Suppléments de vitamine D chez les nourrissons allaités au Canada : statistiques et graphiques clés (2007-2008)

Les statistiques et graphiques clés sur les suppléments de vitamine D chez les nourrissons allaités au Canada tirés de  l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2007-2008 sont présentés ci-aprèsNote de bas de page 1.

Suppléments de vitamine D chez les nourrissons allaités

Les suppléments de vitamine D font référence à la pratique recommandée qui consiste à administrer aux nourrissons allaités des suppléments de vitamine D. Bien qu'il soit recommandé d'administrer des suppléments de vitamine D à tous les bébés allaités, l'ESCC 2007-2008 a recueilli des données sur les suppléments de vitamine D pour les bébés allaités exclusivement (les résultats sont présentés ci-après). La fréquence ou la régularité de l'administration des suppléments n'est pas connue.

  • Des suppléments de vitamine D ont été administrés à 67,0 % des nourrissons allaités exclusivement.

Suppléments de vitamine D chez les nourrissons allaités suivant certaines caractéristiques sociodémographiques

Le pourcentage de mères qui ont administré des suppléments de vitamine D à leur nourrisson exclusivement allaité variait suivant certaines caractéristiques sociodémographiques.

Revenu du ménage

  • À l'échelle nationale, le pourcentage de mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur nourrisson (exclusivement allaité) avait tendance à augmenter avec le revenu. On comptait considérablement moins de mères administrant des suppléments de vitamine D dans le premier quintile de revenu (inférieur) (57,8 %) que dans le cinquième quintile de revenu (supérieur) (63,2 %)Note de bas de page 2.

Plus haut niveau d'études achevé

  • Le nombre de mères ne possédant pas de diplôme d'études secondaires (55,7 %) ou ayant fait certaines études postsecondaires (59,2 %) qui ont donné des suppléments de vitamine D était considérablement moins élevé que le nombre de femmes ayant un diplôme postsecondaire (69,4 %) qui l'ont fait.

Pourcentage des mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité, selon le revenu et le niveau de scolarité, Canada, 2007-2008

Ce diagramme à bandes illustre le pourcentage des mères ayant donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité, selon le revenu et le niveau de scolarité, au cours de la période de collecte de données de 2007-2008, dans le cadre de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes.

Dans l'ensemble du Canada, 67 % des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Dans le quintile de revenu 1, 57,8 % des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Dans le quintile de revenu 2, 67,9 % des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Dans le quintile de revenu 3, 68,5 % des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Dans le quintile de revenu 4, 72,6 % des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Dans le quintile de revenu 5, 73,9 % des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.

Parmi les mères qui n'ont pas terminé leurs études secondaires, 55,7 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères qui ont un diplôme d'études secondaires, 63,7 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères qui ont fait certaines études postsecondaires, 59,2 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères qui ont un diplôme postsecondaire, 69,4 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.

Pourcentage des mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité, selon le revenu et le niveau de scolarité, Canada, 2007-2008

Antécédents culturels ou raciaux

  • Les pourcentages de mères asiatiquesNote de bas de page 3 (69,7 %), noires (66,4 %) et blanches (67,6 %) ainsi que de mères d'autres antécédents culturels ou raciauxNote de bas de page 4 (57,7 %) qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur nourrisson allaité étaient comparables.

Appartenance à un groupe autochtone

  • Le pourcentage de mères autochtones hors réserveNote de bas de page 5 (61,9 %) et le pourcentage de mères non autochtones (67,3 %) qui ont administré des suppléments de vitamine D à leur nourrisson allaité étaient comparables.

Pourcentage des mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité selon les antécédents culturels ou raciaux et l'appartenance à un groupe autochtone, Canada, 2007-2008

Ce diagramme à bandes illustre le pourcentage des mères ayant donné des suppléments de vitamine D à leur dernier nourrisson, selon les antécédents culturels ou raciaux et l'appartenance à un groupe autochtone, au cours de la période de collecte de données de 2007-2008, dans le cadre de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes.

Dans l'ensemble du Canada, 67 % des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères ayant des antécédents culturels ou raciaux asiatiques, 69,7 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères ayant des antécédents culturels ou raciaux noirs, 66,4 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères ayant des antécédents culturels ou raciaux blancs, 67,6 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères ayant d'autres antécédents culturels ou raciaux que ceux qui précèdent, 57,7 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères autochtones, 61,9 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères non autochtones, 67,3 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.

Pourcentage des mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité selon les antécédents culturels ou raciaux et l'appartenance à un groupe autochtone, Canada, 2007-2008

Âge

  • Le pourcentage de mères âgées de 15-24 ans (61,3 %) qui ont donné des suppléments de vitamine D était considérablement moins élevé que chez les mères de 25-55 ans (65,1 %-69,1 %).

État matrimonial

  • Les pourcentages de mères mariées (68,1 %), ayant un conjoint de fait (69,0 %), séparées (58,7 %), divorcées (55,0Note de bas de page 7%) et célibataires (59,2 %) qui ont administré des suppléments de vitamine D à leur nourrisson allaité étaient comparables.

Région de résidence

  • Le pourcentage de mères de régions rurales (62,6 %) et le pourcentage de mères de zones urbaines (67,9 %) qui ont administré des suppléments de vitamine D à leur nourrisson allaité étaient comparablesNote de bas de page 6.

Pourcentage des mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité selon l'âge, la situation de famille et la région de résidence, Canada, 2007-2008

Ce diagramme à bandes illustre le pourcentage des mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur dernier enfant allaité, selon l'âge, la situation de famille et la région de résidence, au cours de la période de collecte de données de 2007-2008, dans le cadre de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes.

Dans l'ensemble du Canada, 67 % des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères âgées de 15 à 24 ans, 61,3 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères âgées de 25 à 34 ans, 69,1 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères âgées de 35 à 55 ans, 65,1 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères qui étaient mariées ou en union de fait, 68,3 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères qui étaient veuves, séparées, divorcées ou célibataires, 58,8 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères qui vivaient dans une zone urbaine, 67,9 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.
Parmi les mères qui vivaient dans une région rurale, 62,7 % ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité.

Pourcentage des mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité selon l'âge, la situation de famille et la région de résidence, Canada, 2007-2008

Suppléments de vitamine D chez les nourrissons allaités par région

En 2007-2008, le pourcentage de mères qui donnaient des suppléments de vitamine D à leur nourrisson allaité en Ontario était considérablement plus faible que la moyenne nationale. Le pourcentage de mères qui donnaient des suppléments de vitamine D était considérablement plus élevé dans les Prairies par comparaison avec la moyenne nationale.

Pourcentage de mères allaitantes qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité selon la région, Canada, 2009-2010

Cette carte géographique du Canada indique le pourcentage de mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur dernier bébé allaité exclusivement dans six régions Canadiennes au cours de la période de collecte de données de 2009-2010 dans le cadre de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes.  Elle démontre aussi si le pourcentage de mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur dernier bébé allaité dans chacune des régions était inférieur, à peu près égal ou supérieur à la moyenne canadienne.

On a demandé aux mères si elles avaient donné des suppléments contenant de la vitamine D à leur bébé durant l'allaitement exclusif. Selon les renseignements recueillis auprès de femmes de 15 à 55 ans qui ont donné naissance au cours des cinq dernières années :

Dans l'ensemble du Canada, 74,1 pour cent des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité exclusivement. 
En Colombie-Britannique, 76,1 pour cent des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité exclusivement.  Le pourcentage de mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur dernier bébé allaité exclusivement en Colombie-Britannique est à peu près égal à la moyenne canadienne.
Dans la région des Prairies, qui comprend l'Alberta, le Saskatchewan et le Manitoba, 82,8 pour cent des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité exclusivement. Le pourcentage de mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur dernier bébé allaité exclusivement dans la  région des Prairies est supérieur à la moyenne canadienne.
En Ontario, 68,9 pour cent des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité exclusivement.  Le pourcentage de mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur dernier bébé allaité exclusivement en Ontario est inférieur à la moyenne canadienne.
Au Québec, 74,5 pour cent des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité exclusivement.  Le pourcentage de mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur dernier bébé allaité exclusivement au Québec est à peu près égal à la moyenne canadienne.
Dans la région de l'Atlantique, qui comprend le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l'Île de Prince Édouard et la province de Terre-Neuve-et-Labrador, 71,4 pour cent des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité exclusivement.  Le pourcentage de mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur dernier bébé allaité exclusivement dans la région de l'Atlantique est à peu près égal à la moyenne canadienne.
Dans les Territoires, qui comprennent le Yukon, le Territoire du Nord-Ouest et le Nunavut, 79,1 pour cent des mères ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité exclusivement. Le pourcentage de mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur dernier bébé allaité exclusivement dans les Territoires sont à peu près égal à la moyenne canadienne.

Source : Santé Canada
Source de données : Statistique Canada, Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2009-2010

Pourcentage des mères qui ont donné des suppléments de vitamine D à leur bébé allaité selon la région, Canada, 2007-2008

Lignes directrices sur les droits d'auteur

Veuillez vous assurer de respecter les Lignes directrices sur les droits d'auteur de Santé Canada lorsque vous utilisez des données, des graphiques ou la carte de la présente page Web.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :