Allocution de l'Administratrice en chef de la santé publique du Canada sur la COVID-19, le 23 octobre 2020

Discours

On a signalé 209 148 cas de COVID-19 au Canada, dont 9 862 décès. À l’échelle nationale, il y a près de 23 500 cas actifs. Au cours de la dernière semaine, des laboratoires dans tout le Canada ont analysé quotidiennement les tests de dépistage de presque 75 000 personnes en moyenne, dont 3,1 % ont reçu un résultat positif. En moyenne, plus de 2 400 cas ont été signalés quotidiennement au cours des sept derniers jours. Le nombre de personnes gravement malades continue d’augmenter. Au cours des sept derniers jours, une moyenne de plus de 1 000 personnes atteintes de la COVID-19 étaient soignées dans des hôpitaux canadiens, dont plus de 200 se trouvaient dans des unités de soins intensifs, et 23 décès étaient signalés en moyenne chaque jour.

La semaine dernière, le Dr Njoo et moi avons eu l’honneur de prendre la parole à l’ouverture de la conférence annuelle de l’Association canadienne de santé publique, qui s’est déroulée de façon virtuelle cette année. Si nous avons eu la possibilité de réfléchir aux épreuves que nous avons traversées au cours des dix derniers mois, c’était avant tout l’occasion de remercier les effectifs en santé publique du Canada de leur travail extraordinaire, de leur dévouement, de leur détermination, de leur résilience et de leur ingéniosité. Ces gens sont une véritable source d’inspiration, et nous tenions à prendre le temps aujourd’hui de souligner leurs efforts à l’ensemble des Canadiens.

Le milieu canadien de la santé publique s’est mobilisé et a collaboré comme jamais auparavant pour lutter et maintenir notre réponse. Nous avons tous eu à nous adapter à mesure que de nouveaux renseignements étaient diffusés, tout en nageant dans une immensité d’incertitudes. Malgré tout, les effectifs de santé publique ont enduré les épreuves et demeurent fermement résolus à protéger et à améliorer la santé et la résilience des populations que nous avons le privilège de servir.

Toutefois, malgré les efforts de la santé publique, aucun secteur ne peut à lui seul venir à bout d’une pandémie. Une telle crise touche l’ensemble de la société. Autrement dit, les répercussions se sont fait sentir partout, non seulement chez les personnes malades, mais également dans les systèmes sanitaires, sociaux et économiques, ce qui se répercute sur notre bien-être en général. De plus, la capacité de réduire au minimum les effets de la pandémie, aujourd’hui et dans l’avenir, dépend des gestes que nous posons tous, maintenant. Plus une pandémie dure longtemps et moins nous en faisons tous pour limiter les perturbations qu’elle cause, plus ses effets se feront sentir.

Dans l’expression « santé publique », la notion de « public » renvoie au fait non seulement que nous servons la population à titre de professionnels, mais également que les actions collectives du public sont essentielles à l’efficacité et au succès de nos solutions!

Nous pouvons tous apporter notre contribution en limitant nos contacts étroits et en respectant les pratiques de santé publique efficaces et éprouvées; restez à la maison ou isolez‑vous si vous avez des symptômes, maintenez la distanciation physique, portez un masque au besoin, pratiquez une bonne hygiène des mains et respectez l’étiquette respiratoire et veillez à nettoyer et à désinfecter les surfaces. Faites-en un peu plus et téléchargez l’application Alerte COVID pour contribuer à briser le cycle d’infection et aider à limiter la propagation de la COVID-19.

Lisez notre document d’information au sujet des renseignements et des ressources sur la COVID-19 en vue de développer votre savoir-faire sur la question et d’utiliser vos connaissances pour aider, orienter et influencer les autres personnes. 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :