Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) : Composition et représentation

Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) est un organisme consultatif externe d'experts dans les domaines de la pédiatrie, des maladies infectieuses, de l'immunologie, de la pharmacie, des soins infirmiers, de l'épidémiologie, de la pharmaco économie, des sciences sociales et de la santé publique. Le comité relève du vice-président de la Direction générale de la prévention et du contrôle des maladies infectieuses et travaille avec le personnel du Centre d'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses de l'Agence de la santé publique du Canada pour fournir des conseils médicaux, scientifiques et de santé publique continus et opportuns.

Le CCNI fait des recommandations pour l'utilisation des vaccins actuellement ou nouvellement approuvés chez les humains au Canada, y compris l'identification des groupes à risque de maladies évitables par la vaccination pour lesquels la vaccination devrait être ciblée. Les synthèses des connaissances, les analyses et les recommandations du CCNI sur l'utilisation des vaccins au Canada sont incluses dans les revues de littérature publiées, les déclarations et les mises à jour. Les recommandations du CCNI sont également publiées dans le Guide canadien d'immunisation. Des mises à jour par courriel sont disponibles via notre liste de diffusion.

Composition

Présidente

Dre Caroline Quach-Thanh

CHU Sainte-Justine, Université de Montréal
Montréal (Québec)

Caroline Quach est professeure titulaire aux Départements de microbiologie, infectiologie et immunologie et de pédiatrie de l'Université de Montréal et médecin responsable de l'Unité de prévention et de contrôle des infections au CHU Sainte-Justine (Montréal). Elle travaille comme consultante en maladies infectieuses pédiatriques et microbiologiste médicale. Dre Quach est également médecin conseil à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) dans la Direction des risques biologiques et de la santé au travail, dans les domaines des infections nosocomiales et de l'immunisation.

Diplômée de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal, la Dre Quach a fait sa résidence en pédiatrie au CHU Sainte-Justine et ses études supérieures à l'Université McGill. Elle est chercheuse-boursière de mérite du Fonds de recherche du Québec - Santé. Ses recherches portent sur la prévention des infections (infections nosocomiales et maladies évitables par la vaccination).

La Dre Quach est la présidente sortante de l'Association pour la microbiologie médicale et l'infectiologie Canada (AMMI). Elle préside le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) et le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) et est membre du comité de direction du programme de Surveillance provinciale des infections nosocomiales (SPIN) du Québec.

Vice-Présidente

Dre Shelley Deeks

Santé publique Ontario
Toronto (Ontario)

Shelley Deeks est à la fois directrice générale de la protection de la santé de Santé publique Ontario et professeure agrégée à l'École de santé publique Dalla Lana de l'Université de Toronto. Comme en témoignent les quelque 120 articles évalués par des pairs publiés par la Dre Deeks, ses intérêts et sa passion sont depuis longtemps axés sur le contrôle des maladies transmissibles et l'immunisation en général, et particulièrement sur l'innocuité des vaccins. Outre son appartenance au Comité consultatif national de l'immunisation du Canada, elle est l'ancienne présidente du Comité consultatif sur les pratiques vaccinales de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Elle bénéficie de bourses de recherche en santé publique au Canada et en Australie et a suivi la formation offerte dans le cadre du Programme canadien d'épidémiologie de terrain. Elle possède plus de 20 ans d'expérience en tant que médecin en santé publique et a travaillé dans tous les secteurs du système de santé publique canadien ainsi qu'à l'échelon national en Australie.

Membres

Dre Julie Bettinger

Université de la Colombie-Britannique
Vancouver (Colombie-Britannique)

La Dre Julie Bettinger est professeure associée au Centre d'évaluation des vaccins du Département de pédiatrie de l'Université de la Colombie-Britannique. Elle est une épidémiologiste spécialisée dans les maladies contagieuses dont les recherches portent notamment sur l'innocuité des vaccins et les maladies évitables par la vaccination (en particulier les infections invasives à méningocoques et à pneumocoques), ainsi que sur les attitudes et les croyances relatives à la vaccination. Elle est directrice du centre de données du Programme canadien de surveillance active de l'immunisation, un réseau de surveillance active des maladies évitables par la vaccination et des effets indésirables des vaccins dans 12 hôpitaux pédiatriques de soins tertiaires au Canada, et chercheuse principale du réseau national canadien d'évaluation de l'innocuité des vaccins du Réseau canadien de recherche sur l'immunisation, qui surveille chaque année l'innocuité des vaccins antigrippaux.

Dre Natalie Dayneka

Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario
Ottawa (Ontario)

Natalie Dayneka est une spécialiste clinique du service de pharmacie du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO), un hôpital universitaire pédiatrique de soins tertiaires. En tant que pharmacienne pédiatrique, Natalie a joué un rôle actif dans l'élaboration de lignes directrices pédiatriques pour les maladies infectieuses, y compris les immunisations. Elle était coauteure des lignes directrices sur l'utilisation d'antimicrobiens chez les enfants de 2015 du CHEO; ces lignes directrices ont été offertes à l'externe, sous forme d'application mobile, à des praticiens en pédiatrie de partout au Canada.

Natalie a fait office de conseillère au sein d'autres comités fédéraux, et elle a également fait partie du Comité de la pharmacologie et de la thérapeutique de la Direction des programmes de santé des Premières nations et des Inuits. Elle a également siégé au Comité de la pharmacologie et des substances dangereuses de la Société canadienne de pédiatrie. Plus récemment, Natalie a fait partie du groupe consultatif d'experts cliniques sur les amygdalectomies dans le cadre de l'initiative visant des actes médicaux fondés sur la qualité de l'Ontario.

Natalie a contribué très activement à la Société canadienne des pharmaciens d'hôpitaux, et elle a reçu le titre de membre. Elle est l'ancienne présidente de l'Association canadienne des pharmaciens en VIH/sida. Natalie a offert des conférences et présenté des affiches dans le cadre de différentes réunions régionales, nationales et internationales

Dr Philippe De Wals

Département de médicine sociale et préventive
Québec (Québec)

Philippe De Wals est professeur au Département de médecine sociale et préventive de l'Université Laval, à Québec (Canada). Il a obtenu son diplôme en médecine et un doctorat en santé publique à l'Université catholique de Louvain (Belgique), d'où il est originaire. À ses débuts, il a mené de front une carrière universitaire de chercheur en épidémiologie à l'École de santé publique de cette université et une carrière d'omnipraticien. De 1980 à 2000, il a occupé un poste d'épidémiologiste au sein d'EUROCAT, réseau des registres de malformations dans les populations européennes pour la surveillance épidémiologique des anomalies congénitales. En 1990, il s'est installé au Canada et est devenu le chef du Département des sciences de la santé communautaire de l'Université de Sherbrooke. En 1997, il a obtenu un poste de professeur invité à la faculté de santé publique de l'Université de la Caroline du Nord, à Chapel Hill (États-Unis).

Les travaux de recherche du Pr De Wals s'intéressent principalement à l'épidémiologie des maladies infectieuses et des anomalies de la reproduction ainsi qu'à l'évaluation des services de santé et des programmes et politiques en matière de santé publique. Il a publié plus de 150 articles dans des revues scientifiques et a rédigé plusieurs chapitres de manuel de cours. Il est actuellement chercheur au Centre de recherche du CHU (centre hospitalier universitaire) de Québec et de l'Université de Sherbrooke et agit à titre de médecin-conseil auprès de l'Institut national de santé publique du Québec. En 2011, il a été nommé directeur scientifique de la Plateforme d'évaluation en prévention de l'obésité à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

En 1990, le Pr De Wals a reçu le prix Jean Van Beneden en reconnaissance de son travail exceptionnel dans le domaine de la santé publique; et en 2005, il a été élu à l'Académie royale de médecine de Belgique.

Ève Dubé

Institut national de santé publique du Québec et Centre de recherche du CHU de Québec
Québec (Québec)

Ève Dubé est anthropologue médicale. Elle est affiliée à l'Institut national de santé publique du Québec et au Centre de recherche du CHU de Québec. Elle est également professeure invitée en anthropologie à l'Université Laval. Ses recherches portent sur les questions sociales, culturelles et éthiques liées à la prévention des maladies contagieuses. La plupart de ses recherches visent à comprendre pourquoi les gens acceptent, refusent ou hésitent à se faire vacciner et pourquoi les prestataires de soins de santé respectent ou non les recommandations de vaccination pour eux-mêmes, leurs familles et leurs patients. Elle est la chercheuse principale du réseau des sciences sociales et humaines du Réseau canadien de recherche sur l'immunisation. De 2013 à 2014, elle a été membre du groupe de travail de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la réticence à la vaccination et elle fait actuellement partie du Comité consultatif mondial de la sécurité vaccinale de l'OMS, où elle s'occupe principalement de la communication sur les risques liés aux vaccins.

Dre Vinita Dubey

Bureau de santé publique de Toronto

La Dre Vinita Dubey a terminé avec succès le programme de résidence en santé publique et en médecine préventive de l'Université de Toronto. Elle est professeure adjointe à la Dalla Lana School of Public Health de l'Université de Toronto. Depuis 2006, elle est médecin hygiéniste adjointe en santé publique au Bureau de santé publique de Toronto dans le domaine du contrôle des maladies transmissibles. Spécialiste du programme des maladies évitables par la vaccination, elle a participé au programme de vaccination en milieu scolaire, au programme d'évaluation d'immunisation en milieu scolaire, lequel suspend les étudiants dont les vaccins requis ne sont pas à jour, aux enquêtes sur les effets secondaires suivant l'immunisation ainsi qu'à la gestion des éclosions, y compris l'éclosion d'oreillons en 2017 à Toronto, soit la plus importante éclosion d'oreillons de la ville depuis plus de 20 ans. Elle travaille également en tant que médecin urgentiste dans un petit hôpital communautaire.

Dr Soren Gantt

Université de Montréal
Montréal (Québec)

La Dr Soren Gantt est professeur aux départements de microbiologie, d'immunologie des maladies infectieuses et de pédiatrie de l'Université de Montréal. Il est également consultant en maladies infectieuses pédiatriques et directeur de la recherche clinique au CHU Sainte-Justine. Le Dr Gantt a obtenu son diplôme de docteur en médecine et son doctorat (Immunologie) à la faculté de médecine de l'Université de New York. Il a effectué sa résidence en pédiatrie et obtenu une bourse de recherche en maladies infectieuses à l'hôpital pour enfants de Seattle et à l'Université de Washington, où il a également obtenu une maîtrise en santé publique (Épidémiologie). Il est l'ancien chef du service des maladies infectieuses pédiatriques et directeur de la recherche clinique à l'hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique. Ses recherches combinent études translationnelles et essais cliniques, en mettant l'accent sur la pathogénie et la prévention des maladies dues au cytomégalovirus et à d'autres herpès virus humains.

Dre Robyn Harrison

Organisme de santé publique Alberta Health Services
Sœurs grises et hôpitaux de l'Université de l'Alberta

La Dre Robyn Harrison, spécialiste des maladies infectieuses, travaille à Edmonton, en Alberta. Elle est conseillère en maladies transmissibles pour le programme de santé et de sécurité en milieu de travail à l'échelle de la province pour l'organisme de santé publique Alberta Health Services (un poste qu'elle occupe depuis 2008). Elle a également exercé un rôle de conseillère pour le programme de santé et de sécurité au travail de Covenant Health (2008-2014). La Dre Harrison s'intéresse vivement à l'élaboration de politiques et de soutien à l'intention des cliniciens pour prévenir la transmission des infections dans les milieux de soins de santé. Membre du Comité consultatif de l'Alberta sur l'immunisation, elle participe aux groupes de travail pour la prévention des infections dans la province de l'Alberta, y compris les travaux antérieurs sur la grippe pandémique H1N1 en 2009 et la grippe aviaire en 2014. À l'échelle nationale, elle travaille avec l'Agence de la santé publique du Canada en tant que membre du groupe de travail chargé de l'élaboration des lignes directrices pour la prévention et la lutte contre les infections professionnelles dans le domaine de la santé afin de mettre à jour les lignes directrices sur la prévention et le contrôle des infections fondées sur des données probantes et de les diffuser.
La Dre Harrison a obtenu son diplôme en médecine de l'Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, et terminé sa formation de sous-spécialisation en médecine interne et en maladies infectieuses à l'Université de l'Alberta. Plus récemment, elle a obtenu une maîtrise ès sciences dans les domaines combinés de la santé publique et de l'épidémiologie par l'intermédiaire de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, en Angleterre.

Dre Kyla Hildebrand

Université du Colombie Britannique
Vancouver (Colombie Britannique)

La Dre Kyla Hildebrand est spécialiste en immunologie pédiatrique clinique et allergies, et professeure agrégée d'enseignement clinique au Département de pédiatrie de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC). Sa formation de sous-spécialité a été complétée à l'Hospital for Sick Children et à l'Université de Toronto. Elle a suivi un programme de maîtrise en sciences de la santé communautaire de l'École de santé publique Dalla Lana de l'Université de Toronto. Elle est chercheuse clinique à l'Institut de recherche du Children's Hospital de la C.-B. et directrice du programme de formation en résidence en immunologie clinique et allergies pour enfants à l'UCB.

Les travaux cliniques du Dre Hildebrand consistent à évaluer et à prendre en charge des patients complexes présentant des troubles allergiques et immunologiques, notamment des enfants nécessitant une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Elle travaille au Réseau des cliniques d'immunisation spéciales (UIC) de l'Université de la Colombie-Britannique depuis 2014. Elle collabore au site de l'Université de la Colombie-Britannique dans le cadre de l'étude CHILD (développement longitudinal du nourrisson) visant à faire progresser les connaissances sur les déterminants génétiques et environnementaux de la maladie atopique afin de déterminer comment l'exposition précoce est liée aux effets sur la santé et aux conséquences de la maladie.

Dre Kristin Klein

Organisme de santé publique Alberta Health Services
Edmonton (Alberta)

La Dre Kristin Klein est spécialiste de la santé publique et de la médecine préventive. Elle est basée à Edmonton, en Alberta. Elle occupe deux postes au sein de l'organisme de santé publique Alberta Health Services, en tant que médecin hygiéniste provincial associé pour le contrôle des maladies transmissibles et en tant que médecin hygiéniste local pour le nord de l'Alberta. Son parcours éducatif comprend un baccalauréat ès sciences de l'Université de Calgary, un diplôme de médecine et une formation postdoctorale en santé publique et en médecine préventive de l'Université de l'Alberta. Avant d'occuper son poste au sein de l'organisme de santé publique Alberta Health Services, la Dre Klein a été médecin hygiéniste adjointe pour le gouvernement de l'Alberta. Elle a contribué à plusieurs comités provinciaux et nationaux, notamment en représentant le Conseil des médecins hygiénistes en chef en tant que membre de liaison avec le CCNI. Elle occupe également un poste de clinicienne à la faculté de médecine et de dentisterie de l'Université de l'Alberta.

Dr Jesse Papenburg

Centre universitaire de santé McGill
Montréal (Québec)

Le Dr Jesse Papenburg est professeur adjoint de pédiatrie et membre associé du département d'épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail de l'Université McGill. Il pratique dans le domaine des maladies infectieuses pédiatriques et de la microbiologie médicale à l'Hôpital de Montréal pour enfants du Centre universitaire de santé McGill.

Le Dr Papenburg a obtenu son diplôme de médecine à l'Université McGill et a fait sa formation de résident et de sous-spécialisation à l'Hôpital de Montréal pour enfants. Il a ensuite effectué une bourse de recherche sur la virologie moléculaire des virus respiratoires à ARN à l'Université Laval et une maîtrise en épidémiologie à McGill. En tant que clinicien-chercheur, les recherches du Dr Papenburg portent sur l'épidémiologie des infections respiratoires virales, avec un accent sur les diagnostics pour améliorer le traitement et les résultats. Il contribue activement aux directives nationales et provinciales sur l'immunoprophylaxie au virus respiratoire syncytial (RSV) et le traitement antiviral de la grippe.

Dr Coleman Rotstein

Université de Toronto et Réseau universitaire de santé
Toronto (Ontario)

Le Dr Rotstein est professeur de médecine à la Division des maladies infectieuses de l'Université de Toronto et médecin traitant du Réseau universitaire de santé à Toronto, en Ontario. Il a obtenu un baccalauréat ès sciences de l'Université de Toronto et son diplôme en médecine de l'Université de Calgary en 1976. Le Dr Rotstein a terminé sa formation spécialisée en médecine interne à l'Université de Toronto, puis sa formation de sous-spécialisation en maladies infectieuses et en immunologie à l'Université médicale de la Caroline du Sud à Charleston, en Caroline du Sud, de 1980 à 1983 (ABIM [1980], FRCPC [médecine interne, 1981], ABIM [maladies infectieuses, 1982]).

À l'heure actuelle, il est directeur, Oncologic Infections Diseases, au Princess Margaret Cancer Centre, pour le service des maladies infectieuses en hôte immunodéprimé au sein du Réseau universitaire de santé. Il est aussi l'ancien directeur de la Division des maladies infectieuses de l'Université McMaster, ancien président et secrétaire de la Section des maladies infectieuses de l'Ontario Medical Association, ancien coprésident du Emerging Infectious Diseases Network, ancien président de l'Association pour la microbiologie médicale et l'infectiologie Canada, ancien président de la Société canadienne des maladies infectieuses, et ancien président du Comité des essais cliniques de la Société canadienne des maladies infectieuses. En outre, il a été élu membre du American College of Physicians et de la Infectious Diseases Society of America. Il est réviseur pour plusieurs revues internationales, et il a été rédacteur adjoint de la section de révision du Canadian Journal of Infectious Diseases and Medical Microbiology.

Le Dr Rotstein a publié plus de 160 articles revus par ses pairs. Ses intérêts de recherche portent principalement sur les infections chez les patients cancéreux et les autres hôtes immunodéprimés ainsi que les infections fongiques causées par des organismes de Candida. Il poursuit activement ses recherches en menant des essais cliniques impliquant des agents antifongiques chez les hôtes immunodéprimés.

Dre Beate Sander

L'Hôpital UHN
Toronto (Ontario)

Beate Sander, Ph. D., occupe un poste de scientifique à Santé publique Ontario (SPO), de professeure adjointe à l'Université de Toronto, de professeure auxiliaire à l'Université York (Toronto) et de scientifique auxiliaire à l'Institute for Clinical Evaluative Sciences.

Beate s'intéresse à la recherche sur l'évaluation économique axée sur les maladies infectieuses. Elle dirige des équipes multidisciplinaires qui travaillent à évaluer des stratégies d'atténuation relatives aux virus Zika et du Nil occidental au moyen de modèles de simulation guidés par des données. De plus, elle établit un lien entre les données de laboratoire et les données administratives fondées sur des populations, ce qui permet d'élaborer de nouvelles approches pour étudier le fardeau des maladies infectieuses.

Beate a été membre du conseil d'administration de la Society of Medical Decision Making (SMDM) et fait partie du comité de rédaction de la revue scientifique Medical Decision Making. Elle fournit des conseils scientifiques aux décideurs et aux organismes consultatifs, et est membre de plusieurs groupes de travail et de réseaux scientifiques.

Madame Susan Smith

Alberta Health
Edmonton (Alberta)

Susan assume les fonctions de gestionnaire, Politique d'immunisation, pour le compte d'Alberta Health. Elle cumule plus de trente années d'expérience en santé publique, principalement axée sur les programmes de santé publique, l'immunisation et le contrôle des maladies transmissibles. Elle a exercé les fonctions d'intervenante de première ligne, d'infirmière-conseil, infirmière, développement clinique (immunisation et contrôle des maladies transmissibles) et de gestionnaire de la politique d'immunisation pour le compte d'Alberta Health.

Son expérience comprend, entre autres, de fournir des services de vaccination, de conseiller/informer le personnel et les clients sur l'immunisation et les questions relatives aux maladies transmissibles, d'assurer la qualité des programmes d'immunisation et de faire un suivi sur les maladies à déclaration obligatoire, ce qui lui a procuré une solide formation clinique et des compétences opérationnelles en ce qui a trait aux programmes d'immunisation de santé publique.

À l'heure actuelle, à titre de gestionnaire de la politique d'immunisation, Susan est chargée de l'élaboration et de la mise en œuvre de la politique d'immunisation en Alberta. Il s'agit notamment de coordonner et de faciliter le travail du Comité consultatif de l'immunisation de l'Alberta. En outre, faisant partie de ses fonctions, elle a assuré la présidence et facilité bon nombre de groupes de travail sur l'immunisation composés de médecins hygiénistes, de médecins infectiologues, d'infirmières-chef et de personnel du programme, dans le but de mettre à jour et d'examiner la politique d'immunisation de l'Alberta, y compris des recommandations sur l'immunisation destinées aux receveurs de transplantation d'organes pleins, aux receveurs de transplantation de cellules souches hématopoïétiques et aux personnes immunodéprimées; ainsi que des recommandations sur les vaccins contenant le rotavirus, l'hépatite B, la varicelle et la rougeole.

Susan a également fait partie de la Canadian Nursing Coalition for Immunization au cours des deux dernières années, et elle a participé à la Conférence canadienne sur l'immunisation de 2016.

Dre Sarah Wilson

Santé publique Ontario
Toronto (Ontario)

La Dre Sarah Wilson est médecin de santé publique et épidémiologiste médicale à Santé publique Ontario, où elle travaille en étroite collaboration avec l'équipe chargée de l'immunisation et des maladies évitables par la vaccination au sein du département des maladies transmissibles et des mesures et interventions d'urgence. À ce titre, elle apporte son soutien à la surveillance des maladies évitables par la vaccination, à la couverture vaccinale, à l'innocuité des vaccins, à la gestion des éclosions et participe à la recherche appliquée. Les intérêts de recherche de Sarah comprennent l'évaluation appliquée des programmes de vaccination et l'évaluation de la couverture vaccinale à l'aide d'une série de sources de données, y compris des données de surveillance de routine et des données administratives. Elle est membre du Collège royal des médecins et chirurgiens en santé publique et en médecine préventive ainsi que diplômée du Programme canadien d'épidémiologie de terrain. Elle est professeure adjointe à l'école de santé publique Dalla Lana de l'Université de Toronto et scientifique auxiliaire à l'ICES (anciennement connu sous le nom d'Institute for Clinical Evaluative Sciences).

Secrétaire générale

Dr Matthew Tunis

Gestionnaire

Mme Althea House

Agents de liaison

Association canadienne de santé publique
Dre Catherine Mah

Hamilton (Ontario)

Association canadienne pour la recherche et l'évaluation en immunisation
Dre Deshayne Fell
Ottawa (Ontario)

l'Association pour la microbiologie médicale et l'infectiologie Canada (en anglais seulement)
Dre Anne Pham-Huy
Ottawa (Ontario)

Conseil des médecins hygiénistes en chef
D
re Reka Gusafson
Vancouver (Colombie Britannique)

Center for Disease Control and Prevention (en anglais seulement)
Dre Amanda Cohn
Atlanta (Géorgie) É.-U.

Collège des médecins de famille du Canada
Dre Lucci Bucci

Ottawa (Ontario)

Comité canadien d'immunisation
Dre Monika Naus
Vancouver (Colombie Britannique)

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada
Dre Eliana Castillo

Calgary (Alberta)

Société canadienne de pédiatrie
Dre Dorothy Moore

Montréal (Québec)

Représentants d'office

Centre d'évaluation des produits radiopharmaceutiques et biothérapeutiques
Dre Robert Pless
Santé Canada
Ottawa (Ontario)

Centre de l'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses (CIMRI) -
Division de la surveillance and de l'épidémiologie
Mme Jennifer Pennock
Agence de la santé publique du Canada
Ottawa (Ontario)

Centre de l'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses (CIMRI) -
Division des programmes d'immunisation et de la préparation aux pandémies
Mme Erin Henry
Agence de la santé publique du Canada 
Ottawa (Ontario)

Direction des produits de santé commercialisés
Dr Deborah Danoff

Santé Canada
Ottawa (Ontario)

Laboratoire national de microbiologie
Dr Guillaume Polliquin
Agence de la santé publique du Canada 
Winnipeg (Manitoba)

Groupe consultatif en matière d'éthique en santé publique de l'Agence de la santé publique du Canada (GCESP)
Mme Mireille Lacroix
Ottawa (Ontario)

Santé des Premières nations et des Inuits
Dr Tom Wong
Services aux Autochtones Canada
Ottawa (Ontario)

Quartier général du Groupe des services de Santé des Forces canadiennes
Dr (Capc) Lucco Rossi

Défense nationale et les Forces armées canadiennes
Ottawa (Ontario)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :