Santé Canada publie de nouvelles données sur la consommation de cannabis au Canada

Communiqué de presse

L’Enquête canadienne sur le cannabis de 2018 fournit un instantané des connaissances, des attitudes et des comportements des Canadiens en ce qui concerne le cannabis avant les modifications apportées à la législation

19 novembre 2018 Ottawa (Ontario) Santé Canada

L’ancienne approche à l’égard du cannabis ne fonctionnait pas. Elle permettait aux profits d’aller dans les poches des criminels et du crime organisé, sans réussir à garder le cannabis hors de la portée des jeunes Canadiens. Dans bien des cas, il était plus facile pour nos enfants d’acheter du cannabis que des cigarettes.

Pour s’attaquer à ces problèmes, le 17 octobre, le gouvernement du Canada a légalisé et strictement réglementé l’accès au cannabis. Afin de suivre les connaissances, les attitudes et les comportements des Canadiens à l’égard du cannabis, le gouvernement du Canada examine l’évolution de la consommation d’une année à l’autre. Des données normalisées et comparables sont requises pour évaluer les répercussions de la nouvelle loi portant sur le cannabis et pour élaborer des politiques et des programmes, dont des activités de sensibilisation du public.

De mai à juillet 2018, Santé Canada a sondé près de 13 000 Canadiens à propos de leurs connaissances, de leurs attitudes et de leurs comportements envers le cannabis, y compris l’usage de cette substance et leurs comportements de conduite après en avoir consommé. Les résultats de l’Enquête canadienne sur le cannabis de 2018 publiés aujourd’hui donnent un aperçu des opinions et des habitudes des Canadiens face au cannabis plusieurs mois avant l’entrée en vigueur de la Loi sur le cannabis, notamment :

  • la quantité de cannabis consommé et la fréquence d’utilisation,
  • leur source d’approvisionnement,
  • les formes de cannabis qu’ils consomment,
  • la mesure dans laquelle ils toléraient l’usage de cannabis,
  • leur opinion sur son potentiel d’accoutumance,
  • leur avis quant à la possibilité que le cannabis nuise à la capacité d’une personne de conduire un véhicule à moteur.

L’Enquête canadienne sur le cannabis bonifie la base de connaissances dont nous avons besoin pour mesurer et surveiller les répercussions des mesures législatives adoptées par le gouvernement relativement au cannabis. Elle vient aussi compléter les données recueillies précédemment sur la prévalence de la consommation de cannabis au sein de la population générale.

Les résultats de ces enquêtes appuient les efforts continus du gouvernement du Canada pour informer les Canadiens sur les faits entourant le cannabis et la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue afin de les aider à prendre des décisions éclairées concernant le cannabis.

L’Enquête a été conçue de manière à aller chercher un grand nombre de répondants qui consomment du cannabis afin d’obtenir des renseignements les plus détaillés possible sur la consommation de cannabis au Canada, notamment sur la fréquence et les méthodes de consommation. Ainsi, il est important de noter que l’Enquête canadienne sur le cannabis n’est pas une enquête menée auprès de la population générale et que ses résultats ne sont pas représentatifs de la population canadienne.

Citations

« L’Enquête canadienne sur le cannabis nous fournit de précieuses données pour suivre les répercussions de la légalisation et de la réglementation du cannabis et de la restriction de l’accès à ce dernier. Les renseignements sur les habitudes et les comportements des Canadiens concernant le cannabis confirment l’importance de la sensibilisation du public. »
L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Il est encourageant de constater qu’un plus grand nombre de Canadiens comprennent que la consommation de cannabis a d’importants effets sur la santé, notamment qu’elle nuit à la capacité de conduire. Parmi toutes les personnes sondées en 2018, 81 % ont dit que la consommation de cannabis avait un effet sur la conduite, comparativement à 75 % en 2017. Le gouvernement a adopté une approche de tolérance zéro à l’égard de la conduite avec facultés affaiblies. Les activités de sensibilisation du public feront en sorte que les Canadiens comprennent que la conduite avec les facultés affaiblies par le cannabis constitue une infraction criminelle. »
L’honorable Bill Blair
Ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé

« La sécurité publique est au premier plan de notre approche à l’égard du cannabis depuis le début. La conduite avec les facultés affaiblies est illégale depuis 1925, cependant, elle est à la hausse depuis plusieurs années. La conduite avec les facultés affaiblies par le cannabis ou toute autre drogue est dangereuse et constitue un acte criminel grave. L’Enquête canadienne sur le cannabis est un outil indispensable qui aide à comprendre l’opinion du public et qui peut également promouvoir une attitude d’usage responsable. Notre message est simple : si vous consommez du cannabis, ne conduisez pas. »
L’honorable Ralph Goodale
Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :