Le gouvernement du Canada commence une consultation pour veiller à la continuité des sites et services de consommation supervisée au Canada

Communiqué de presse

20 août 2020 -  Ottawa, Ontario - Santé Canada

Les sites et services de consommation supervisée font partie intégrante de la réponse du gouvernement du Canada à la crise des surdoses d’opioïdes. Depuis 2017, les sites de consommation supervisée du Canada ont reçu près de 2,2 millions de visites, neutralisé près de 17 400 surdoses sans qu’il y ait eu un seul décès sur un site, et ont procédé à environ 84 400 aiguillages vers les services sociaux et de santé.

Cependant, la crise des surdoses d’opioïdes continue d’être une des crises de santé publique les plus graves de l’histoire récente du Canada. Dans de nombreuses collectivités, elle a été amplifiée par l’éclosion de la COVID‑19. Le 15 août 2020, Santé Canada a lancé un processus de consultation de 60 jours sur les sites et services de consommation supervisée pour cerner ce qui fonctionne bien et ce qui doit être amélioré.

La consultation permettra au gouvernement du Canada de recueillir des commentaires du public canadien, des exploitants de sites de consommation supervisée, des travailleurs de santé de première ligne, des personnes qui utilisent les sites, des personnes ayant une expérience vécue passée ou présente et des autres parties prenantes. Toute personne intéressée à participer peut faire part de ses commentaires jusqu’au 14 octobre 2020.

Citations

« Les faits nous montrent que les sites et services de consommation supervisée aident à sauver des vies et peuvent permettre aux consommateurs de drogues d’accéder à des services sociaux et de santé et à des traitements. Comme nous voyons l’épidémie de COVID-19 aggraver la situation des Canadiens aux prises avec des troubles liés à la consommation de substances, il est plus important que jamais de veiller à ce qu’un soutien soit disponible. Les commentaires que nous recueillons auprès des collectivités de tout le Canada nous aideront à mieux comprendre comment nous pouvons continuer à aider les Canadiens et à sauver des vies. »

L’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

Faits en bref

  • Entre janvier 2016 et décembre 2019, plus de 15 000 Canadiens sont décédés des suites d’une surdose liée aux opioïdes.

  • Au Canada, la possession non autorisée de substances contrôlées est interdite en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances. Par conséquent, pour exploiter un site de consommation supervisée à des fins médicales au Canada, une exemption de Santé Canada en vertu de l’article 56.1 de la Loi est nécessaire. Depuis le 1er janvier 2016, le nombre de sites de consommation supervisée en activité au Canada est passé de 1 à 38.

  • Les mesures prises à ce jour par le gouvernement du Canada visaient principalement à faire progresser une approche de santé publique face à la consommation de substances et à accroître l’accessibilité des services de santé et sociaux essentiels pour les personnes qui consomment des drogues. Ces mesures comprennent le soutien de la Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose, les programmes de financement comme les tribunaux de traitement de la toxicomanie pour les personnes dont la consommation de substances contribue à leurs infractions, l’amélioration de l’accès aux services de réduction des méfaits comme les sites de consommation supervisée, l’amélioration de l’accès aux médicaments de qualité pharmaceutique (aussi appelé l’approvisionnement sécuritaire) et l’élargissement de la gamme de traitements offerts.

Liens connexes

Personnes-ressources

Cole Davidson
Bureau de l’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements généraux :
613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :