Symptômes du VIH et du SIDA

Apprenez à reconnaître les symptômes associés au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et au syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA), et sachez quelles mesures prendre si vous êtes infecté.

Dans cette page

Symptômes d’une infection au VIH et du SIDA

Même si le SIDA peut se développer à la suite d'infection au VIH, les symptômes sont différents.

Symptômes d’une infection au VIH

Certaines personnes n’auront pas de symptômes immédiatement après avoir été infectées au VIH. Il est possible que vous ayez des symptômes semblables à ceux de la grippe de deux à quatre semaines après avoir été infecté au VIH. Les premiers symptômes communs comprennent ceux qui suivent :

  • fièvre
  • fatigue
  • frissons
  • mal de gorge
  • maux de tête
  • douleurs musculaires
  • douleurs articulaires
  • inflammation des glandes (ganglions lymphatiques)

Les symptômes d’une infection au VIH peuvent durer de plusieurs jours à plusieurs semaines et peuvent disparaissent d’eux-mêmes. Durant les deux à quatre premières semaines suivant l’infection, il est possible que certaines analyses ne détectent pas le virus; toutefois, les personnes séropositives peuvent transmettre le virus durant cette période.

Il est possible que vous soyez atteint du VIH sans le savoir, parce que vous n’avez pas eu de symptômes en dix ans.

Symptômes du SIDA

Si elle n’est pas traitée, une infection au VIH peut se transformer en SIDA. Le fait d’entreprendre rapidement un traitement pour le VIH peut vous aider à avoir une durée de vie presque normale.

Les symptômes du SIDA comprennent certains types de problèmes de santé parmi les suivants :

  • pneumonie (infection pulmonaire)
  • tumeurs cancéreuses sur la peau
  • infections fongiques, comme des infections aux levures
  • infections virales, comme la varicelle
  • diarrhée à long terme
  • perte de poids rapide et inexpliquée

Si vous tombez malade

Si vous croyez présenter les symptômes du VIH ou du SIDA, consultez un professionnel de la santé afin d’obtenir ce qui suit :

  • un test
  • des conseils
  • un traitement

Si vous avez été infecté par le VIH, il est important d’informer ceux avec qui vous avez eu un contact étroit ou intime, par exemple :

  • vos partenaires sexuels passés et actuels;
  • les personnes avec qui vous avez échangé des accessoires pour la consommation de drogue, par exemple :
    • des aiguilles,
    • des seringues,
    • d’autres accessoires (artillerie) pour l’injection de drogues.

Informer votre partenaire sexuel ou vos partenaires sexuels

Si vous êtes mal à l’aise de dire à votre partenaire sexuel que vous êtes infecté au VIH, demandez de l’aide à votre professionnel de la santé. Il ou elle peut faire ce qui suit :

  • informer votre partenaire sexuel (ou vos partenaires sexuels passés) sans révéler votre identité;
  • vous fournir un soutien et des renseignements sur la façon de le dire à votre partenaire sexuel (ou à vos partenaires sexuels passés).

Au Canada, la loi peut vous obliger à déclarer à vos partenaires sexuels passés et actuels que vous êtes infecté au VIH avant d’avoir une relation sexuelle.

Obtenir du soutien

Les organismes offrant du soutien concernant le VIH peuvent vous fournir des renseignements et des conseils et vous mettre en lien avec d’autres services dans votre région. Pour trouver un organisme de soutien près de chez vous, visitez VIH411.ca.

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :