Le gouvernement du Canada annonce du financement pour aider les personnes souffrant de douleur chronique

Communiqué de presse

3 mars 2020 - Saskatoon (Saskatchewan) - Santé Canada

La douleur chronique est un grave problème de santé qui nuit à la santé physique et mentale d’un trop grand nombre de Canadiens. Le gouvernement du Canada est conscient de l’importance de veiller à ce que les personnes aux prises avec de la douleur aient accès aux soins et au soutien dont elles ont besoin.

C’est pourquoi Jim Carr, député et représentant spécial pour les Prairies, a annoncé aujourd’hui, au nom de l’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, un investissement de près de 3 millions de dollars en vue de rendre les soins et les services plus accessibles aux personnes souffrant de douleur chronique.

Par l’entremise du Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS) de Santé Canada, l’Université de la Saskatchewan recevra environ 1,7 million de dollars pour accroître l’accès aux services de traitement de la douleur chronique. Dans le cadre de ce projet, des pharmaciens recevront de la formation spécialisée qui leur permettra de travailler auprès de patients aux prises avec de la douleur chronique. Ces pharmaciens fourniront des conseils et du soutien en continu et veilleront à ce que les patients disposent des renseignements dont ils ont besoin pour utiliser leurs médicaments analgésiques en toute sécurité.

Par ailleurs, les autorités des services de la santé de l’Alberta (Alberta Health Services) recevront environ 1,2 million de dollars pour mettre en œuvre et évaluer des plans d’intervention contre la douleur et le trouble lié à l’utilisation d’opioïdes. Elles collaboreront avec le Collège des médecins de famille de l’Alberta et l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé pour améliorer la prestation des soins, notamment les pratiques de prescription des opioïdes.

Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir des programmes et des initiatives qui visent à prévenir, à traiter et à réduire les méfaits associés à la consommation de substances. Ce financement offrira aux Canadiens et aux professionnels de la santé des outils, de la formation et des stratégies liées à la gestion des douleurs chroniques.

Citations

« Tous ceux qui souffrent de douleur chronique savent à quel point elle peut perturber leur vie au quotidien. La douleur persistante peut empêcher d’aller à l’école ou au travail. Elle peut rendre difficile la participation aux activités quotidiennes avec les amis et la famille. C’est pour ces raisons que le gouvernement est résolu à aider les Canadiens aux prises avec de la douleur chronique. Qu’il soit utilisé pour mettre au point des stratégies de gestion de la douleur chronique ou des outils d’information sur les opioïdes, ce financement aidera des millions de Canadiens souffrant de douleur chronique. »

L’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

« Cette approche novatrice dans laquelle des pharmaciens, en consultation avec des médecins, aident des patients à utiliser les médicaments analgésiques en toute sécurité, viendra réduire les obstacles à l’accès aux soins pour les personnes aux prises avec de la douleur chronique. Cette nouvelle façon de travailler ensemble entre professionnels de la santé, pertinente partout au pays, garantira une gestion de la douleur à la fois efficace et accessible. »

Jane Alcorn (Ph. D.)
Doyenne, Collège de pharmacie et de nutrition, Université de la Saskatchewan

« En créant une approche provinciale normalisée fondée sur des données probantes pour la gestion de la douleur et la prescription d’opioïdes, ce projet, intitulé Opioid Care Pathways: Knowledge Translation Learning Collaboratives, sauvera des vies et améliorera la qualité de vie de la population albertaine. Les plans d’intervention seront créés et examinés de façon concertée par un groupe multipartite (comprenant des médecins, des fournisseurs de soins, du personnel opérationnel, des patients et des membres de leurs familles) pour veiller à ce que cela réponde aux besoins de la population albertaine de manière significative et pertinente. La collaboration est essentielle à la réussite de ce projet. »

Tracy Wasylak
Agente de programme principale, réseaux cliniques stratégiques de l’Alberta

Faits en bref

  • Une douleur qui dure au moins trois mois et qui est associée à une grande détresse psychologique et une incapacité fonctionnelle importante est considérée comme une douleur chronique par définition. La douleur chronique est un dysfonctionnement des voies du système nerveux qui transmettent les signaux de la douleur. La douleur peut d’abord faire son apparition en tant que symptôme d’une blessure ou d’un autre problème de santé, mais elle peut aussi survenir en l’absence de maladie ou de blessure sous-jacente.

  • La douleur chronique touche de façon disproportionnée certains groupes de Canadiens, comme les femmes, les personnes âgées, les anciens combattants et les Autochtones.

  • En plus de la création du Groupe de travail canadien sur la douleur, une somme dépassant les 88 millions de dollars a été investie dans la recherche sur la douleur par l’intermédiaire des Instituts de recherche en santé du Canada.

  • Le Groupe de travail canadien sur la douleur est un organisme consultatif externe qui aide le gouvernement du Canada à mieux comprendre les besoins des Canadiens aux prises avec de la douleur chronique et à mieux y répondre. Au moyen d’une consultation en ligne, qui prendra fin le 17 avril 2020, il sollicite actuellement l’avis de tous les Canadiens afin d’améliorer notre compréhension de la douleur et la façon dont nous la prévenons et la gérons au Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

Cole Davidson
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
Hc.media.sc @canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :