Kétamine

La kétamine est un anesthésique à action rapide utilisé en chirurgie médicale ou vétérinaire.

Sur cette page :

Au sujet de la kétamine

La kétamine (aussi appelée spécial K, cat tranquilizers, vitamine K, kit kat et blind) est un anesthésique dissociatif. Cela signifie qu’elle produit un sentiment de détachement (ou de dissociation) de l’esprit et du corps. Son fonctionnement consiste à faire en sorte que le cerveau ne reçoit plus les messages nerveux de douleur. Elle altère également la façon dont les images et les sons sont perçus.

La kétamine est inodore et incolore. En raison de ses effets, une personne peut avoir de la difficulté à résister à une agression sexuelle. Pour ces raisons, la kétamine est souvent utilisée comme une drogue du viol.

Lorsque la kétamine est utilisée à des fins médicales, c’est un liquide qui est injecté.

Lorsqu’elle est vendue de façon illégale, elle est changée en poudre. Cette poudre peut être prise de plusieurs façons : 

  • aspirée par le nez (sniffés);
  • fumée dans une cigarette;
  • dissoute dans un liquide et injectée dans un muscle ou une veine;
  • mélangée avec un liquide et bue.

Effets à court terme de la kétamine

La kétamine peut entraîner des effets mentaux et physiques à court terme.

Effets mentaux

Certains des effets mentaux à court terme de la consommation de kétamine peuvent comprendre les suivants :

  • des rêves d’apparence réelle ou des hallucinations qui peuvent être intenses et terrifiantes :
    • une sensation de séparation entre l’esprit et le corps (cette dissociation est parfois appelée « K-hole »);
  • des sensations d’apesanteur ou d’incapacité de bouger;
  • un sentiment d’ébriété et d'étourdissement;
  • l’incapacité de parler;
  • la somnolence, la confusion et la perte de coordination.

Effets physiques

Une personne qui consomme de la kétamine peut également éprouver des symptômes physiques, tels que :

  • une vision floue;
  • des engourdissements;
  • un goût désagréable dans la bouche;
  • une augmentation de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque, qui peut entraîner :
    • une crise cardiaque;
    • un accident vasculaire cérébral;
  • des difficultés à respirer;
  • une moins grande sensibilité à la douleur, ce qui rend les personnes qui consomment à risque :
    • de blessures;
    • d’accidents;
  • une perte de conscience.

Quand les effets de la kétamine s’estompent, la personne peut se sentir anxieuse et déprimée. Elle peut également être incapable de se souvenir de ce qui s’est passé pendant qu’elle était droguée.

La kétamine peut également causer des nausées et des vomissements. Les personnes qui mangent ou qui boivent avant de prendre cette drogue augmentent leurs risques de s’étouffer avec leurs vomissures.

Comme la kétamine est un dépresseur du système nerveux central, en prendre avec d’autres dépresseurs (y compris l’alcool) est dangereux. Cela peut causer des problèmes respiratoires ou faire cesser complètement la respiration. Faire des activités qui demandent de la concentration et de l’attention comme conduire devient également dangereux.

Surdose

Un autre risque est la surdose. De grandes quantités de kétamine peuvent déprimer le système nerveux central. Cela peut entraîner :

  • un ralentissement de la respiration;
  • la sédation;
  • un coma;
  • la mort.

Effets à long terme de la kétamine

Consommée à long terme, la kétamine peut avoir des effets plus graves. Des effets secondaires courants que les personnes qui consomment la kétamine de façon régulière peuvent éprouver les problèmes de voies urinaires et de vessie, tels que :

  • une inflammation de la vessie;
  • une difficulté à uriner ou des douleurs au moment d’uriner;
  • le besoin d’uriner souvent et sans tarder;
  • une incapacité à retenir l’urine (incontinence).

Si les personnes qui consomment de la kétamine s’échangent du matériel utilisé pour consommer de la drogue, comme des aiguilles et des seringues, elles augmentent leurs risques d’infection. Plusieurs maladies infectieuses peuvent se propager par du matériel de consommation de drogue, y compris :

Troubles liés à l’utilisation de substances et sevrage

Si les gens consomment régulièrement de la kétamine, ils peuvent devenir tolérants aux effets de cette drogue. Cela signifie qu’ils doivent en prendre toujours plus pour ressentir les effets de la drogue.

Il est difficile de déterminer si la kétamine crée une dépendance. Cependant, l’arrêt soudain de sa consommation peut produire un syndrome de sevrage, qui comprend les symptômes suivants :

  • un état de manque;
  • des maux de tête;
  • la transpiration.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :