Les effets de la pollution de l'air sur la santé

Découvrez de quelle façon la pollution de l'air peut affecter votre santé et qui risque d'être malade. 

Sur cette page

Les impacts sur la santé de la pollution de l'air au Canada

Tout le monde est exposé à la pollution de l'air. La pollution de l'air, même à un niveau faible, a un impact sur la santé humaine. La science a clairement démontré que la pollution de l'air cause des maladies, une augmentation des hospitalisations et même des décès prématurés.

Même si les niveaux de pollution de l'air sont faibles au Canada comparativement à d'autres pays, la gestion de la qualité de l'air demeure une priorité pour le gouvernement du Canada.

Selon le gouvernement du Canada et comme souligné dans le rapport technique Les impacts sur la santé de la  pollution de l'air au Canada – Une estimation des décès prématurés, 14 400 décès prématurés par année au Canada sont liés à la pollution de l'air causée par les activités humaines. La pollution de l'air est un mélange complexe de composés. Toutefois, la plupart des effets sanitaires sont associés aux composants principaux du smog. La présente évaluation s'est penchée sur ces composants principaux, soit :

L'analyse de Santé Canada se base sur les meilleures données disponibles sur la santé et la qualité de l'air au Canada. Les niveaux de pollution ambiants sont déterminés en combinant :

  • des mesures obtenues par satellite ;
  • des mesures réalisées au sol ; et
  • des modèles informatiques de la qualité de l'air.

Des cartes sont créées montrant :

  • les niveaux de pollution de l'air à travers le Canada, pour chacun des polluants ; et
  • la distribution de la population à travers le Canada.

L'exposition des Canadiens à la pollution de l'air est ensuite estimée en combinant les cartes de pollution de l'air et de la population.

Le gouvernement du Canada utilise un modèle informatique nommé l'Outil d'évaluation des bénéfices liés à la qualité de l'air (OEBQA). L'OEBQA comprend des formules mathématiques qui montrent les liens entre la pollution de l'air et des effets sur la santé. Ces formules se fondent sur des connaissances scientifiques robustes. L'OEBQA produit une estimation du nombre de décès prématurés (ainsi que d'autres effets sur la santé) au Canada.

La méthode scientifique utilisée est comparable à celles utilisées par d'autres organismes de la santé, autant au Canada qu'à l'échelle internationale. Le consensus est que la pollution de l'air a des impacts significatifs sur la santé humaine.

Pour obtenir une copie complète du rapport technique Les impacts sur la santé de la pollution de l'air au Canada – Une estimation des décès prématurés ou de plus amples renseignements quant à l'estimation des impacts sur la santé de la pollution de l'air par le gouvernement du Canada, veuillez s'il vous plait nous joindre à l'adresse AIR@hc-sc.gc.ca.

Quels sont les risques pour la santé liés à la pollution de l’air?

La pollution de l’air peut entraîner :

Elle peut aussi augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral.

Certains polluants et bactéries que l’on retrouve principalement dans l’air intérieur sont liés à des risques particuliers comme :

Votre réaction à la pollution de l’air dépend de ce qui suit :

  • le type et la quantité de contaminants auxquels vous avez été exposé
  • votre santé en général
  • votre âge

Quels sont les symptômes que vous pourriez ressentir en raison de la pollution de l’air?

Si la pollution de l’air a des effets sur votre santé, les symptômes peuvent comprendre :

  • la fatigue
  • des maux de tête ou étourdissements
  • une toux et des éternuements
  • une respiration sifflante ou de la difficulté à respirer
  • plus de mucus dans le nez ou la gorge
  • une sécheresse ou une irritation des yeux, du nez, de la gorge et de la peau

Vous pouvez observer ces symptômes après quelques minutes ou quelques heures, puis vous sentir mieux après avoir quitté l’espace touché. Vous les remarquerez davantage si vous n’avez pas passé beaucoup de temps dans cet espace. Par exemple, vous pourriez remarquer une différence après les vacances.

Les personnes atteintes de maladies pulmonaires ou cardiaques peuvent éprouver des symptômes plus fréquents et graves. Elles peuvent également avoir besoin de plus de médicaments pour atténuer ces symptômes.

Les personnes qui ont des problèmes pulmonaires

Les personnes atteintes d’asthme ou d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) peuvent :

  • avoir plus de mucus 
  • tousser et éternuer plus souvent
  • être essoufflées

Les personnes qui ont des problèmes cardiaques

Les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque, de problèmes de rythme cardiaque ou d’angine de poitrine peuvent avoir :

  • des étourdissements
  • une douleur à la poitrine ou au bras
  • des battements cardiaques irréguliers
  • les chevilles et les pieds enflés
  • un essoufflement de plus en plus marqué

Qui est le plus à risque d’avoir des problèmes de santé en raison de la pollution de l’air?

Les personnes les plus exposées aux risques pour la santé sont :

  • les adultes plus âgés
  • les enfants en bas âge
  • celles qui s’adonnent à des activités de plein air
  • celles qui sont atteintes d’une maladie cardiaque
  • ceux qui vivent en zone industrielle ou près d’une route achalandée
  • celles qui ont une maladie ou des problèmes respiratoires ou pulmonaires

Maladies pulmonaires

Les maladies pulmonaires qui rendent les gens vulnérables aux effets de la pollution de l’air sur la santé comprennent :

  • l’asthme;
  • le cancer du poumon;
  • la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) :
    • parfois appelée bronchite chronique ou emphysème.

Maladies cardiaques

Les personnes qui ont déjà été victimes d’une crise cardiaque sont vulnérables. D’autres maladies cardiaques qui rendent les gens vulnérables comprennent :

  • l’insuffisance cardiaque (le cœur est trop faible pour faire circuler le sang dans le corps)
  • l’angine de poitrine (douleur thoracique qui survient lorsque le cœur ne reçoit pas suffisamment de sang riche en oxygène)
  • les troubles du rythme cardiaque comme l’arythmie (votre cœur bat trop vite, trop lentement ou à un rythme irrégulier)

Les diabétiques sont également vulnérables aux effets de la pollution de l’air sur la santé. Cela parce que les personnes atteintes de diabète sont également susceptibles d’avoir une maladie cardiaque.

Enfants en bas âge

Les enfants en bas âge respirent plus d’air par rapport à leur poids corporel que les personnes dans les autres groupes d’âge. Cela signifie qu’ils respirent plus de contaminants, ce qui les rend plus vulnérables à la pollution de l’air.

Leur système pulmonaire et les défenses de leur corps ne sont pas encore complètement développés. Par conséquent, les enfants en bas âge ne peuvent combattre facilement les maladies pouvant résulter de la pollution de l’air.

Adultes plus âgés

Les adultes plus âgés peuvent avoir des poumons, un cœur et un système de défense plus faibles. Ils peuvent également avoir une maladie pulmonaire ou cardiaque non diagnostiquée.

Celles qui s’adonnent à des activités de plein air

Les personnes qui pratiquent un sport ou travaillent dur en plein air respirent plus rapidement et profondément que les autres. Cela laisse entrer davantage d’air pollué dans les poumons.

Celles qui vivent en zone industrielle ou près d’une route achalandée

Les personnes qui vivent en zone industrielle ou près d’une route achalandée sont plus près de sources majeures de pollution de l’air. Elles peuvent être exposées à plus de polluants provenant de ces sources.

Que devez-vous faire si vous croyez avoir des problèmes de santé liés à la qualité de l'air?

Si vous croyez avoir des problèmes de santé liés à la pollution de l’air, il est important de :

  • noter à quel moment les symptômes apparaissent et disparaissent
  • parler de vos symptômes avec votre médecin

Cela aidera votre médecin déterminer si vos symptômes sont liés à :

  • des problèmes de qualité de l’air, y compris des problèmes de qualité de l’air intérieur
  • un autre problème de santé

Si vous souffrez d’une mauvaise qualité de l’air intérieur au travail, vous devriez :

  • parler de vos inquiétudes à votre superviseur ou un représentant en santé et sécurité
  • communiquer avec votre gouvernement provincial ou territorial pour obtenir des renseignements et des conseils sur la sécurité et la santé au travail

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :