Planifier votre programme de mieux-être financier

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Vous envisagez de lancer un programme de mieux-être financier dans votre milieu de travail? Assurez-vous d’abord d’avoir un plan.

Chaque organisation est unique et a son propre processus de planification. L’ordre présenté ici n’est pas figé. Il s’agit plutôt d’un ensemble de stratégies qui peuvent vous aider à orienter votre planification.

Si vous avez déjà un programme de mieux-être financier, l’information contenue ici pourrait vous aider à le mettre à jour et à l’améliorer.

Évaluer les besoins de vos employés

Avant d’adopter un programme de mieux-être financier, vous devez bien connaître les difficultés, les besoins et les préférences de vos employés sur le plan financier. Les employés n’ont pas tous les mêmes préoccupations et questions. Au cours de leur carrière, ils passeront par différents obstacles et objectifs financiers. Par exemple :

  • les employés plus jeunes cherchent peut-être à rembourser leur prêt étudiant ou à acheter une nouvelle maison;
  • les employés plus âgés se concentrent peut-être sur la somme à épargner pour leur retraite.

Comprendre les besoins financiers de vos employés vous aidera à :

  • fixer vos objectifs;
  • réaliser une analyse de rentabilité pour obtenir l’appui de la haute direction;
  • définir une stratégie de mieux-être financier qui interpelle les employés et comble leurs besoins.

Commencez par faire des recherches pour mieux comprendre les besoins et les défis de vos employés. La meilleure façon de le faire est de leur demander. Cela ne devrait pas être compliqué. Si vous avez une petite entreprise de quelques employés, vous pourriez leur parler directement ou leur faire remplir un simple questionnaire anonyme. Les grandes entreprises peuvent utiliser plusieurs méthodes, comme les groupes de discussion et les sondages anonymes. Quelle que soit la taille de votre organisation, vous pouvez utiliser ces méthodes indépendamment ou ensemble.

Pour vous aider, examinez les renseignements suivants sur les groupes de discussion et les sondages. 

Groupes de discussion

Les groupes de discussion sont de petits groupes d’employés divers que vous rassemblez pour partager leurs idées et leurs opinions. 

Conseil : Limiter la taille des groupes

Pour être efficace, limitez les groupes de discussion à 6 à 10 employés à la fois. Vous pourrez ainsi avoir de bonnes discussions.

Avantages

  • Les participants peuvent échanger leurs opinions et développer les idées des autres.
  • Vous pouvez demander à des personnes de différents secteurs de votre organisation d’y participer. Ainsi, le groupe sera représentatif de l’ensemble de votre effectif.

Points à considérer

  • Les employés peuvent être réticents à discuter de questions financières délicates devant leurs collègues.
  • Il peut être plus facile d’obtenir des volontaires si vous offrez un incitatif à la participation.
  • Les participants plus bavards peuvent parfois s’imposer et influencer l’opinion des autres.
  • Faire appel à un animateur externe pour résumer les constatations (sans les attribuer à des personnes en particulier) permet d’assurer une plus grande confidentialité.
  • Comme il s’agit d’une séance de groupe en personne, il est impossible d’assurer l’anonymat complet.
  • L’organisation peut être plus difficile si les employés travaillent dans des endroits différents, comme à la maison ou à l’extérieur, ou par quarts.

Lorsque vous organisez des groupes de discussion, considérez les éléments suivants :

Sujets d’intérêt

Questions ouvertes comme « Quels sont les sujets d’éducation financière sur lesquels vous aimeriez vous renseigner? » ou opinion des participants sur une liste de sujets.

Formule

Formule à privilégier pour un programme d’éducation financière (ateliers de groupe en personne, webinaires et autres méthodes en ligne, comme des programmes que l’on suit à son propre rythme, etc.).

Moment de la journée

Découvrez à quel moment la plupart des employés préféreraient participer au programme (dîners-conférences ou séances durant le travail ou après le travail).

Commentaires sur l’éducation financière actuelle

Si vous avez déjà un programme d’éducation financière, demandez l’opinion de vos employés. Ils vous diront ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas.

Raisons qui pourraient les empêcher de participer à un programme de mieux-être financier

Vous pourrez ainsi éviter certains pièges et établir un plan pour surmonter ces obstacles.

Commentaires sur le rôle qu’à leur avis, l’employeur devrait jouer

Vous pourrez mieux comprendre les attentes de vos employés à l’égard de votre programme.

Sondages auprès des employés

C’est une façon efficace d’obtenir de l’information sur les besoins et les préférences des employés.

Conseil : Assurer la confidentialité 

Dites aux employés que tous les renseignements recueillis dans le sondage sont confidentiels, et que les réponses seront examinées dans l’ensemble et non de façon individuelle. Ainsi, les employés seront plus à l’aise de donner des réponses honnêtes et les résultats seront plus utiles. 

Avantages

  • Un sondage peut être anonyme et confidentiel.
  • On peut le diffuser à grande échelle, notamment dans plusieurs emplacements géographiques.
  • Les employés peuvent répondre au moment qui leur convient.
  • Il existe de nombreuses applications de sondage gratuites qui facilitent le processus.

Points à considérer

  • Puisque la participation est volontaire, les résultats pourraient ne pas être représentatifs de l’ensemble de l’effectif.
  • Les sondages et les groupes de discussion peuvent être combinés. Vous pouvez d’abord former un groupe de discussion pour peaufiner les questions de votre sondage. Vous pouvez aussi commencer par le sondage et vous servir des groupes de discussion pour obtenir des précisions et faire le suivi des résultats intéressants ou inattendus.

Voici quelques sujets suggérés pour le sondage auprès des employés :

Situation actuelle en matière de bien-être financier

Utilisez ces renseignements pour comprendre le niveau de stress financier des employés, leurs difficultés financières actuelles et leur niveau de confiance lorsqu’il s’agit de prendre des décisions financières.

Objectifs financiers

Demandez aux employés de classer différents objectifs financiers par ordre d’importance. Par exemple, rembourser le solde de leurs cartes de crédit, acheter une maison ou épargner pour les études de leurs enfants ou pour leur retraite.

Événements de vie

Demandez aux employés  de choisir dans une liste d’événements de vie ceux qui pourraient les toucher dans les cinq prochaines années, comme vivre en couple, acheter une maison, fonder une famille ou prendre soin d’un proche malade ou handicapé.

Sujets d’intérêt

Demander aux employés de classer les sujets d'intérêt ou d'en suggérer de nouveaux.

Questions démographiques

Utilisez les résultats d’ensemble et regroupez-les par profils. Par exemple, vous pouvez diviser les employés en « début de carrière » (milléniaux ou génération Y), en « milieu de carrière » (génération X) et en « fin de carrière » (baby-boomers). Gardez en tête qu’on ne peut pas déterminer les besoins financiers ou l’étape de carrière d’une personne uniquement par son âge.  

Formule

Formule à privilégier pour un programme d’éducation financière (ateliers de groupe en personne, webinaires et autres méthodes en ligne, comme des programmes que l’on suit à son propre rythme, etc.).

Moment de la journée

Moment privilégié (dîners-conférences ou séances durant le travail ou après le travail).

Conseil : Offrir un incitatif à la participation

Offrir des incitatifs individuels ou collectifs peut favoriser la participation et donc la pertinence des résultats. Par exemple, tout le monde recevra l’incitatif collectif si l’organisation obtient un taux de participation de 75 %.

Vous ne savez pas par où commencer? Utilisez ces exemples de questions pour vous aider à créer votre sondage sur les besoins des employés.

Évaluer les besoins de votre organisation

Lorsque vous aurez mieux compris les besoins de vos employés en matière de bien-être financier, pensez à faire une évaluation interne de votre organisation. Cette évaluation vous aidera à déterminer quoi faire pour appliquer un programme de mieux-être financier ou améliorer le vôtre. Vous obtiendrez ainsi des renseignements importants pour votre analyse de rentabilité, qui pourront aussi servir à concrétiser le programme (voir Réaliser une analyse de rentabilité pour votre programme de mieux-être financier).

Savoir ce que signifie « bien-être financier » pour votre organisation

On peut définir le bien-être financier de différentes façons. Selon une définition communément acceptée, une personne atteint le bien-être financier lorsqu’elle :

  • est en mesure de répondre à ses besoins financiers actuels et permanents;
  • se sent en sécurité à propos de son avenir financier;
  • est libre de faire des choix qui lui permettent de profiter de la vie.Note de bas de page 1

L’idéal est d’établir la signification du bien-être financier pour votre organisation. Vous pouvez adapter la définition ci-dessus ou rédiger la vôtre.

Fixer vos objectifs

Quel rôle votre organisation joue-t-elle aujourd’hui dans le bien-être financier des employés? Quel rôle veut-elle jouer dans l’avenir?

Décrivez un ensemble d’objectifs précis qui aideront à combler le fossé entre votre situation actuelle et celle que vous souhaitez atteindre. Préparez une stratégie simple pour le mieux-être financier des employés qui répond aux objectifs d’affaires et aux besoins des employés.

Il existe différentes façons d’aider vos employés à atteindre le bien-être financier. Voici des questions à prendre en considération pour fixer vos objectifs :

  • Quelle est votre vision ou votre philosophie concernant le bien-être financier des employés?
  • Comment s’intègrent-elles à votre culture d’apprentissage actuelle?
  • Que voulez-vous accomplir?

Conseil : Viser à combler les besoins de vos employés

Votre définition du bien-être financier et de vos objectifs doit être axée sur les besoins de vos employés. 

Comprendre l’environnement organisationnel

Il est important de bien comprendre votre main-d’œuvre, votre environnement de travail et vos ressources. Par exemple :

Données démographiques

Compilez l’ensemble des données démographiques (tranche d’âge, sexe ou genre, revenu, niveau d’éducation, type d’employé, par exemple à temps plein ou à temps partiel).

Budget

Déterminez votre budget. Les bonnes initiatives de mieux-être financier n’ont pas besoin de coûter cher. Il existe des solutions abordables qui peuvent répondre aux besoins de votre organisation.

Ressources humaines

Déterminez les personnes dont vous aurez besoin pour créer, promouvoir et gérer le programme, et pour communiquer régulièrement les mises à jour. Avez-vous les ressources nécessaires, ou devrez-vous engager des ressources externes? Confierez-vous le programme à un employé, ou ferez-vous appel à un tiers pour vous aider?

Ressources et programmes financiers existants

Cernez les ressources et les programmes financiers de votre organisation dont vous pouvez partir. Par exemple, un fournisseur de programme d’aide aux employés, un conseiller en régime de retraite ou un fournisseur d’avantages sociaux pourrait peut-être vous aider. Dans ce cas, assurez-vous qu’il offre des renseignements objectifs et neutres. Proposez-vous des cours d’éducation financière, comme sur la planification de la retraite? Offrez-vous un programme de mieux-être ou de santé mentale auquel vous pourriez intégrer le bien-être financier?

Données sur la participation au régime d’avantages sociaux

Examinez les données sur les avantages sociaux, les régimes de retraite ou les régimes d’épargne-retraite offerts par votre organisation, le cas échéant. Vous pourriez mieux comprendre les taux de participation des employés, et prendre connaissance de leurs méthodes d’épargne ou de leurs choix de placements (le cas échéant).

Comparaison avec les autres programmes

S’il y a lieu, examinez les taux de participation des autres programmes éducatifs que vous offrez. Inspirez-vous des approches qui semblent fonctionner et tirez des leçons de celles qui n’ont pas fonctionné.

Les renseignements organisationnels que vous recueillez peuvent vous permettre de mieux cerner les besoins de vos employés – et ce qui manque pour les combler – au moment d’établir votre programme de mieux-être financier.

Cerner les défis internes

Certains employeurs ont du mal à mettre en place un programme de mieux-être financier au travail. Au moment de planifier le vôtre, songez aux défis ou aux obstacles internes que vous risquez de rencontrer.

Ces obstacles varient d’une entreprise à l’autre. Pour les grandes entreprises, il peut s’agir du fait que les employés travaillent dans différents bureaux ou par quarts. Pour celles plus modestes, le manque de temps et de ressources représente peut-être la plus grande difficulté.

Déterminez les obstacles potentiels pour pouvoir en tenir compte dans votre planification et votre analyse de rentabilité.

Voici certains des plus grands défis auxquels sont confrontées les organisations qui créent un programme de mieux-être financier, et quelques stratégies pour les surmonter. 

Manque de temps, d’argent et de ressources

Le manque de temps, d’argent et de ressources est souvent problématique quand on propose de nouveaux projets. Pour y remédier, vous pouvez utiliser différentes stratégies, comme justifier le besoin d’obtenir plus de ressources ou de revoir à la baisse les ressources nécessaires.

Afin de justifier le besoin d’obtenir un budget plus important et plus de ressources, considérez ce qui suit :

  • Soulignez les avantages du bien-être financier au travail. Indiquez comment cela réduira le stress financier et contribuera au bien-être et à la productivité des employés. Expliquez également comment cela se traduira par un rendement positif de l’investissement.
  • Présentez la chose différemment en expliquant ce qu’il en coûte de ne rien faire. Montrez en quoi le stress financier des employés mine la productivité au travail et le bilan de l’organisation.

Préparez vos arguments en vous aidant de la section qui souligne l’importance du bien-être financier des employés.

Même si vous n’avez pas beaucoup de ressources à investir dans un programme de mieux-être financier, vous pouvez quand même agir. Envisagez ces stratégies pour réduire le coût ou la complexité du projet : 

Commencez doucement et élargissez le programme graduellement

Vous pouvez amorcer votre programme de mieux-être financier avec quelques initiatives seulement. Elles peuvent prendre la forme d’un projet pilote. Structurez votre programme avec le temps en permettant aux employés de faire des critiques constructives pour rajuster le tir. Profitez des ressources que vous avez déjà. Ajoutez des fonds et des ressources au fil du temps.

Utilisez des ressources gratuites

Si le budget de votre organisation est limité, il existe des modèles gratuits de programmes et ressources de mieux-être financier. (Voir la section des ressources pour en savoir plus.) 

Faites appel à vos fournisseurs

Si c’est possible, utilisez les programmes de mieux-être financier offerts par votre fournisseur de programme d’aide aux employés (PAE), de services de paie, de régime de retraite et d’avantages sociaux. N’oubliez pas que des frais peuvent s’ajouter dans ce cas. Si vous êtes membre d’une association professionnelle, vous pouvez y trouver des ressources sur le bien-être financier. Assurez-vous que les renseignements fournis sont objectifs et neutres.

Faites appel à un autre fournisseur externe

Si vous avez les moyens financiers, mais pas le temps ou les ressources, envisagez de recourir aux services d’un fournisseur externe. Il existe des entreprises ou des experts-conseils qui offrent des programmes de mieux-être financier pour les employés ou qui vous guideront tout au long du processus. Assurez-vous que les renseignements fournis sont objectifs et neutres. 

Absence d’intérêt chez les participants

Certaines organisations ont peut-être peur d’investir dans un programme pour que finalement, leurs employés ne soient pas au rendez-vous. Voici comment réduire ce risque :

  • Menez une évaluation auprès des employés pour vous assurer de comprendre leurs intérêts et leurs besoins. Vous pourrez mieux planifier votre stratégie et mettre au point du contenu qui correspond à leurs étapes et événements de vie. Ainsi, un plus grand nombre d’employés tireront profit du programme de mieux-être financier et l’apprécieront.
  • Choisissez plusieurs modes de livraison (en ligne, en personne, sur papier, etc.) qui correspondent aux préférences de vos employés et favorisent leur participation. Cherchez à ce que l’expérience soit positive pour vos employés. Faites en sorte que l’information soit facile à trouver, à consulter et à comprendre.
  • Faites la promotion de votre programme efficacement. Dans certains cas, les programmes ne produisent pas de résultats, car les employés ne les connaissent pas, et donc n’y participent pas. Utilisez diverses méthodes pour promouvoir le programme, sensibiliser les employés et susciter leur intérêt.
  • Offrez des incitatifs (récompenses ou jeux) pour encourager les employés à participer. 
Défis logistiques tels que plusieurs endroits ou quarts de travail)

Selon certaines études, les séances animées en personne pendant les heures de travail sont parmi les formules d’éducation financière les plus appréciées. Toutefois, certaines entreprises ne peuvent pas y recourir. Si les employés ne travaillent pas tous au même endroit ou s’ils travaillent par quarts, les rassembler au moment d’une pause commune n’est pas toujours possible.

Il existe beaucoup de façons de s’assurer que le programme est inclusif et accessible pour tous les employés, quels que soient leur lieu ou leur horaire de travail. Pour surmonter les difficultés logistiques, songez aux mesures suivantes :

  • Offrir des programmes d’apprentissage autonome en ligne que les employés peuvent suivre au moment qui leur convient.
  • Organiser des séances en personne à plusieurs endroits, l'animateur se rendant à chacun d'eux, ou en utilisant des webinaires qui permettent aux employés de se trouver à plusieurs endroits et d'accéder à l'animateur à l'écran.
  • Pour les employés qui travaillent par quarts, offrez des séances aux changements de quarts.
Aucun soutien de la haute direction

Il est essentiel d’avoir le soutien de la haute direction pour mettre en œuvre un programme efficace. Effectuez une analyse de rentabilité pour votre programme de mieux-être financier au travail pour promouvoir l’idée auprès des décideurs. Assurez-vous que votre analyse présente les avantages pour les employés et pour l’organisation, et qu’elle illustre le rendement de l’investissement. Utilisez les résultats de votre évaluation auprès des employés et de votre évaluation organisationnelle. Ajoutez-y des recherches externes pour montrer pourquoi un programme de mieux-être financier est nécessaire et pertinent pour l’organisation. Faites-les participer au programme, et demandez-leur d’en être les champions. 

Si vous pensez avoir du mal à convaincre la direction à cause d’un manque de ressources, proposez des mesures modestes dans le cadre d’un projet pilote ou d’autres façons de réduire les coûts.

Conseil : Nommer un ambassadeur pour promouvoir l’idée auprès de la haute direction

Pour aider à convaincre la haute direction, trouvez dans votre organisation une personne crédible et influente qui croit aux avantages du bien-être financier des employés.   

Préoccupations en matière de responsabilité

Assurez-vous que vos ressources, votre matériel et vos fournisseurs n’offrent pas de conseils. Ils doivent fournir du contenu objectif et neutre qui aide les participants à renforcer leurs connaissances, leurs compétences et leur confiance au moment de prendre des décisions financières. Ajoutez un avertissement expliquant clairement que le programme se veut éducatif, et qu’il ne s’agit pas de vendre quoi que ce soit ou de fournir des conseils. 

Tirer parti des recherches externes

Vous pouvez vous servir de recherches externes pour approfondir vos recherches internes au moment de réaliser votre analyse de rentabilité pour la haute direction. Plusieurs sondages et rapports de recherche récents ont examiné le bien-être financier, ainsi que les défis et les besoins financiers des Canadiens.

En voici quelques-unes :

Enquête de l’ACFC sur les capacités financières des Canadiens (PDF, 2,55 Mo)

Sondage de l’Association canadienne de la paie auprès des employés

International Foundation of Employee Benefit Plans (News and Research) (en anglais seulement)

Financial Planning Standards Council – OMNI REPORT: Financial Stress (PDF, 541 Ko) (en anglais seulement)

L'Indice Autorité de l’Autorité des marchés financiers

Étude 2018 de CPA Canada sur la littératie financière au Canada

Maintenant que vous avez fait vos recherches, il est temps de préparer une analyse de rentabilité pour votre programme de mieux-être financier afin d'obtenir le soutien de la haute direction.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :