Masques non médicaux : À propos

Le présent avis s’adresse au grand public. Il précise qui doit porter un masque non médical, dans quel contexte, et comment en choisir ou en fabriquer un de qualité optimale.

Sur cette page

Quand porter un masque

Utilisés en complément d’autres mesures de santé publique recommandées, les masques non médicaux bien structurés, bien ajustés et portés correctement peuvent aider à prévenir la propagation de la COVID-19. Le port d’un masque non médical à lui seul n’empêchera pas la propagation de la COVID‑19.

Les masques non médicaux peuvent aider à :

Bien que les vaccins aient une incidence importante sur le contrôle de la propagation de la COVID-19, y compris des variants préoccupants, le virus continue de circuler.

Le port du masque peut être requis ou recommandé dans des lieux publics, tels que :

Même si le masque n'est pas requis, vous pouvez choisir d'en porter un dans des espaces partagés avec des personnes qui n’appartiennent pas à votre ménage immédiat. Cela s’applique tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, ainsi que dans les espaces publics ou privés. Songez aux éléments suivants lorsque vous décidez de porter un masque ou non :

Pour en savoir plus :

Matériaux, structure et ajustement

L’efficacité d’un masque non médical dépend des matériaux utilisés, de la méthode de fabrication de celui-ci, ainsi que de son ajustement.

Un masque non médical peut être acheté ou fait maison et il doit :

Pour en savoir plus :

Filtres

L'utilisation d'un filtre comme couche intermédiaire dans votre masque non médical aide à emprisonner les gouttelettes respiratoires infectieuses.

Vous pouvez insérer un filtre dans votre masque non médical. Pour ce faire :

  • ajoutez un filtre en tissu polypropylène non tissé comme couche intermédiaire
    • les tissus polypropylène faciles à trouver comprennent :
      • le tissu utilisé pour l'artisanat
      • les matériaux d'interfaçage fréquemment utilisés en couture
      • le tissu non tissé utilisé pour fabriquer certains sacs à provisions réutilisables
  • insérez un filtre jetable dans une poche à l'intérieur du masque
    • il est possible d'acheter des filtres ou de fabriquer vos propres filtres en utilisant :
      • un morceau de tissu polypropylène non tissé
      • un essuie-tout plié en deux
      • une lingette pour bébé qui a été rincée, séchée et pliée en deux

Les masques réutilisables avec une couche filtrante en tissu non tissé peuvent être lavés plusieurs fois.

Les filtres jetables doivent être :

  • changés quotidiennement ou selon les directives du fabricant
  • retirés du masque avant le lavage

Pour en savoir plus :

Masques à 2 couches

Lorsqu'il est combiné avec d'autres mesures de santé publique recommandées, le port d'un masque non médical bien construit et bien ajusté qui comporte au moins 2 couches peut aider à prévenir la propagation de la COVID-19.

Il est toutefois recommandé d'ajouter un filtre comme couche supplémentaire.

  • Si votre masque à 2 couches est pourvu d'une poche destinée à un filtre, insérez-y un filtre.
  • Si votre masque à 2 couches n'a pas de filtre, songez à coudre une poche destinée à un filtre amovible ou jetable.

Pour en savoir plus :

L'ajustement est important

Un masque bien ajusté doit :

  • être assez grand pour couvrir complètement et confortablement le nez, la bouche et le menton sans laisser de régions à découvert
  • se fixer solidement à la tête à l'aide d'attaches ou de boucles élastiques aux oreilles
  • être confortable et ne pas nécessiter d'ajustements fréquents
  • conserver sa forme après avoir été lavé et séché

S'il y a un espace visible entre votre visage et votre masque ou si ce dernier est lâche, vous pouvez en améliorer l'ajustement en réglant :

  • les attaches ou les boucles latérales
  • la bandelette métallique sur le nez, si votre masque en possède une

Songez à garder les poils faciaux et la barbe rasés ou courts, si possible. Cela permet au masque de mieux s'adapter à votre visage.

Voici d'autres façons d'en améliorer l'ajustement :

  • faire des nœuds dans les boucles latérales et retourner les côtés du masque vers l'intérieur pour qu'il repose à plat
  • utiliser un ajusteur de masque ou une attelle
    • un ajusteur de masque ou une attelle est un dispositif fait d'un matériau flexible (tel que le plastique ou le silicone) porté par-dessus un masque pour aider à l'ajuster
  • superposer un masque non médical en tissu bien ajusté à un masque jetable pour améliorer l'ajustement
    • cela aidera à rapprocher les bords du masque jetable de votre visage
    • assurez-vous que vous pouvez toujours respirer facilement lorsque vous portez 2 masques

Pour en savoir plus :

Utilisation appropriée

Un masque non médical est plus efficace lorsqu’il est porté correctement. Laisser votre nez ou votre bouche à découvert lorsque vous portez un masque :

Lavez-vous les mains ou utilisez un désinfectant à base d'alcool lorsque vous :

Il est important de garder votre masque propre lorsque vous ne l'utilisez pas ou lorsque vous mangez ou buvez.

Ne laissez pas le masque pendre à vos oreilles ou ne le placez pas sous votre menton. Rangez-le dans un sac en papier ou en tissu propre jusqu’à sa prochaine utilisation.

Changez votre masque dès que possible s'il devient humide ou sale. Placez les masques non médicaux réutilisables souillés dans un sac ou un contenant sécurisé et étanche jusqu'à ce que vous puissiez le laver avec votre lessive.

Nettoyez et désinfectez adéquatement tout accessoire qui améliore l'ajustement du masque, comme les attelles et les ajusteurs de masque.

Jetez adéquatement les masques et les filtres jetables dans une poubelle.

Pour en savoir plus :

Considérations de sécurité

Lorsque vous portez un masque non médical, assurez-vous qu'il :

  • est constitué de matériaux respirants
  • peut être enlevé rapidement et en toute sécurité au besoin
  • ne nuit pas à votre vision ni ne vous gêne dans vos tâches

Évitez de :

  • partager votre masque avec autrui
  • faire porter un masque :
    • aux enfants de moins de 2 ans
    • à une personne qui ne peut pas enlever le masque sans aide
    • à une personne qui a des difficultés importantes à respirer en portant le masque
  • fixer un masque avec du ruban adhésif ou d'autres matériaux inappropriés
  • fabriquer un masque avec des matériaux qui se désintègrent facilement, comme des mouchoirs

Personnes présentant un risque élevé d'exposition ou susceptibles de présenter une forme grave de la maladie ou des complications

Certaines personnes sont plus à risque :

Si vous courez un risque plus élevé, il est encore plus important :

Il est important que vous portiez votre masque correctement.

Pour en savoir plus :

Si vous êtes malade ou vous prenez soin d'une personne malade

Si vous avez reçu un diagnostic de la COVID-19 ou si vous avez des symptômes, vous devez porter un masque médical lorsque vous :

  • devez quitter votre lieu d'isolement (p. ex. pour consulter un professionnel de la santé)
  • vous êtes dans un espace intérieur partagé, en présence ou non d'autres personnes, comme :
    • un couloir
    • une cuisine
    • des toilettes
  • vous êtes dans un espace extérieur partagé avec des membres de votre ménage, comme :
    • un balcon
    • une cour arrière
  • vous recevez des soins (contacts physiques directs ou interactions rapprochées)

Portez un masque médical si vous prodiguez des soins à une personne qui a reçu un diagnostic de la COVID-19 ou qui présente des symptômes de la COVID-19.

Si un masque médical vous est recommandé, mais que vous n’en avez pas, portez un masque non médical qui est :

  • bien ajusté
  • bien structuré
  • muni d’une couche filtrante

Pour en savoir plus :

Enfants et masques

Les enfants de moins de 2 ans ne doivent pas porter de masque.

Les enfants de 2 à 5 ans peuvent porter un masque s’ils sont supervisés. Le port du masque par ceux-ci dépend de leur capacité à le tolérer ainsi qu’à le mettre et à l’enlever.

Les enfants de plus de cinq ans doivent porter un masque dans les situations ou les milieux où il est recommandé de le faire. La capacité d'un enfant à utiliser et à entretenir adéquatement un masque est influencée par des facteurs comme :

Pour en savoir plus :

Port du masque pour les personnes malentendantes

Certains masques non médicaux comportent une fenêtre transparente. Vous pouvez porter ces masques :

Si vous n’avez pas accès à un masque non médical avec fenêtre transparente :

Pour en savoir plus :

Stigmatisation et personnes qui ne peuvent pas porter de masque

Il se peut que certaines personnes ne puissent pas porter un masque. Faites preuve d'empathie envers les personnes sans masque, plutôt que de faire des suppositions à leur sujet. Les commentaires négatifs faits à une personne qui ne peut pas porter un masque peuvent contribuer à son isolement social et provoquer de l’anxiété chez celle-ci.

Les masques ne sont pas recommandés pour les :

Couvre-visages non recommandés

Écrans faciaux

Le port d’écrans faciaux seuls n’est pas recommandé, car ils ne remplacent pas les masques. Un écran facial peut être porté en complément d’un masque pour renforcer la protection oculaire.

L'utilisation d'un écran facial sans masque ne vous protège pas et ne protège pas les autres personnes contre l'exposition aux gouttelettes respiratoires infectieuses. Ces gouttelettes projetées par le nez et la bouche peuvent s'échapper autour de l'écran facial.

Choisissez-en un qui s'étend sur les côtés du visage et sous le menton. Il vous faudra tout de même :

  • maintenir l’éloignement physique
  • avoir une bonne hygiène des mains, surtout si vous touchez l'écran facial

Pour en savoir plus :

Cache-cous (réchauffeurs du cou)

Il est déconseillé d'utiliser des cache-cous (aussi appelés réchauffeurs du cou) parce qu'ils :

  • risquent de se déplacer ou de glisser
  • ne sont pas bien attachés à la tête ou aux oreilles
  • sont difficiles à enlever sans vous contaminer

Si vous n’avez pas de masque et devez utiliser un cache-cou :

  • pliez-le de manière à ce qu'il offre au moins 2 épaisseurs de tissu et insérez un filtre ou un tissu filtrant entre les couches de tissu
  • éloignez-le de votre visage, en particulier lorsque vous l'enlevez
  • lavez-vous les mains ou utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool chaque fois que vous avez besoin de l'ajuster, en particulier lorsque vous le mettez et l'enlevez

Pour en savoir plus :

Foulards et bandanas

Les foulards ou les bandanas ne sont pas recommandés parce qu'ils :

  • risquent de se déplacer ou de glisser
  • ne sont pas bien attachés à la tête ou aux oreilles
  • ne réussissent pas à couvrir le nez, la bouche et le menton sans laisser des régions à découvert

Si vous n’avez pas de masque et devez utiliser un foulard ou un bandana :

  • pliez-le de manière à ce qu’il offre au moins 2 épaisseurs de tissu et insérez un filtre ou un tissu filtrant entre les couches de tissu
  • le foulard doit couvrir le nez et la bouche entièrement et être bien ajusté sous le menton
  • lavez-vous les mains ou utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool chaque fois que vous devez l’ajuster, surtout lorsque vous le mettez et l’enlevez

Pour en savoir plus :

Masques avec soupapes d'expiration

Il n’est pas recommandé d’utiliser des masques munis de soupapes ou d’évents d’expiration parce qu’ils permettent aux gouttelettes respiratoires infectieuses de se propager à l’extérieur du masque. Ces masques ne protègent pas les autres contre la COVID-19, et ne limitent pas non plus la propagation du virus.

Port du masque en milieu de travail

Avant de mettre en œuvre des politiques sur le port du masque (médical ou non médical) au travail, les employeurs doivent consulter :

Les masques médicaux peuvent être plus appropriés que les masques non médicaux dans certains milieux de travail non liés aux soins de santé.

Pour en savoir plus :

Considérations environnementales

De nombreux masques jetables et à usage unique sont principalement faits de plastique. De plus en plus de masques jetables et à usage unique sont jetés dans les poubelles ordinaires, puisqu'il y a peu ou pas de possibilité de recyclage. Ces masques augmentent la :

En choisissant des masques réutilisables, vous pouvez aider à prévenir la propagation de la COVID-19 tout en réduisant votre impact sur l'environnement.

Si vous devez utiliser un masque jetable, veillez à toujours le jeter dans une poubelle.

Considérations pour les fabricants

Les masques non médicaux ne sont pas considérés comme des instruments médicaux en vertu du Règlement sur les instruments médicaux, car ils ne satisfont pas aux normes relatives aux masques médicaux. Les couvre-visages ou les masques non médicaux :

À ce jour, Santé Canada n'a approuvé aucun masque non médical comme un instrument médical.

Un masque non médical bien fabriqué, bien ajusté et porté correctement peut aider à empêcher la transmission de la COVID 19 d’un porteur infecté à d’autres personnes. Il peut également empêcher la personne qui le porte d’être exposée aux gouttelettes respiratoires infectieuses des autres. L’efficacité des masques non médicaux dépend de leurs matériaux, de leur méthode de fabrication et de leur ajustement.

Les fabricants peuvent utiliser ces conseils pour fabriquer leurs masques non médicaux. Ils ne peuvent pas les utiliser pour faire des allégations selon lesquelles les masques non médicaux sont des instruments médicaux.

Santé Canada considère bel et bien les respirateurs et les masques médicaux comme des instruments médicaux, lesquels doivent respecter des normes de rendement et de qualité.

Pour en savoir plus :

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :