Sommaire des affiliations et des intérêts : Groupe de travail canadien sur la douleur

Conformément à la Politique de Santé Canada sur les organismes consultatifs externes (2011), tous les membres ont été appelés à divulguer leurs affiliations et leurs intérêts liés au mandat du Groupe de travail canadien sur la douleur.

Avant chaque réunion, les coprésidents et le secrétaire administratif étudieront les déclarations des membres à la lumière des divers points inscrits à l’ordre du jour. À la suite de cet examen, ils décideront, si nécessaire, de limiter partiellement ou entièrement la participation d’un membre à la réunion et l’aviseront de leur décision.

En outre, dès qu’un membre reçoit l’ordre du jour d’une réunion, il doit examiner ses affiliations et intérêts en fonction des points à l’ordre du jour et aviser les coprésidents et le secrétariat s’il estime que ceux-ci pourraient porter atteinte à l’intégrité et à l’impartialité de sa participation.

Des résumés sont fournis pour chaque membre du Groupe de travail en fonction des questions suivantes.

  1. Intérêts financiers directs

    Avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, ou un enfant mineur à votre charge, un intérêt financier direct (y compris l’emploi actuel, des investissements dans des sociétés, des partenariats, des actions, des redevances, des coentreprises, des fiducies, des biens immobiliers, des valeurs, du capital social ou des obligations) à l’égard des industries du cannabis réglementé, des produits thérapeutiques ou des instruments médicaux, ou de toute autre industrie du secteur privé ayant des intérêts relatifs à la gestion de la douleur?

  2. Intérêts financiers indirects
    1. Dans les cinq dernières années, avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, reçu des paiements pour du travail accompli ou en cours, ou un soutien financier, de la part d’une organisation du secteur privé ayant un intérêt dans le mandat de l’organisme consultatif? Cela comprend les emplois passés, les contrats ou consultations, l’appui à la recherche, les subventions pour études personnelles, les contributions, les bourses, les commandites et les honoraires pour des engagements à titre d’enseignant, de conférencier ou de rédacteur.
    2. Dans les cinq dernières années, avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, reçu des matériaux, des produits à prix réduit, des cadeaux ou d’autres avantages, ou participé à des conférences ou à des réunions pour lesquelles les frais de déplacement et d’hébergement étaient défrayés, en tout ou en partie, par une organisation du secteur privé ayant un intérêt dans le mandat de l’organisme consultatif? 
    3. Dans les cinq dernières années, les organisations pour lesquelles vous ou votre conjoint ou partenaire travaillez actuellement ou participez au processus décisionnel interne (c’est-à-dire à titre de membre du conseil ou de directeur exécutif ou non exécutif) ont-elles reçu des subventions ou toute autre forme de financement de la part d’une organisation du secteur privé ayant un intérêt dans le mandat de l’organisme consultatif?
  3. Intérêts intellectuels
    1. Dans les cinq dernières années, avez-vous formulé des opinions ou des conseils officiels à l’intention de l’industrie, d’un gouvernement canadien (fédéral, provincial ou administration municipale), d’un gouvernement étranger ou d’une organisation non gouvernementale, sur une question liée au mandat de l’organisme consultatif? Cela comprend le fait de témoigner à titre d’expert ou d’agir comme témoin (à temps partiel ou à temps plein), de participer à un organisme consultatif, etc.
    2. Avez-vous déjà fait une déclaration publique (discours, lobbying, etc.) ou déclaré un point de vue publiquement (y compris dans des documents scientifiques, des articles, des revues, d’autres publications ou sur des sites Web) sur une question liée au mandat de l’organisme consultatif?
    3. Avez-vous actuellement des affiliations professionnelles ou à titre de bénévole (membre de sociétés professionnelles ou scientifiques, d’associations commerciales, des groupes de lobbying, d’intérêt public ou de revendication) qui peuvent avoir un intérêt dans le mandat et le travail de l’organisme consultatif?
  4. Autres

    Autres affiliations et intérêts ou circonstances éventuelles qui pourraient donner à un membre du public bien informé une appréhension ou des motifs raisonnables de préoccupation concernant l’intégrité et l’objectivité de votre participation à l’organisme consultatif.

Résumé des affiliations et des intérêts
Nom
Province
Secteur, expertise et expérience indiqués Résumé des réponses
Intérêts financiers directs Intérêts financiers indirects Intérêts intellectuels Autres

Dre Fiona Campbell

Coprésidente

Ontario

Anesthésiologie, spécialiste de la douleur, chercheuse

1. Non

2a. Non

2b. Non

2c. Oui

3a. Oui

3b. Oui

3c. Oui

4. Non

Commentaires :

  • Présidente de la Société canadienne de la douleur (SCD). La SCD reçoit, à titre d’entité sans lien de dépendance, un financement de l’industrie pharmaceutique.
  • Coprésidente, Réseau consultatif ontarien sur la douleur chronique en pédiatrie auprès du ministère ontarien de la Santé et des Soins de longue durée
  • Présidente, comité consultatif, Pain Society of Alberta
  • Réclamé publiquement une stratégie canadienne sur la douleur et un organisme de coordination national.
  • Membre, Groupe d’intervention d’urgence face aux opioïdes, ministère de la Santé et des soins de longue durée, Ontario
  • Membre, Réseau de douleur chronique, Stratégie de recherche axée sur le patient des IRSC

Maria Hudspith

Coprésidente

Colombie-Britannique

Défense des intérêts et sensibilisation en matière de douleur chronique, chercheuse

1. Non

2a. Non

2b. Non

2c. Oui

3a. Oui

3b. Oui

3c. Oui

4. Non

Commentaires :

Membre du comité exécutif et du comité directeur du réseau de douleur chronique (RDC) de la stratégie pour la recherche axée sur le patient des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Il s'agit d'un programme de financement fédéral dans lequel le financement des IRSC est assorti d'un financement provenant de sources externes, notamment de l'industrie pharmaceutique.

  • Directrice générale fondatrice de Pain BC. Avant 2017, Pain BC recevait un peu des fonds de l’industrie pharmaceutique.
  • Conseiller stratégique, Stratégie provinciale contre la douleur du ministère de la Santé de la Colombie-Britannique depuis février 2017
  • Déclarations publiques sur l’approche multidisciplinaire de gestion de la douleur
  • Elle s’adresse régulièrement aux médias relativement à ces questions comme directrice générale de Pain BC.
  • Membre du réseau de recherche sur la douleur de la C.-B., UBC

Melissa Anderson

Membre

Ontario

Physiothérapie

1. Non

2a. Non

2b. Non

2c. Oui

3a. Non

3b. Oui

3c. Oui

4. Non

Commentaires :

  • Employée, l’Association canadienne de physiothérapie (ACP). L’ACP reçoit 90% de leur financement par les frais d’adhésion de ses membres et un petit financement auprès de sociétés commanditaires, y compris du matériel de physiothérapeute et des fournisseurs.
  • Déclarations publiques sur le rôle de la physiothérapie et de l’ACP dans la gestion de la douleur chronique et la crise des opioïdes
  • Membre et représentante de l’ACP, Coalition pour la gestion sûre et efficace de la douleur (CSEPM)

Manon Choinière

Membre

Québec

Psychologie, spécialiste de la douleur, chercheur

1. Non

2a. Non

2b. Non

2c. Oui

3a. Oui

3b. Oui

3c. Oui

4. Non

Commentaires :

  • Membre, Direction et Comité exécutif, RDC.
  • Comité exécutif de l'Association québécoise de la douleur chronique (AQDC). Avant 2019, l'AQDC recevait un peu des fonds de l'industrie pharmaceutique. L'organisation n'accepte plus de financement de cette source.
  • Membre du conseil consultatif scientifique de l’Institut Michael G. DeGroote pour la recherche et le traitement de la douleur, Université McMaster. Depuis 2014, la Dre Choinière a reçu une rémunération pour son travail d'évaluation des demandes de subvention pour l'Institut.
  • Membre fondatrice du Réseau québécois de recherche sur la douleur
  • Membre, Réseau québécois de recherche sur la santé de la population
  • Membre, Comité permanent des réseaux thématiques du Fonds québécois de la recherche - Santé (FRQS), ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Dr Hani El-Gabalawy

Membre

Manitoba

Rhumatologue, spécialiste de la douleur, chercheur 

1. Non

2a. Non

2b. Non

2c. Non

3a. Oui

3b. Oui

3c. Non

4. Non

Commentaires :

  • Directeur scientifique, l’Institut de l’appareil locomoteur et de l’arthrite au sein, IRSC de 2013 à 2017. Définit un programme de recherche en matière de douleur chronique qui s’inscrit dans le plan stratégique de l’Institut. Organisé un sommet avec l’intervenant et publié un rapport sur le site Web des IRSC en septembre 2016.
  • Bénévole, Société de l'arthrite et ancien consultant rémunéré (2018). Il a collaboré à l’élaboration du plan stratégique quinquennal dans lequel la douleur chronique est un élément important.
  • Titulaire de la chaire de recherche en rhumatologie, Université du Manitoba

Jacques Laliberté

Membre

Québec

Défense des intérêts et sensibilisation en matière de douleur chronique, bénévole

1. Non

2a. Non

2b. Non

2c. Oui

3a. Oui

3b. Oui

3c. Oui

4. Non

Commentaires :

  • Coprésident, comité exécutif, RDC
  • Administrateur-fondateur, président bénévole (2004-2015) et plus récent président de  L’AQDC
  • Milité publiquement pour la mise en place d’une stratégie nationale sur la douleur chronique et dans une lettre adressée au ministre de la Santé en 2016.

Jaris Swidrovich

Membre

Saskatchewan

Pharmacie, point de vue de la santé des autochtones et de la douleur

1. Non

2a. Non

2b. Non

2c. Non

3a. Non

3b. Oui

3c. Non

4. Non

Commentaires :

  • Préconise publiquement les approches de réduction des méfaits et la prestation de soins axés sur les traumatismes pour les patients qui présentent des troubles liés à la consommation d’une substance.
  • Avocat de la santé autochtone
  • Rédigé un article soumis pour publication dans la Revue des Pharmaciens du Canada sur la disponibilité des traitements par agonistes opioïdes dans les pharmacies canadiennes.
  • Membre, Association des pharmaciens du Canada

Linda Wilhelm

Membre

Nouveau- Brunswick

Défense des intérêts et sensibilisation en matière de douleur chronique, expérience vécue

1. Non

2a. Non

2b. Non

2c. Oui

3a. Non

3b. Non

3c. Oui

4. Non

Commentaires :

  • Membre, comité de pilotage, RDC
  • Présidente, Alliance canadienne des arthritiques(CAPA). La CAPA est un petit organisme autonome, axé sur les patients et dirigé par des patients, qui reçoit du financement de nombreuses sources comprenant une petite part de ce financement vient de l’industrie pharmaceutique.
  • Représentante des provinces de l’Atlantique et coprésidente du Conseil, consultatif auprès des consommateurs, Réseau canadien de l’arthrite
  • Membre, comité des opérations, la coalition pour de meilleurs médicaments
  • Auparavant membre, Comité directeur du réseau sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments
  • Partenaire patiente et membre, comité directeur, réseau de l'alliance des bases factuelles sur la recherche axée sur le patient des IRSC
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :