Déclaration de la ministre de la Santé au sujet des recommandations du Groupe d’experts sur la consommation de substances

Déclaration

Le 13 août 2021 | Ottawa (Ontario) | Santé Canada

La pandémie de COVID-19 a exacerbé la crise des surdoses qui sévit en ce moment, et les plus récentes données nationales et projections de modélisation concernant les décès par surdose d'opioïdes montrent les répercussions de cette crise de santé publique sur les collectivités de tout le pays.

Trop de Canadiens ont perdu la vie des suites d'une surdose d'opioïdes, et tous les ordres de gouvernement doivent en faire plus pour protéger les personnes qui consomment ces substances. Nous devons redoubler d'efforts pour sauver des vies, réduire les méfaits et répondre aux besoins de ces personnes. Dans cette optique, nous appliquons une démarche axée sur la compassion et la santé publique pour aider les consommateurs de substances à mener une vie moins risquée et plus saine.

À l'échelon fédéral, nous étudions toutes les options pour combattre la crise des surdoses en vue de sauver des vies. J'ai demandé cette année à des experts de divers horizons, notamment des domaines de la santé, de la justice et de la sécurité publique et des milieux universitaires et associatifs, ainsi qu'à des personnes ayant une expérience concrète, de travailler de concert au sein du Groupe d'experts sur la consommation de substances.

Le Groupe d'experts a présenté deux rapports fondés sur ses avis d'experts indépendants : Recommandations de solutions de rechange aux sanctions pénales pour possession simple de substances contrôlées et Recommandations relatives à la politique du gouvernement du Canada en matière de drogues, telle qu'elle est énoncée dans le projet de Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances (SCDAS).

Je tiens à remercier les membres du Groupe d'experts pour leur formidable dévouement et leur travail acharné lors de l'élaboration de ces recommandations, que nous sommes en train d'examiner. Nous nous appuierons sur leurs conclusions pour définir les prochaines étapes de la politique en matière de drogues.

La consommation de substances est un problème de santé. Ce n'est ni une question morale ni une question de justice pénale. Les personnes qui prennent de la drogue méritent notre compassion et notre soutien. Nous devons continuer à chercher des moyens de soustraire les consommateurs de drogues au système de justice pénale et de les orienter vers des services sociaux et de santé, tels que les sites de consommation supervisée et les services de traitement de la toxicomanie.

La crise des surdoses est complexe, et ses répercussions varient d'une collectivité à l'autre. Nous poursuivons notre collaboration avec toutes les administrations et les collectivités pour appuyer des initiatives adaptées à leurs besoins, et ainsi faire la différence dans la vie des Canadiens.

L'honorable Patty Hajdu, C.P., députée

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de l'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
media@hc-sc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :