ARCHIVÉE - Premier ensemble de données de surveillance

Le premier ensemble de données de surveillance, daté de décembre 2007, (lien vers les tableaux de données) comprend des données obtenues à partir d'échantillons d'aliments qui ont été analysés entre 2005 et 2007 afin de déterminer leur teneur gras trans.

Les aliments préemballés analysés provenant de marchés d'alimentation comprennent :

Les aliments préemballés analysés provenant de marchés d'alimentation comprennent :

Points saillants du premier ensemble de données de surveillance

Lorsqu'on compare le premier ensemble de données de surveillance avec les recommandations du Groupe d'étude, on remarque ce qui suit :

  • Pour toutes les catégories d'aliments ciblées dans cette première série de données, on constate qu'il a été possible, dans bien des cas, de réduire le niveau de gras trans jusqu'à la limite recommandée de 5 % de la teneur totale en matières grasses.
  • Il est encourageant de voir que, dans bien des cas, on a réduit la quantité de gras trans en les remplaçant par des substituts meilleurs pour la santé, sans accroître les niveaux de gras saturés.

Bref aperçu des aliments qui respectaient la limite de 5 % en 2006 (la figure 1) et en 2007 (la figure 2) : (nouvelles figures)

Figure 1

Figure 1 . Pourcentage des aliments dans les épiceries qui respectaient la limite de 5% de la teneur totale en matières grasses pour les gras trans en 2006*

* Les aliments qui ont été échantillonnés représentaient les marques les plus vendues dans chaque catégorie d'aliments et totalisaient plus de 80% de la part de marché dans leur catégorie respective. Dans des enquêtes antérieures, ces catégories alimentaires faisaient partie de celles qui fournissaient les plus grandes quantités de gras trans .

Figure 2

Figure 2 . Pourcentage des aliments dans les restaurants et les chaînes de restauration rapide qui respectaient la limite de 5% de la teneur totale en matières grasses pour les gras trans en 2007**

** Les aliments échantillonnés dans les restaurants et les chaînes de restauration rapide proviennent des grandes chaînes.

Quelques exemples d'aliments pour lesquels des progrès ont été enregistrés entre 2005 et 2007 :

Figure 3

Figure 3 Pourcentage d'aliments qui respectaient la limite de 5% de la teneur totale en matières grasses pour les gras trans entre 2005 et 2007.

Collecte des échantillons

Les produits qui sont présentés ont été retenus pour l'analyse vu qu'ils représentaient la majorité des produits vendus dans une catégorie d'aliments particulière. Pour les aliments préemballés, les produits qui ont été analysés représentaient plus de 80% de la part de marché dans leur catégorie respective. Les aliments échantillonnés dans les restaurants et les chaînes de restauration rapide proviennent des grandes chaînes.

Pour ce qui est du premier ensemble de résultats tirés du Programme de surveillance des gras trans, les échantillons ont été recueillis dans de gros marchés d'alimentation, dans des établissements de restauration rapide et dans des restaurants de Scarborough (Ont.), d'Ottawa (Ont.), de Winnipeg (Man.), de Delta (C.-B.), de Greenfield (Qc) et de Brossard (Qc).

Dans le cas des aliments provenant de marchés d'alimentation, les échantillons étaient formés de trois paquets de format régulier issus d'un même lot. Dans la plupart des catégories, au moins deux échantillons de lots différents ont été achetés. On a prélevé dans chaque paquet une petite portion d'aliment, et on a ensuite mélangé les portions de façon homogène pour obtenir un seul échantillon de chaque lot. Des analyses ont ensuite été effectuées pour déterminer la teneur en gras de chaque échantillon ainsi combiné. Les valeurs indiquées dans les tableaux de données (lien vers les tableaux de données) représentent les moyennes pour les échantillons combinés.

Les échantillons provenant d'établissements de restauration rapide et de restaurants étaient formés d'une seule portion issue d'un seul lot. Les échantillons ont été broyés et conservés à l'état congelé jusqu'au moment des analyses.

Les analyses ont été effectuées par trois laboratoires de Santé Canada (Ottawa, Toronto et Winnipeg).

Méthode d'analyse

Les échantillons ont été analysés à l'aide de la méthode recommandée au Canada pour les gras trans, soit la méthode 996.06 (1) de l'Association of Official Analytical Chemists (AOAC). On utilise cette méthode de laboratoire pour mesurer la teneur en lipides totaux et en acides gras d'une vaste gamme d'aliments assujettis à l'étiquetage nutritionnel au Canada et aux Etats-Unis (lien vers le site du Procédure et méthode de laboratoire).

Références:

1) AOAC Official Method 996.06. Fat (Total, Saturated, and Unsaturated) in foods, hydrolytic extraction gas chromatographic method, Revised 2001. In: Official Methods of Analysis of AOAC International 18th Edition (Horwitz, W, ed.).

Questions et réponses correspondant au premier ensemble de données de surveillance

Question 1: Comment la surveillance a-t-elle été exercée pour obtenir cette première série de données?

Le Ministère analyse la teneur en gras trans des aliments de façon intermittente depuis les années 90. L'analyse de la teneur en gras trans des aliments est devenue plus fréquente au moment de la création du Groupe d'étude sur les graisses trans afin d'appuyer le travail de celui-ci. Cette première série de données porte sur des échantillons d'aliments qui ont été prélevés dans de grands magasins d'alimentation ou des établissements de restauration rapide et des restaurants à Scarborough (Ont.), à Ottawa (Ont)., à Winnipeg (Man.) et à Delta (C.-B.), à Greenfield (Qc) et à Brossard (Qc). L'analyse de la teneur en matières grasses a été effectuée dans trois laboratoires de Santé Canada (Ottawa, Toronto et Winnipeg).

Dans certains cas, lorsque des produits avaient été reformulés, les entreprises ont fourni à Santé Canada les données concernant les produits reformulés en question. La méthodologie utilisée par ces entreprises pour analyser la teneur en gras trans des produits reformulés correspondait aux méthodes et aux normes employées par Santé Canada pour le Programme de surveillance des gras trans.

Question 2: Quelle est la fréquence d'échantillonnage pour le programme de surveillance?

La première série de données porte sur des échantillons qui ont été prélevés en 2005, 2006 et au printemps 2007 (dans le cadre de l'analyse ministérielle systématique des aliments, de l'analyse effectuée pour appuyer le travail du Groupe d'étude sur les graisses trans et du programme de surveillance lancé au printemps 2007).

Le Ministère continuera d'afficher les données de son programme continu de surveillance au cours des deux prochaines années. Il prévoit publier des données deux fois par année en utilisant le même mode de présentation pour chaque aliment analysé. Le prochain cycle d'échantillonnage est en cours et la prochaine série de données devrait être publiée au printemps 2008.

Question 3: Pourquoi ces catégories de produits ont-elles été choisies?

Ces catégories de produits ont été choisies parce qu'elles représentaient les aliments qui constituaient les plus importantes sources de gras trans (c.-à-d. soit qu'ils contenaient de fortes concentrations de gras trans ou qu'ils renfermaient des concentrations plus faibles de gras trans mais étaient consommés en grande quantité par un grand nombre de consommateurs).

Question 4: Pourquoi ces produits individuels ont-ils été choisis?

Ces produits qui sont présentés dans cette série de données ont été retenus pour l'analyse vu qu'ils représentaient la majorité des produits vendus dans une catégorie d'aliments particulière. Pour les aliments préemballés, les produits qui ont été analysés représentaient plus de 80% de la part de marché dans leur catégorie respective. Les aliments échantillonnés dans les restaurants et les chaînes de restauration rapide proviennent des grandes chaînes.

Question 5: Pourquoi les données de 2005 et 2006 ont-elles été incluses dans les tableaux?

L'inclusion des données de 2005 et 2006 vise à montrer que des progrès ont été faits de manière soutenue en vue de réduire la teneur en gras trans dans un grand nombre de catégories d'aliments préemballés depuis l'entrée en vigueur du règlement concernant l'étiquetage nutritionnel obligatoire et le début des travaux du Groupe d'étude sur les gras trans.

Quant aux données de 2007, elles visent en particulier les aliments qui n'étaient pas ciblés par le règlement concernant l'étiquetage nutritionnel, comme les aliments servis dans les restaurants.

Question 6: Dans le cas où un produit a été échantillonné plus d'une fois, pourquoi y a-t-il des variations dans les teneurs en matières grasses?

Les légères différences dans les concentrations de matières grasses relevées dans un produit particulier peuvent être attribuées à la façon dont le produit a été traité un jour donné (c.-à-d. même la plus petite variation dans la durée de friture d'un produit dans de l'huile à friture peut entraîner de petites différences dans les concentrations de gras trans).

Question 7: Les gras saturés sont-ils utilisés pour remplacer les gras trans?

Dans toutes les catégories d'aliments ciblées, nous avons réussi à réduire la concentration de gras trans. Dans bien des cas, cette réduction a été obtenue par l'utilisation de produits de remplacement plus sains et non par l'augmentation des concentrations de gras saturés.

Question 8: Quels substituts sont utilisés?

Pour respecter les limites recommandées, la plupart des entreprises et fabricants de produits alimentaires s'efforcent de remplacer les gras trans par des substituts plus sains tels que des gras monoinsaturés et polyinsaturés.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :