La caféine dans les aliments

Partout au monde, les produits qui contiennent de la caféine sont populaires auprès de nombreux consommateurs. Au Canada, on consomme habituellement la caféine comme constituant naturel du café, du thé, du chocolat et de certains aromatisants. La caféine peut aussi être ajoutée à des boissons gazeuses. Ajoutée directement aux aliments, la caféine est régie par le Règlement sur les aliments et drogues à titre d'additif alimentaire. Avant que leur utilisation dans les aliments soit homologuée, tous les additifs alimentaires doivent faire l'objet d'une évaluation approfondie de leur innocuité. Certaines boissons énergisantes peuvent contenir de la caféine. Autrefois, ces produits étaient catégorisés comme produits de santé naturels (PSN) et à ce titre, le tableau de la valeur nutritive n'avait pas à figurer sur leur emballage. À l'automne 2011, il a été décidé que les boissons énergisantes vendues au Canada seront maintenant légalement catégorisées comme aliments, comme elles le sont dans d'autres pays tel que les États-Unis et les pays membres de l'Union européenne. Cela signifie que les boissons énergisantes seront réglementées et étiquetées à titre d'aliments. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), plutôt que l'Inspectorat de Santé Canada, sera donc responsable des activités de conformité et d'application de la loi à leur égard. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter la section intitulée Aliments vendus comme produits de santé naturels.

En raison de ses propriétés diurétiques et stimulantes, la caféine produit nombre d'effets biologiques. Les chercheurs de Santé CanadaNote de bas de page 1 ont démontré que certaines personnes sensibles à la caféine subissent, lorsqu'elles en consomment, des effets secondaires tels que l'insomnie, les maux de tête, l'irritabilité et la nervosité. Comme c'est le cas pour n'importe quelle substance, de nombreux autres facteurs peuvent concourir à l'apparition de tels symptômes, mais à titre de précaution judicieuse, Santé Canada recommande aux consommateurs de limiter leur consommation de caféine

Que fait Santé Canada?

Les scientifiques de Santé Canada continuent à examiner tous les nouveaux résultats de recherche pour faire en sorte que les apports en caféine demeurent fondés sur les éléments de preuve scientifique les plus fiables dont on dispose. Par ailleurs, Santé Canada joue un rôle actif en publiant de l'information au sujet des effets éventuels de la caféine sur la santé et de la teneur habituelle des aliments en caféine afin d'aider les Canadiens et les Canadiennes à choisir des boissons et des aliments sains.

Santé Canada a entrepris un réexamenNote de bas de page 2 de plusieurs études portant sur la caféine et ses effets potentiels sur la santé. Ce réexamen a confirmé que chez l'adulte moyen, aucun effet indésirable n'est associé à un apport quotidien modéré en caféine établi à la dose de 400 mg/jour. Cependant, les données ont démontré que la consommation de caféine peut comporter de plus grands risques pour les femmes en âge de procréer et les enfants. Par conséquent, par mesure de prudence, Santé Canada a élaboré des lignes directrices et des recommandations distinctes pour les femmes enceintes et les enfants.

Santé Canada a fourni des lignes directrices préliminaires à l'industrie des boissons et des aliments sur l'étiquetage des aliments préemballés contenant de la caféine.

Que pouvez-vous faire?

Pour préserver un état de santé optimal, suivez les recommandations de Santé Canada et évitez de dépasser l'apport maximal quotidien. En vous reportant à la teneur en caféine de divers aliments et d'autres produits (y compris des boissons énergisantes), de même qu'en portant attention à la teneur en caféine indiquée sur l'étiquette de l'emballage des aliments, les consommateurs sont en mesure de faire des choix alimentaires santé en limitant l'apport en caféine en fonction des étapes de la vie.

Veuillez prendre connaissance de La caféine dans les aliments de Santé Canada pour connaître ses recommandations en matière de limites maximales d'apport quotidien en caféine et obtenir de l'information sur les sources de caféine, de même que sur la teneur en caféine de divers aliments et boissons.

Ressources connexe

Cafféine

Boissons énergisantes


Certains hyperliens donnent accès à des sites d'organismes qui ne sont pas assujettis à la  Loi sur les langues officielles

L'information qui s'y trouve est donc dans la langue du site.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :