Instructions sur la tenue | Annexe D Tenue opérationnelle

GÉNÉRALITÉS

  1. La tenue opérationnelle est décrite ci-dessous et portée par tous les membres des FAC, peu importe leur armée d’appartenance.
  2. Les commandants des commandements peuvent établir des lignes directrices sur le port de la tenue opérationnelle et des attributs, accessoires et insignes s’y rapportant, selon les besoins et comme suit :
    1. tenue de combat de la Marine – commandant, Marine royale canadienne;
    2. vêtements de combat - commandant, Armée canadienne;
    3. vêtements de vol – commandant, Aviation royale canadienne.
  3. Les vêtements opérationnels ne sont fournis qu’aux militaires autorisés à les porter.
  4. Les commandants des bases ou les commandants d’unité peuvent autoriser ou restreindre le port de la tenue opérationnelle dans les mess et instituts et dans d’autres secteurs désignés.

TENUE DE COMBAT DE LA MARINE

  1. La tenue de combat de la Marine et les tenues opérationnelles tropicales de bord sont décrites aux figures 5D-1 et 5D-2.
  2. Une casquette d’unité de la Marine de couleur noire (rouge pour l’entraînement maritime) peut être portée comme article facultatif de remplacement avec la tenue de combat de la Marine. Les seules inscriptions permises sur le devant de la casquette sont le nom de l’unité (conformément aux Ordonnances d’organisation des Forces canadiennes), ainsi que la désignation et les numéros de coque des navires canadiens de Sa Majesté, selon le cas. Le texte doit être en caractères clairs (police Cambria), en majuscules, de couleur or et exactement de 1.2 cm de hauteur.

VÊTEMENTS DE COMBAT

  1. Il n’y a pas de tenue distincte puisque les vêtements de combat sont conçus pour s’adapter aux besoins et aux tâches de la personne. Toutefois, les commandants peuvent exiger une constance si l’uniformité de l’apparence est importante dans certaines occasions.
  2. Les vêtements de combat (DCamC) sont censés assurer une apparence discrète en situations tactiques. Les fourreaux de grade réguliers sont portés et s’harmonisent avec cette apparence.
  3. Les coiffures non opérationnelles mentionnées ci-après peuvent être portées si la situation le permet et constituent la norme de l’unité en dehors des opérations de campagne et de l’entraînement : béret, calot, tuque, turban, balmoral, glengarry, caubeen et béret écossais kaki (voir Politique – port de la coiffure, chapitre 5, section 1, paragraphes 2. à 6.).
  4. Les insignes d’épaule se portent sur les fourreaux de grade de combat, à moins que leur retrait n’ait été ordonné pour des raisons opérationnelles. Voir chapitre 3, section 5, paragraphe 9. pour les modèles et l’approvisionnement.

VÊTEMENTS DE VOL

  1. Les coiffures non opérationnelles mentionnées ci-après peuvent être portées avec les vêtements de vol : calot, béret, turban, balmoral, glengarry, caubeen, béret écossais kaki et tuque (voir Politique – port de la coiffure, chapter 5, section 1, paragraphes 2. à 6.).

Figure 5D-1 Tenue opérationnelle no 5 – tenue de combat de la Marine

Figure-5D-2 Tenue opérationnelle no 5D – Tenue tropicale de bord

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :