Chapitre 9 : Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique – Soins hospitaliers pour la prise en charge de l'arthrite

Chapitre neuf: Soins hospitaliers pour la prise en charge de l'arthrite

Introduction

Bien que la majorité des personnes arthritiques reçoivent des soins en milieux ambulatoires, beaucoup d'entre elles requièrent un diagnostic ou des services thérapeutiques à l'hôpital et subissent des chirurgies d'un jourNote de bas de page 1 Note de bas de page 2. Les hospitalisations se produisent pour des raisons soit médicales, soit chirurgicales.

Les hospitalisations à caractère médical peuvent être requises pour des manifestations non articulaires associées à l'arthrite, les douleurs et incapacités causées par l'arthrite ou les effets indésirables du traitement médicamenteux, comme les complications gastro- intestinales.

La chirurgie orthopédique est l'intervention chirurgicale la plus fréquente chez les personnes souffrant de douleurs intenses et de lésions articulaires graves lorsque les traitements non chirurgicaux ont atteint leur efficacité maximaleNote de bas de page 3 Note de bas de page 4 Note de bas de page 5. Ce type d'interventions va de la fusion au remplacement d'articulations. L'arthroplastie est une intervention efficiente pour atténuer la douleur et améliorer la capacité fonctionnelle des sujets atteints d'arthrite avancéeNote de bas de page 3. La technique s'applique à diverses articulations, la hanche et le genou le plus souvent, suivis de l'épaule.

Le présent chapitre porte sur les soins hospitaliers, c.-à-d. les hospitalisations (médicales et chirurgicales) et les chirurgies d'un jour, prodigués aux résidants canadiens de 15 ans et plus souffrant d'arthrite. Il présente égale- ment des données sur les arthroplasties totales, c.-à-d. les chirurgies de remplacement total des articulations. L'information concernant les temps d'attente, les réadmissions et les complications liés aux arthroplasties totales n'est pas incluse dans ce chapitre, mais elle a été publiée par l'Institut canadien d'information sur la santé (ICISNote de bas de page 6 Note de bas de page 7. Les données du présent chapitre proviennent de plusieurs bases de données nationales administrées par l'ICIS pour les exercices de 2001-2002 à 2005-2006.

Les hospitalisations auxquelles un code de diagnostic de l'arthrite a été associé sont réparties dans les cinq catégories suivantes :

  • l'arthrite inflammatoire (p. ex. la polyarthrite rhumatoïde ou PR);
  • l'arthrose;
  • les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus);
  • les affections des tissus mous (p. ex. les syndromes de la coiffe des rotateurs et la synovite);
  • les « autres types d'arthrite » (p. ex. la spondylarthrose et les affections apparentées ainsi que les lésions intra- articulaires).

À des fins de comparaison, des données d'hospitalisations sont également présentées pour des diagnostics autres que l'arthrite.

Hospitalisations et chirurgies ambulatoires liées à l'arthrite

« Si, à l'âge de 24 ans, je n'avais pas été hospitalisée, j'aurais sûrement fini en fauteuil roulant. Le corps médical a été capable de traiter plusieurs articulations en même temps. Mes épaules, mes mains, mes genoux et mes coudes me faisaient atrocement souffrir. Mais si la situation s'était produite aujourd'hui, on m'aurait demandé de choisir l'articulation à traiter, car les chirurgiens n'ont plus le droit que d'en opérer une à la fois. Quelle articulation choisiriez-vous de sauver ? »

— Personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde

En 2005-2006, il y a eu 2,2 millions d'hospitalisations de personnes de 15 ans et plus au Canada, soit 1,5 million pour des soins médicaux et 721 000 pour des chirurgies. L'arthrite était associée à plus de 5,9 % (129 205) des hospitalisations totales, mais davantage encore à celles de nature chirurgicale, soit 12,7 % (91 556). Les hospitalisations médicales incluaient 37 649 (2,6 %) motivées principalement par un diagnostic d'arthrite. Parmi toutes les hospitalisations, les hospitalisations chirurgicales (71 %) étaient plus communes que celles de nature médicale. Le contraire a été observé pour les affections non arthritiques : les hospitalisations chirurgicales étaient moins communes (elles représentent 32 % du total des hospitalisations pour des diagnostics autres que l'arthrite).

Le nombre d'hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d'hospitalisations pour des motifs autres que l'arthrite est resté relativement stable (figure 9-1). Le taux d'hospitalisations liées à l'arthrite normalisé selon l'âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004- 2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004 -2005 et 2005-2006; le taux d'hospitalisations pour des motifs autres que l'arthrite a diminué durant cette période.

Le nombre d'hospitalisations peut demeurer stable alors que les taux baissent, car les populations comparées (personnes arthritiques et non arthritiques) ont des répartitions par âge et par sexe différentes. Les taux calculés ont été normalisés (ajustés) pour déterminer si ces différences subsistaient.

Figure 9-1: Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques
Équivalent textuel - Figure 9-1
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou, de 2000-2001 à 2005-2006.

Entre 2000-2001 et 2005-2006, la durée moyenne de séjour est passée de 10 à 8 jours pour les arthroplasties de la hanche et de 8 à 6 jours pour celles du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-14



Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l'âge d'hospitalisations médicales et pour chirurgies d'un jour en raison d'arthrite ont diminué (figure 9-2).

Les taux d'hospitalisations chirurgicales pour cause d'arthrite ont augmenté pendant la même période. Leur croissance, surtout en 2005-2006, pourrait être la conséquence de mesures visant à réduire les temps d'attente pour des interventions prioritaires telles que les arthroplasties de la hanche ou du genouNote de bas de page 2 Note de bas de page 3 Note de bas de page 4.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d'hospitalisations chirurgicales pour tous les types d'arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l'arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006 (figure 9-3). Tel qu'il a été avancé plus haut, la croissance du nombre d'hospitalisations chirurgicales pour cause d'arthrose est probablement attribuable à plusieurs mesures prises à la fin de 2004-2005 afin de réduire les temps d'attente des arthroplasties totales de la hanche et du genou effectuées dans le cadre de traitements de l'arthrose.

Les chirurgies d'un jour, le plus souvent des chirurgies arthroscopiques, étaient plus courantes chez les personnes atteintes d'« autres types d'arthrite » et probablement liées à des traumatismes articulaires (p. ex. des lésions articulaires du genou), des affections des tissus mous et l'arthrose (figure 9-3)Note de bas de page 8. Les taux de chirurgies d'un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Parmi les cinq types d'arthrite, les taux d'hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l'arthrite inflammatoire et les « autres types d'arthrite » (p. ex. les lésions intra- articulaires) que pour l'arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus) (figure 9-3). Les taux d'hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Globalement, l'arthrose était à l'origine de la majorité des hospitalisations liées à l'arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales. La fréquence de l'arthrose étant élevée, les arthroplasties du genou et de la hanche étaient également fréquentes; elles comptaient pour plus de 60 % des hospitalisations chirurgicales associées à l'arthrite. Des fréquences similaires ont été observées aux États-UnisNote de bas de page 2 Note de bas de page 9. Les types d'arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l'ensemble des hospitalisations médicales liées à l'arthrite, probablement à cause des complications reliées à ces maladies.

Figure 9-2: Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques
Équivalent textuel - Figure 9-2
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou, de 2000-2001 à 2005-2006.

Entre 2000-2001 et 2005-2006, la durée moyenne de séjour est passée de 10 à 8 jours pour les arthroplasties de la hanche et de 8 à 6 jours pour celles du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-14



Figure 9-3: Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite
Équivalent textuel - Figure 9-3
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou, de 2000-2001 à 2005-2006.

Entre 2000-2001 et 2005-2006, la durée moyenne de séjour est passée de 10 à 8 jours pour les arthroplasties de la hanche et de 8 à 6 jours pour celles du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-14



Hospitalisations chez les hommes et les femmes

Le taux d'hospitalisations médicales a augmenté avec l'âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus comparativement à celui des 65 à 74 ans (figure 9-4). Le taux d'hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu'à l'âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d'un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné. Ces observations pourraient s'expliquer par le fait que d'autres méthodes de prise en charge de la maladie sont utilisées dans le groupe d'âge le plus avancé, compte tenu du risque accru de complications opératoires.

Le taux d'hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d'hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d'âge (figure 9-4). En général, les taux d'hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l'exception des chirurgies d'un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d'un jour plus élevés que les jeunes femmes. Cela pourrait être attribuable à la fréquence supérieure de traumatismes articulaires chez les jeunes hommes.

Figure 9-4: Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite
Équivalent textuel - Figure 9-4
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou, de 2000-2001 à 2005-2006.

Entre 2000-2001 et 2005-2006, la durée moyenne de séjour est passée de 10 à 8 jours pour les arthroplasties de la hanche et de 8 à 6 jours pour celles du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-14



Parmi toutes les hospitalisations liées à l'arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l'arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d'âge, sauf chez les 15 à 44 ans (figure 9-5). Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux « autres types d'arthrite » était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Figure 9-5: Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics
Équivalent textuel - Figure 9-5
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou, de 2000-2001 à 2005-2006.

Entre 2000-2001 et 2005-2006, la durée moyenne de séjour est passée de 10 à 8 jours pour les arthroplasties de la hanche et de 8 à 6 jours pour celles du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-14



Arthroplastie de la hanche et du genou

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l'arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou (figure 9-6). Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d'arthroplasties du genou a dépassé le nombre d'arthroplasties de la hanche, et l'écart s'est creusé avec le temps (figure 9-6). Le nombre d'arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d'âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d'arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche. Les croissances observées pourraient s'expliquer par les investissements dans les « garanties de délai d'attente pour les patients » visant à réduire les temps d'attente pour les arthroplasties de la hanche et du genou combinés à la hausse du nombre de personnes atteintes d'arthrite.

Figure 9-6: Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite
Équivalent textuel - Figure 9-6
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou, de 2000-2001 à 2005-2006.

Entre 2000-2001 et 2005-2006, la durée moyenne de séjour est passée de 10 à 8 jours pour les arthroplasties de la hanche et de 8 à 6 jours pour celles du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-14



Hommes et femmes

Le nombre d'arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d'âge entre 2001-2002 et 2005-2006 (figure 9-7). Cette augmentation souligne le fait que de plus en plus de Canadiens et de Canadiennes subissent de telles interventions, y compris dans les jeunes groupes d'âges. Une augmentation similaire a été récemment signalée aux États-UnisNote de bas de page 10. Ces augmentations pourraient ajouter une pression supplémentaire sur le système de santé, car les jeunes personnes subiront probablement une reprise chirurgicale (c.-à-d. une intervention de remplacement d'une composante artificielle vieille ou usée de la hanche ou du genou) ultérieurement.

Figure 9-7: Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge
Équivalent textuel - Figure 9-7
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou, de 2000-2001 à 2005-2006.

Entre 2000-2001 et 2005-2006, la durée moyenne de séjour est passée de 10 à 8 jours pour les arthroplasties de la hanche et de 8 à 6 jours pour celles du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-14



Le taux d'arthroplastie de la hanche a augmenté avec l'âge au Canada en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes (figure 9-8). Le taux d'arthroplastie du genou a aussi augmenté avec l'âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes (figure 9-9). La majorité des opérations effectuées l'ont été pour traiter l'arthrose. Selon le Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA), l'arthrose est à l'origine de plus de 83 % des arthroplasties de la hanche et de plus de 93 % des arthroplasties du genou au Canada en 2005-2006Note de bas de page 6. Les adultes de 65 ans et plus ont connu le plus grand nombre d'arthroplasties, ce qui témoigne du vieillissement de la population.

Figure 9-8: Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe
Équivalent textuel - Figure 9-8
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou, de 2000-2001 à 2005-2006.

Entre 2000-2001 et 2005-2006, la durée moyenne de séjour est passée de 10 à 8 jours pour les arthroplasties de la hanche et de 8 à 6 jours pour celles du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-14



Figure 9-9: Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe
Équivalent textuel - Figure 9-9
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou, de 2000-2001 à 2005-2006.

Entre 2000-2001 et 2005-2006, la durée moyenne de séjour est passée de 10 à 8 jours pour les arthroplasties de la hanche et de 8 à 6 jours pour celles du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-14



Arthroplastie et obésité

L'obésité est un facteur important dans l'apparition de l'arthrose, particulièrement de l'arthrose du genou et chez les personnes obèses au début de l'âge adulteNote de bas de page 3 Note de bas de page 11 Note de bas de page 12 Note de bas de page 13 Note de bas de page 14. L'obésité est également associée au besoin d'une arthroplastie totale de la hanche et d'une arthroplastie totale du genouNote de bas de page 14.

Le RCRA contient des renseignements recueillis par les chirurgiens sur le poids et la taille des personnes subissant une arthroplastie de la hanche ou du genou. Les données utilisées dans ce qui suit proviennent du rapport de 2007 du RCRANote de bas de page 6.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (figure 9-10).

Étant donné la croissance de l'obésité dans la population canadienne au cours des dernières décennies, le nombre de personnes qui présentent un excès de poids ou qui sont obèses et qui ont besoin d'une arthroplastie totale devrait continuer à augmenterNote de bas de page 15. Les programmes de promotion de la santé visant à réduire l'excès de poids sont essentiels pour contrer cette tendance.

Figure 9-10: Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou
Équivalent textuel - Figure 9-10
Vivre avec l'arthrite au Canada: Un défi de santé personnel et de santé publique - Liste des figures - Agence de la santé publique du Canada
Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liste des figures

Chapitre 1

Figure 1-1 - Prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe

La figure 1-1 présente la prévalence autodéclarée de certaines maladies chroniques, selon le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

En 2007-2008, l’arthrite, en tant que problème de santé de longue durée, touchait plus de 4,2 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus, soit 16 % de cette population. L’arthrite est le deuxième et le troisième problème de santé chronique le plus fréquent signalé par les femmes et par les hommes, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-1

Figure 1-2 - Prévalence autodéclarée et nombre de personnes souffrant d'arthrite, selon l'âge et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite croît avec l’âge. Dans tous les groupes d’âge, elle était plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Dans l’ensemble, près des deux tiers (64 %) des personnes souffrant d’arthrite étaient des femmes, chez qui la prévalence était de 19 %. La prévalence chez les hommes était de 13 %.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-2

Figure 1-3 - Proportion du nombre total de personnes souffrant d'ar- thrite, selon le groupe d'âge, population à domi- cile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-3 présente la proportion du nombre total de personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Bien que l’arthrite soit perçue comme une maladie de la vieillesse, près de trois personnes sur cinq (58 %) ayant déclaré souffrir d’arthrite en 2007-2008 avaient moins de 65 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-3

Figure 1-4 - Prévalence brute de l'arthrite autodéclarée, par province ou territoire, population à domicile de 15 ans et plus, Canada, 2007-2008

La figure 1-4 présente la prévalence brute de l’arthrite autodéclarée, par province ou territoire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence brute de l’arthrite était variable d’une région à l’autre du Canada en 2007-2008. Le plus fort pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite se trouvait en Nouvelle-Écosse (23 %), suivi de Terre-Neuve-et-Labrador (21 %), puis du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (20 % et 19 % respectivement). Le Québec (12 %) et les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut : 11 %) présentaient le plus faible pourcentage de personnes ayant déclaré souffrir d’arthrite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada, et du Recensement de la population du Canada de 1991 pour la normalisation selon l’âge.

Retourner à figure 1-4

Figure 1-5 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-5 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le lieu de résidence rural ou urbain et le sexe, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes vivant en milieu rural ont déclaré des taux d’arthrite statistiquement plus élevés qu’en zone urbaine. En milieu rural comme en milieu urbain, la prévalence de l’arthrite chez les femmes était supérieure à celle des hommes. La prévalence d’arthrite la plus élevée (18 %) a été observée chez les femmes vivant en zone rurale.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-5

Figure 1-6 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région socio-sanitaire, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007-2008

La figure 1-6 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge (en quartiles), selon la région sociosanitaire, chez les personnes de 15 ans et plus, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était variable d’une région sociosanitaire à l’autre au Canada. La plus forte prévalence de l’arthrite au pays a été observée dans la circonscription de Prince Edward-Hastings, en Ontario (27 %), et la plus faible à Richmond, en Colombie-Britannique (7 %). Des détails sont disponibles en ligne au www12.statcan.gc.ca/health-sante/82-228/2009/06/index.cfm?Lang=F.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-6

Figure 1-7 - Prévalence de l'arthrite autodéclarée normalisée selon l'âge, selon l'état matrimonial et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada

La figure 1-7 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon l’état matrimonial et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les hommes et les femmes vivant en couple (mariés ou conjoints de fait) que chez les veufs, les personnes séparées ou divorcées.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-7

Figure 1-8 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-8 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le groupe ethnique (origines caucasienne, africaine, asiatique et autres groupes) et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008. La catégorie Autres exclut les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis. Pour de l’information sur l’arthrite chez les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis, consulter le chapitre 4.

Les taux de prévalence de l’arthrite chez les personnes d’origine asiatique étaient statistiquement inférieurs à ceux des personnes d’origine caucasienne.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-8

Figure 1-9 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-9 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le niveau d’instruction et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Les hommes et les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires sont plus nombreux à se déclarer atteints d’arthrite que les personnes ayant un niveau d’instruction supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-9

Figure 1-10 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-10 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le revenu et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite était significativement plus élevée chez les femmes et les hommes à faible ou moyen revenu que chez les personnes à revenu supérieur.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-10

Figure 1-11 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-11 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le statut d’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

La prévalence de l’arthrite normalisée selon l’âge était significativement moindre chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Les femmes ont déclaré une prévalence accrue par rapport aux hommes, que ce soit dans les populations immigrantes (14 % contre 9 %) ou dans les populations de souche (17 % contre 12 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-11

Figure 1-12 - Prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, population à domicile de plus de 15 ans, Canada, 2007‑2008

La figure 1-12 présente la prévalence de l’arthrite autodéclarée normalisée selon l’âge, selon le temps écoulé depuis l’immigration et le sexe, chez les personnes de plus de 15 ans, en 2007-2008.

Cette figure illustre l’impact du temps écoulé depuis l’arrivée au Canada sur la prévalence de l’arthrite chez les immigrants. La prévalence normalisée selon l’âge était considérablement moindre chez les immigrants récents (moins de 15 ans depuis l’immigration) que chez ceux ayant immigré il y a 15 ans ou plus. Plus il s’était écoulé de temps depuis l’immigration, plus les taux de prévalence de l’arthrite étaient similaires à ceux observés chez les non-immigrants, particulièrement pour les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-12

Figure 1-13 - Nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, Canada, 2007‑2031

La figure 1-13 présente le nombre projeté de personnes qui souffriront d’arthrite, selon l’année et le groupe d’âge, entre 2007 et 2031.

On estime que d’ici 2031, 6,7 millions de Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus souffriront d’arthrite, la plus forte augmentation se produisant dans les groupes d’âge avancés, particulièrement les 65 ans et plus, à cause du nombre croissant de personnes âgées. Une hausse est également prévue dans la population en âge de travailler (35 à 64 ans) — cette hausse sera plus marquée chez les 55 à 64 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007, Statistique Canada.

Retourner à figure 1-13

Chapitre 2

Figure 2-1 - Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus ayant déclaré être physiquement inactives pendant leur temps libre, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes Femmes
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Notes : L’activité physique est déterminée par les valeurs de la dépense énergétique quotidi­enne totale (en kcal/kg/jour) fournie pendant les activités de loisir. La dépense énergétique est calculée en fonction de la fréquence et de la durée des séances d’activité physique et de la valeur MET de l’activité. Le MET ou « équivalent métabolique » est le coût énergétique de l’activité exprimé sous forme de multiple du métabolisme au repos. Les répondants sont classés dans les catégories suivantes : « actifs » (> 3 MET), « exercice modéré » (1,5 à 3 MET) ou « inactifs » (0 à 1,5 MET).
* Les différences entre hommes et femmes sont statistiquement significatives, avec p < 0,05 sauf dans le cas des sujets de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans.
15-29 35,9 47,4
30-39 49,6 52,8
40-49 51,0 53,4
50-59 52,3 54,8
60-69 48,9 54,9
70+ 52,6 66,5

Figure 2-2 - Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d'arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l'âge et le sexe, population à domicile, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant ou non d’arthrite ayant déclaré être physiquement inactives, selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007 2008, Statistique Canada.
15-29 37,7 35,8 46,8 47,5
30-39 49,1 49,6 56,1 52,5
40-49 50,9 50,9 58,0 52,6
50-59 55,1 51,6 58,4 53,5
60-69 53,0 47,4 60,1 51,4
70+ 56,2 50,6 70,3 62,1

Figure 2-3 - Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008

Proportion de personnes de 12 à 17 ans qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon le sexe, Canada, 2007 2008
Classification du poids Garçons Filles
* Source: Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
Excès de poids 17,6 11,4
Obésité 6,3 2,8

Figure 2-4 - Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d'après leur IMC), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (d’après leur IMC), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008
Groupe  d’âge Hommes avec un excès de poids Hommes obèses Femmes avec un excès de poids Femmes obèses
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008, Statistique Canada.
* Nota : Les différences entre garçons et filles sont statistiquement significatives, avec p < 0,05.
18-29 29,6 11,6 16,7 9,9
30-39 41,8 18,9 23,6 15,1
40-49 44,2 19,1 27,4 16,2
50-59 44,1 23,0 32,5 19,4
60-69 44,9 22,6 35,3 21,9
70+ 43,1 15,1 34,4 15,8

Figure 2-5 - Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d'arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC = 25), selon l'âge et le sexe, Canada, 2007-2008

Proportion de personnes de 18 ans et plus souffrant ou non d’arthrite qui ont un excès de poids ou qui sont obèses (IMC ≥ 25), selon l’âge et le sexe, Canada, 2007 2008

Groupe  d’âge Hommes atteints d'arthrite Hommes non atteints d'arthrite Femmes atteints d'arthrite Femmes non atteints d'arthrite
18-29 56,2 40,9 41,5 26,2
30-39 62,5 60,6 50,4 38,0
40-49 66,4 62,8 52,1 42,4
50-59 71,5 66,0 61,6 48,7
60-69 74,9 64,8 65,6 51,7
70+ 64,5 54,7 56,4 43,0
* Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2007 2008.
* Notes : Les différences entre personnes souffrant d’arthrite et personnes sans arthrite sont statistiquement significatives, avec p < 0,05, sauf chez les sujets masculins de 30 à 49 ans.
IMC = indice de masse corporelle.

Figure 3-1 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-1 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 30,4 % des hommes et 29,1 % des femmes souffrant d’arthrite ont déclaré que leur santé était passable ou mauvaise. La proportion de personnes ayant évalué leur santé comme passable ou mauvaise était nettement plus élevée chez les personnes arthritiques que chez celles n’ayant pas de problème chronique. Les hommes et les femmes souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à déclarer un état de santé passable ou mauvais à 75 ans et plus que dans les autres groupes d’âge (environ 37 % chez les 75 ans et plus contre 21 % à 32 % dans les autres groupes d’âge).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-1

Figure 3-2 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème de santé chronique) ayant évalué leur santé passable ou mauvaise

La figure 3-2 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant déclaré que leur santé était moins bonne ou beaucoup moins bonne que l’année précédente, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques estimant que leur santé a empiré depuis l’année précédente était de 21,7 % et 23,0 %, respectivement. Cette proportion était la plus élevée dans les groupes d’âge les plus avancés (75 ans et plus). Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 45 à 64 ans : les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’estimer que leur santé s’était dégradée depuis un an.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-2

Figure 3-3 - Personnes souffrant d'arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise

La figure 3-3 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant évalué leur santé mentale comme passable ou mauvaise, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques percevant leur santé mentale comme passable ou mauvaise était de 9,6 % et de 8,2 %, respectivement. La proportion de femmes de moins de 44 ans ayant déclaré un état de santé mentale passable ou mauvais était pratiquement égale à celle des femmes du groupe d’âge suivant; les hommes de moins de 44 ans étaient plus nombreux à déclarer un tel état que ceux de tous les autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-3

Figure 3-4 - Personnes souffrant d'arthrite s'étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie

La figure 3-4 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite s’étant déclarées insatisfaites ou très insatisfaites de leur vie, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, une petite proportion de personnes arthritiques (5,7 % et 6,0 % d’hommes et de femmes, respectivement) se sont déclarées insatisfaites de leur vie. Parmi ces personnes, la proportion de celles en âge de travailler était cependant aussi élevée que chez les aînés de plus de 65 ans. Une différence statistique significative a été constatée entre les deux sexes uniquement pour les 75 ans et plus : les femmes atteintes d’arthrite étaient plus nombreuses que les hommes atteints d’arthrite à se déclarer insatisfaites.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-4

Figure 3-5 - Personnes souffrant d'arthrite (sans problème chronique) déclaré que leur vie était assez/extrêmement stressante

La figure 3-5 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite et sans problème de santé chronique ayant déclaré que leur vie était assez ou extrêmement stressante, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008. La valeur pour « Aucun problème chronique » n’a pu être déclarée chez les hommes de 75 ans et plus.

Globalement, près d’un quart (22 %) des personnes souffrant d’arthrite ont déclaré mener une vie « assez » ou « extrêmement » stressante, contre un cinquième environ (18 %) des personnes sans problème de santé chronique. Tous âges confondus, la proportion de femmes ayant déclaré leur vie assez ou extrêmement stressante étaient plus élevée chez les femmes arthritiques que chez les femmes n’ayant pas de problème de santé chronique. Cette tendance s’observe également chez les hommes arthritiques de 15 à 44 ans et de 65 à 74 ans. Les hommes et les femmes de 15 à 44 ans souffrant d’arthrite étaient plus nombreux à trouver leur vie assez ou extrêmement stressante que ceux des autres groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-5

Figure 3-6 - Prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes souffrant d'arthrite, selon le sexe

La figure 3-6 présente la prévalence des six problèmes de santé chroniques les plus fréquents chez les personnes de plus de 15 ans souffrant d’arthrite, selon le sexe, en 2007-2008.

Les six problèmes chroniques les plus fréquemment déclarés chez les hommes arthritiques étaient les maux de dos (42,5 %), l’hypertension (34,7 %), les cardiopathies (14,7 %), le diabète (14,4 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (13,3 %) et l’asthme (10,5 %). Chez les femmes souffrant d’arthrite, les problèmes les plus fréquemment rapportés sont les maux de dos (41,6 %), l’hypertension (39,1 %), les troubles anxieux ou de l’humeur (19,5 %), les migraines (17,4 %), le diabète (13,3 %) et les cardiopathies (12,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-6

Figure 3-7 - Personnes souffrant d'arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités

La figure 3-7 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite dont la douleur empêche un petit nombre, plusieurs ou la plupart des activités, selon l’âge et le sexe, en 2007-2008.

Globalement, 34,4 % des hommes et 39,4 % des femmes souffrant d’arthrite ont fait état de douleurs qui leur interdisent certaines activités. Les personnes âgées de 15 à 44 ans étaient plus nombreuses à déclarer de telles limitations que celles des autres groupes d’âge, particulièrement les femmes. Il en va de même des hommes et des femmes en âge de travailler (moins de 65 ans), par rapport aux hommes et aux femmes de 65 ans et plus.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-7

Figure 3-8 - Personnes souffrant d'arthrite ayant signalé au moins un jour d'incapacité au cours des 14 derniers jours

La figure 3-8 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ayant signalé au moins un jour d’incapacité au cours des 14 derniers jours, selon l’âge et le sexe, en 2005.

La proportion d’hommes et de femmes arthritiques ayant déclaré des jours d’incapacité au cours des deux semaines précédant l’enquête était plus grande chez les 15 à 44 ans que dans les autres groupes d’âge. Tous âges confondus, les femmes ont été plus nombreuses que les hommes à déclarer des jours d’incapacité. Les personnes en âge de travailler (moins de 65 ans) étaient plus nombreuses que les 65 ans et plus à déclarer au moins un jour d’incapacité au cours des 14 jours précédant l’enquête.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, Statistique Canada. L’ESCC de 2005 a été utilisée, car cette variable n’était pas disponible dans l’ESCC de 2007-2008.

Retourner à figure 3-8

Figure 3-9 - Personnes ayant signalè des limitations d'activitès selon le problème de santè chronique

La figure 3-9 présente la proportion de personnes de plus de 15 ans ayant signalé des limitations d’activités occasionnelles ou fréquentes, selon le problème de santé chronique, en 2007-2008. Les catégories de problème de santé chronique ne s’excluent pas mutuellement.

Plus des deux tiers (67,3 %) des personnes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite ont fait état de limitations d’activités, soit une proportion similaire à celles des personnes souffrant de cardiopathies (67,6 %). Notons que la proportion était significativement plus élevée chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC - 81,4 %) que chez celles souffrant d’arthrite, et significativement moindre chez les personnes souffrant de diabète (56,1 %) et d’asthme (45,3 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-9

Figure 3-10 - Les dix principales causes d'incapacité chez les hommes et les femmes

La figure 3-10 présente les dix principales causes d’incapacité chez les hommes et les femmes âgés de 15 ans et plus, en 2001.

Parmi les dix premières causes d’incapacité, l’arthrite était la plus fréquemment déclarée chez les femmes et le deuxième problème de santé le plus fréquemment mentionné comme cause directe d’incapacité chez les hommes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-10

Figure 3-11 - Personnes de 15 ans et plus souffrant d'incapacité causée par l'arthrite

La figure 3-11 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans cinq domaines de la vie (soit la mobilité, l’autonomie en matière de soins personnels, les tâches domestiques, la participation au marché du travail ainsi que la vie communautaire, sociale et citoyenne), en 2001.

L’arthrite affecte plusieurs facettes de la vie quotidienne de nombreuses personnes atteintes. Plus de la moitié des personnes connaissant des limitations d’activités attribuables à l’arthrite ont du mal à effectuer les tâches suivantes : monter des marches d’escalier (57,1 %); rester debout pendant 20 minutes (64,8 %); se déplacer d’une pièce à l’autre ou marcher 0,5 km (62,1 %); atteindre, saisir et/ou transporter un objet (68,5 %); se pencher et ramasser un objet au sol (53,9 %); utiliser les transports sur de longues distances (51,6 %); se couper les ongles d’orteil (53,7 %); effectuer de gros travaux domestiques (65,6 %); effectuer des tâches ménagères (56,3 %); pratiquer des activités de loisirs à l’extérieur moins d’une fois par semaine (72,0 %) et faire de l’exercice ou des activités physiques moins d’une fois par jour (57,1 %).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-11

Figure 3-12 - Personnes souffrant d'incapacité causée par l'arthrite déclaré des limitations liées dans leurs tâches domestiques

La figure 3-12 présente la proportion de personnes de 15 ans et plus souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations liées à l’arthrite dans leurs tâches domestiques, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Les hommes et les femmes atteints d’arthrite ont déclaré éprouver des difficultés considérables à effectuer leurs tâches domestiques. Les différences entre les deux sexes étaient évidentes, les proportions pour les femmes étant 1,8 fois supérieures à celles des hommes.

Une forte proportion des femmes de 15 à 44 ans souffrant d’incapacité attribuable à l’arthrite ont signalé éprouver des difficultés à effectuer les tâches domestiques : 76 % avaient besoin d’aide pour les gros travaux ménagers et 62 % pour les menus travaux. Ces proportions se comparent à celles observées chez les femmes âgées de 65 ans et plus (71 % et 69 %, respectivement).

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-12

Figure 3-13 - Proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d'incapacité causée par l'arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, 2001

La figure 3-13 présente la proportion de personnes de 25 à 64 ans souffrant d’incapacité causée par l’arthrite ayant déclaré des limitations dans leur participation au marché du travail, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2001.

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrant d’arthrite sont malgré tout sur le marché du travail; 44 % d’entre eux exercent leur métier avec des limitations et 33 % ont eu besoin d’ajustements au travail. Plus de 70 % des personnes âgées de 55 à 64 ans ont déclaré être absentes du marché du travail. La proportion de jeunes personnes arthritiques ne travaillant pas est préoccupante : en moyenne, leur maladie écarte du marché du travail plus du quart des hommes et des femmes souffrant d’arthrite âgés de 25 à 44 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités, 2001, fichier public, Statistique Canada.

Retourner à figure 3-13

Chapitre 4

Figure 4-1 - Personnes souffrant d'arthrite/rhumatisme (membres des Premières nations)- 20 ans et plus habitant des réserves

La figure 4-1 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus habitant des réserves, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2002-2003.

En 2002-2003, 19 % des membres des Premières nations de 20 ans et plus habitant une réserve (79 400 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite ou de rhumatisme. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatisme augmente avec l’âge, et la maladie était plus courante chez les femmes que chez les hommes, tous âges confondus. Près des deux tiers (64 %) des adultes atteints d’arthrite et vivant dans une réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières nations (ERS) de 2002-2003, phase 1, totalisations personnalisées par l’équipe nationale de l’ERS, Assemblée des Premières Nations.

Retourner à figure 4-1

Figure 4-2 - Nombre de personnes souffrant d'arthrite (membres des Premières nations)- 20 ans et plus vivant hors réserve

La figure 4-2 présente la prévalence autodéclarée et le nombre de personnes souffrant d’arthrite chez les membres des Premières nations âgés de 20 ans et plus (le groupe d’âge des 15 à 19 ans ne pouvant être présenté) vivant hors réserve, selon le groupe d’âge, en 2007-2008.

En 2007-2008, 17,7 % des membres des Premières nations de 15 ans et plus vivant hors réserve (71 704 personnes) ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite. Le pourcentage de personnes souffrant d’arthrite augmentait avec l’âge et, globalement, la maladie était plus fréquente chez les femmes (19,9 %) que chez les hommes (15,3 %). Près des deux tiers (61%) des adultes atteints d’arthrite vivant hors réserve étaient âgés de 30 à 59 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, Statistique Canada.

Retourner à figure 4-2

Figure 4-3 - Prévalence de l'arthrite/rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel

La figure 4-3 présente la prévalence de l’arthrite ou du rhumatisme autodéclarés diagnostiqués par un professionnel de la santé, chez les Métis et la population canadienne, par groupe d’âge, en 2005 et 2006.

Plus de femmes métisses que d’hommes ont déclaré souffrir d’arthrite ou de rhumatisme (24 % et 18 %, respectivement). La prévalence de l’arthrite et du rhumatisme augmente avec l’âge.

Source : Statistique Canada. Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 : un aperçu de la santé de la population métisse. Ottawa, Statistique Canada, février 2009, no 89-637-X, no 004 au catalogue.

Retourner à figure 4-3

Chapitre 5

Figure 5-1 - Nombre de décès et taux de mortalité brut attribuables à l'arthrite

La figure 5-1 présente le nombre de décès et le taux de mortalité brut (pour 100 000 habitants) attribuables à l’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2005.

En 2005, selon les certificats de décès, 777 femmes et 296 hommes sont décédés de l’arthrite au Canada. Chez les hommes, les taux de mortalité allaient de 0,2 décès pour 100 000 chez les 54 ans ou moins à 48 décès pour 100 000 chez les 85 ans et plus. Chez les femmes des mêmes groupes d’âge, les taux allaient de 0,7 à 74 décès pour 100 000. Dans tous les groupes d’âge, les taux de mortalité étaient supérieurs chez les femmes, avec environ 2,6 décès féminins pour chaque décès masculin.

Le nombre de décès augmente avec l’âge, sauf chez les hommes, chez lesquels la mortalité due à l’arthrite décline à partir de 84 ans. Plus d’un décès sur cinq (21 %) est survenu chez des hommes et des femmes en âge de travailler (âgés de moins de 64 ans).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-1

Figure 5-2 - Taux de mortalité par âge attribuable à l'arthrite, selon l'année

La figure 5-2 présente le taux de mortalité par âge (pour 100 000 habitants) attribuable à l’arthrite, selon l’année, de 1999 à 2005.

Les taux de mortalité par âge sont demeurés relativement stables pour l’arthrite entre 1999 et 2005. Pour les personnes de 65 ans et plus, un pic est observable en 2000.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données annuelles sur la mortalité de Statistique Canada, 2005.

Retourner à figure 5-2

Chapitre 7

Figure 7-1 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-1 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon l’âge et le sexe, en 2007.

En 2007, dans tous les groupes d’âge, davantage d’ordonnances ont été délivrées aux femmes arthritiques qu’aux hommes, sauf entre 15 et 34 ans. Le nombre d’ordonnances d’AINS a atteint un pic chez les hommes de 45 à 54 ans et chez les femmes de 55 à 64 ans, puis a diminué.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-1

Figure 7-2 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-2 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Davantage d’ordonnances de PGI ont été rédigées pour des hommes que pour des femmes souffrant d’arthrite, sauf pour ceux âgés entre 45 et 54 ans et 65 et 74 ans. Le nombre d’ordonnances de PGI délivrées aux hommes a crû jusqu’à l’âge de 64 ans, tandis que chez les femmes, ce nombre a connu une hausse marquée entre 35 et 54 ans, avant de redescendre de façon constante par la suite.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-2

Figure 7-3 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'AINS délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-3 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances d’AINS a décliné au fil du temps chez les femmes et les hommes. En ce qui concerne les femmes, le nombre d’ordonnances délivrées a connu un sommet en 2004, puis un déclin marqué l’année suivante.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-3

Figure 7-4 - Estimation du nombre total d'ordonnances de PGI élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-4 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de protecteurs gastro-intestinaux (PGI) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre de PGI prescrits aux femmes et aux hommes a connu une forte croissance entre 2004 et 2005 et entre 2005 et 2006, respectivement.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-4

Figure 7-5 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-5 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Le nombre d’ordonnances d’ARAL rédigées pour les femmes souffrant d’arthrite était plus élevé que pour les hommes dans tous les groupes d’âge. Le nombre maximal d’ordonnances d’ARAL a été atteint chez les femmes de 45 à 54 ans, après quoi ce nombre a décliné; chez les hommes, il a été atteint entre 55 et 64 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-5

Figure 7-6 - Estimation du nombre total d'ordonnances d'ARAL élivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-6 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances d’antirhumatismaux à action lente (ARAL) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Les tendances temporelles en matière de prescription d’ARAL ont été différentes selon le sexe. Le nombre d’ordonnances rédigées pour des femmes souffrant d’arthrite a augmenté entre 2002 et 2007; il est resté stable pour les hommes jusqu’en 2006, puis il a connu une baisse en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-6

Figure 7-7 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-7 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007.

Dans tous les groupes d’âge, le nombre d’ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) était plus élevé chez les femmes atteintes d’arthrite que chez les hommes. Le nombre d’ordonnances prescrites à l’intention de femmes arthritiques a augmenté avec l’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-7

Figure 7-8 - Estimation du nombre total d'ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d'arthrite

La figure 7-8 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de corticostéroïdes délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Une tendance similaire quant aux ordonnances de corticostéroïdes (voies orale et intraveineuse combinées) a été observée chez les hommes et les femmes : le nombre d’ordonnances a diminué entre 2002 et 2004, suivi d’une augmentation entre 2004 et 2006, puis il a baissé en 2007.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-8

Figure 7-9 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2007

La figure 7-9 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le groupe d’âge et le sexe, en 2007. Aucune ordonnance n’a été déclarée par les médecins interrogés pour les hommes âgés de 15 à 34 ans en 2007.

Les femmes ont reçu davantage d’ordonnances de MRB que les hommes. Le nombre d’ordonnances a augmenté avec l’âge jusqu’à 64 ans chez les femmes, alors qu’il a diminué chez les hommes des mêmes groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-9

Figure 7-10 - Estimation du nombre total d'ordonnances de MRB délivrées à des personnes souffrant d'arthrite 2002-2007

La figure 7-10 présente l’estimation du nombre total d’ordonnances de modificateurs de la réponse biologique (MRB) délivrées à des personnes souffrant d’arthrite, selon le sexe et l’année, de 2002 à 2007.

Le nombre d’ordonnances de MRB rédigées pour les femmes a connu une hausse marquée entre 2002 et 2003 et entre 2006 et 2007. La hausse des ordonnances a été très marquée entre 2006 et 2007 chez les hommes et les femmes.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données de l’Index canadien des maladies et traitements, IMS Health Canada.

Retourner à figure 7-10

Chapitre 8

Figure 8-1 - Taux de personne-consultation médicale tous types d'arthrite confondus, selon l'âge et le sexe

La figure 8-1 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) tous types d’arthrite confondus, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour tous les types d’arthrite ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-1

Figure 8-2 - Taux de personne-consultation médicale pour l'arthrose, selon l'âge et le sexe

La figure 8-2 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour l’arthrose, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Globalement, les taux de personne-consultation pour 1 000 habitants pour l’arthrose ont augmenté avec l’âge. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 24 ans.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-2

Figure 8-3 - Taux de personne-consultation médicale pour la polyarthrite rhumatoïde, selon l'âge et le sexe

La figure 8-3 présente le taux de personne-consultation médicale (toutes catégories de médecins) pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Les taux de personne-consultation pour la PR ont augmenté avec l’âge, puis décliné chez les femmes de 75 ans et plus. Ils étaient supérieurs chez les femmes dans tous les groupes d’âge.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-3

Figure 8-4 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrite (tous types confondus) - Consultations par type de médecin

La figure 8-4 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrite (tous types confondus) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

En 2005-2006, la plupart des personnes (80 %) ayant consulté un médecin en raison de l’arthrite ont vu un médecin de première ligne. Environ 19 % ont rencontré un chirurgien et un peu moins (14 %) ont consulté un spécialiste. Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (85 %).

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-4

Figure 8-5 - Pourcentage d'adultes souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde - Consultations par type de médecin

La figure 8-5 présente le pourcentage d’adultes de 15 ans et plus souffrant d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant consulté un médecin de première ligne, un spécialiste ou un chirurgien, en 2005-2006. La somme des pourcentages n’égale pas 100 %, car une personne donnée peut consulter plus d’une catégorie de médecins durant une année.

Des personnes ayant consulté un médecin pour de l’arthrose, 79 % ont vu un médecin de première ligne. Davantage de personnes souffrant d’arthrose ont consulté un chirurgien (20,5 %) plutôt qu’un spécialiste (11,5 %). Parmi tous les chirurgiens, les chirurgiens orthopédistes ont été les plus fréquemment consultés (97 %).

Plus de la moitié des personnes (60 %) qui ont consulté pour la PR ont vu un médecin de première ligne; un grand nombre d’entre elles ont également consulté un spécialiste (53 %). Parmi tous les spécialistes consultés, les rhumatologues étaient les plus vus (67 %), suivis des internistes généraux (37 %). Un pourcentage nettement moindre de personnes atteintes de PR ont vu un chirurgien (7 %), dont plus de la moitié ont consulté un chirurgien orthopédiste.

Source : Agence de la santé publique du Canada, à partir des données provinciales de facturation des médecins (Alberta, Manitoba, Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse).

Retourner à figure 8-5

Chapitre 9

Figure 9-1 - Nombre et taux normalisés d'hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-1 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’hospitalisations pour des affections arthritiques est demeuré relativement stable entre 2001-2002 et 2004-2005. Il a connu une légère hausse en 2005-2006, alors que le nombre d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite est resté relativement stable. Le taux d’hospitalisations liées à l’arthrite normalisé selon l’âge et le sexe a diminué entre 2001-2002 et 2004-2005, puis il a augmenté légèrement entre 2004-2005 et 2005-2006; le taux d’hospitalisations pour des motifs autres que l’arthrite a diminué durant cette période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-1

Figure 9-2 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour - arthrite et maladies non arthritiques

La figure 9-2 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’hospitalisations médicales, d’hospitalisations chirurgicales et de chirurgies d’un jour pour arthrite et maladies non arthritiques, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, les taux normalisés selon l’âge d’hospitalisations médicales et pour chirurgies d’un jour en raison d’arthrite ont diminué. Les taux d’hospitalisations chirurgicales pour cause d’arthrite ont augmenté pendant la même période.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-2

Figure 9-3 - Hospitalisations médicales/chirurgicales et chirurgies d'un jour par regroupements de diagnostics d'arthrite

La figure 9-3 présente les taux normalisés selon l’âge et le sexe d’hospitalisations médicales et chirurgicales et de chirurgies d’un jour par regroupements de diagnostics d’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Parmi les cinq types d’arthrite, les taux d’hospitalisations médicales étaient plus élevés pour les affections des tissus mous les plus communes (p. ex. la synovite et la bursite), l’arthrite inflammatoire et les « autres types d’arthrite » (p. ex. les lésions intra-articulaires) que pour l’arthrose ou les maladies du tissu conjonctif généralisées (p. ex. le lupus). Les taux d’hospitalisations médicales ont baissé après 2001-2002, sauf dans la catégorie des maladies des tissus mous, qui a connu une légère hausse en 2005-2006.

Entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’hospitalisations chirurgicales pour tous les types d’arthrite est demeuré stable, sauf en ce qui concerne l’arthrose, dont le taux a augmenté, particulièrement entre 2004-2005 et 2005-2006.

Les chirurgies d’un jour étaient plus courantes chez les personnes atteintes d’autres types d’arthrite, d’affections des tissus mous et d’arthrose. Les taux de chirurgies d’un jour ont diminué entre 2001-2002 et 2003-2004 pour la plupart des groupes de diagnostics, puis se sont stabilisés.

Globalement, l’arthrose était à l’origine de la majorité des hospitalisations liées à l’arthrite, et surtout les hospitalisations chirurgicales.

Les types d’arthrite inflammatoires représentaient environ le quart de l’ensemble des hospitalisations médicales liées à l’arthrite.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-3

Figure 9-4 - Taux d'hospitalisations et de chirurgies d'un jour liées à l'arthrite

La figure 9-4 présente les taux d’hospitalisations et de chirurgies d’un jour liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006. Les données sur les chirurgies d’un jour n’étaient pas disponibles pour l’Alberta et le Québec.

Le taux d’hospitalisations médicales a augmenté avec l’âge et était plus du double dans le groupe des 75 ans et plus que dans celui des 65 à 74 ans. Le taux d’hospitalisations chirurgicales a quant à lui augmenté jusqu’à l’âge de 65 à 74 ans, puis il a diminué chez les hommes comme chez les femmes. Le taux de chirurgies d’un jour a atteint un sommet chez les personnes âgées entre 55 et 64 ans des deux sexes, puis il a décliné.

Le taux d’hospitalisations chirurgicales était supérieur au taux d’hospitalisations médicales chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge. En général, les taux d’hospitalisations étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes, à l’exception des chirurgies d’un jour. Pour ces dernières, les jeunes hommes (âgés de 15 à 44 ans) ont connu des taux de chirurgies d’un jour plus élevés que les jeunes femmes.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, de la Base de données sur les congés des patients et du Système national d’information sur les soins ambulatoires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-4

Figure 9-5 - Hospitalisations liées à l'arthrite, par regroupements de diagnostics

La figure 9-5 présente la répartition selon l’âge et le sexe des hospitalisations liées à l’arthrite, par regroupements de diagnostics, en 2005-2006.

Parmi toutes les hospitalisations liées à l’arthrite, la plus forte proportion a été attribuée à l’arthrose chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge, sauf chez les 15 à 44 ans. Par contre, la proportion attribuée aux affections des tissus mous ou aux autres types d’arthrite était supérieure chez les hommes et les femmes de moins de 45 ans.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-5

Figure 9-6 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite

La figure 9-6 présente le nombre et le taux normalisés selon l’âge et le sexe (pour 100 000 habitants) d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, de 2001-2002 à 2005-2006.

En 2005-2006, 59 200 arthroplasties ont été effectuées au Canada pour traiter l’arthrite. La presque totalité de ces interventions (57 300) concernait la hanche ou le genou. Chaque année, entre 2001-2002 et 2005-2006, le nombre d’arthroplasties du genou a dépassé le nombre d’arthroplasties de la hanche, et l’écart s’est creusé avec le temps. Le nombre d’arthroplasties du genou et de la hanche a crû de 59 % et de 47 %, respectivement. Après ajustement effectué pour le groupe d’âge le plus avancé ayant subi une arthroplastie de la hanche et pour tenir compte du vieillissement de la population pendant la période, la croissance du nombre d’arthroplasties du genou était toujours 1,3 fois plus élevée que celles de la hanche.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-6

Figure 9-7 - Nombre d'arthroplasties de la hanche et du genou liées à l'arthrite, selon l'âge

La figure 9-7 présente le nombre d’arthroplasties de la hanche et d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite, selon l’âge, de 2001-2002 à 2005-2006.

Le nombre d’arthroplasties a augmenté dans tous les groupes d’âge entre 2001-2002 et 2005-2006.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-7

Figure 9-8 - Nombre et taux d'arthroplasties de la hanche liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-8 présente le nombre et le taux d’arthroplasties de la hanche liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie de la hanche a augmenté avec l’âge en 2005-2006 et a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les deux sexes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit , à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-8

Figure 9-9 - Nombre et taux d'arthroplasties du genou liées à l'arthrite, selon l'âge et le sexe

La figure 9-9 présente le nombre et le taux d’arthroplasties du genou liées à l’arthrite pour 100 000 habitants, selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Le taux d’arthroplastie du genou a augmenté avec l’âge en 2005-2006; il a atteint un sommet entre 65 et 74 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes. Ce sont les adultes de 65 ans et plus qui ont connu le plus grand nombre de ces arthroplasties.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir de la Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-9

Figure 9-10 - Répartition des catégories d'IMC chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche/genou

La figure 9-10 présente la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, en 2005-2006.

En 2005-2006, 74 % des personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche et 87 % des personnes ayant subi une arthroplastie du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-10

Figure 9-11 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche, selon l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-11

Figure 9-12 - Répartition des catégories d'IMC - personnes ayant subi une arthroplastie du genou, l'âge et le sexe

Les figures 9-11 et 9-12 présentent la répartition des catégories d’indice de masse corporelle (IMC) chez les personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche (9-11) ou du genou (9-12), selon l’âge et le sexe, en 2005-2006.

Davantage d’hommes que de femmes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou présentaient un excès de poids ou étaient obèses (85 % et 80 %, respectivement). La proportion de personnes obèses chez les opérés du genou était supérieure à celle chez les opérés de la hanche, chez les hommes et les femmes de tous les groupes d’âge.

Une forte proportion de personnes obèses ayant subi une arthroplastie du genou ou de la hanche étaient en âge de travailler, c.-à-d. qu’ils avaient moins de 65 ans (66 % et 44 %, respectivement). Ces interventions sont survenues plus tôt chez les personnes qui présentaient un excès de poids ou qui étaient obèses que chez les personnes qui avaient un poids normal ou insuffisant.

Source : Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-12

Figure 9-13 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe

La figure 9-13 présente la durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et les arthroplasties du genou, selon le sexe, en 2005-2006.

La durée moyenne de séjour pour les arthroplasties était légèrement plus longue dans le cas de la hanche que dans celui du genou. Dans le cas de la hanche, elle était plus longue chez les femmes que chez les hommes; aucune différence entre les sexes n’a été observée dans le cas du genou.

Source : Arthritis Community Research and Evaluation Unit, à partir des données du Registre canadien des remplacements articulaires, Institut canadien d’information sur la santé.

Retourner à figure 9-13

Figure 9-14 - Durée moyenne de séjour pour les arthroplasties de la hanche et du genou

La figure 9-14 présente la durée moyenne de séjour pour les ar