Manipuler les antibiotiques avec soin : Préserver les antibiotiques aujourd'hui et demain

Pleins feux de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada 2019

La décision de prescrire et d'utiliser des antibiotiques est fondée sur des facteurs qui vont bien au-delà des besoins d'ordre médical. L'utilisation inutile d'antibiotiques est également un phénomène :

L'adoption d'une démarche clairement définie et progressive pourrait nous aider à réduire l'utilisation inutile d'antibiotiques. Il est important d'agir en mettant en œuvre et en évaluant des interventions prometteuses au niveau du comportement, tout en établissant les rapports de collaboration requis entre les communautés et au sein de chacune. Les pharmaciens, les infirmiers et les médecins peuvent tous collaborer pour adopter des protocoles communs et appuyer de plus nombreux projets de recherche en sciences humaines et assurer une meilleure surveillance dans ce dossier.

Comme patient, demandez à votre prestataire de soins s'il vous faut vraiment des antibiotiques. Envisagez d'autres options et la possibilité d'une autre cause de votre maladie ou inconfort. S'il vous faut des antibiotiques, prenez-les selon les consignes et rapportez tous les médicaments non utilisés à la pharmacie. De plus, nous pouvons tous participer aux efforts de prévention des infections en adoptant de simples mesures comme :

Les prestataires de soins et les associations professionnelles auxquelles ils appartiennent peuvent chercher des occasions de partager des compétences, des protocoles et de la formation ainsi que d'obtenir et de formuler des commentaires. De plus, il existe divers outils et diverses initiatives en cours au Canada. Vous pouvez les adopter dans le cadre de votre pratique et vérifier ce qui donne des résultats. De cette façon, nous pouvons tous individuellement contribuer aux efforts coordonnés continus au pays visant à lutter contre le problème de la résistance aux antibiotiques.

Les responsables de la santé publique et du système de la santé peuvent renforcer et améliorer la base de données probantes en comprenant mieux l'utilisation d'antibiotiques au Canada et ce qui fonctionne pour réduire l'utilisation inutile de ces médicaments. Il est clair que des partenariats sont de rigueur entre les scientifiques de la santé et les scientifiques des sciences humaines.

Bien que la recherche provenant de pays aux conditions semblables soit utile et nous renseigne sur cette question, nous devons mieux comprendre les décisions prises au Canada par rapport à l'utilisation d'antibiotiques et les décisions des prestataires de soins qui prescrivent ces médicaments. Nous devons comprendre comment la pauvreté, la vie en régions rurales ou un accès inadéquat aux soins de santé peuvent avoir une incidence sur l'utilisation d'antibiotiques à travers le pays, pour pouvoir permettre à tous les Canadiens de jouir d'une bonne santé quelles que soient leurs circonstances sociales et quel que soit l'endroit où ils habitent. Aussi, nous pouvons former des partenariats à travers le pays afin de mettre au point, d'adopter, de mettre à l'essai et de mettre à l'échelle des mesures prometteuses en ce qui concerne la promotion d'une utilisation appropriée des antibiotiques au Canada.

En reconnaissant qu'une diminution du nombre d'ordonnances inutiles d'antibiotiques en milieux communautaires n'est qu'un petit élément du colossal travail à accomplir pour lutter contre la résistance aux antibiotiques, je me réjouis à la possibilité d'utiliser les conclusions du présent rapport et celles du Plan d'action pancanadien à venir pour collaborer avec les responsables de ce dossier à l'échelle nationale. Ensemble, nous pouvons prendre des mesures pour préserver la capacité des antibiotiques de lutter contre les infections, aujourd'hui et demain.

Téléchargez le rapport (PDF, 4276 Ko)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :