Aspergillus oryzae – fiche d'information

Souche ATCC 11866

Sur cette page

Aperçu

  • Le gouvernement du Canada a réalisé une évaluation scientifique de la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae, appelée évaluation préalable, afin de déterminer le potentiel de risque posé aux Canadiens et à l'environnement.
  • En vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) [LCPE (1999)], le risque que pose une substance est déterminé en considérant à la fois ses propriétés dangereuses (la capacité de causer les effets nocifs sur la santé humaine ou l'environnement) et les niveaux d'exposition des personnes ou de l'environnement. Une substance peut être associée à des effets dangereux, mais le risque pour la santé humaine et l'environnement dépend du niveau d'exposition à la substance.
  • La souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae ne pose pas de danger pour la santé de la population générale canadienne ou l'environnement, mais certaines préoccupations ont été identifiées pour les individus vulnérables. L'exposition des Canadiens et de l'environnement est faible. Par conséquent, il est conclu que la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzaen'est pas nocive pour la santé humaine ou l'environnement.

À propos de cet organisme

  • Cette évaluation préalable porte sur la souche ATCC 11866 de l'organisme Aspergillus oryzae. Cet organisme de priorité A (danger plus élevé) a été évaluée dans le cadre de l'initiative sur les micro-organismes du Plan de gestion des produits chimiques (PGPC).
  • La souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae est un champignon qui pourrait avoir de nombreuses utilisations domestiques, commerciales et industrielles. Les  caractéristiques de la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae la rendent apte à diverses applications, telles que la fermentation, la production d'enzymes, la biorestauration, et dans le traitement des déchets et des eaux usées.
  • Aucune quantité produite ou importée au Canada de la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae n'a été déclarée.

Exposition des Canadiens et de l'environnement

  • Selon les renseignements à la disposition du gouvernement du Canada, on ne s'attend pas que les Canadiens soient exposés à la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae ou qu'elle soit rejetée dans l'environnement.

Effets principaux (dangers) sur la santé et l'environnement

  • Bien qu'aucun cas de maladie touchant l'humain, les animaux ou les végétaux n'ait été attribué spécifiquement à la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae, il est établi que d'autres souches d'Aspergillus oryzae ont infecté des personnes immunodéprimées.
  • La souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae présente les mêmes caractéristiques dangereuses que l'espèce Aspergillus flavus, phytopathogène reconnu et zoopathogène opportuniste qui provoque des infections des sinus et des yeux chez des personnes en santé ainsi que des maladies pulmonaires et des infections systémiques potentiellement mortelles chez les groupes vulnérables (par exemple, personnes immunodéprimées, personnes âgées, nouveau nés).
  • La souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae est traitable avec des médicaments antifongiques courants.

Résultats de l'évaluation des risques

  • Compte tenu de tous les renseignements présentés dans cette évaluation, la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae pose un risque faible de nuire à la santé humaine.
  • De même, compte tenu de tous les renseignements présentés, la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae  pose un risque faible de nuire aux organismes et à l'intégrité générale de l'environnement.
  • Le gouvernement a publié l'Évaluation préalable finale de la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae le 21 janvier, 2017.

Conclusions de l'évaluation préalable

  • Par suite de cette évaluation préalable, le gouvernement a conclu que la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae n'est pas nocive pour la santé humaine aux niveaux actuels d'exposition.
  • Le gouvernement a également conclu que la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae ne pénètre pas dans l'environnement à des niveaux qui peuvent être nocifs pour l'environnement.

Mesures préventives et réduction des risques

  • Bien que la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae ne soit pas considérée comme dangereuse pour la santé humaine ni pour l'environnement aux niveaux actuels d'exposition, elle pourrait affecter la santé humaine en cas d'exposition accrue. Par conséquent, le gouvernement a appliqué les dispositions relatives aux nouvelles activités de la LCPE (1999) à la souche ATCC 11866 d'Aspergillus oryzae.
  • En vertu de ces dispositions, toute personne (individu ou entreprise) souhaitant utiliser ce micro-organisme dans un établissement de santé ou dans un produit de consommation doit présenter au gouvernement certains renseignements en vue d'une évaluation des risques possibles pour la santé humaine de la nouvelle activité proposée. Si des risques sont relevés, le gouvernement peut prendre les mesures de gestion qui s'imposent.
  • Plus d'information et de mises à jour sur les mesures de gestions des risques se trouvent dans le tableau des mesures de gestion des risques du PGPC.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :