Thérapies et services de soutien pour le trouble du spectre de l’autisme (TSA)

Informez-vous sur les thérapies et les services de soutien offerts pour aider les personnes atteintes du trouble du spectre de l’autisme (TSA). 

Sur cette page

Types de soutien pour aider les personnes atteintes du TSA

Le TSA dure toute une vie. Vous ne pouvez pas changer le fait qu’une personne soit atteinte du TSA. Mais le soutien peut améliorer de façon importante la capacité de cette personne à réussir dans tous les aspects de sa vie. Ce soutien est appelé une intervention.

L’intervention et la thérapie intensives peuvent aider une personne à acquérir de nouvelles aptitudes et à changer certains comportements qui nuisent à leur fonctionnement. Le fait d’intervenir le plus rapidement possible aide la plupart des gens et, par conséquent, le diagnostic chez les jeunes enfants est très important.     

Les programmes et les services de soutien offerts pour les personnes atteintes du TSA sont nombreux. Les interventions pour le TSA peuvent comprendre ce qui suit :

  • ergothérapie
  • orthophonie
  • formation à l’intention des parents, des familles et des soignants
  • thérapie comportementale, comme l’analyse appliquée du comportement (AAC) 
  • la planification scolaire par l’élaboration d’un plan d’enseignement individualisé (PEI)

Ergothérapie

L’ergothérapie aide à enseigner les aptitudes de tous les jours aux personnes atteinte du TSA. Le développement de la motricité fine est important pour qu’une personne puisse accomplir les tâches quotidiennes. Cela comprend l’utilisation de vos mains et de vos doigts.

L’ergothérapie peut aider les personnes à apprendre ce qui suit :

  • s’habiller sans aide
  • manger sans aide
  • être consciente de leur corps
  • améliorer l’équilibre et la coordination
  • améliorer les aptitudes académiques, comme l’écriture

L’ergothérapie enseigne aussi aux personnes à composer avec les autres ou avec de nouvelles situations. Souvent, l’ergothérapeute travaille directement avec la personne dans le cadre d’un programme personnalisé. 

Orthophonie

Les personnes atteintes du TSA peuvent avoir besoin d’aide pour acquérir des aptitudes à communiquer. Certains s’expriment haut et fort, alors que d’autres ne parlent pas du tout.

Le fait de connaître de nombreux mots ne signifie pas qu’une personne atteinte du TSA peut communiquer de manière à être facilement comprise. Et le fait de connaître peu de mots peut signifier qu’une personne atteinte du TSA communique à sa façon.    

Certaines personnes atteintes du TSA s’expriment bien lorsqu’elles parlent de leur sujet préféré. Cependant, il se peut qu’elles ne soient pas en mesure de communiquer efficacement lorsque la discussion porte sur d’autres sujets.

Un orthophoniste peut aider les personnes à comprendre et à utiliser des mots pour :

  • demander de l’aide
  • répondre à des questions et en poser
  • regarder des livres et raconter des histoires
  • entamer ou mettre fin à une conversation ou attendre son tour

Un orthophoniste peut aussi aider les personnes à comprendre et à utiliser des gestes pour communiquer. Ils peuvent :

  • travailler directement avec la personne dans le cadre d’un programme personnalisé
  • enseigner des techniques utiles aux familles, aux soignants et aux enseignants  

Formation à l’intention des parents, des familles et des soignants

Les parents, les membres de la famille, les soignants, les enseignants et les pairs peuvent suivre une formation pour les aider à soutenir une personne atteinte du TSA. Un grand nombre de ces techniques ont pour but d’aider les soignants à :

  • apprendre comment composer avec des comportements d’automutilation
  • apprendre comment communiquer avec une personne atteinte du TSA
  • reconnaître et composer avec les situations qui causent du mécontentement (déclencheurs)
  • apprendre les routines et les comportements d’appui qui apportent du confort et favorisent la réussite

Thérapie comportementale

La thérapie comportementale, particulièrement l’analyse appliquée du comportement (AAP), est souvent utilisée pour aider les personnes atteintes du TSA. Il peut s’agir d’une thérapie de groupe ou de séances individuelles avec un thérapeute. Cette thérapie tente d’aider les personnes atteinte du TSA à :

  • reconnaître les émotions
  • mieux communiquer
  • se préparer pour l’école ou le travail
  • apprendre de nouveaux comportements positifs
  • apprendre les aptitudes à la vie quotidienne, comme les soins personnels
  • identifier ce qui les fâche (déclencheurs)
  • élaborer des plans pour passer à travers des situations sociales difficiles
  • mettre fin aux comportements négatifs, comme s’infliger des blessures

Planification scolaire

À l’école, il est possible d’élaborer un plan pour soutenir et structurer l’apprentissage de votre enfant. Un comité détermine les besoins des élèves exceptionnels. Une fois ces besoins identifiés, il établit un plan avec l’aide de l’élève et de ses parents ou de son tuteur. Il s’agit d’un plan d’enseignement individualisé (PEI).

Le soutien à l’école devrait toujours comporter des approches comportementale, sociale et académique. Habituellement, une équipe de professionnels élabore le plan en fonction des forces et des faiblesses de l’enfant. Il peut comprendre des solutions telles que les suivantes :

  • différentes thérapies
  • un nombre peu élevé d’élèves par enseignant
  • des occasions d’interagir avec les pairs

Soutien supplémentaire

Le TSA est géré au moyen d’un solide système d’intervention et de soutien qui commence tôt et continue jusqu’à l’âge adulte. Les périodes de changement durant la croissance nécessitent des services de soutien supplémentaires. Ces périodes comprennent les suivantes :

  • la petite enfance
  • l’entrée à l’école primaire et secondaire
  • devenir un adulte
  • trouver un emploi
  • la transition vers la vie autonome ou avec de l’aide

Les familles ont aussi besoin de soutien. Les soignants et les membres de la famille peuvent obtenir du soutien dans le cadre de programmes gouvernementaux et communautaires pour ce qui suit, entre autres :

  • un service de répit :
    • il s’agit de soins prévus ou d’urgence fournis temporairement aux familles qui prennent soin d’un des leurs;
  • une aide financière;
  • participation de la collectivité;
  • renseignements et soutien aux parents.

Si vous connaissez une personne atteinte du TSA, offrez votre soutien en vous informant sur ce trouble. Demandez de l’aide et des conseils à d’autres familles touchées par le TSA. Vous pourrez ainsi vous préparer à relever les défis qui pourraient se présenter. Vous pouvez parler avec votre fournisseur de soins de santé au sujet des groupes de soutien dans votre région.   

Trouver le programme qui répond le mieux aux besoins de mon enfant

Chaque personne atteinte du TSA est unique et a des besoins différents. Le programme d’intervention individuel devrait :

  • s’appuyer sur les forces et les capacités
  • être utilisé à la maison, à l’école et dans la collectivité
  • regrouper les différentes thérapies et interventions qui conviennent à cette personne
  • réduire ou éliminer les comportements qui nuisent à l’apprentissage et à l’adaptation   

Un programme personnalisé devrait aussi tenir compte des besoins de la famille. Les chances de réussir augmentent lorsque la famille et les soignants font partie du plan et du programme d’intervention. 

 

Pour en savoir plus

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :