Amiante

Renseignez-vous sur les risques pour la santé associés à l’exposition à l’amiante. L’amiante, s’il est inhalé, peut causer le cancer et d’autres maladies. Cependant, il n’existe pas de données probantes convaincantes faisant consensus selon lesquelles l’amiante ingéré dans l’eau potable serait nocif pour la santé.

Sur cette page

Votre exposition à l'amiante

Vous pouvez être exposé à l'amiante lorsque vous rénovez ou démolissez une maison ou un immeuble, lorsque vous entretenez un véhicule et lorsque vous buvez de l’eau potable.

Rénovation et démolition d’une maison et d’un immeuble

Les matériaux de construction contenant de l’amiante peuvent libérer de petites fibres d’amiante dans l’air lors des activités suivantes :

  • perçage,
  • sciage,
  • ponçage,
  • raclage,
  • enlèvement,
  • déplacement,
  • démantèlement,
  • lissage de bords rugueux.

Les matériaux de construction contenant de l’amiante peuvent comprendre :

  • les carreaux de plancher en amiante vinylique;
  • les carreaux acoustiques de plafond;
  • les bardeaux de toiture, le feutre-toiture et les parements;
  • le plâtre, y compris le plâtre acoustique;
  • les revêtements superficiels plus anciens, comme :
    • la peinture,
    • le mastic,
    • les panneaux de gypse,
    • les matériaux de calfeutrage,
    • les scellants,
    • les matériaux de rebouchage,
    • les matériaux de couverture comme le papier goudronné;
  • les matériaux d’isolation, y compris d’isolation des tuyaux et des réservoirs d’eau chaude

Lors de l’entretien d’un véhicule

Certaines pièces d'automobiles contiennent également de l'amiante. Dans certains cas, vous pouvez être exposé à des poussières d'amiante lorsque vous changez vos freins ou remplacez un embrayage de transmission.

Dans l’eau potable

Les situations suivantes peuvent entraîner la libération de fibres d’amiante dans les sources d’eau potable :

  • écoulement de résidus miniers,
  • élimination incorrecte de déchets domestiques contaminés,
  • contact du cours d’eau et de l’eau souterraine avec un substrat rocheux contenant de l’amiante

Les processus de traitement d’eau standards comportant la coagulation chimique suivi par la filtration peuvent effectivement éliminer les fibres d’amiante de votre eau potable. Les conduites en amiante-ciment qui transportent l’eau potable de l’usine de traitement d’eau à votre maison peuvent également dégager de l’amiante. Les conduites en amiante-ciment ont été introduites dans les réseaux de distribution d’eau du Canada entre les années 1940 et 1960 parce qu’elles étaient légères, lisses et résistantes à la corrosion. La mise en place de conduites en amiante-ciment a été en grande partie interrompue depuis les années 1970, mais il s’en trouve toujours dans divers réseaux de distribution d’eau potable au Canada.

Risques pour la santé de l'exposition à l'amiante

Respirer des fibres d'amiante peut causer le cancer et d'autres maladies, dont :

  • l'amiantose
    • une formation dans les poumons de tissus cicatriciels, qui gênent la respiration
  • le mésothéliome
    • forme rare de cancer de la paroi thoracique ou de la cavité abdominale
  • le cancer du poumon
    • le tabagisme combiné à l'inhalation d'amiante augmente fortement le risque de cancer du poumon

Il n'y a pas de risque important pour la santé si les matériaux qui contiennent de l'amiante dans votre résidence sont :

  • étroitement liés dans les produits et sont en bonne condition
  • scellés derrière des murs et des planches
  • isolés dans un grenier
  • laissés intacts

Il n’existe pas de données probantes convaincantes faisant consensus selon lesquelles l’amiante ingéré dans l’eau potable serait nocif pour la santé. Lorsque l’on boit de l’eau contenant des fibres d’amiante, on élimine ces fibres, principalement par les matières fécales. C’est pourquoi Santé Canada n’a pas établi de recommandations pour l’eau potable contenant de l’amiante.

Comme il n’existe pas de preuves selon lesquelles l’amiante ingéré dans l’eau potable est nocif, il n’y a aucune raison d’établir une concentration maximale acceptable pour l’amiante dans l’eau potable.

Réduisez votre risque d'exposition à l'amiante

Vous pouvez réduire votre risque d'exposition à la maison, au travail, lorsque vous entretenez votre véhicule et lorsque vous buvez de l’eau potable. Il n’est pas nécessaire de changer la manière dont vous utilisez l’eau potable.

À la maison

Vous pouvez réduire votre risque d'exposition en embauchant un professionnel qui viendra faire une analyse de l'amiante avant que vous n'entrepreniez :

  • des rénovations ou des réaménagements
  • des démolitions
  • des ajouts

Si un professionnel détecte de l’amiante, embauchez un spécialiste qualifié du désamiantage pour vous en débarrasser avant de commencer vos travaux. Évitez de déplacer vous-même des matériaux contenant de l'amiante. Cela augmentera les risques pour votre santé et celle de votre famille. Communiquez avec les autorités de la sécurité au travail de votre province ou territoire pour connaître les qualifications ou certifications requises des spécialistes du désamiantage de votre région.

Si vous avez de l'isolant de vermiculite dans votre grenier, il pourrait contenir de l'amiante. Pour éviter l'exposition aux fibres d'amiante, ne perturbez pas l'isolant de vermiculite de quelque façon que ce soit et n'essayez pas de l'enlever vous-même. Assurez-vous que :

  • les enfants ne sont pas autorisés à entrer dans le grenier
  • le grenier n'est pas utilisé pour l'entreposage ou pour tout autre usage
  • vous embauchez des professionnels formés dans la manipulation de l’amiante si vous prévoyez des rénovations ou un remaniement du bâtiment
  • toutes les fissures et tous les trous dans le plafond des pièces se trouvant sous l'isolant sont remplis d'un scellant
  • du calfeutrage est appliqué autour des appareils d'éclairage et de la trappe d'accès au grenier pour éviter que l'isolant ne passe au travers

Si vous avez de l'isolant de vermiculite dans votre grenier, il se peut qu'une partie de cet isolant soit tombée à l'intérieur des murs avec le temps. Par conséquent, assurez-vous de sceller avec un produit de calfeutrage toutes les fissures et tous les trous qui se trouvent :

  • autour des cadres de portes et fenêtres
  • le long des plinthes
  • autour des prises électriques

Au travail

Si vous travaillez dans le secteur de l'entretien ou de la construction, demandez si de l'amiante est présent sur votre lieu de travail. En cas de doute, faites appel à un spécialiste qualifié du désamiantage. Évitez de créer de la poussière lorsque vous manipulez des isolants ou d’autres matériaux de construction susceptibles de contenir de l’amiante.

La réparation, la remise en état et le remplacement des conduites d’eau en amiante-ciment sont une préoccupation croissante pour les travailleurs des services publics, en raison des activités de coupe, de polissage, de démolition, de transport et d’élimination des conduites qu’elles entraînent. Dans de nombreuses régions, les sociétés de services publics doivent respecter des règlements stricts relativement aux différents types d’amiante avec lesquels leurs employés travaillent.

Vous devriez signaler tout dommage causé à des matériaux contenant de l’amiante aux autorités compétentes, par exemple à un responsable de la santé et de la sécurité au travail.

Si vous trouvez de l'amiante pendant la rénovation au travail, faites appel à un spécialiste qualifié dans le désamiantage pour qu’il vous en débarrasse avant le début des travaux. Évitez de déplacer vous-même des matériaux contenant de l'amiante. Cela augmentera les risques pour votre santé et celle d'autres personnes. Communiquez avec les autorités fédérales, provinciales ou territoriales de la sécurité au travail pour connaître les qualifications ou certifications requises dans votre région.

Les propriétaires de bâtiments publics et commerciaux devraient tenir à jour un inventaire des matériaux contenant de l'amiante pour en informer leurs locataires, autorités et entrepreneurs.

Si vous êtes mécanicien automobile, communiquez avec le fournisseur de pièces automobiles pour déterminer si :

  • les plaquettes de frein ou les éléments de transmission que vous devez remplacer contiennent de l'amiante
    • en cas de doute, communiquez avec les autorités fédérales, provinciales ou territoriales de la sécurité au travail pour connaître les mesures de précaution à prendre

Les organismes fédéraux, provinciaux et territoriaux de la santé et sécurité au travail sont responsables d'établir des limites de l'exposition à des substances dangereuses en milieu de travail. Leur législation oblige également les employeurs à informer et à former leurs travailleurs quant à l'utilisation sécuritaire de tels produits.

Lors de l'entretien de votre voiture

Étant donné que de l'amiante peut aussi se trouver dans certains freins et éléments de transmission, vous pouvez réduire votre risque d'exposition en :

  • appelant le fournisseur de pièces automobiles pour déterminer si ces pièces contiennent ou non de l'amiante avant d'effectuer tout travail vous-même
  • demander à un garage commercial d'effectuer l'entretien de vos freins ou de votre embrayage

Dans l’eau potable

Comme l’ingestion d’amiante par l’eau potable n’est pas une préoccupation sanitaire, vous n’avez pas besoin de prendre des précautions particulières chez vous pour vous protéger de l’eau contaminée par l’amiante que vous buvez.

Votre risque d’exposition à l’amiante en suspension dans l’air provenant de l’eau du robinet est très faible. Par exemple, si vous utilisez de l’eau du robinet dans la douche ou dans un humidificateur, il y a très peu de chances que des fibres d’amiante se dégagent dans l’air. Il est donc peu probable que l’eau du robinet utilisée dans les douches ou les humidificateurs contribue de façon importante à votre exposition aux fibres d’amiante nocives.
Communiquez avec votre service d’eau si vous avez des questions sur les projets qui font intervenir des conduites en amiante-ciment.

À propos de l'amiante

Il y a plusieurs minéraux généralement appelés « amiante ». Ces minéraux peuvent être utilisés pour fabriquer des produits résistants, durables et résistant au feu.

Avant 1990, l'amiante était principalement utilisé pour l'isolation des bâtiments et des résidences contre le froid et le bruit. Il était aussi utilisé pour l'ignifugation.

Les secteurs de l'industrie, de la construction et du commerce ont utilisé et, dans certains cas, continuent d'utiliser l'amiante dans des produits tels que :

  • le ciment et le plâtre
  • les fours industriels et les systèmes de chauffage
  • l'isolation des bâtiments
  • les tuiles de plancher et de plafond
  • le revêtement mural des résidences
  • les plaquettes de frein de voiture et de camion
  • les éléments de transmission des véhicules, tels que les embrayages

Nous sommes conscients que l’inhalation de fibres d’amiante peut causer le cancer et d’autres maladies. Nous vous aidons à vous protéger contre l’exposition à l’amiante en interdisant :

  • l’importation, la vente et l’utilisation de l’amiante;
  • la fabrication, l’importation, la vente et l’utilisation de produits contenant de l’amiante, y compris des conduites en amiante-ciment.

Affiche et vidéo à partager

Renseignements connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :