pour créer un Canada sans fumée.

L’honorable Ginette Petitpas Taylor

Ministre de la Santé

Autres liens

Cesser de fumer dès aujourd’hui
Dites-nous comment le tabac a nui à votre santé
La vision pour un Canada en santé


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :