Le gouvernement du Canada et l’Île-du-Prince-Édouard accélèrent la cadence des travaux de mise en place d’un régime d’assurance-médicaments

Communiqué de presse

Le 11 août 2021 | Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) | Santé Canada

Aucun Canadien ne devrait avoir à choisir entre acheter de la nourriture ou payer les médicaments d'ordonnance dont il a besoin. En effet, des sondages préalablement effectués démontrent qu'un ménage sur cinq rapporte qu'un de ses membres n'a pas pris, au cours de la dernière année, un médicament qui lui a été prescrit parce que celui-ci coûtait trop cher.

C'est pour cette raison que l'honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé du Canada, et l'honorable Ernie Hudson, ministre de la Santé et du Mieux-être de l'Île-du-Prince-Édouard, ont annoncé aujourd'hui la signature de la première entente visant à accélérer la mise en place d'un régime national et universel d'assurance-médicaments. Cette entente prévoit un financement fédéral de 35 millions de dollars versés sur quatre ans à l'Île-du-Prince-Édouard pour lui permettre d'ajouter de nouveaux médicaments à sa liste des médicaments assurés et de réduire le montant que doivent débourser ses résidents pour les médicaments couverts par les régimes publics existants.

L'Île-du-Prince-Édouard a actuellement en place plus de 25 régimes publics d'assurance-médicaments, mais la liste des médicaments couverts par ces régimes est moins complète que celles des autres provinces de l'Atlantique, voire du reste du Canada. Les Prince-Édouardiens sont également obligés de payer des quotes-parts et des franchises parmi les plus élevées au Canada pour les médicaments couverts par leurs régimes. Grâce à l'entente annoncée aujourd'hui, les personnes les plus vulnérables, telles que les résidents sans assurance, les personnes âgées et les familles devant assumer des coûts élevés en médicaments, bénéficieront d'un meilleur accès à ceux-ci et d'une réduction ou d'une suppression de la quote-part pour certains produits.

Le gouvernement du Canada prendra en compte des leçons préliminaires tirées des efforts de l'Î.-P.-É. pour guider son travail en cours sur la progression du régime national et universel d'assurance-médicaments. De plus, cette entente donne suite aux travaux en cours dont le but est d'élaborer une stratégie nationale visant les médicaments pour le traitement des maladies rares.

Citations

« Cette première entente qui vient jeter les bases du régime d'assurance-médicaments permettra d'améliorer l'accès des résidents de l'Île-du-Prince-Édouard aux médicaments d'ordonnance dont ils ont besoin et d'en réduire le coût. De plus, elle fera fond sur les travaux en cours visant à rendre les médicaments plus accessibles pour les personnes atteintes de maladies rares. Nous poursuivrons notre collaboration avec les autres provinces et territoires et appliquerons les leçons tirées de cette initiative pour créer, et mettre en œuvre un régime national et universel d'assurance-médicaments. »

L'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

« De nombreux Prince-Édouardiens doivent actuellement faire face à des défis pour accéder à des médicaments essentiels abordables et dont ils ont besoin pour améliorer leur santé. Ce partenariat est une première étape cruciale pour donner accès à un régime plus abordable d'assurance-médicaments aux Prince-Édouardiens. »

L'honorable Ernie Hudson
Ministre de la Santé et du Mieux-être, gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard

« Les médicaments d'ordonnance coûtent trop cher pour un trop grand nombre de Prince-Édouardiens, et il est crucial que nous agissions pour faire changer les choses. Notre gouvernement et celui de l'Î.-P.-É. avons la même priorité : veiller à ce que tout un chacun ait accès aux médicaments dont il a besoin. Je suis heureux que nous puissions travailler de concert à la réduction des coûts pour les résidents de l'Île. »

L'honorable Lawrence MacAulay
Ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale

Faits en bref

  • Grâce à cette entente, l'Île-du-Prince-Édouard recevra 35 millions de dollars sur quatre ans (à compter de 2021-2022) en financement fédéral pour améliorer l'accès aux médicaments d'ordonnance et à rendre ceux-ci plus abordables.
  • Ce financement est un complément aux mesures concrètes que le gouvernement prend en vue de la mise en place d'un régime national et universel d'assurance-médicaments. Ces mesures qui sont précisées dans le Budget 2021 et l'Énoncé économique de l'automne de 2020.

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de l'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
media@hc-sc.gc.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :